Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 23:06

Par Khaled Abu Taomeh

Adapté par Aschkel - © 2011 www.aschkel.info

Titre original : Where Is Promised Arab Funding for the Palestinians?
Where is Palestinian Accountability?

 


http://www.hudson-ny.org/2255/arab-funding-palestinians

Lire aussi - Les contribuables européens financent par leurs gourvernements et à leur insu des ONG pro-palestiniennes douteuses voire terroristes- Les Pays-Bas réagissent !

 

Scandale contre Fayyad dilapidant les fonds publics faisant croire à une crise financière– Ex : 10 000 $ une paire de lentille de contact à une de ses proches sous couvert d'aide aux pauvres

>CORRUPTION EFFARANTE : la fortune de l'empire ARAFAT

 

 



Voici un deuxième article du journaliste palestinien Khaled Abu Taomeh, qui fait suite à celui passé vendredi au sujet de la corruption de Salam Fayyad et de son gouvernement.

Khaled comme à son habitude pose les bonnes questions. C'est clair net et sans concessions.

 

L'autorité palestinienne a annoncé qu'elle confrontée à une grave crise financière, et ce principalement parce que les promesses d'aide faites par les pays arabes de contribuer financièrement ne sont pas tenues.

De ce fait l'Autorité palestinienne est presque entièrement tributaire de l'aide des contribuables occidentaux, de l'Union Européenne et des Etats-Unis.

Cette crise financière soulève de sérieux doutes sur la crédibilité des palestiniens à gérer une administration, et si ils sont effectivement prêts pour un futur état. Comment les palestiniens peuvent-ils exiger de l'Organisation des Nations-Unies d'avoir un Etat souverain et indépendant  en Septembre si ils sont incapables de payer les salaires de leurs fonctionnaires pour le mois en cours ?

Quel autre pays dans le monde dépend de l'aide étrangère pour pays ses fonctionnaires et employés ?

Beaucoup de palestiniens pensent que l'argent volé par Yasser Arafat et son équipe pourrait aider à résoudre la crise et améliorer leurs conditions de vie. Pourquoi l'Autorité palestinienne ne lance t'elle pas une enquête réelle et sérieuse pour savoir ce que sont devenus les centaines de millions de dollars qui ont disparu ?

L'Autorité  palestinienne doit montrer aux Etats-Unis et à l'Union européenne qu'elle fait un effort pour récupérer ces énormes sommes détournées et punir les responsables de ces détournements.

L'aide future aux palestiniens doit-être conditionnée aux efforts des dirigeants palestiniens pour récupérer les centaines de millions de dollars dérobés.

Si la direction palestinienne ne se conforme pas et continue d'ignorer la question comme il l'a fait ces dernières années, alors les pays donateurs Etats-Unis et union européenne devraient reconsidérer leur politique de financement à l'égard des dirigeants palestiniens.

 

D'autre part, les Etats-Unis et l'Union Européenne sont en droit d'exiger l'arrêt immédiat par l'Autorité palestinienne de l'incitation à la haine contre Israël et l'Occident, incitation qui a radicalisé la société palestinienne. Il n'y a aucune raison pour que les contribuables américains et européens financent une machine de propagande qui appelle à leur propre destruction.

Jusqu'à présent l'Autorité palestinienne n'a apporté aucune preuve de  sérieux quant au suivi des fonds qui se sont volatilisés, pire encore des responsables impliqués dans les détournements massifs continuent comme si de rien n'était de travailler au sein de l'administration palestinienne.

Les dirigeants corrompus de l'Autorité palestinienne continuent à inciter leur peuple à la haine d'Israël, des Etats-Unis et autres pays occidentaux.

Salam Fayyad lui-même suspecté explique qu'en raison de la crise, les salires de ses fonctionnaires pour le  mois en cours ne seront pas payés et ses collaborateurs affirment qu'ils ne savent pas quand la crise prendra fin.

Trois pays arabes honorent régulièrement leurs contributions – Les Emirats Arabes Unis, l'Algérie et le Qatar – le reste des pays arabes ne respectent pas leurs promesses.

"Nous avons reçu moins de 10 % de ce que le monde arabe nous a promis au cours des 15 dernières années" disent les fonctionnaires.

Pourtant l'attitude du monde arabe envers l'Autorité palestinienne en particulier et des palestiniens en général, ne devrait surprendre personne pour qui suit les relations arabo-palestiniennes

La plupart des pays arabes, les monarchies du golfe riches en pétrole en particulier ont cessé de donner de l'argent aux palestiniens après le soutien de l'OLP à Saddam Hussein lorsque ce dernier a envahi le Koweit dans les années 90.

Jusqu'à l'invasion, les arabes y compris le Koweit, donnaient des milliards de dollars à l'OLP par an. Les palestiniens ont depuis payé le prix de l'erreur de l'OLP, lorsque que la faction a soutenu et félicité S.Hussein d'avoir "libéré le Koweit".

A près la signature des Accords d'Oslo en 1993, de nombreux pays arabes ont promis de reprendre l'aide financière aux palestiniens à la demande des américains et des européens.

Lors de presque chaque sommet qui ont lieu par la suite, des centaines de millions de dollars ont été approuvés pour aider les palestiniens, mais ils ont failli a tenir leur promesses laissant les palestiniens dépendre entièrement des donations américaines et européennes.

Si les Egyptiens ont réussi à mettre la main sur des sommes énormes déposées dans des banques occidentales par la famille Moubarak et ses proches collaborateurs, il n'y a aucune raison pour que l'Autorité palestinienne ne fasse pas de  même pour récupérer les milliards dérobés.

Les Etats-Unis et l'Union Européenne devraient exercer des pressions envers les pays arabes pour qu'ils honorent leurs promesses envers leurs "frères palestiniens".

[NDLR – Il est stupéfiant de voir que ce "peuple palestinien" créé de toutes pièces dans les années 60/70 pour servir d'arme contre d'Israël  par les arabes eux-mêmes devient une charge dont ces pays arabes ne veulent plus, d'autant plus depuis le "printemps arabe", seuls à y croire encore les occidentaux…….]

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis