Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 10:20

 

 

Quand le Navire Chavire,

  

Par

 

 

Thérèse ZRIHEN-DVIR

  

Quel est le véritable objectif de la flottille turque pour Gaza? Secourir les "malheureux  Palestiniens affamés"? Ou bien opérer une brèche dans le siège imposé par l'état Hébreu? Ce but politique affiché, n’est vraisemblablement, que l’étape de moyen terme pour en atteindre d’autres!

 

La cible principalement visée est de créer, sur un terrain déjà profondément détérioré, nourri par une critique unilatérale orientée et qui provient de tous côtés, une esclandre. Celle-ci devait détourner les projecteurs, de façon à ce que les yeux du monde entier convergent immanquablement.

 

Prenons en considération le nombre suffisamment fourni (une centaine) de terroristes et de mercenaires islamiques infiltrés dans cette affaire par l’IHH. Leur mission était de créer une diversion qui écarterait l'attention mondiale de sa focalisation sur la course au nucléaire de l'Iran. Cela n’a pas manqué : dès le 2 juin, Obama annonçait qu’il retarderait les négociations au Conseil de Sécurité de l’ONU de trois nouvelles semaines, à cause, révélait-il explicitement, de l’émoi causé par l’arraisonnement sanglant du Miv Marmara….

 

Or, n'oublions pas les récentes négociations menées par Erdogan avec Ahmadinejad. Ils viennent de proposer un accord sur l'enrichissement de l'uranium iranien en Turquie, qui, d’après les quantités d’uranium entre les mains iraniennes, permettrait à ceux-ci de construire au moins une première bombe, selon l’AIEA. Mais, rien ne presse, faisons comme si, chantonne Obama, très satisfait de l’embarras provoqué.

 

Faisons, alors, le rapport avec le besoin, préparé de longue date, de la Turquie de soutenir ses « ONG » d’obédience islamiste, comme IHH - impliquée en Bosnie, en Afghanistan, en Tchétchénie, dans l’attentat contre l’aéroport de Los Angeles, selon le Juge Bruguière- de dépêcher une flottille pour secourir les Palestiniens. Nous obtenons évidemment un rapprochement saisissant entre les deux objectifs :

-créer, d’ici quelques mois, un port iranien à Gaza, directement dans le flanc d’Israël, face au Caire, tombant alors sous la coupe des Ayatollahs, par l’entremise des Frères Musulmans qui sont leurs alliés.

- Donner le temps nécessaire à l’Iran pour parvenir à la bombe et, ainsi, faire à jamais pâlir l’étoile sunnite de l’Arabie Saoudite, de la Jordanie, de l’Egypte, avaler goulûment l’Irak et faire la jonction avec la Syrie, le Liban et la Turquie pour imprimer son hégémonie irrésistible dans la tête des Occidentaux…

 

Le coup de semonce est magistralement joué, dans la dissimulation, par la Turquie, au profit de son complice iranien, qui doit le plus possible demeuré discret, en coulisses, être le moins possible exposé.

 

La Turquie remplit tous les attendus du casting pour prendre d’assaut l’Occident, mais par la ruse et non la force. Elle est le pays du « Moyen »-Orient par excellence, de par son histoire et sa situation géostratégique : portique de l’Europe, totalement investi en Asie Centrale, donc importante pour la Russie, fer de lance de la Syrie et de l’Iran. Et, désormais, passée es-maîtresse de la manipulation médiatique reprise en chœur par toutes les chaînes du monde et relayée par toutes les chancelleries, jusqu’au très fumeux Comité des « Droits de l’homme terroriste », sous l’impulsion du génocidaire Omar el Béchir, des Pakistanais, qui comme la Turquie, cherchent leur voie, selon que le vent tournera, et l’Autorité Palestinienne, qui conserve une valeur parfaitement symbolique et uniquement représentative, face à un Hamas qu'elle renforce par sa délégitimation du "partenaire pour la paix". Obama le faible, sans vision et sans talent, ne peut que contresigner la commande passée par les Mollahs : commission d’enquête sur des faits où l’on sait déjà à peu près tout ce qu’il y a à savoir. Et rien de plus urgent mondialement, que de savoir pourquoi Israël a pu se laisser tomber de cette façon dans un piège, il est vrai, aussi grossier.

 

Le monde entier, à sa suite, est tombé dans le panneau, le bateau ivre occidental compris. Seul tient encore Israël, qui détecte bien ce qui se passe, sans avoir encore repris l’initiative. Hier encore, il s'est évertué à rappeler à l'ONU qu'il ferait mieux de se concentrer sur les agissements de l'Iran, plutôt que de se laisser guidé, les yeux bandés, dans les jeux pervers et plein de méandres et de double-fond, de l'Iran et de ses acolytes.

 

La Turquie n'a jamais eu que les apparences d’un état démocratique dirigé d’une main de fer. Elle a perdu l’héritage moderniste d'Atatürk, malgré une opposition laïque qui se sent isolée. C’est un pays qui a choisi depuis longtemps la voie de l'Islam radical, tout en trompant la vigilance de l’Amérique et de l’OTAN. Ses  congénères ne sont autres que tous les pays qui abritent la terreur comme la Syrie, le Liban et l'Iran, dont il se présente comme le simple commissionnaire, pour avoir fait ses classes auprès de l’Occident.

 

Erdogan a bien mesuré ses déductions face à la faiblesse croissante des USA sous Obama, et a estimé le moment opportun, pour lui, de concrétiser ses ambitions qui sont celles de ressusciter l'empire Ottoman et de reprendre pied dans chacun des pays de l’ancienne dynastie. Al Qaeda-IHH n’est que l’outil, mais Ankara seule dispose encore des clés du Qalifat sur le Levant comme sur l’Occident.

 

Avec une Europe pratiquement paralysée, envahie et distraite par des Imams et des islamiques radicaux, cette prétention risque bien de réussir.

Le minuscule Israel a eu beau tenté de prévenir les grandes puissances, ces dernières trébuchent et n'arrivent plus à se mesurer lucidement et pondérément à l’enjeu qui risque de les emporter.

Qu'adviendra-t-il du monde libre, s’il n’est dirigé par personne pour se ressaisir? Devinez!

 

 

 

Thérèse Zrihen-Dvir

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> Merci beaucoup David.. nous vous aimons aussi.<br /> Shabbat Shalom<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Il me semble que tous les intervenants, sur les évenements de la flotille de provocation, semblent<br /> tous, Rolland Daumas Kroutchener, Sarkory "riposte disproportionnée, ou font semblant del'oublier, qu'Israel est en face d'un ennemie, barbarbes, assassins, qui ne fait que demander la disparition<br /> d'Israel, refuse d'accepter ce territoire comme terre du peuple juif, bref, veux, et ne veux que celà, la disparition d'Israel, tuer tous les juifs qui s'y trouvent, et les jetter à la mer. Devant<br /> un ennemie aussi feroce, il ne fait aucun doute, que l'ensemble des territoires de ces gens, gaza, soient<br /> sous blocus, pour essayer d'empécher la fourniture d'armes, de missiles, ou d'autres, et Y COMPRIS SUR MER. lA FLOTILLE N'A PAS OPTEMPERRER CAR ELLE DESIRAIT SE BATTRE AVEC LES SOLDATS DE TSAHAL,<br /> sachant malheureusement, qu'Israel ne ferait usage d'armmes a feux, que contrainte et forcée. Oui messieurs du monde et surtout de france, gaza et en guerre contre Israel, et le blocus doit exister<br /> aussi longtemps que le hamas en ait le maitre.<br /> Shabbat chalom a vous tous mes freres et ceux qui nous aiment, il y a en beaucoup. Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis