Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 09:30

68195564 68195562

 

 

 

 

“Je hais ton gouvernement, tes mensonges, ta corruption, ta religion”, peut-on lire sur une note, publiée à Londres, par un ponte exilé, alors que la presse intérieure de l’Iran a préféré attribué cette tragédie à un drame sentimental.  

Shmuel Sasoni


Publié le : 

06.18.13, 08:47 / Israel News

 

 

 

Hassan Rohani

 

 

Derrière les larges sourires et la gaîté qui accompagnent le triomphe d’Hassan Rohani, dès le premier tour de l’élection présidentielle iranienne, se tapit une tragédie personnelle : son fils aîné a mis fin à ses jours, en 1992, pour protester contre l’étroite complicité de son père avec le Guide Suprême d’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei.


“Je hais ton gouvernement, tes mensonges, ta corruption, ta religion, ta duplicité dans ta façon d’agir et ton hypocrisie », a écrit le fils du futur président sur la petite note expliquant les raisons de son suicide, ensuite publiée à Londres par le commentateur politique iranien Ali Reza Nouri.


“J’ai honte de vivre dans un tel environnement où je suis, en permanence, obligé de mentir, chaque jour, à mes amis, en leur disant que mon père ne fait pas partie de tout ce cirque. De leur dire que mon père aime profondément sa nation, alors que je pense que ce n’est pas vrai. Cela me rend malade de te voir, toi, mon père, embrasser la main de Khamenei », lit-on sur la lettre publiée par le journal saoudien basé à Londres, Al-Sharq al-Awsat.


La presse officielle iranienne a préféré attribué le suicide du jeune homme à un amour éconduit.


קרא לשקיפות איראנית בסוגיית הגרעין. רוחאני (צילום: AFP)

Rohani, lors de sa première conférence de presse, en tant que Président élu (Photo: AFP)


Rohani a eu des mots très durs à l’égard de son fils, qui, a-t-il dit, a commis un grand péché en mettant fin à ses jours ; cependant, il s’est assuré qu’il soit enterré dans un carré réservé du temple du fondateur de la République islamique, l’Ayatollah Ruhollah Khomeiny.


Le Président nouvellement élu de l’Iran a promis, lundi, lors de sa première conférence de presse depuis qu’il a été élu à la présidence, de suivre “la voie de la modération” et a garanti une plus grande ouverture, concernant le programme nucléaire de son pays, donnant de l’ampleur aux messages en provenance des cercles dirigeants occidentaux, affirmant que sa victoire avait apporté des espoirs raisonnables de nouvelles ouvertures, de la part de Téhéran.


Mais, il s’est, aussitôt, empressé de répéter qu’il ne soutiendrait aucun arrêt de l’enrichissement d’uranium en Iran, ce qui constitue une des principales pierres d’achoppement qui paralysent toute discussion entre l’Iran et les puissances mondiales.


Le Président élu d’Iran a, au contraire, affirmé que les Etats-Unis devaient reconnaître les droits de l’Iran à la puissance nucléaire et s’engager à ne pas s’ingérer dans ses affaires intérieures, jusqu'à ce que des pourparlers directs entre les deux pays puissent avoir lieu.


“Le problème des relations entre l’Iran et l’Amérique est un sujet très compliqué et délicat à mener”, a déclaré Rohani. « C’est une vieille blessure qui a besoin d’être… soignée ».


http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4393748,00.html


Adaptation : Marc Brzustowski.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis