Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 17:19

 

 

Rappel des Sources de Tensions au Moyen Orient

 

Par Albert Soued, écrivain, http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com

Paris le 22/01/13

 

Les menaces planent en permanence sur cette région où 3 continents se sont séparés. Qu'elles soient d'ordre sismique ou politico-militaire, ces menaces n'ont jamais cessé.

Aujourd'hui elles prennent la forme d'armes de destruction massive.

Les diverses tensions qui règnent au Moyen Orient se sont amplifiées depuis un siècle. Depuis que l'Islam a perdu à la fois la guerre, -- chute de l'empire ottoman après la 1ère Guerre mondiale – et la "ouma", la nation-mère, après la révolution laïque d'Ataturk en Turquie qui a renverser le califat d'Istanboul, la haine islamique ne cesse de s'exprimer de plus en plus violemment.

Sur cette toile de fond, s'ajoutent diverses tensions d'ordre local ou international.

En dépit des efforts et tentatives de rassemblement en nation ou en en oumma/califat, les sociétés du Moyen Orient sont restées morcelées en familles, clans, tribus, ethnies, fidèles à un chef local et hostiles à toute intervention extérieure, engendrant de nombreuses inimitiés et tensions. Il suffit que les tensions dépassent un certain seuil de tolérance pour que les menaces se concrétisent en conflits armés.

Mais ce sont les luttes pour le pouvoir et l'hégémonie qui sont à l'origine des tensions les plus fortes. Elles apparaissent sous un habit religieux et sont mues par la haine. En période de crise, la religion nourrit de plus en plus le peuple. Et cette haine islamique n'est pas seulement dirigée contre l'Infidèle, juif ou chrétien. Et il ne faut surtout pas se leurrer sur l'origine des plus grandes tensions qui déstabilisent la région et bientôt le monde entier.

Que constate-t-on depuis un siècle ?

 

1 - Shia'h v Sunna

 

Depuis 14 siècles et la mort de Mahomet, nous assistons à une lutte sans merci entre les tenants d'un héritage consensuel où celui qui dirige est celui choisi par la réunion des tribus – le califat de la sunna – et les tenants de la lignée du prophète, à travers son gendre et cousin Ali et ses fils Hassan et Hussein – l'imamat de la shia'h.

En fait la shiah, qui s'est "séparée" du pouvoir établi par la succession des califes, n'a régné sur l'Islam que pendant les 4 années où Ali s'est retrouvé lui-même calife. Depuis 14 siècles la "sunna" a accaparé le pouvoir par la force des armes et, depuis Ali, la shia'h se distingue par une frustration du pouvoir et, en conséquence, par une contestation de tout pouvoir. (voir www.nuitdorient.com/n23i13.htm &http://soued.chez.com/messie3.htm ). Son eschatologie est à la fois messianique (le Mahdi caché va revenir rédimer le monde) et pathologique (après l'avoir nettoyé de ses impuretés)

Les luttes récentes ont engendré entre 2 à 3 Millions de victimes.

- Guerres civiles au Liban (1958-1975/90)

- Guerre Iran-Irak (1980/88)

- Guerre civile en Syrie (2011/..)

- Guerres civiles au Yémen (196. & 2010/  )

 - Emeutes à Bahrein (2011/2)

 - Emeutes en Arabie (2012)

 

2 – Sunnites entre eux

 

Depuis la chute de l'empire ottoman à la fin de la 1ère Guerre Mondiale, nous avons assisté à la naissance de 2 courants de revanche dans la sunna qui ne cessent d'oeuvrer  pour supplanter l'Islam relativement modéré issu d'un règne ottoman de 4 siècles.

- Nous avons l'hérésie du wahabisme née au centre de l'Arabie il y a 3 siècles, adoptée par la tribu arriérée des al Saoud, laquelle a supplanté, avec l'aide l'Angleterre, la lignée légitime des Hashémites dans les années 20/30 du siècle dernier. Cette hérésie enlève tout libre arbitre au musulman puisqu'il est obligé de participer aux prières publiques, et sa vie et son comportement sont contrôlés par le pouvoir religieux par le biais d'une puissante "police des moeurs". Un véritable totalitarisme financé par l'Arabie et le Qatar. (Voir  www.nuitdorient.com/n231.htm )

-  H'assan El Banna, le premier chef de la confrérie islamiste égyptienne "les Frères Musulmans", a proféré ces propos fondateurs en 1928, bien avant la création de l'Etat wahabite en Arabie: "l'Islam est dogme et culte, patrie et nationalité, religion et Etat, spiritualité et action, Coran et sabre". C'était tout un programme. Patiente depuis cette date et tissant sa toile dans toute la région, cette Confrérie socio-caritative est devenue aujourd'hui une organisation politique rayonnant dans tous les pays du Moyen Orient. Pour des raisons d'hégémonie, elle entre en conflit avec le wahabisme notamment dans les émirats du Golfe. (Voir www.nuitdorient.com/n232.htm )

 

Les luttes récentes entre sunnites ont engendré entre 2 à 3 Millions de victimes.

- Arabes contre Turcs – Turcs et Arabes contre Kurdes, Arabes entre eux - Wahabite contre  Frères Musulmans (émirats…)

- Salafistes (salf al salah') contre les Hérétiques musulmans (h'izb al sheytan): sunnites coopérant avec l'Occident (Afghanistan, Pakistan, Arabie, Yémen, Libye, …), Soufis (Egypte, Mali, Libye…) …

Voici une liste non exhaustive de guerres civiles, de rébellions, d'émeutes sanlantes

- Turquie depuis sa création

- Arabie (1920/30)

- Afghanistan (1979-1989 puis 2001-20..)

- Darfour (2003-20..)

- Yémen-Syrie-Liban-Libye- Irak….(et ailleurs au Mali, en Somalie, en Algérie)

 

3 - Islam v Occident et ses Chrétiens

 

Il y a 2 types de Jihad:

- Jihad pacifique: par la démographie et l'émigration envahissante, par les investissements provenant de la manne pétrolière et par la diffusion mondiale de doctrines extrémistes, le wahabisme (Arabie & Qatar), le salafisme et l'Islam des Frères Musulmans (Sayed al qotb d'Egypte), le tout enrobé du  mensonge et de la dissimulation (taqiya)

- Jihad armé direct ou à travers des organisations intermédiaires et satellites, des groupuscules, des milices.

La Shiah d'Iran a ses brigades al Qods agissant en Irak et en Occident, le Hezbollah agissant au Liban et en Amérique latine, le Hamas, aux portes d'Israël

La Sunna a al Qaeda et la nébuleuse de ses affiliés au Sahara/Sahel, au Soudan, au Sinaï, au Yémen, au Pakistan/Afghanistan, en Syrie …

(Voir www.nuitdorient.com/n2341.htm  & www.nuitdorient.com/n18.htm )

 

Avec les génocides, les guerres suscitées par l'Occident, les guerres et attentats de ce siècle ont engendré 4 à 5 Millions de victimes, surtout au Soudan méridional qui, aujourd'hui a réussi à prendre son indépendance.

Les Chrétiens sont humiliés, chassés, tués en Turquie, en Irak, Liban, Egypte, Syrie, Soudan, Palestine …. Ils étaient 20% de la population du Moyen Orient en 1945 et ils ne sont plus que 5% aujourd'hui.

Génocide des Arméniens en 1915 (1,5 à 2 millions morts)

Guerre avec l'Occident

Golfe (1996)- Irak (2003/2011)- Afghanistan (2001/20/..)

Guerres civiles

- Turquie

- Soudan/Soudan Sud (Juba)

- Liban, Egypte, Irak

 

4 - Islam v Israël

 

Malgré les guerres provoquées par les pays arabes, les attentats terroristes et les diverses intifadas et guerres asymétriques, l'ensemble des tensions d'Israël avec l'Islam n'ont engendré, comparativement aux autres tensions que 75 000 victimes, soit

25 000 Juifs et 50 000 Arabes (moins de 1%de ce qui précède). Ces tensions sont;

- 2ème guerre mondiale: terrorisme + alliance de l'Islam avec les nazis

- 1948/1973: 4 guerres classiques + terrorisme (48-56-67-73)

- 1987/2005: 2 intifadas et ripostes + terrorisme (1987 & 2000/5)

2005/12: 3 guerres de missiles (Hezbollah au Nord et Hamas au Sud) + incidents divers permanents (guerre asymétrique) (2006 -- 2008 & 2012)

- Guerre médiatique de délégitimation + utilisation instances internationales acquises aux Arabes - Diffusion du "palestinisme"

- Menaces nucléaires et armes biologiques

 

 

Il est grand temps que l'Occident ait une vision du Moyen Orient proche des réalités du terrain pour éviter à avoir à répéter les propos de Claude Guéant sur la Lybie "nous nous sommes totalement trompés" (sur l'Islam voir www.nuitdorient.com/n23.htm )

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis