Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 17:28

Chaque fois qu'un quartier quelconque, au sud-ouest comme Gilo ou au nord, comme Ramat Shlomo, fait l'objet d'une décision municipale d'aménagement, c'est la planète entière qui est en ébullition. Ce quartier n'a rien à voir avec ceux revendiqués par les Palestiniens pour être leur éventuelle "capitale". A moins qu'ils ne veuillent tout Jérusalem?


Carte googlemap situant la réalité des faits et des lieux :

http://2.bp.blogspot.com/_UAHKgPkGJcU/S5jXTCwHqcI/AAAAAAAAA9o/Az-WgWcRnlU/s1600-h/north+Jerusalem.jpg

Quelques vérités sur « Ramat Shlomo »

[

 

http://www.actu.co.il/2010/03/

Mercredi 10/03/2010 17:16]

 

Alors que le paisible quartier de « Ramat Shlomo » s’est soudain vu projeté sous les projecteurs par les médias israéliens et internationaux, il convient de rappeler quelques éléments qui montrent à quel point les réactions des Palestiniens, de la Communauté internationale, de la gauche israélienne mais aussi de certains ministres sont tout simplement déplacées et inacceptables:
1° Contrairement à ce qui est déclaré partout, « Ramat Shlomo » n’est pas à « Jérusalem-Est » mais au nord de la capitale d’Israël. Et ce quartier est éloigné des quartiers arabes que les Palestiniens revendiquent comme capitale.
2° La crête sur laquelle a été fondé ce quartier a été en désolation durant des générations, sans que personne n’y habite, ni Arabes ni Juifs.
3° Au 1er siècle de notre ère, cet endroit était habité par des Juifs, au vu des nombreuses découvertes archéologiques faites récemment sur cette crête.
4° Ce périmètre avait été prévu il y a 12 ans pour la construction du Stade « Teddy Kollek », qui fut finalement construit au sud de la ville. A la place, fut fondé le quartier religieux et orthodoxe de « Ramat Shlomo ». La construction de ce quartier n’avait pas entraîné de réactions de la part des Palestiniens à l’époque.
5° Le projet de construire de nouveaux quartiers au nord et au sud de « Ramat Shlomo » avait déjà été initié en 2000, sans réactions des Palestiniens, tout comme les différents stades administratifs qui s’en sont suivis.
6° « Ramat Shlomo » est le seul quartier orthodoxe de Jérusalem dans lequel les familles nombreuses peuvent trouver de grands appartements à des prix raisonnables.

Voici donc quelques éléments sur ce quartier qui représente un atome sur la carte du monde, mais qui est devenu la « vedette d’un jour » d’une communauté internationale qui n’a heureusement aucun autre problème à régler sur cette planète.

par Shraga Blum
Partager cet article
Repost0

commentaires

Curieux 20/06/2011 09:58


Bonjour Aschkel,
Je suis d’accord avec les précisions que vous apportez. Je pense que la volonté des pays arabes était bien (et est encore certainement) de laver l’affront de voir un Etat juif au Moyen Orient, qui
plus est fort économiquement aujourd’hui. Comment ces « juifs » ont-ils pu oser s’implanter sur « nos » terres ?
Leur orgueil les a perdus. Par au moins deux fois. Et c’est tout à l’honneur d’Israel de les avoir essuyé en y ajoutant une ve prospère par la suite.
Quant aux « Palestiniens », ils ont eu la mauvaise volonté. Ils n’ont jamais voulu négocier. Et après avoir perdu, abandonné par ces mêmes pays qui les avait poussés à rejeter l’accord – qui
aujourd’hui se rappellent d’eux quand leur situation intérieure vacille – ils voudraient imposer leur existence à leur tour ? Par d’âpres négociations où ils ne transigent sur rien alors qu’ils ont
été perdants ?
Je croyais à l’époque que même après avoir perdu la guerre, ils méritaient de retrouver le territoire dit annexé. Parce que la conquête était désormais interdite à l’ONU. Mais… S’ils avaient gagné
à l’époque, ils auraient certainement repris toutes la terre accordée aux « juifs », pourtant petite.
D’une certaine manière, on peut dire qu’on leur avait tendu la main, et ils ont pris le bras. Ils se sont pris à leur propre piège. Me voilà sévère avec eux aujourd’hui. L’arrogance est un mauvais
défaut. Aujourd’hui, Israel a rétabli l’ordre sur son territoire. Il donne même accès aux soins aux « palestiniens » arabes alors qu’ils ne sont pas Israeliens. La vérité, c’est que la paix
aujourd’hui ne sera possible qu’avec une grosse concession de la part des Palestiniens. Au final, ils n’ont pas accepté le quart de territoire pour les juifs, peut-être se retrouveront-ils avec
moins d’un quart de ce qui leur avait été proposé. Ce serait une ironie et une leçon d’Histoire à méditer.
Ils ne sont plus en situation de force dans ces négociations. Il faut, je pense, que les Israeliens communiquent mieux avec le monde sur leur situation. Car les tribunes 100% « Palestiniennes » ont
le vent en poupe, et participe à ce que tu qualifies de « désinformation ». Je pense que les pages comme celles-ci, devraient rééquilibrer le débat.
Je sais que vos, Israeliens, avez beaucoup de choses à faire dans votre pays, déjà. Mais je pense que vous gagneriez à rétablir une forme d’équité en donnant une autre version des faits qui font
souvent la une des propos. Car souvent, cela joue en la défaveur de votre image, alors que cela ne devrait pas.
Bonne journée.


Aschkel 20/06/2011 07:42


Shalom curieux

Merci pour ton com

Rétablir les faits, la palestine existait déjà elle a été partagée par deux fois
la premier plan de partition l'a divisé en 23% pour le foyer national juif et 77 % pour la population arabe avec des transfert de population prévu.
Livre blanc car emeutes sanglantes et pogrom, hébron jérusalem par le mufti et sa clic
deuxieme plan de partition 1943, sur les 23 % de la partie juive, 54 % revenait aux juifs, 45 % aux arabes, sur les 23 % de la partie juive je le repete
refus des arabes et guerre a outrance en 48/49 puis de nouveau en 67 puis de nouveau en 56 puis de nouveau en 73 puis 2 intifadas et du terrorisme a n'en plus finir.
Aujourd'hui on parle de colonisation israelienne sur la partie juive -

Il n'y aurait la paix dans cette région que quand
Tous le spays de la ligue arabe reconnaitront l'existence de l'etat d'Israel

Que quand les palestiniens mettront un terme definitement à la violence et à l'arrêt de l'education des jeunes generations.

quand les faits historiques et juridiques seront mis sur la table serieusement à la place de la propagande et la désinformation.

entre autres

malheureusement nous en sommes trés lien

bien à toi


Curieux 19/06/2011 22:50


@ Aschkel,
Bonsoir,
Pour répondre à votre question: non. Je peux peut-être l'imaginer. Mais certainement pas comprendre. Comme je suppose que beaucoup d'habitants de "Palestine" sont soumis à une vie faite de
délimitation etc, je suppose que beaucoup d'Israeliens sont soumis à une menace continue de pluie de roquettes et d'alarmes.
Au final, tout le monde en souffre.
Concernant les résolutions, il faut avouer qu'Israel est souvent...(on va dire)...visé. Croyez-moi, d'autres pays mériteraient autant de résolutions si ce n'est plus. En attendant, Israel existe à
l'ONU, la "Palestine" non.En même temps, comment peut-elle y entrer en refusant même l'existence d'Israel? Et cela passe nécessairement par la négociation.

Quand je pense que ces roquettes qui menacent Israel ne visent rien d'autre que les Israeliens, parce qu'ils sont Israeliens, j'avoue que cela m'attriste. Toute la détresse des gazaouites et autres
ne saurait justifier une telle réplique.

Ce fameux ami qui m'a ouvert les yeux m'a dit un jour : "Regarde les journaux. Quand Israel attaque quelque chose en "Palestine", soit c'est en représailles de roquettes ou d'une précédente
attaque, soit c'est parce qu'il vise un objectif stratégique (tunnel, etc). Dans le cas de bavure, Tsahal s'excuse et ouvre une enquête au moins. Lis ce qu'en disent les médias: Israel a tué tant
de palestiniens, ou tant de palestiniens ont été tués. Jamais ils ne précisent qu'il s'agit de représaille ou autre. Inconsciemment, on comprend: Israel attaque impunément ou injustement.
Maintenant, quand des membres du Hamas ou autre branche islamique radicale attaque Israel, il vise le maximum de victimes, mêmes - et surtout hélas - innocentes. Jamais il ne s'excuse. Toujours il
veillera à gratifier les meurtriers, ou les martyrs s'ils se sont suicidés. Que vas-tu lire sur les journaux? Tu vas lire: trois roquettes ont été tirés sur la ville de...Le Hamas revendique
l'attaque. Aucun tué. Inconsciemment, tu te dis: des roquettes contre des chars et avions de chasse. Sur un territoire occupé. Les pauvres, ils se défendent comme ils peuvent. Une enquête en cas de
bavure? Mais quelle bavure?"

A peu de mots près, cette conversation m'a profondément marqué.
J'entends tous les premiers mercredis du mois la sirène qui prépare à la guerre. C'est horrible psychologiquement. Alors oui, je peux tenter d'imaginer ce que vivent ces habitants d'Israel, qui, en
plus de subir la fanatisme de leurs voisins, de vivre dans une région où les voisins les haissent -et je dis bien, tous - de se faire attaquer médiatiquement par les journaux occidentaux et non
occidentaux, doivent penser à leurs enfants quand ces sirènes sonnent et qu'eux sont à leur travail.

Séquelles psychologiques au regard des "morts palestiniens"? Je suis désolé. SI pour les "Palestiniens" ces séquelles psychologiques ne sont pas comparables aux cicatrices physiques, alors qu'on ne
les entendent pas se plaindre du prétendu blocus imposé par Israel, et qui les pousseraient à lancer ces mêmes roquettes qu'ils prient pour qu'elles tuent.

J'ai du mal à imaginer qu'un pays comme Israel, qui accepte des manifestations gays (par exemple), alors que la religion défend un tel comportement, qui accepte l'expression de la presse, qui reste
démocratique, soit ce tyran tant décrié.

Le Coran dit que Allah éteindra tout feu répandu par les mécréants, quand Yahvé promet Israel. Je constate que Allah n'a toujours pas éteint ce feu, et que Israel, malgré toutes les persécutions
qu'il subit encore aujourd"hui, a su exister contre vents et marées. Alors, non, Israel ne crie pas être victime, il est victime et ne se laisse plus abbattre. "PLus jamais ça".

Toute l'injustice médiatique qui a attaqué Israel m'a fait au contraire découvrir Israel. Et aujourd'hui, je sais qu'Israel a ses défauts, mais mérite d'exister.
Et croyez-moi, venant de moi, c'est une parole qui a son pesant et qui j'espère, atténuera quelque peu l'injustice que mes confrères vous ont fait subir. J'ai tant agi contre vos intérêts, par
erreur. J'ai été aveuglé.
Veuillez excuser ce passé, et excuser par avance la naiveté de mes confrères.
Je crois que l'on dit chez vous: "Shalom".
Oui, que vous soyez en paix!


Aschkel 19/06/2011 21:17


Curieux

Merci

Vous es- t-il arrivé de penser à ce que peux ressentir un citoyen israélien lambda quand il part au travail le matin et ouvre le journal ?

Je ne suis pas sure que beaucoup pourraient supporter autant de desinformation, de haine, de rapports iniques, de résolutions abjectes, de fixations, et autant d'ignorance sur ce qu'est la réalité
sur le terrain.

Je vous remercie

j'habite Aschkelon ville frontalière d ela bande de Gaza


Curieux 19/06/2011 20:51


Bonjour,
Je vous remercie des informations que vous nous avez portées.
J'avoue avoir été un fervent "partisan" de la Palestine. J'ai été dans ma jeunesse très influencé par toute allusion médiatique sur les "peuples opprimés". Désolé, je lisais aussi les dépêches
AFP.
Je me suis rendu compte lors d'une discussion avec un ami juif, mais assez critique envers Israel, tout en comprenant ses actions, qu'Israel était toujours -hélas- un bouc émissaire. J'avais beau
défendre les "Palestiniens", avec deux amis proches, il nous a montré que tout n'était pas si blanc et noir.
Il a su, à la différence de mes amis 100% pro-"Palestiniens", reconnaître les injustices, tout en montrant que nul n'est pur et parfait, si ce n'est le Très Haut, et qu'être uniquement pro ceci ou
pro cela nuisait au bien même de ceci ou cela.
Me voici donc, tentant de me "repentir", en teintant les choses.
Car je me suis rendu compte que dès qu'une chose qui puisse salir ce petit pays s'y passe, alors le monde entier le sait. Etrangement, ce même monde ne sait pas quand certains "palestiniens"
distribuent des bonbons lors du meurtre de "colons" israeliens, lorsqu'en "Palestine", l'on donne des noms de "martyrs" meurtriers à des places publiques, lorsque les pires exactions sont commises
au sein même de ce territoire par les leurs, lorsque les libertés pour lesquelles nous nous posons en "ardents défenseurs" y sont opprimés avec plus grande vigueur etc. Israel est bien plus
honorable sur ce point que leurs homologues "palestiniens". Ils fêtent rarement la mort de "palestiniens" en dansant et en chantant, ni n'empêchent toute expression libre, même si elle déplait.

J'ai pris conscience que parfois, ce sont nos propres démons qui nous poussent à nous défouler, encore une fois, sur des minorités. J'ai été profondément choqué de voir que l'on continue à ne nous
montrer qu'une partie de la "réalité".
Nous ne parlons pas des réfugiés "palestiniens" qui se situent hors du territoire d'Israel, et que le monde oublie, bafoués également, parce qu'en réalité, il est je pense plus profitable aux
"Palestiniens" de défendre leur cause auprès du monde en tapant sur tout ce qui est "juif", plutôt que sur leurs "frères" musulmans.

Je n'ai pas tout suivi du débat dans cette page. J'ai l'impression qu'il a dérapé je ne sais trop comment. Sans doute la question est encore trop brulante.

Mon avis est qu'Israel a ses torts, mais les "Palestiniens" en ont aussi, - ce qui semble oublié. Leur tentative d'une déclaration unilatérale auprès de l'ONU est d'ailleurs vaine, orgueilleuse, et
ne leur servira pas. Il faut qu'ils comprennent que rien ne sert de décrier son voisin et ne vivre qu'au travers de lui en se posant comme anti-lui. Il faut qu'ils grandissent, ravalent leur
défaite, acceptent de négocier franchement. Israel a tout gagné au final, car sur le long terme, il a réussi a se construire, à s'organiser, à se légitimer, quand son voisin n'a cessé de le
décrier, le décrier, s'entredéchirer.
Je tiens à m'excuser de mon erreur passée, pour avoir jugé cet Etat sur ce que j'en ai lu hâtivement.
Pour une fois, j'espère ne pas être le seul, il mérite d'être jugé à sa juste valeur.

Parce qu'aucun Etat n'est parfait, et qu'en y pensant bien, la France face à des problématiques similaires aurait certainement agi pareil, voire pire (et on ne sait trop qu'elle a été capable de
faire pire), je m'engage à tenter de rétablir au moins un débat sans préjugés.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis