Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 07:42

 

Sinai: Un Nouveau Front - Ehud Yaari (Washington Institute for Near East Policy)

 

 

Il s'agit, ici, du résulmé d'un rapport de 20 p. en PDF, disponible sur le site du Washington Institute : 

 

http://washingtoninstitute.org/pubPDFs/PolicyNote09.pdf

 


  • La Péninsule du Sinaï a émergé en tant que nouveau point chaud, parcouru par une infrastructure terroriste en expansion. Des mesures sont nécessaires pour empêcher l’effondrement total de toute sécurité dans la Péninsule et l’apparition d’un mini-Etat armé Bédouin échappant à tout contrôle.

 

  • Les résidents du territoire bédouin dont le nombre s’élève, désormais, à 300 000 individus, constituent 70% de la population totale, les autres sont des Palestiniens (pour 10%), des immigrants qui ont traversé le Canal de Suez depuis l'Egypte (10%) et de descendants de Bosniaques, de Turcs et d’autres groupes qui se sont implantés durant la période ottomane, principalement à Al Arish (10%). Parce que les autorités égyptiennes se sont montrées hésitantes à assurer le contrôle sur la Péninsule, le Hamas a commencé à percevoir la zone comme une nouvelle sphère d’influence, en s'aliénant la population locale

 

  • Récemment, un nombre croissant de réseaux terroristes a développé ses activités à travers la majeure partie du Sinaï. Ces réseaux sont constitués par d’anciens gangs de trafiquants qui se sont partiellement recyclés dans le terrorisme, plus récemment, par des factions bédouines adhérant à la doctrine jihadiste Salafiste, affiliées aux organisations palestiniennes à Gaza. Les autorités égyptiennes ont aussi découvert une forte pénétration du Sinaï par le Hezbollah.

 

  • Après le désengagement israélien de 2005 de la bande de Gaza et le retrait qui a suivi des troupes situées sur la frontière entre le Sinaï et Gaza, comme le dit le militant politique bédouin Ashraf al-Anani : « une boule de feu a commencé à ravager la Péninsule », les trafics illégaux ont commencé à proliférer vers Gaza et sont tombés sous l’influence idéologique et politique du Hamas et consorts. La sympathie et le soutien pour le combat des Palestiniens contre Israël n’a fait que croître.

 

  • Aujourd’hui, un nombre significatif d’agents paramilitaires du Hamas est stationné en permanence dans le Sinaï, servant d’agents-recruteurs, de messagers et de propagateurs de la propagande du Hamas. Un solide réseau d’hommes du groupe de contact, de planques et de stocks d’armureries couvre la majeure partie de la Péninsule. Le Hamas a aussi établi un bureau opérationnel clandestin au Caire, que les autorités égyptiennes ont choisi d’ignorer.

 

 

  • Cette combinaison de réseaux terroristes palestiniens, de groupes armés bédouins d’obédience jihadiste salafiste, d’infrastructure liée aux activités de trafics en expansion, a transformé la Péninsule en un sanctuaire sûr pour les terroristes, qui disposent d’armes lourdes sophistiquées et d’une énorme marge de manœuvre. En d’autres termes, c’est devenu un énorme dépôt d’armes, constitué de centaines –et peut-être de milliers de combattants disposés à se battre pour leur cause.

    Le rédacteur consultant permanent du Washington Institute, est commentateur spécialiste du Moyen-Orient, à la 2ème chaîne de télévision israélienne. 

 

 

 

Adaptation Marc Brzustowski

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis