Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:10
Quand la France oublie le monde

http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques

ECRIT PAR
Roger-Pol Droit
Roger-Pol Droit
SES 3 DERNIERS ARTICLES

L'Espagne s'affaisse, les Pays-Bas se bloquent, la Grèce se traîne, l'Europe se fissure, l'Afrique s'enlise, la Syrie s'embrase, l'Iran s'esquive, l'Amérique se remet, la Chine se renforce, le Brésil s'envole, etc. Et nous savons tous que notre sort dépend, directement ou non, de ces mutations en cours. Malgré tout, ce qui occupe nos débats publics est autrement grave : réforme du permis de conduire, plafond du Livret A ou viande hallal dans les cantines scolaires. Ce serait seulement ridicule et pitoyable s'il s'agissait du décalage inévitable entre enjeux politiques planétaires et discussions domestiques de comptoir. En fait, c'est plus grave et plus préoccupant. Car le constat affligeant de cet aveuglement autocentré concerne toute la campagne qui s'achève. Nous désignons le chef de l'Etat, notre pays est encore relativement important, nous choisissons -pour cinq ans -des options politiques dans un monde en crise... et les partis, candidats, commentateurs et opinion se contentent de faire l'impasse sur le monde extérieur !

Minimiser pourrait être simple et tentant. Il suffirait de soutenir qu'il en est toujours ainsi, que les gens s'intéressent habituellement à leur pré carré plutôt qu'à la géopolitique, ignorant que tout est lié. Soit, mais ce serait aussi trop simple. Car on raterait, en procédant ainsi, une question difficile et embarrassante, indiquant peut-être -ce n'est qu'une hypothèse -pourquoi notre village gaulois se barricade ainsi dans une autarcie illusoire. Cette question concerne les relations de l'universel à la française et de la mondialisation.

« France » et « universel » se sont voulus synonymes. Dans la langue, puis dans les idéaux. En 1782, par exemple, l'Académie de Berlin tient l'universalité de la langue française pour acquise, interroge ses causes et sa pérennité. Rivarol, qui lui répond dans son célèbre « Discours », soutient crânement que nos livres « composent la bibliothèque du genre humain », et que « le temps semble venu de dire le monde français ». Peu après, les idéaux de la Révolution donnent une nouvelle version, éthique et politique, du bon modèle offert au monde entier par l'universel à la française.

Après 1789, il ne réside plus seulement dans l'ordre et la clarté des phrases, le génie littéraire, l'équilibre des oeuvres. Il réside dans la défense des libertés, la proclamation de l'égale dignité de tous les êtres humains, l'affirmation de leurs droits inaliénables. Cet universel s'affirme philosophique et rationnel. Il incarne une certaine idée du genre humain, s'adresse à lui pour qu'il s'y reconnaisse. Son succès fut durable : en dépit du colonialisme, des exactions de l'Empire, des miasmes du pétainisme, le seul nom de « France » est demeuré cher -comme un beau mythe, un symbole, un rêve -au coeur d'innombrables asservis, humiliés et opprimés.

Tout a changé avec la mondialisation. D'une part, le règne des idéaux a été mis en cause par le triomphe de réalités commerciales, industrielles et financières. D'autre part, des modèles concurrents d'universalité se sont affirmés, en particulier du côté de l'Asie, ou de l'islam. Le génie français ne s'adapte pas -ou seulement peu et mal -à cet univers multipolaire, fait de concurrences, de conflits et de négociations permanentes. Ceci pourrait expliquer la radicalité de ce déni qui marque la campagne présidentielle : n'ayant plus vraiment de leçons à donner au monde, ne voyant plus assez clairement quelle est sa place ni quel peut être son rôle, la France finirait par se rêver autosuffisante, et faire comme si le vaste monde n'existait plus.

Que la planète soit habitée d'autres langues, d'autres modèles, d'autres cultures devrait au contraire nous inciter à participer activement à l'élaboration de ce que le philosophe Jürgen Habermas appelle un« universalisme décentré ». C'est sans doute un des rôles majeurs que pourrait jouer la France dans une culture mondialisée. Le moins qu'on puisse dire, c'est que nous n'en prenons pas le chemin, ces temps-ci.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis