Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 21:36

 

Plus tard on dira tout bas bien sûr : ils avaient raison ces Israéliens !.

 

Vivement Shabbat!

Par Avraham Azoulay du leptithebdo

Editorial

Pour  © 2011 www.aschkel.info

 

Commençons par les bonnes nouvelles : la bergère peut bien rentrer ses moutons, il pleut,il pleut, depuis un mois en Israël et les Israéliens sont de loin les habitants les plus optimistes de la terre. L'eau en semaine, le soleil en week-end… qui mieux que nous ? Autour de nous, le Moyen-Orient est en feu, un feu que personne ne sait expliquer de manière pragmatique...à part nous, comme toujours. Plus tard on dira tout bas bien sûr : ils avaient raison ces .

Pendant que la Lybie, récemment nommée membre du Conseil de sécurité de l'ONU mitraille allégrement sa population à grands renforts de chars d'assaut et de tireurs d'élite, l'ONU, elle, se tait. Mais après tout, c'est normal, entre membres on ne va pas se fustiger... Vive la tolérance, la liberté d'expression et les droits de l'homme.


Le plus grand bailleur de fonds des pays arabes reste l'Europe, ce que nous signalait fièrement   Hervé Morin de passage cette semaine en Israël. Après Moubarak et Ben Ali partis se terrer au fin fond du désert munis de milliards de dollars et d'euros, au tour de Kadhafi ?

Ces dictateurs ont su détourner l'argent aveuglément distribué par la France et tous ses banquiers naïfs... des euros destinés à une population qui n'en a jamais vu la couleur, mais la confiance qui règne depuis plus de 40 ans, règne toujours ! Les nouveaux bénéficiaires, les dirigeants palestiniens cumulent cette manne qui un jour se retrouvera dans les banques suisses, selon la méthode Arafat. Enfin heureusement, pour nous D. envoie la pluie, sa plus grande bénédiction.


On ne peut qu'être touché par la solidarité du président Sarkozy au dîner du CRIF : quel honneur, l'entendre parler de Guilad Shalit nous a émus. 


Au moins, quand on est victime on nous aime et on nous soutient. Dommage que son discours éloquent se soit achevé sur une absurdité : "Israël doit donner le Golan à la Syrie'', et voilà le prix à payer pour la larme à l'œil et les applaudissements de ce président aux racines juives.


C'est vrai que la Syrie est un pays encore stable et fiable... jusqu'à la semaine prochaine. Effectivement, la polarisation dont Israël est l’objet a de quoi nous étonner, surtout quand tout brûle autour.  A croire que notre pays est le plus stupide de la région avec sa croissance plus de deux fois plus importante que celle des pays européens.


Ces amis qui vous veulent du bien et qui vous condamnent à l'ONU, siège de toutes les dictatures bien pensantes arabes...on s'en passe. Le pauvre Eric Zemmour en paye le prix : condamné pour avoir pensé différemment et avoir osé s'exprimer. Difficile à croire que la France aussi a mis en place une police de la pensée, et pourtant….


Obama et Hillary cette semaine ont choisi le bon camp, enfin.  En ne tenant aucun compte de l’ampleur des événements qui se déroulent dans la région, ils ont su imposer le veto dans cette assemblée décidément très douteuse. Ils ont l'air de comprendre, après la chute de quelques pays alliés, qu'Israël finalement reste leur seul vrai allié et que peut-être, mieux vaut garder ce dernier ami fidèle, intelligent et fort. Ce n'est sûrement pas Thomas Friedman, le rédacteur en chef du New York Times, qui crache sans arrêt son venin sur nous, qui les a conseillés...bien au contraire.


En tous cas, je préfère de loin nos petites rixes politiques, nos tensions entre tribus juives plus ou moins orthodoxes, nos couches faibles à soutenir par tous les moyens et notre économie à maintenir, à cette symphonie de réactions insensées, avec des chefs d'orchestre qui se relayent dans une incompréhension totale de la musique. Et si on pensait plutôt à la parasha? Suivez-la bien, elle ne parle pas du gaz égyptien mais plutôt de cet oxygène dont nous avons l'entière possession, et que personne ne peut nous voler... chut, notre O2 s'appelle le shabbat...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis