Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 12:34

 

pk-sarkozy1 thumb (Copier)

L’an dernier, vous m’avez fait l’honneur de me placer premier en Israël et je vous en suis très reconnaissant. Beaucoup d’entre vous m’ont écrit que leur vote m’avait été acquis en raison du combat judiciaire al Dura que j’ai mené en France.


Vous avez été nombreux à me questionner à la suite du 1er tour de l’élection législative du 26 mai dernier qui a permis à Valérie Hoffenberg et Meyer Habib de se qualifier pour le second tour ; deux candidats qui représentent l’UMP et l’UDI, deux partis avec lesquels j’ai eu des contacts ces derniers jours.

Je vais donc rappeler les positions et les actions de ces deux candidats sur l’affaire al Dura.

Valérie Hoffenberg et l’affaire al Dura 

Valérie Hoffenberg a été un obstacle permanent dans la bataille pour faire jaillir la vérité de l’affaire al Dura. Elle a constamment pris position en faveur de Charles Enderlin et de France 2. Pour cela, elle s’est servie de l’aura que lui conférait le poste de représentante à Paris de l’American Jewish Committee. Afin d’être équitable, je tiens à préciser que lorsque j’ai gagné mon procès contre France 2 et Charles Enderlin en mai 2008, l’American Jewish Committee s’est prudemment, et très discrètement, éloigné des positions de la chaîne publique, sans pour autant chercher à corriger le mal qu’elle avait commis dans le passé. Valérie Hoffenberg a suivi le même chemin, avec plus de réticences.
Pour mémoire, Charles Enderlin avait remercié Valérie Hoffenberg pour son soutien dans son livre publié en octobre 2010 « Un enfant est mort »
 

Lorsque Nicolas Sarkozy a tenu des propos hostiles à l’Etat d’Israël lors d’une conférence organisée à Genève en janvier 2013, la seule qui ait défendu Nicolas Sarkozy fut Valérie Hoffenberg.
Comment peut-on dans ces conditions lui faire confiance ?

Meyer Habib et l’affaire al Dura 

Meyer Habib, tout en se montrant amical, ne m’a pas aidé dans le cadre de l’affaire al Dura. Depuis que son ami Benjamin Netanyahu est Premier Ministre, Meyer Habib n’a pas permis de faire avancer le dossier au sein de l’administration israélienne.

De fait, Meyer Habib n’a pas participé, ni de près ni de loin, au rapport israélien qui a été publié le 19 mai et qui accable France 2 et Charles Enderlin.

J’ai déploré son refus de collaborer sur ce dossier pendant toutes ces années. Qu’avait-il à perdre à aider à la manifestation de la vérité ? Je trouve dommage qu’il n’ait pas agi auprès du Premier Ministre israélien pour faire avancer plus rapidement ce dossier historique aux répercussions planétaires.

Toutefois, il y a heureusement des personnalités remarquables et désintéressées au sein de l’administration israélienne qui ont permis à ce rapport d’être rédigé et publié.

Afin de remettre certaines choses en perspective, je vous invite à lire ce texte de Shmuel Trigano ainsi que les trois commentaires, au bas de l’article suivant, qui sont très instructifs :

-         Al Dura : l’affaire Dreyfus de l’anti-sionisme (Shmuel Trigano)

 

A ce propos, il est important de préciser que, contrairement à ce qui a pu être écrit ici ou là par des amis de Charles Enderlin afin de décrédibiliser le rapport Kuperwasser, Yehuda David n’a pas participé à la commission d’enquête israélienne même si une de ses analyses y est en annexe.

Pour mémoire, lorsque j’ai gagné mon procès contre France 2 et Charles Enderlin à la Cour d’appel de Paris, le 21 mai 2008, Yehuda David n’était pas encore entré dans l’arène judiciaire. Ce n’est que quelques mois plus tard, lorsqu’il a donné une interview à l’hebdomadaire « Actualités Juives », en septembre 2008, que Jamal al Dura a décidé de le poursuivre en diffamation. J’insiste sur le fait que c’est Jamal al Dura qui a poursuivi Yehuda David et non France 2. De plus, ce procès ne portait pas sur l’accusation générale de mise en scène telle que je l’avais développée depuis 2004, mais uniquement sur la nature des blessures de Jamal al Dura.

D’un point de vue plus personnel

Lorsque la campagne s’est officiellement ouverte, j’ai naturellement apporté mon soutien à Jonathan-Simon Sellem. Meyer Habib m’a alors gratifié de quelques insultes. Etait-ce nécessaire ? Non.

L’an dernier, lorsque je me suis présenté à la même élection et que j’avais face à moi la même Valérie Hoffenberg, ai-je reçu le soutien de Meyer Habib ? Non.

Son équipe de campagne est composée des mêmes personnes qui, en 2012, ont mené une campagne ordurière à mon encontre. Seul son suppléant Eric Veron sort du lot… c’est normal puisque c’était mon suppléant. J’ai d’ailleurs organisé leur première rencontre à Milan.

Bon vote et à bientôt pour de bonnes nouvelles !

Par Philippe Karsenty – JSSNews 

 

Retrouvez-moi sur: http://www.karsenty.fr

 

Conférence al Dura en français:

Philippe Karsenty au Club de la Presse, avec Jean Claude Bourret (1ère partie) et 2ème partie

 

Al Dura lecture in English:

The al Dura Hoax (in Los Angeles)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis