Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 14:06
Dossier-Mythes-et-realites-du-P-O.jpg banner fab

Mythes & Réalité : riposter aux roquettes,

par le Dr Mitchell G. BARD

(directeur de la Jewish Virtual Library)

Traduction Fabien MIKOL

pour © 2011 www.aschkel.info

Mitchell Bard

Mythe :
   

"Les roquettes tirées de Gaza vers le sud d'Israël ne causent pas suffisamment de dommages pour justifier une riposte militaire."
 

Réalité : 
   

Depuis le début de la guerre palestinienne en 2000, les terroristes de Gaza ont tiré rien moins que 12.000 roquettes Qassam, missiles Grad et mortiers vers le sud d'Israël, dont plus de 6.000 depuis qu'Israël s'est retiré unilatéralement du territoire en 2005, et près de 100 rien que depuis le début de mars 2011. Ces armes explosives ont tué 28 civils israéliens, blessé des centaines et infligé de lourds dommages sur les écoles, les synagogues, les maisons et les hôpitaux de la région (512).
   

Tout comme lors des attaques de roquettes sur Londres par les Nazis pendant le Blitz, le Hamas vise à semer la terreur dans les rangs de la population - sur une zone qui s'est étendue jusqu'à inclure tout le sud d'Israël, où vivent environ un million d'Israéliens (513). Deux des villes les plus peuplées d'Israël, Beersheva et Ashdod, aussi bien que des centaines de plus petites villes et villages, sont situés à portée des roquettes de Gaza. Certains endroits, tels que Sdérot et Kfar Azza, sont si proches que les habitants n'ont que quelques secondes pour trouver un abri après la sirène d'alarme, ce qui entretient un état de peur et d'anxiété (514). Depuis la dernière escalade de mi-mars, les écoles et de nombreux commerces ont été forcés de fermer.
   

Les attaques indiscriminées contre les civils sont une violation des droits de l'homme et constituent un crime de guerre (515). Aucun pays ne tolérerait une telle menace continuelle sur sa population civile. Le gouvernement israélien n'avait entrepris que des réponses mesurées contre les terroristes les trois premières années de tirs, avant finalement de lancer l'opération Plomb fondu en décembre 2008 pour mettre fin aux attaques terroristes du Hamas. Le fait que le gouvernement n'ait pas entrepris de démarches agressives pour stopper les derniers bombardements est la preuve de la retenue israélienne, et de son désir d'éviter une escalade du conflit.
   

Toutefois, personne ne devrait attendre des dirigeants israéliens qu'ils autorisent quiconque à semer quotidiennement la terreur parmi sa population civile. Ainsi que le président Obama l'a dit en 2008 : "Si quelqu'un envoyait des roquettes sur ma maison ... je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'arrêter"(516). On ne peut attendre moins d'Israël."

512 Ben Hartman, "Shock and Fear Returns to Beersheba", Jerusalem Post, (March 24, 2011). 
513 "Rocket Attacks Towards Israel", Israel Defense Forces, (October 2010).
514 Map, "Distance From Gaza: Warning Time Before Rocket Falls",Israel Defense Forces, (October 2010). 
515 "Gaza: Stop Rocket Attacks Against Israeli Civilians", Human Rights Watch, (March 1, 2011).
516 Ewen MacAskill, "Obama Advisor Aligns with White House in Criticism of Rocket Attacks on Israel", The Guardian, (December 29, 2008) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gerard.david 03/04/2011 20:28


Je pense qu'à chaque envoi de roquettes sur Israel, la risposte devrait être automatique. Si Israel avait adopter cette tactique, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus de tirs qur Israel. Quelle
autre solution. Il n'y en a pas.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis