Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 13:40

 

Banner Alain Rubin

 

 

Rosny- Noisy-le-Sec, une bien sombre affaire d’anonymes vengeurs...suite

 

Par Alain RUBIN

pour © 2011 www.aschkel.info


 

A lire

>France - Noisy-le–Sec un deux avril… Par Alain RUBIN

 

 

Je relevais, mardi, que le lynchage de la gare de Noisy-le-Sec est curieusement devenu une histoire presque sans parole, mettant aux prises des anonymes.

 

Après avoir eu un patronyme dimanche, la victime n’en possède plus depuis, pas plus que les lyncheurs qui deviennent (antenne2 ce matin) « principalement des mineurs ».

Le droit de l’instruction veut que l’identité de mineurs mis en examen reste confidentielle. Leur procès devra avoir lieu à huis-clos. Par contre, pour les lyncheurs majeurs, l’anonymat n’est pas une obligation de la procédure.

 

C’est donc un choix de la « justice », si aucun patronyme n’est rendu public. Pour quelles raisons ? On ne peut pas savoir ?? On ne doit pas savoir ???

 

Et dans cette affaire, des non-mineurs, il y en a au moins un, puisque, nous dit-on,  les dix agresseurs, dont seulement sept seraient déférés devant la justice-, sont « principalement des mineurs ». Ce ou ces non-mineur(s) restent anonymes, bien qu’à ma connaissance cela ne découle pas d’une obligation légale de la procédure.

Le ou les lyncheurs n’ont-ils pas de noms ? Pourquoi ? L’auraient-ils oublié ? N’auraient-ils pas de papiers ? Personne ne les connaîtrait ? Pas même leurs complices dans un acte meurtrier, qualifié, par la justice, de tentative d’homicide involontaire...

 

Homicide involontaire...

 

Evidemment, se mettre à au moins sept des dix membres du commando de vengeurs, pour asséner force coups de poings et coups de savates, frapper un homme seul jusqu’à le laisser pour mort, -le foie et la rate éclatés-, après cette exécution de la sentence d’un clan (la «cité»),le laisser pour mort avec un grave traumatisme cérébral, c’était manifestement des signes d’une évidente volonté de ne pas tuer cet homme qui avait commis l’irréparable acte immoral appelant la vengeance ?! La victime avait commis un acte d’une gravité telle qu’il nécessitait la descente en urgence d’un commando de castagneurs ? Évidemment, la victime avait passé outre le tabou local de possession exclusive des jeunes femmes de la « cité » par le clan des hommes de la « cité ».

 

Dans le secret du cabinet, le juge, puis dans le huis-clos du tribunal, les jurés, le procureur, l’avocat de la partie civile, pourront questionner ou faire questionner cette police privée des mœurs imposant par l’intimidation et la violence la « loi de la cité », loi opposée à la loi de la République.

 

Espérons qu’ils auront, les uns et les autres, plus de réponse que n’en eurent leurs homologues, lors de l’instruction puis du procès du gang dit des « barbares » ; gang kidnappeur et assassin du jeune vendeur de téléphone, le Juif Halimi, enlevé, emprisonné, torturé puis tué parce que Juif.

 

Ce matin, on pouvait aussi apprendre que les Frères Musulmans d’Egypte, -socle et gros bataillon de l’armée internationale du djihad-, soutenait une proposition de formation d’une « police des mœurs ».

 

Alain Rubin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis