Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 23:28

Moaz Al Khatib, prêt à brader 2 ans d'insurrection  et entre 70 à 80 000 morts pour rien. L'Europe a décidé de laisser les rebelles syriens ace au mur.

 

Après sa proposition de dialogue conditionné

Syrie : Joe Biden, Sergueï Lavrov, Lakhdar Brahimi et Moaz Al-Khatib se réunissent samedi en Allemagne. Une réunion pour rien !

 

Moaz Al-Khatib est salué par Moscou, mais décrié par l’opposition syrienne

jeudi 31 janvier 2013 - 18h08, par Mediarabe.info - Rome

Logo MédiArabe.Info

Selon la télévision "Al Arabiya", le vice-président américain Joe Biden doit rencontrer samedi, à Munich, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en présence du chef de la Coalition nationale de l’opposition syrienne, Mohamed Moaz Al-Khatib, et de l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi.

Mais cette rencontre perd toute son importance depuis que Moaz Al-Khatib ait perdu la confiance d’une majorité de l’opposition. Il est en effet violemment critiqué par une écrasante partie des membres de la Coalition Nationale de l’Opposition (CNO) et par le Conseil National Syrien (CNS), pour avoir proposé « un dialogue conditionné avec le régime ».
 

 

Pour sauver le peuple syrien, Moaz Al-Khatib a affirmé, dans une contribution sur sa page Facebook - et donc à titre personnel - être « prêt à rencontrer des émissaires du régime de Bachar Al-Assad au Caire, à Tunis ou à Istanbul, à condition que Damas libère au préalable les 160.000 détenus, et qu’il renouvelle les passeports des syriens de l’étranger pour deux ans ». Mais ces déclarations ont suscité une vive réaction des opposants, qui ont accusé Al-Khatib de « violer la convention signé au Qatar et qui régit la Coalition ». Certains l’ont même appelé à démissionner, refusant tout contact avec le régime. D’autres nuancent les propos de Moaz Al-Khatib, estimant que « l’homme est réaliste, et en l’absence d’un soutien international, les opposants se retrouvent au milieu du gué, à la merci du régime. Faisant ce constat amer, Moaz Al-Khatib a tenté de sauver ce qui peut l’être, en renouant le dialogue ».

En revanche, ces déclarations qui placent leur auteur sur un siège éjectable, ont été saluées par Moscou. La Russie a toujours appelé à une solution par le dialogue, et qui sera automatiquement favorable à son protégé Assad et à son régime, dénonce les détracteurs d’Al-Khatib. Ils refusent tout dialogue avec l’assassin de son peuple et promettent la poursuite de la révolution, avec ou sans aides étrangères, accusant la communauté internationale de non-assistance à un peuple en danger. A lire ou relire Scandaleux : le comportement occidental en Syrie suscite incompréhension, pitié et dégoût. A cet égard, l’Union européenne vient de rejeter une proposition franco-britannique visant à alléger l’embargo sur les armes en Syrie (l’Autriche, les Pays-Bas et la Belgique se sont farouchement opposés à cet allègement). Ce qui prive les rebelles de toute aide matérielle significative.

Cette hostlité, que l’opposition qualifie de justifiée, à l’égard de Moaz Al-Khatib et de sa proposition de dialogue, pourrait vider la rencontre de Munich de toute substance. D’autant plus que l’Armée Syrienne Libre continue de démentir, sur le terrain, la propagande du régime. Damas et ses relais ne cessent d’annoncer l’imminence de la victoire. Mais à quel prix ?

Mediarabe.info

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis