Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 07:35

Merci à Eléonor

à nos amis suisses du site

 

Suisse: Publication du premier rapport conjoint sur l’antisémitisme en Suisse

Le conflit israélo-arabe libère des ressentiments antisémites   

Zurich, 20 juin 2011 (Apic) En Suisse aussi, le conflit israélo-arabe "libère des ressentiments antisémites". La Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la Fondation contre le racisme et l’antisémitisme (GRA) ont publié ce week-end leur premier rapport conjoint sur l’antisémitisme. En Suisse romande, la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD), basée à Genève, a enregistré l’an passé 104 incidents de nature antisémite, en grande partie sur internet. Dans le même laps de temps, seulement cinq cas d’antisémitisme ont été constatés sur la toile par la FSCI et la GRA.

 

En 2010, le service d’annonce des actes antisémites a consigné 34 incidents de cette nature en Suisse alémanique et italienne. A travers la récolte des données des deux organismes, la collaboration de la FSCI et de la GRA a pour objectif de montrer une image représentative et largement étayée de l’antisémitisme en Suisse. En Suisse romande, c’est à la CICAD qu’incombe cette tâche, ce qui explique que les incidents de cette nature, relevés dans cette région linguistique, ne soient pas compris dans la présente étude.

Sensibiliser la population

Le rapport de la FSCI et de la GRA documente et analyse les incidents à caractère antisémite, en mettant en perspective le contexte sociétal et politique. Une contribution d’experts enrichira chaque année cet examen. Pour cette fois, il a été fait appel à l’historien Zsolt Keller qui a effectué une recherche historique sur la lutte menée contre l’antisémitisme en Suisse. Un des objectifs importants du rapport consiste également à rendre la population sensible au phénomène et à contribuer, au moyen d’une meilleure connaissance de la situation, à la lutte contre l’antisémitisme.

   Parmi les incidents antisémites recensés, une part prépondérante de déclarations écrites, sous la forme de lettres, d’articles, de graffitis et de contributions dans les médias électroniques sont dénombrés.

L’antisémitisme n’est plus un tabou

Alors que l’antisémitisme était presque un tabou pendant plusieurs années de nombreuses années, il devient plus "présentable", note le rapport, et recueille même davantage d’écho dans le public. Souvent, les incidents de nature antisémite se répandent à la suite d’un regain de tension au Proche-Orient. "Si la critique envers Israël n’entre cependant pas en considération dans ce rapport, notent les auteurs de l’enquête, des déclarations de nature antisémite faites dans le cadre du conflit proche-oriental ont été consignées". Ce type de déclaration sont faites, en particulier, lors de l’intervention sanglante de l’armée israélienne dans les eaux internationales contre "flottille de la liberté" à Gaza en mai 2010, qui a fait une dizaine de morts.

   12 incidents de ce type ont été notés, en relation avec ces événements et la manière dont ils sont relatés. "Ils sont indiscutablement de nature antisémite et représentent à eux seuls le tiers des cas", peut-on lire dans le rapport. L’antisémitisme d’extrême-droite, qui attise le racisme envers les Juifs, reste toujours largement répandu, de la même manière que les allusions se référant à la shoah, l’extermination des juifs par les nazis. "Ces comportements se rajoutent au climat de polarisation politique croissante de partis et de citoyens. Certains n’hésitent plus à prôner une discrimination de minorités, prompts à la stigmatisation en boucs émissaires. De telles tendances s’observent de nouveau davantage dans divers cercles et font l’objet d’une exploitation politique. Le rapport complet peut être déchargé sous www.swissjews.ch et sous www.gra.ch. (apic/com/be)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gad 21/06/2011 13:54


Merci Chavia pour votre traversée du panorama suisse et de la dent gardée contre les Juifs, après les transferts de trésor de guerre nazi durant la IInde guerre...


chavia 21/06/2011 12:27


l'Antisémitisme suisse est en effet bien réelle ,mais beaucoup plus caché que dans d'autre pays , , c'est vrai que l'affaire de la flottille et la guerre de gaza ont accentué les choses et pour
cela en peut dire merci au média j'espère au moins qu'ils sont bien payé pour dire du mal d'Israël , mais l'antisémitisme à toujours était très présent en suisse déjà pour les années 39-45 , on
parle des Français avec Pétain et le vel d'hiv , de la Pologne , de l'Autriche ETC... mais pas de la suisse et pourtant ,il y aurait beaucoup à en dire , la suisse,était sois disant mais le J sur
les passeports, c'est bien la suisse qui l' a conseillé aux Allemands de le mettre pour reconnaître les juifs plus facilement , et les centaines de juifs qui sont morts abattuent comme des bêtes
devant les frontières parce que l'on voulait pas les laisser rentrer , je sais bien que la suisse est un petit Pays et que l'on ne peut pas laissait entrer tous le monde , mais de la à les laisser
ce faire fusiller par les Allemands qui les attendaient sur le trottoir d'en face , c''est un peut gros pour moi cela s'appelle de la non assistance à personne en danger .guerre ou pas guerre , et
aujourd'hui encore ce demande t-on pourquoi l'abattage rituel est interdit en suisse ?, pourquoi il y a si peu de magasins d'article religieux Juif ? pourquoi les Juifs de chaux de fonds doivent
aller jusqu'a Lausanne pour trouver un magasin Casher , on dira que c'est une toute petite communauté ,c'est vrai ,et qu'il y a des produits autorisés mais es ce une raison pour qu'il doivent
courir jusqu'à Lausanne pour faire leur course ?, dans cette petite communauté ,il y a aussi des personne agés es ce que l'on pense à elle ? , sans faire de magassin Casher , on pourrait faire un
rayon Casher ,à la coop ou à migros comme à Genève, mais non il ne sont pas beaucoup alors ils n'ont qu'à faire comme tout le monde , QUEL éGOÏSME ! .un manque de connaissance cela c'est certain !
mais peut - on donner de la connaissance à quelqu'un qui n'en veut pas la ciccad travaille beaucoup dans ce sens , mais en ne peut pas obliger des aveugles à voir , j'ai moi même deux amis
conférencier un Juifs et un chrétien, qui essaient de paraît à ce manque de connaissance et bien il y a une ou deux églises maximum sur le canton de Neuchâtel qui veulent bien les recevoirent pour
les autres ils sont , cet ami Chrétien m'a dit d'ailleurs avoir beaucoup plus de succés en suisse alémanique ; des personnes de ma connaissance on vouluent faire une conférence sur la Shoa , j'ai
moi même proposer que le Rabbin de la communauté y participe et bien ils ont préfèraient renoncer a leur projet , et on ce dit Chrétien ? pourtant Jésus a bien dit aimez vous les uns ,les autres ,
et l'Eternel à bien dit aime ton prochain comme toi même , et je n'ai jamais vue dans la bible ,que les Juifs ne faisaient pas partient de nos prochains ! et qu'il ne fallait pas aimer les Juifs ,
il aurait d'ailleurs eut du mal étant donné qu'il était Juif lui même ,et voilà et cela ce passe aujourd'hui si ce n'est pas de l'Antisémitisme cela alors c'est quoi? et pourquoi on a pas sut que
dans les bateaux de la honte ou de la haine qui sont partient dimanche , il y avait un bateau Suisse ? personne ici en suisse ne bouge pour se faire entendre, pour soutenir Israël pour , soutenir
Gilad Shalit , l'ONU est ici en suisse mais personne à bougé pour dire Stop à goldston dimanche combien de Suisse sont descendue à paris pour manifester contre ces bateaux ? ce commentaire ne va
pas plaire à bien des personnes aussi je préfère signaler que je ne suis pas Juive ,je suis Judéo- Chrétienne, que je me bats contre l'Antisémitisme ,et que je continuerais jusqu'au bout même si je
suis seul


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis