Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 09:40

 

Mohammed Merrha, le toulousain français d'origine algérienne, retranché, avec Uzi et autres armes, dans son immeuble, à Toulouse, assassin d'enfants, d'enseignant et de parachutistes français, se revendique d'Al Qaeda et de Forzane Alizza. Ce groupe salafiste s'entraînaît, jusqu'à très peu, dans d'anciens entrepôts désaffectés de la ville Bruxelles et tenait ses offices à Nantes, gérée par le socialiste pro-palestinien Jean-Marc Heyraut. Cette ville, à la même époque banissait les réunions explicatives de France-Israël.   

 

Forsane Alizza n'exclut pas la lutte armée si l'islamophobie s'intensifie

 

http://www.liberation.fr/societe/01012386290-forsane-alizza-n-exclut-pas-la-lutte-armee-si-l-islamophobie-s-intensifie

 

Mohammed Achamlane, porte-parole de Forsane Alizza, un groupuscule islamiste, le 21 novembre 2011 à Nantes
Mohammed Achamlane, porte-parole de Forsane Alizza, un groupuscule islamiste, le 21 novembre 2011 à Nantes (Photo Frank Perry. AFP)


Le groupuscule islamiste, dont Claude Guéant a récemment annoncé la dissolution, dénonce la stigmatisation de l'islam en France et n'exclut pas d'y répondre.

Le groupuscule Forsane Alizza, dont Claude Guéant a annoncé la dissolution, n'exclut pas d'appeler à la lutte armée si «l'islamophobie s'intensifie», a déclaré vendredi son «porte-parole», Mohammed Achamlane.

Alors qu'on lui demandait lors d'une rencontre avec des journalistes s'il pouvait appeler à la lutte armée, il a répondu: «C'est possible, si l'islamophobie s'intensifie de jour en jour».

Mohammed Achamlane qui s'exprimait près de la mosquée Omar Rue Jean-Pierre Timbaud à Paris, a évoqué des mosquées brûlées, des tags, des agressions et des stigmatisations dans les films, dans les chroniques et dans les journaux.

«Il se pourrait qu'un jour ça arrive. A force de stimuler la haine contre les musulmans c'est automatique», a-t-il insisté, entouré d'une vingtaine de ses partisans qui avaient le front ceint d'un bandeau portant la profession de foi islamique, le visage parfois dissimulé sous un keffieh.

«On va se communautariser»

«Si les gens ne comprennent pas que notre révolte va se traduire par des actes, il faut être complètement insensé», a encore dit Mohamed Achamlane qui se fait appeler Abou Hamza du nom de l'oncle paternel du prophète Mohammed.

Interrogé sur la réaction de Forsane Alizza (Cavaliers de la fierté) si sa dissolution était confirmée, il a répondu: «Nous allons intensifier l'alliance avec les musulmans et le désaveu des mécréants qui nous sont hostiles de plus en plus. Donc on va se communautariser clairement.» Le groupuscule a encore récusé les propos de Claude Guéant qui l'accuse de former des personnes à «la lutte armée».

«Je réfute ces accusations. Je dis à ce ministre "Comment se fait-il que des terroristes soient en liberté?"Soit il est incompétent ainsi que ses services, ou bien il laisse délibérément des individus dangereux dans la nature», a répondu M. Achamlane qui a reconnu néanmoins que le groupuscule «se prépare physiquement pour d'éventuelles agressions».

«On est clair là dessus, nous ne le cachons pas, nous ne le dissimulons pas puisque plusieurs femmes se sont fait agresser par des islamophobes.» Levant haut les bras pour exhiber ses gants de combat, il a précisé être arrivé «équipé» pour une éventuelle agression par des «islamophobes».

(AFP)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis