Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 09:40

 

Bann perfidie et mensonges islamiques

Palestiniens - L'archéologie au service de la distorsion de l'histoire

Extraits adaptés par Aschkel.

http://www.statesman.com/news/nation/in-palestinian-city-diggers-uncover-biblical-ruin-1635136.html?page=2&viewAsSinglePage=true

Abbas-et-l-Histoire.jpg Abbas-et-l-histoire2.jpg

Mes petites annotations en rouge comme d'habitude

Des archéologues déterrent une ruine des temps bibliques dans la ville de Sichem (rebaptisée Naplouse par les arabes), une excavation interrompue par les deux guerres mondiales et cycles de bouleversement au Moyen-Orient.

 

L'endroit est un terrain urbain qui a longtemps servi de dépotoir pour les habitants de "Naplouse" et de décharge de vieilles pièces de voiture.

Les archéologues hollandais et palestiniens souhaitent dévoiler le passé historique de la ville de Sichem, et se préparent à ouvrir le site comme parc archéologique l'an prochain.

 

 

.

Ce projet réalisé sous les auspices du Département des antiquités palestiniennes vise a faire bénéficier les habitants de Naplouse de la richesse des antiquités dans le centre de la ville, habitants ayant été en grande partie durant la dernière décennie en proie au carnage (????)et à l'isolement.

 

"La population locale commence a comprendre la valeur du site, non seulement sa valeur historique, mais aussi la valeur de sa propre identité déclare Gerrit Van der Kooj de l'Université de Leiden aux pays-Bas qui codirige les fouilles, connu comme le site de Tel Balata

Les populations locales doivent se sentir responsables du patrimoine archéologiques dans leur quartier ajoute- t'il encore.

 

La ville de Sichem, est sise dans un passage entre les monts Gazirim et Eibal et contrôle la plaine d'Askar à l'est, et fut un important centre régional il y a 3500 ans.

Ce que montre ce qui a été mis à jour sont des formications de pierres massives, ornées de portes monumentales d'un temple avec des murs de 5 verges (mètres) d'épaisseur

Le roi de Sichem, Labaya, est mentionné dans des tablettes cunéiformes retrouvées dans les archives pharaoniques de Tel Al-Armana datées du 14 siècle avant l'ère commune. Ce roi s'était rebellé contre la domination égyptienne et des soldats égyptiens avaient été envoyés pour le maitriser, mais ils échouèrent.

La ville apparait aussi souvent dans le récit biblique. Le patriarche Abraham, par exemple, passa par Sichem, quand D. a promis qu'il donnerait sa terre à ses descendants dans le livre de la Genèse.

Abraham et son fils Jacob, étaient campés devant les murs de la ville quand un prince local cananéen a violé la fille de Jacob Dinah. Les fils de Jacob pour se venger ont saccagé la ville.

Le corps du Fils de Jacob, Joseph a été rapporté d'Egypte plus tard lorsuqe les israélites ont fui l'Egypte et ils l'ont enterré à Sichem.On appréciera la façon dont le tombeau a été plusieurs fois profané, détruit, saccagé...>Après avoir tué des pélerins juifs, les palestiniens ont tenté de mettre le feu et détruire (encore une fois) la tombe de Joseph - Vidéo

Il y a 2000 ans, les Romains abandonnèrent la ville et construisirent une nouvelle ville plus à l'Ouest Flavius Neapolis (signifiant ville ouverte) qui a donné plus tard en arabe Naplouse. En hébreu elle s'appelle encore Sh'hem.

 

L'identité des habitants de la ville à l'époque reste incertaine. Une théorie postule qu'ils étaient des Hyksos, peuple venu de Syrie du Nord, expulsés ensuite d'Egypte. Selon le récit biblique, la ville était cananéenne et ensuite gouvernée par Israël, mais l'archéologie n'a pas corroboré cela jusqu'à présente explique l'Archéologue hollandais

Les nouvelles fouilles et la création du parc archéologique sont un projet conjoint de l'Office du Tourisme du ministère palestinien et du gouvernement néerlandais et de l'Unesco.  Ce projet a débuté l'année dernière et prendra fin avec l'ouverture du parc en 2012

 

En Israël, l'archéologie a longtemps été une priorité traditionnellement axée sur la découverte dans les profondeurs des racines juives.

 

Pour les palestiniens dont le département des Antiquités fondé il y a 15 ans, les fouilles démontrent un intérêt croissant dans la découverte du passé antique.

Le ministère emploie 13 travailleurs qui réalisent plusieurs de fouilles de sauvetage sur des zones devant être bâties, dit Hamdan Taha directeur du département. Dix excavations de recherche sont actuellement en cours en coopération avec des équipes étrangères.

"Toutes les périodes de l'histoire locale y compris celle des israélites bibliques font partie de l'histoire palestinienne", déclare  H.Taha Ben voyons !!

Des fouilles comme celle de "Naplouse, dit-il "donne aux palestiniens la possibilité de participer à l'écriture de l'histoire ou la réécriture de l'histoire des sources s primaires de la Palestine" Sans honte il le dit carrément !

Sichem


Monts Garizim et Ebal

Située ente le mont Garizim (à gauche) et le mont Ebal (à droite) Sichem est prééminente dans les récits bibliques, commençant avec la promesse de Dieu du pays envers Abraham.

Plus tard Jacob retournait ici avec sa famille pour s'installer pendant une courte période. Pendant la Conquête, les douze tribus se réunirent sur ces deux collines pour lire les lois de l'Eternel ainsi que les bénédictions et les malédictions accompagnant obédience et désobéissance.

Mont Garizim et Mont Ebal, vue orientale

Mur de l'âge du Bronze Moyen à Sichem

Mur du Bronze Moyen

Vulnérable de location, Sichem fut fortement fortifiée très tôt dans son histoire. Ce mur, construit de pierres cyclopéennes, fut utilisé jusqu'à l'âge du Bronze Récent sans grand changement.

Le mont Garizim dans le fond fut l'emplacement du temple samaritain entre les IVe-IIe siècles av. JC.

Porte du Bronze Moyen

Faisant parti des fortifications de la ville lors du second millenium av. JC, cette porte est typique de l'âge du Bronze Moyen, ayant trois séparations et deux chambres. Seule la fondation de pierre reste.

Cette porte était vraisemblablement utilisée du temps de Jacob et était certainement la porte principale de la ville du temps d'Abimélec (Juges 9). 

Porte du Bronze Moyen à Sichem

Temple de Baal Berith de Sichem vu du sud

Le Sichem Biblique

1. La pays fut promis à Abraham
2. Jacob achète une parcelle de terre; Dina se fait violer.
3. Les fils de Jacob tondaient les brebis ici avant d'être retrouvés par Joseph à Dothan.
4. L'alliance est confirmée ici lors de la Conquête.
5. La ville est mise à l'écart comme ville lévitique et ville de refuge.
6. Joseph est enterré ici.
7. Les dix tribus rejettent Réhoboam.

Temple de Baal Berith

Ce temple fortifié date des périodes de BM (Bronze Moyen) et de BR (Bronze Récent) et possède des murs de 3 m (17 pieds) d'épaisseur.  

Les excavateurs identifièrent ce bâtiment comme le temple de Baal Berith mentionné en Juges 9. C'est de ce bâtiment que les fonds furent pris pour financer la royauté d'Abimélec et c'est ici que les citoyens de la ville se réfugièrent contre l'attaque d'Abimélec.

biblelieux

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Most of us complete the effort, to help you to target your online business. No matter if you may want regular company clean-up products and services, regular, or maybe regular monthly services, most of us will probably tailor-make a company clean-up method specially meant on your small business. By party regions to help bathrooms, VERY BEST CLEAN-UP SERVICES, INC. provides the methods in addition to skills to help perform the job suitable once. I am guaranteed in addition to bonded.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis