Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 16:51

Qui est Mohammad Reza Zahedi le commandant de L’IRGC Iranienne qui supervise la répression en Syrie

Qui est Mohammad Reza  Zahedi  le commandant de L’IRGC  Iranienne qui supervise la répression en Syrie.

Quelques rares photos de ce commandant de L’IRGC Iranienne qui supervise répression en Syrie

-Qui sont ces responsables  des forces répressives Iraniennes impliqués dans la répression Sanglante en Syrie? Parmi ceux-là, nous trouvons,  ci-dessus,  le portrait de l’un d’entre eux. C’est ce que nous apprend un article  publié en septembre 2011 dernier sur le site Iran Briefing qui a consacré plusieurs portraits à de hauts gradés des “gardiens de la révolution”de L’IRGC ou GRI.  Ce corps de l’armée Iranienne à part, qui fonctionne comme une véritable armée dans l’armée,  est devenu en quelques années  un immense empire et  complexe économique militaro-industriel. C’est aussi une des ossatures principales  des forces répressives Iraniennes, avec  celle des miliciens Bassidj’is. Et des agents  de la police politique de la Vevak qui  sont sous les ordres  du ministère des renseignements.

-Qui est l’un de ces commandants iraniens qui se cache derrière la répression en Syrie?  Cet article tente de répondre à cette question. Certaine sources estimeraient que  la  présence en Syrie des  pasdarans Iraniens de L’IRGC , représenterait  à  peu prés un chiffre situé  d’aprés des témoignage de réfugiés Syriens  entre  8 a 10 000 hommes , ceux si sont chargés d’aider les troupes du dictateur  Bachar Al Assad dans sa répression, mais aussi de superviser et de  “former”  la branche logistique et matérielle de ce qu’on peut aussi  appeler maintenant une véritable IRGC Syrienne.

-Mohammad Reza  Zahedi  l’ancien commandant de la brigade de Sarallah,est l’un de ces commandants iraniens qui supervise la répression des manifestations en Syrie. Un peu  partout, on commence à entendre parler de la participation du corps des“gardiens de la révolution ” Iraniens dans la répression contre les manifestations en cours en Syrie mais comment cela ce passe -t’il concrétement sur place en Syrie?

Cette répression est principalement menée par  une unité spéciale de l’IRGC connue sous le nom de  Syrian IRGC ; Contrairement à la croyance commune, cette branche de mercenaires et de “conseillers militaires” Iraniens,  ne ce serait pas formée uniquement après les récentes manifestations  qui ont commencées depuis l’insurection populaire contre la dictature de Bachar Al Assad   .Ces “gardiens de la révolution” en version syrienne ont déjà étés actifs depuis plus de deux décennies : la formation militaire des  ”CGR ou GRI “syriennes  était composée une brigade  d’opérations  qui a combattue Israël au Liban. Et qui, en  plus de fournir des renseignements a Damas et Téhéran, estimait que son devoir le plus important  en tant que CGR  ou GRI syrienne, était  de soutenir militairement et logistiquement le Hezbollah libanais , le Hamas, le Jihad islamique palestinien, et un autre  groupe moins connu Le Front Khalq pour libérer la Palestine, dirigé par un certain Ahmad Gibrail.

Ce commandant de la formation militaire de la CGR ou GRI Syrienne a été secrètement désigné. Ni lui ni son unité n’ont  jamais officiellement été mentionnés dans aucune des conférences de presse ou des réunions, qui ont lieu régulièrement ces derniers mois,  entre les hauts diplomates de  la “république islamique” et  ceux du régime de DamasCependant,  nous savons que ce  commandant de la CGR ou GRI Syrienne était auparavant un haut commandant la formation des CGR Iraniens.

Celui-ci n’est  nul autre que l’ancien commandant de la brigade de Sarallah  le général de brigade Iranien  Ali Mohammad Reza Zahedi. Il a également été chargé de fournir exclusivement des renseignements et des rapports sur la situation Syrienne au régime de Téhéran, depuis son nouveau bataillon qui est stationné  à Damas et dans ses environs.

-Le Brigadier-général Ali Mohammad Reza Zahedi fut l’un des principaux commandants de la guerre qui dura  huit ans entre l’ Iran-Irak. Il  est ensuite devenu  l’un des chefs et  membre de la Brigade  d’Ispahan  le bataillon du 14e Imam Hossein, dans les années  2005-2008, ce qui lui valut de devenir un des hauts commandants les plus en vue parmi les forces terrestres de L’IRGC ou GRI d’Iran. Pendant toute cette période, Zahedi a également été commandant de la brigade Sarallah  qui était déjà à l’époque chargée d’assurer de la sécurité de Téhéran  afin de surveiller et d’y contrer d’éventuelles protestations populaires.  Il est aussi à noter que, déjà en 2008, il s’était déjà rendu a plusieurs reprises  en Syrie en tant que commandant et “conseiller militaire” deL’IRGC ou  CGR d’Iran.

-Peu de temps aprés que  les protestations et manifestation populaires contre la dictature de Bachar al-Assad ont commencé, toute une équipe des forces expéditionnaires Iraniennes sous  le commandement Ali Mohammad Reza Zahedi   est venue  en Syrie soutenir  la formation de groupes de  la police anti-émeute Syrienne pour aider le gouvernement  de Bachar Al Assad à tenir  les rênes de la répression. On sait également que l’arrivé de ce commandant  Zahedi en Syrie fut suivie par l’arrivée d’autres groupes de hauts gradés de la police anti-émeutes Iranienne (*1) des milices Bassidj’is, de la police politique de la Vevak et du ministère des renseignements et d’autres membres d’unités de L’IRGC Iranienne, qui s’étaient auparavant illustrés dans la répression brutale qui avait suivie les protestations  contre la réélection frauduleuse d’Ahmadinejad du 12 Juin 2009. Depuis, certains de ces commandants Iraniens ont étés temporairement stationnés en Syrie, tandis que d’autres le seraient en permanence dans la région de Homs et de Damas.

 

Voir aussi sur:
-Former Commander of the Sarallah Brigade, Iranian Commander of the Crackdown on Syria Protests
http://iranbriefing.net/?p=8851
-Brigadier General Mohammad Reza Ali Zahedi
http://iranbriefing.net/?p=11221
Notes:
*1 On sait par exemple qu’en Avril 2011 Ahmad Reza Radan, le chef numéro deux de la police anti-émeute Iranienne, s’est rendu à Damas pour y rencontrer des représentants de la police politique Syrienne.
Voir sur: http://www.reuters.com/article/2011/11/28/us-syria-arabs-sanctions-idUSTRE7AR1A020111128
Logo du ministére des renseignements Iranien

Soliranparis contact nomore@riseup.net

http://soliranparis.wordpress.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

kravi 05/03/2012 18:39

Ils ont déjà les feuilles de chêne, ne manque plus que la tête de mort.
Peut-être que les basidjis se feront éliminer, comme les SA par les SS...

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis