Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 13:40

 

 

Palestiniens - ils n'accepteront rien à moins de 100%

par Khaled Abu Taomeh

 

Adapté par Aschkel pour  © 2011 www.aschkel.info

 

http://www.hudson-ny.org/2265/palestinians-cannot-accept-less

 

 

Lire aussi - Palestiniens et affidés - Une soi-disant frontière peut cacher un but bien plus inavouable !

Les palestiniens sont divisés en deux camps

Celui qui est radical et un autre moins radical ou "modéré" selon les dires de l'Occident.

Le premier, le radical, est dirigé par le 'Hamas et autres groupes tel le Djihad Islamique.

Son message est – Nous voulons 100 % de tout Israël et nous ne ferons aucune concessionà Israël. Nous voulons toutes les terres de la Méditerranée jusqu'au Jourdain. Nous voulons détruire et remplacer Israël par un Etat islamique où les Juifs pourront vivre comme une minorité.

 


 

Inutile donc de parler de la possibilité de négocier la paix 

 avec ce camp, d'autant que son objectif est clair et assumé : celui d'éliminer Israël..

 

.La seule chose dont ce camp accepterait de parler c'est quand et comment le démantèlement de l'Etat Juif se fera pour expulser les Israéliens vers d'autres pays.

Le camp le moins radical, selon certains, est dirigé par L'OLP et constitué par une minorité d'arabes laïques disent aussi qu'ils veulent 100 % mais, dans un premier temps, exigent les lignes d'avant 1967, c'est-à-dire toute la Judée-Samarie, Gaza, et Jérusalem-Est

Comme les radicaux, ces "moins radicaux" ne veulent pas faire de concessions à Israël sur leurs revendications territoriales.

Avec de telles positions, il est difficile de voir comment le processus de négociations pourrait conduire à quelque chose de positif. Les radicaux ne veulent pas négocier avec Israël car ils ne reconnaissent pas son droit à l'existence, les "moins radicaux" disent qu'ils sont prêts a retourner à la table des négociations, mais seulement si Israël accepte de concéder par avance 100 % de leurs revendications.

 

Et pourtant, même si Israël acceptait toutes leurs revendications, le camp des "moins radicaux" n'est pas prêt à s'engager à mettre fin au conflit, c'est essentiellement pourquoi le sommet de Camp en 2000 a échoué – Y.Arafat n'était pas prêt a signé un document appelant à la fin du conflit, même après un accord de paix  signé entre israéliens et palestiniens

 

D'ailleurs, aucun des leaders du camp des "moins radicaux".n'oserait signer un tel document, de peur d'être dénoncé par son peuple et le reste des pays arabes et islamiques – pour avoir vendu à Israël de la "terre arabe"

 

Puisque le camp le "moins radical" sait qu'Israël ne pourra accepter ses revendications, les leaders de ce camp ont donc décidé de rester en dehors des pourparlers, et ont plutôt choisi de négocier avec la Communauté internationale au sujet de la création d'un Etat palestinien. Ils préfèrent négocier avec la France, l'Allemagne, la Grande Bretagne, les pays sud-américains de la solution à deux Etats


L'autorité palestinienne espère donc aujourd'hui que la Communauté internationale lui donnera ce qu'Israël n'est pas prêt à lui donner à la table des négociations. L'objectif de l'AP est d'internationaliser le conflit avec l'espoir d'imposer une solution a Israël, c'est la principale raison pour laquelle ce camp a décidé d'aller devant l'ONU en Septembre pour faire reconnaitre un état palestinien sur les lignes d'avant 67.

L'ONU peut approuver la demande de L'AP. Mais ce ne sera qu'une reconnaissance de papier sous la forme d'une autre résolution. La seule et unique façon d'obtenir un état, c'est par le biais des négociations directes avec Israël.

 

Les Palestiniens ont de bonnes raisons d'être optimistes sur les négociations avec Israël car une bonne partie des Israéliens, croient à une solution à deux états. Le débat interne israélien est de savoir combien de terres il faudra encore céder aux palestiniens pour avoir la paix. 

 

 

Par conséquent, il serait sage pour Mah'moud Abbas de laisser tomber ses prétentions étatiques et de revenir immédiatement à la table des négociations.

 

Il a d'ailleurs été averti que son initiative en septembre serait contreproductive pour les Palestiniens eux-mêmes et dommageable pour la solution à deux états. Une telle initiative serait aussi dommageable sur le plan financier comme l'ont laissé entendre les Etats-Unis, il est a rappeler également que certains pays d'Europe ne sont pas pour cette initiative non plus. Les Palestiniens seraient alors tenus pour responsables d'avoir fait voler en éclat les accords d'Oslo, car en s'engageant dans cette déclaration, les Palestiniens violent les accords.

 


Voyant cela, Abbas pourrait utiliser cet argument auprès des siens

pour reprendre les négociations. Israël, étant quant à lui, désireux de reprendre les négociations et l'ayant exprimé plusieurs fois de suite.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis