Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 22:51

 

 

USA ISRAËL POLITIQUE - RAHM EMANUEL EST DONNÉ PARTANT. VISITANT ISRAËL IL AURAIT LANCÉ UNE BORDÉE DE JURONS À UN CONSEILLER DU PREMIER MINISTRE : « DON’T FUCK WITH ME ! »

SEP 201011

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Actualité
Publié le 11 septembre 2010

 

NETANYAHOUWeb Review – "A deux mois d’élections très périlleuses, le secrétaire général de la Maison Blanche, Rahm Emanuel, est (une nouvelle fois) donné bientôt partant, par le buzz de Washington. En avril dernier, Rahm Emanuel avait expliqué qu’il « aimerait bien un jour se présenter à la mairie de Chicago », si le maire actuel, le démocrate Richard Daley, ne se représentait pas. « Cela a toujours été mon aspiration » avait déclaré Rahm Emanuel. Depuis ce mardi, cette condition est remplie: le maire sortant a annoncé qu’il ne se représentera pas aux prochaines élections municipales, prévues le 22 février prochain (et 5 avril 2011 si aucun candidat ne dépasse les 50% de voix au premier tour, comme probable). Ce calendrier laisse assez peu de temps à Rahm Emanuel pour annoncer ses intentions : d’ici au 22 novembre, chaque candidat à la mairie de Chicago devra avoir réuni 12 500 signatures de soutien.

Annoncer un départ de la Maison Blanche juste avant les midterms (les élections de mi-mandat, le 2 novembre) n’arrangerait pas vraiment les choses pour l’équipe Obama, qui donne déjà l’impression de tanguer. S’il veut vraiment tenter l’aventure de Chicago et s’il réussit à attendre jusqu’au lendemain des midterms, en revanche, le départ de Rahm Emanuel pourrait assez bien « coïncider avec les appels au sang (frais) après un mauvais cycle », observe Ben Smith de Politico. Selon Smith, Rahm aurait même déjà révélé à ses confidents de Chicago le nom de son possible successeur à la Maison Blanche: Valerie Jarrett, une très proche de la famille Obama… qui fait d’ailleurs aussi partie du gang de Chicago. Mais d’autres noms ont été évoqués. Ben Smith énumère ceux de Peter Orszag, Jim Messina, Tom Daschle ou encore John Podesta. Ce dernier a l’air déjà presque en campagne pour le job, qu’il a déjà occupé pourtant sous Bill Clinton. « Après l’élection, il n’y a pas de doute que l’opinion publique demandera une conversation autour des tables de cuisine et des conseils de direction sur la façon dont le pays peut se rassembler pour avancer » a-t-il lancé mardi sur MSNBC. « Vous verrez des changements dans la façon dont il (Obama) parle aux Américains et dont il communique en particulier avec la communauté des affaires » a déjà promis John Podesta pour le lendemain des midterms.

Même avant que le poste de Chicago ne se libère, la rumeur à Washington depuis des mois donnait Rahm Emanuel sur le départ: on le dit encore plus irascible qu’à l’ordinaire, se plaignant de manquer de temps pour ses trois jeunes enfants, regrettant Chicago… Son tempérament explosif lui valent depuis longtemps les surnoms de Rahmbo ou de Rahm Dead Fish (Rahm Poisson Mort)… pour avoir, il y a très longtemps, envoyé un poisson mort à un sondeur qui l’avait irrité….

Mais ces derniers temps, la dégringolade de Barack Obama dans les sondages et les spéculations sur tout ce que la Maison Blanche a raté ces deux premières années l’auraient rendu particulièrement furieux.

En mai dernier, visitant Israël pour la Bar Mitzvah de son fils, il aurait aussi lancé une belle bordée de jurons à un conseiller du Premier ministre israélien, Ron Dermer, a rapporté Ben Caspit de Maariv. « Don’t fuck with me ! » aurait notamment crié Rahmbo. Sa crainte en l’occurrence serait que le Premier ministre israélien cherche surtout à gagner du temps jusqu’aux prochaines élections américaines de mi-mandat… dans l’idée qu’Obama en ressortira affaibli et sera un partenaire plus accommodant par la suite… De la part de Rahm Emanuel, ce « fuck » ou “don’t fuck” n’avait d’ailleurs rien de très surprenant, rappelle Ben Caspit, l’expression revenant« dans une phrase sur deux qu’il prononce ».

Source: http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/2010/09/obama-risque-aussi-de-perdre-son-rahmbo.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis