Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 15:35


Par Victor Perez

 

Michel Rocard soutient la candidature de l'indigné Stéphane Hessel pour le prix Nobel de la Paix

 

Dans une tribune dans le quotidien "Le Monde" de mardi, l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard soutient la candidature du vieillard indigné, pourfendeur professionnel d'Israël, Stéphane Hessel. Rocard écrit, entre autres : "Stéphane Hessel a toujours choisi le bon camp. Résistant contre la barbarie nazie, diplomate à l'ONU participant à sa création, portant haut et fort le message humaniste et internationaliste qui fut celui de René Cassin, le dernier Prix Nobel français. Il a représenté l'ONU pour oeuvrer au côté du comité qui élaborait la Déclaration universelle des droits de l'homme, ambassadeur de son pays quand la décolonisation s'accomplissait, dirigeant des grands programmes internationaux de développement, défenseur infatigable et intraitable des démunis sociaux et des populations bafouées dans leurs droits légitimes". Cette tribune est cosignée par "l'alterjuif" Edgar Morin, le "philosophe" Peter Sloterdijk et l'ancien président allemand, Richard von Weizsäcker.Guysen


Richard Goldstone assure, suite au rapport définitif de la commission d’experts indépendants de l’ONU qui s’est basée sur quatre cents enquêtes israéliennes, «qu’il n’y a pas eu de politique intentionnelle de cibler des civils». Exit, en conséquence, toutes accusations de « crimes de guerre » à l’encontre de l’état d’Israël et donc toutes condamnations.

 

Ce que s’était empressé de faire Stéphane Hessel (1), dans son opuscule à trois euros, en s’indignant « Que des Juifs puissent perpétrer eux-mêmes des crimes de guerre, c'est insupportable. Hélas, l'Histoire donne peu d'exemples de peuples qui tirent les leçons de leur propre histoire ». Ce réquisitoire, antisémite car s’en prenant à un peuple dans sa globalité, fut fondé uniquement sur le rapport de ‘’l’expert’’ onusien qui, ce jour, n’a plus sens.

 

Va-t-il s’indigner de s’être indigner trop tôt ? Va-t-il suspendre son soutien à un boycott anti-israélien qu’il justifiait par cette charge dorénavant sans légitimité onusienne ? Nul ne s’engagera pour le moment à répondre par l’affirmatif.

 

En revanche, pour ce qui concerne le Hamas et la confirmation de ses crimes de guerre commis à l’encontre des Israéliens car « ses roquettes ont été tirées intentionnellement et d’une manière indiscriminée sur des cibles civiles » (dixit Goldstone), il est aisé de douter que Stéphane Hessel s’irritera de ce fait et qu’il continuera, à l’opposé, à comprendre les terroristes ‘’palestiniens’’ qui subissent « une forme d’exaspération ». Une position allant à l’encontre de la défense des valeurs et des droits de l’homme qu’il prétend incarner.

 

C’est ainsi que l’icône Stéphane Hessel, sauf à se désavouer publiquement et rapidement, écornera un peu plus l’image du ‘’sage’’ qu’il prétend être.  

 

Autre ‘’icône’’ du journalisme, Charles Enderlin analyse sur son blog la réaction de « L’Israël officiel » qui « pavoise » (2) à propos de cette même rétractation. Outre que nul autre que lui ne s’étonnerait qu’un accusé, d’autant plus lorsqu’il l’est systématiquement, se réjouisse de voir son innocence reconnue, ce propagandiste affirme, sans la moindre preuve ni aveux de Richard Goldstone, que ce dernier a subi des pressions de la communauté juive : « Dans sa synagogue, en Afrique du Sud, on ne voulait pas l’appeler à la Torah lors de la Bar Mitzva de son petit fils ». Aïe ! Aïe ! Aïe !

 

Voilà donc Israël mis au même rang qu’un vulgaire malfaiteur faisant pression sur le témoin pour qu’il se défausse. On s’étonnera donc de ne pas trouver dans son texte les moyens forcément utilisés par ce ‘’malfaiteur’’ juif à l’encontre de la Présidente de la commission d’experts indépendants de l’ONU, Mary McGowan, qui valida par son enquête l’innocence israélienne.

 

Qualité qui alarme au plus haut point Charles Enderlin, jusqu’à écrire que « les bavures relevées durant l’opération Plomb durci sont inacceptables ». CQFD.

 

Stéphane Hessel et Charles Enderlin se veulent des consciences intègres et des professionnels. Par leurs actes et leurs écrits ils passent aux aveux. Ceux de leur anti-israélisme primaire commun condamnant systématiquement l’état juif quoi qu’il fasse, ainsi que leurs refus obstinés de reconnaître leurs bavures lorsqu’elles sont établies.

 

Des bavures, évidemment, inacceptables aux yeux de ceux épris d’équité, de justice et des droits de l’homme quel qu’il soit.

 

Victor PEREZ ©

 

Liens :

 

(1) : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-5-preceptes-d-indignez-vous-de-stephane-hessel_948929.html

 

(2) : http://blog.france2.fr/charles-enderlin/2011/04/04/reconsiderer-le-rapport-goldstone/ 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis