Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 21:59

 

 

 

Signaux de Riyad : les rencontres secrètes saoudo-israéliennes doivent se poursuivre 

  
DEBKAfile Reportage exclusif  1 Decembre 2010, 9:56 AM (GMT+02:00)

 

Adaptation  : Marc Brzustowski

Pour © 2010 lessakele et  © 2010 aschkel.info

Tags:  Saudi Arabia    Israel    Intelligence    Iran nuclear 

 

http://www.debka.com/article/20411/

 

 

Tamir Pardo, nouveau directeur de “l’Institut” 

 

 

Riyad a signalé son intention que les entrevues secrètes saoudo-israéliennes au sujet de l’Iran, qui ont lieu depuis plus d’un an, se poursuivent, après le remplacement du gardien de “l’Institut”, selon les sources du renseignement de DEBKAfile. C’était l’un des tous premiers messages que Tamir Pardo a trouvé sur son bureau de chef de l’agence d’espionnage extérieur d’Israël, lorsqu’il l’a occupé pour la première fois à la place de Méir Dagan, cette semaine. Les Saoudiens ne souhaitaient clairement pas reporter, à cause d’un éventuel embarras résultant de la parution des révélations de Wikileaks, selon lesquelles ils ont fait pression sur l’Amérique pour qu’elle attaque les sites nucléaires iraniens avant que ne s’y développent des armes nucléaires.

 

 

Les rencontres entre le Prince Muqrin ben Abdul Aziz, directeur général du renseignement saoudien et Méir Dagan, la plupart s'étant déroulées dans la capitale jordanienne, Amman, ont très largement eu pour thème la coopération clandestine entre les deux agences et les plans d’attaque de l’Iran. Des sources arabes et occidentales ont rapporté qu’elles sont parvenues à un accord au cours de l’année pour permettre aux bombardiers israéliens de transiter à travers l’espace aérien saoudien dans leur trajectoire pour bombarder les installations nucléaires de l’Iran. Les Saoudiens souhaitaient même construire une nouvelle piste d’atterrissage dans le désert disposant d’installations de carburant à l’usage des avions de chasse en route vers leur mission.

 

 

Les experts de l’Arabie Saoudite dans le renseignement occidental ont découvert une signification particulière à la publication par le site saoudien Arab News du lundi 29 novembre, d’un long reportage sur Méir Dagan et son départ à la retraite après 8 ans à la tête de l’agence d’espionnage extérieure d’Israël. Les média officiels saoudiens n’avaient jamais, jusqu’à présent, émis le moindre reportage concernant les affaires israéliennes militaires ou relatives au renseignements. Même la nomination du Général-Major Yoav Galant en tant que chef d’Etat-Major, par exemple, n’a fait l’objet d’aucune mention particulière.

 

Encore plus surprenante est la tonalité du reportage d’ Arab News.

 

Le chef sortant de l”Institut” est décrit comme un « ex-général faucon » et comme « largement tenu pour responsable d’une vague d’actions clandestines comprenant le sabotage des projets nucléaires iraniens ».

 

 

Les sources occidentales ont établi un lien patent entre ce commentaire et l’attaque, 24 heures plus tôt, dans le cœur de Téhéran, contre deux scientifiques iraniens importants, tuant sur le coup le Professeur Majid Shahriari et blessant grièvement le Pr Feredoun Abbassi-Davani.

 

 

La publication saoudienne poursuit en expliquant : “Choisir Pardo signifie que le gouvernement veut garder les affaires bien en main au sein de la famille du Mossad et lui faire comprendre que les affaires continueront comme auparavant », et une « source » est citée qui dit que le travail de Pardo est spécifié comme se réalisant « au cœur de la guerre secrète d’Israël contre l’Iran ».

 

 

Les experts saoudiens de DEBKAfile insistent sur le fait que ces commentaires ne seraient jamais apparus dans une publication officielle, à moins qu’elles ne soient inspirées depuis les plus hauts échelons de la Maison Royale. Elles correspondent à un message fort selon lequel Ryiad souhaite conserver ouvert son dialogue autour du renseignement avec le nouveau chef de « l’Institut » et qu’il se poursuive comme auparavant. Nos sources n’excluent pas que Méir Dagan assiste à la prise de contact introductive entre son successeur et le Prince Muqrin.

 

 

Nos sources dans le renseignement ajoutent : “les révélations de Wikileaks, qui montrent également comment l’Administration Obama a rejeté les demandes des dirigeants du Golfe Arabe de toute action militaire contre l’Iran, pourraient même avoir aiguillonner les Saoudiens, les amenant à insister pour poursuivre leurs rencontres à huis-clos avec Israël, ainsi que renforcer leur conviction constante que le programme nucléaire iranien doit être anéanti". 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis