Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 16:46

 

Réactions officielles au massacre d'Itamar - retour sur L'odieuse manipulation des dirigeants palestiniens.

 

Par Aschkel - © 2011 www.aschkel.info

Tags : Terrorisme?_Nazislamisme,_Djihad_mondial,_terrorisme_palestinien

Quelques articles sur l'incitation à la haine des palestiniens


Pourquoi l'incitation à la haine de l'Autorité palestinienne, des factions palestiniennes est–elle ignorée ? Par Dore GOLD

L'offensive de l'Autorité palestinienne contre l'Etat d'Israël 1/2 Rapport du Ministère Israélien des affaires étrangères

L'offensive de l'Autorité palestinienne contre l'Etat d'Israël 2/2 Rapport du Ministère Israélien des affaires étrangères

Les Palestiniens sont-ils prêts pour la paix? Incitation palestinienne comme une violation des normes juridiques internationales 1/2 Alan Baker

Les Palestiniens sont-ils prêts pour la paix? Incitation palestinienne comme une violation des normes juridiques internationales 2/2 Alan Baker

et évidemment dans les dossiers

Dossier chantage et etat palestinien BANNER-ITAMAR.jpg



Le vendredi le 11 mars 2011, vers 22h00, des terroristes palestiniens (apparemment au nombre de deux) se sont infiltrés dans l'implantation d'Itamar (au Sud-Est de Naplouse) en grimpant sur la barrière de sécurité. Ils sont entrés dans la maison de la famille Fogel et ont poignardé cinq membres de la famille : les parents et trois de leurs enfants. Après le meurtre, ils se sont enfuis, apparemment vers le village voisin d'Awarta. Les trois autres enfants du couple n'ont pas été tués. Les victimes étaient le Rabbin Ehud Fogel, 36 ans ; sa femme Ruth, 35 ans ; leurs fils Yoav, 11 ans, et Elad, quatre ans ainsi que leur fille Hadas, trois mois (Site Internet du porte-parole de Tsahal, 13 mars 2011).


Quand l'attaque a été découverte, les forces de Tsahal et de la police sont arrivées sur les lieux et ont effectué des recherches dans l'implantation ainsi qu’à ses alentours. La région a été déclarée zone militaire fermée et des suspects ont été interpellés ; cependant, les meurtriers n'ont pas été identifiés. Jusqu'ici, on ignore si l'attaque a été effectuée par une organisation ou par des terroristes solitaires. Un réseau intitulé « l'Equipe Imad Mughnieh des Brigades des Martyrs Al-Aqsa » a été prompt à revendiquer les meurtres, avant de publier un démenti (Al-Hayat, 13 mars ; site Internet Qudsnet, 12 mars 2011).


Israël et la communauté internationale ont vivement condamné le meurtre.


L'Autorité Palestinienne a publié une condamnation tardive de tous types de violence. Le Hamas et les autres organisations terroristes de la bande de Gaza ont salué l'attaque et ont précisé qu'ils la considéraient comme "justifiée". Des confiseries et des pâtisseries ont été distribuées à Rafah, au Sud de la bande de Gaza, pour célébrer les meurtres.


Le gouvernement israélien


Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a vivement dénoncé les meurtres, déclarant : "Il n'y a aucune justification et il ne peut y avoir ni excuse, ni pardon pour le meurtre d'enfants". Il a appelé la communauté internationale et l'Autorité Palestinienne à condamner l'attaque explicitement. Au sujet de l'Autorité Palestinienne, il a déclaré "exiger que l'Autorité Palestinienne mette un terme à l'incitation quotidienne dans ses écoles, ses mosquées et les médias sous son contrôle. Le temps est venu d'arrêter ces paroles trompeuses dans lesquelles l'Autorité Palestinienne parle extérieurement de paix et permet - et mène parfois - l'incitation à la maison".

 

http://www.pmo.gov.il/PMOEng/Communication/EventsDiary/eventitamar120311.htm

 

Le Président israélien Shimon Peres a déclaré : "C'est un des événements les plus difficiles et méprisables que nous ayons vu. Il démontre une perte d'humanité. Il n'y a aucune religion dans le monde ni aucune foi qui permet cette sorte d'acte horrible". Le ministre israélien des Affaires étrangères Lieberman a chargé la délégation israélienne aux Nations-Unies de déposer une plainte sévère au secrétaire-général de l'ONU et au Président du Conseil de Sécurité.



L'Autorité Palestinienne 


Les responsables de l'Autorité Palestinienne ont tardivement publié de molles dénonciations de l'attaque, exprimant leur opposition à toutes formes de violence contre des Israéliens et des Palestiniens. Les forces de sécurité palestiniennes ont arrêté des suspects, principalement dans la ville de Naplouse en Samarie, à quelques kilomètres au Nord-Ouest d'Itamar (Agence de presse Safa du Hamas, 12 mars, et site Internet Palestine-Info, 13 mars 2011).


En fin d'après-midi le 12 mars, le Président de l'AP Mahmoud Abbas a publié un court communiqué déclarant s'opposer à toutes les formes de violence contre Juifs et Palestiniens. Il a également contacté le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu pour exprimer sa peine (Site Internet du Premier ministre israélien, 12 mars 2011).


Interrogé par les médias israéliens, il a qualifié l'attaque "d'immorale et inhumaine", et a rejeté les accusations de Netanyahu au sujet de l'incitation dans les mosquées. ???? Voir note 1



Il a ajouté que si l'Autorité Palestinienne avait eu des informations à l'avance sur l'intention des terroristes d'effectuer l'attaque, elle l'aurait empêchée. Il a ajouté que lui et le Premier ministre Netanyahu avaient consenti à effectuer une enquête commune (Mahmoud Abbas interviewé par Gal Berger, Radio Kol Israël, 14 mars 2011).


Mahmoud Abbas a appelé à une réunion de crise du Comité Central du Fatah et des commandants des divers services de sécurité de l'Autorité Palestinienne afin de discuter des implications des événements pour les Palestiniens (Al-Hayat Al-Jadeeda, 13 mars 2011).


Réactions d'autres responsables de l'AP :


Le Premier ministre Salam Fayyad a été le premier à réagir aux meurtres. À l'occasion de la pose de la première pierre de la nouvelle municipalité de Beit Jala, il a déclaré que la direction de l'Autorité Palestinienne était opposée à toute forme de violence. Pour Salam Fayyad l'incitation à la haine n'est pas une violence !!! Nous nous ferons un plaisir de lister ses déclarations haineuses dans un article à suivre..

 

Il a ajouté que de tels événements portaient atteinte aux intérêts palestiniens et à l'établissement d'un Etat palestinien (Agence de presse Wafa, 12 mars 2011). Le ministre des Affaires étrangères Riyad al-Maliki a dénoncé l'attaque. Il a déclaré douter de l'identité des meurtriers, affirmant que "les Palestiniens n'ont jamais assassiné quiconque, sans parler de bébés, d'une façon si cruelle" (Agence de presse Wafa, 12 mars 2011). Abbas a dit la même chose dans un interview - vidéo et preuve du mensonge ci dessous


http://www.aschkel.info/article-la-tradition-et-la-morale-des-palestiniens-selon-m-abbas-video-70177762.html

 

Appel au meurtre du conseiller de M.Abbas, un jour avant la boucherie d'Itamar - Appel au Djihad du 'Hamas, incitation à la haine et glorification des Kamikazes ci dessous

 

http://www.aschkel.info/article-appel-au-meurtre-du-conseiller-de-m-abbas-un-jour-avant-la-boucherie-d-itamar-appel-au-djihad-du-hamas-incitation-a-la-haine-et-glorification-des-kamikazes-69351808.html

En parallèle, le 13 mars, le Fatah a marqué le 32ème anniversaire du massacre de la Route Côtière, effectué par des terroristes de l'organisation, dont Dalal al- Magribi.4 Un rassemblement a été organisé à Ramallah et une place a été baptisée en son nom (Agence de presse Safa du Hamas, 13 mars 2011). Dalal al-Magribi est considérée comme une sorte d'héroïne nationale depuis Yasser Arafat, qui la glorifiait. Au cours des années, elle a été commémorée de plusieurs manières par l'Autorité Palestinienne.


>Abbas et Fayyad inaugurent un square à la gloire de l'auteur de l'attentat le plus sanglant commis en Israel

>Des terroristes sanguinaires célébrés comme des héros Terroristes sanguinaires élevés au rang de héros par Fayyad, Abbas, Erekat vidéo


La première réaction palestinienne a été entendue le lendemain en fin d'après-midi.

Bande de Gaza


Les organisations terroristes opérant dans la bande de Gaza, particulièrement le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien, ont salué le meurtre d'Itamar, exprimant leur soutien à l'assassinat de "colons israéliens", et affirmant qu'il s'agit d'une "réponse légitime à l'occupation israélienne".

Le 24/03

09.31-Hamas : "nous nous réjouissons de l'attentat de Jérusalem, mais, malheureusement, nous n'en sommes pas les auteurs"

L'administration de facto du Hamas a conseillé à Israël de ne pas utiliser le meurtre comme une excuse pour aggraver la situation dans la bande de Gaza (Agence de presse Safa du Hamas, 13 mars 2011). A Rafah, au Sud de la bande de Gaza, des confiseries et des pâtisseries ont été distribuées aux passants en signe de joie et de célébration.


Hamas

Le porte-parole du Hamas Sami Abu Zuhri a déclaré que les meurtres étaient une réponse aux "crimes" d'Israël, ajoutant que le mouvement du Hamas soutenait complètement l'assassinat de colons israéliens (2ème chaîne israélienne, 12 mars 2011). Le porte-parole de l'administration de facto du Hamas Taher al-Nunu a affirmé qu'il pouvait s'agir d'un incident criminel (Agence de presse Safa du Hamas, 13 mars 2011).

Dalal al-Magribi était membre de l'équipe terroriste qui a effectué le massacre de la Route Côtière le 11 mars 1978. 37 Israéliens ont été tués et 71 blessés. A ce sujet, voir notre article du 21 mars 2010 intitulé "Transformation des chahids en modèles à émuler : Le Fatah a officieusement inauguré la Place Dalal al-Magribi à Al-Bireh, en mémoire d'une terroriste du Fatah ayant participé à l'attentat sur la Route Côtière d'Israël en Mars 1978" à l'adresse


Azzat al-Sharq, membre du bureau politique du Hamas, a démenti tout lien entre le Hamas et les meurtres, affirmant que "porter atteinte à des enfants ne fait pas partie de la politique du Hamas" (Site Internet du Hamas Palestine-Info, 12 mars 2011). 

J'ai au moins une centaine d'articles qui prouve le contraire mais une petite vidéo courte fera l'affaire



Le Jihad Islamique Palestinien

Le responsable du JIP Khaled al-Batash a salué "les mains bénies qui ont répondu à un stratagème de l'occupation", qualifiant le meurtre "d'action héroïque" (Site Internet du JIP Paltoday, 12 mars 2011). Un porte-parole de la branche armée du JIP, les Brigades de Jérusalem, surnommé Abu Ahmed, a qualifié le meurtre de "réponse naturelle de la résistance" [cf., les organisations terroristes] aux "crimes de l'occupation", ajoutant que c'était "le droit de la résistance de répondre d'une telle façon" (Agence France Presse, 12 mars 2011).

Autres réactions

Un porte-parole de la Maison Blanche a publié une vive condamnation du meurtre et a appelé l'Autorité Palestinienne à le condamner également. Dans un communiqué, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton s'est déclarée "choquée et profondément attristée d'apprendre le meurtre brutal d'une famille israélienne tôt samedi matin en Cisjordanie. Les États-Unis condamnent cette attaque épouvantable dans les termes les plus forts. Tuer trois enfants innocents et leurs parents dans leur sommeil est un crime inhumain…" Elle a ajouté, "les meurtriers doivent être trouvés et jugés. Les forces de sécurité israéliennes ont lancé une enquête minutieuse et nous comptons sur les autorités palestiniennes pour aider en tous points possible".5

5 http://www.israelemb.org/index.php/en/latest-news/405-remarks-on-the-itamar-terrorist-attacks

Les ministres des Affaires étrangères de France, de Grande-Bretagne et d'Allemagne, le secrétaire-général de l'ONU et le représentant du Quartet au Moyen-Orient ont tous condamné les meurtres dans les termes les plus forts. Ils ont également appelé les deux côtés à faire preuve de retenue pour empêcher une détérioration de la situation et promouvoir les efforts de négociation.

http://www.terrorism-info.org.il/ et © 2011 www.aschkel.info


Note 1

A de nombreuses reprises les prêches virulents et haineux dans les mosquées sont prononcés.

Cette incitation est quotidienne et permanente. L'incitation à la haine mobilise la société

palestinienne pour de futurs conflits

http://www.aschkel.info/article-pourquoi-l-incitation-a-la-haine-de-l-autorite-palestinienne-des-factions-palestiniennes-est-elle-ignoree-par-dore-gold-69834577.html

La preuve du contraire - avec toutes les autorités religieuses  de l'Autorité palestinienne en page 9 du document

http://www.aschkel.info/article-exclusif-abbas-a-menti-a-obama-lors-de-sa-visite-52268542.html

Sans oublier l'ami d'Hessel, Ismaêl Hanyeh lui même dans un prêche en vidéo

http://www.aschkel.info/article-stephane-hessel-dit-que-le-hamas-veut-la-paix-confirmation-de-ismael-hanyeh-du-hamas-64851963.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Enfin on entends les pays occidentaux a blamer l'acte ignoble commis par des barbares assassins terrorristes qui ne méritent que la peine de mort. Il faut refuser le terme "réplique inconsidérer",<br /> car ils n'y a pas de répliques aussi fortes soit elles, pour justifier ce meutre attroce.<br /> Honte a tous le peuple musulmans d'avoir des assassins de cet ackabis dans leur rang. Honte d'être musulmans<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis