Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 15:14

 

 

Dossier chantage et etat palestinien

 

BANN PEREZ

 

Qu’adviendra t-il suite à l’Assemblée Générale annuelle onusienne de 2011 ?

Victor Perez

 

A entendre les observateurs et politiques israéliens de gauche, l’Assemblée générale prochaine de l’ONU sera un « désastre » pour l’état d’Israël. La reconnaissance de la ‘’Palestine’’ dans les « frontières de 1967 » sera, paraît-il un « tsunami politique » pour l’état juif qui sera, alors, considéré légalement comme ‘’occupant’’. D’où la décision de Benjamin Netanyahou, selon le quotidien de gauche Haaretz, d’envisager des concessions pour tenter de contrer la résolution à venir. Des concessions qui seront, de toute façon, jugées insuffisantes par l’Autorité palestinienne.

 

Admettons, pour l’exercice, que ce nouvel état soit, finalement, reconnu par la communauté nationale.

Pourrait-on alors concevoir que l’Onu, et à travers cette organisation les Occidentaux ‘’épris’’ de justice, de droits de l’homme et de valeurs universelles, exige un retrait israélien sans autres formalités et accepte, par exemple, l’idée d’un état judenrein ?

Est-il imaginable qu’il soit dit que la veille ville, et donc le premier lieu saint du judaïsme, passe aux mains ‘’palestiniennes’’ et ne sois plus d’accès libre aux Juifs ? 

Est-il concevable que la sécurité de l’état juif soit entre les mains du Hamas entre autres ?

Est-il plausible de voir exiger, de surcroît, d’'Israël un couloir unissant les deux rives de la ‘’Palestine’’ ?

 

Sauf à prendre parti ouvertement contre l’état juif, et donc faire acte d’antisémitisme, ces quelques questions non exhaustives démontrent que suite à cette décision onusienne, la seule démarche réaliste restera encore la négociation directe. Et au vu du gain majeur ‘’palestinien’’ obtenu par cette résolution, la communauté internationale sera donc contrainte de se pencher sérieusement sur les revendications israéliennes afin que la ‘’Palestine’’ ne soit plus un « territoire occupé ».

 

A commencer par les frontières définitives, qui devront être « sûres », et les grands blocs d’implantations. Les Israéliens seront alors en force pour exiger leurs pleines propriétés au grand dam des ‘’palestiniens’’ qui s’y refusent. En effet, qui s’avisera d’exiger le démantèlement de villes comme Ariel contenant plusieurs milliers d’habitants ?

 

La sécurité ne saurait, quant à elle, être confiée à d’autres qu’aux Forces de Défenses Israéliennes. Les forces internationales, s’étant retirées de la bande de Gaza en courant en 2007 ou se montrant incapables d’empêcher le Hezbollah de se réarmer, confirmeront cette nécessité vitale pour la pérennité de l’état juif.

 

Tout retrait territorial d’Israël sera également conditionné à une déclaration admettant la fin du conflit, par sa reconnaissance comme état du peuple juif et par l’abandon de l’exigence d’un retour de « réfugiés » en son sein. Qui s’avisera, là encore, d’imposer à l’état juif une immigration forcée ? De surcroît de plusieurs dizaines de milliers d’individus, étrangers à la culture du pays et revanchards !

 

On le voit, au moins sur tous ces sujets, les ‘’Palestiniens’’ devront céder s’ils désirent jouir librement de leur état. Ce qui sera, alors, considéré comme un échec par l’oumma au vu de leur refus permanent de l’existence d’un état à caractère juif.

 

Ne doutons pas que les ‘’Palestiniens’’ tenteront, face à ce dilemme, de pousser les puissances à contraindre Israël, par des sanctions, des résolutions et des procès à la cour internationale de se retirer tout simplement. Une troisième intifada pourra même être envisagée pour ce faire.

 

Un retrait unilatéral toutefois très difficile à imaginer, sauf à voir les opinions occidentales, notamment le peuple américain, accepter l’éradication programmée de l’état juif. Et cela reste, pour le moment, encore de la science fiction

 

Le peuple israélien étant dans sa très grande majorité pour une ‘’’Palestine’’ à ses côtés et non pas à sa place ne doit pas s’inquiéter outre mesure de la future décision onusienne. La balle sera alors dans le camp ‘’palestinien’’. 

 

A eux, et à eux seuls, de prouver, alors, qu’ils sont réellement pour « deux états pour deux peuples ». Ce qui est loin d’être le cas actuellement.

 

Victor PEREZ ©

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yan 14/04/2011 08:34


Bonjour, Israël s'est retiré de Gaza pour marquer sa volonté de parvenir à une paix avec les philistins et tout le monde peut constater le triste résultat, le Hamas remercie Israël avec des tirs de
roquettes sur les populations civiles, tous ces faits sur lesquels l'O.N.U. observe un silence de complaisance, comme il observe avec passivité le réarmement du Hezbollah au Liban. Plus un pas en
arrière face a des voisins hostiles qui poursuivent le même but que en cette année 1967.


akry 13/04/2011 16:40


Cher VP, pensez-vous vraiment que les opinions occidentales (à l'exception des canadiens et américains, je vous l'accorde) soient en majorité favorables à la population juive d’Israël ? Cela ne se
voit pas beaucoup par les temps qui courent. Je vous trouve bien optimiste, quand bien même je souhaiterais vous donner raison.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis