Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:46

Le compte à rebours est-il déclenché ? La "révolution de la liberté" est irréversible

http://mediarabe.info/spip.php?article1975

 

Le cousin de Bachar Al-Assad aurait été blessé dans un règlement de compte entre Alaouites

mardi 5 avril 2011 - 03h22, par Mediarabe.info

Logo MédiArabe.Info

Alors que les Syriens, privés de liberté depuis 48 ans, appellent à la mobilisation à travers le pays, jusqu’à vendredi, des informations font état de règlements de comptes dans la région de Kardaha, ville natale d’Assad. Son cousin Mounzer Al-Assad aurait été sérieusement blessé. Sur la défensive, le régime rencontre, pour la première fois depuis 1963, des dignitaires kurdes de Qamichli dans une tentative manifeste d’acheter leur loyauté, mais sans convaincre.

Tip A Friend  Envoyer par email impression Imprimer cet article

Lundi 4 avril, le régime de Damas a indirectement reconnu la gravité de la situation en Syrie, alors que les appels à manifester ces prochains jours se multiplient. La mobilisation devrait culminer jeudi, date anniversaire de la création du Baas, et vendredi, jour de prière. Ainsi, sur ordre personnel du président Assad, un avion a effectué la rotation Damas-Qamichli (Est) pour transporter une trentaine de dignitaires de la région, dont 18 Kurdes, pour rencontrer Assad à Damas. La rencontre entre un président syrien et des responsables kurdes est une première historique depuis l’arrivée du parti Baas au pouvoir et sa politique d’arabisation forcées des Kurdes. Mais les responsables de la communauté, qui avaient déjà rejeté l’offre de nommer un ministre kurde pour acheter leur loyauté et les contraindre à boycotter la « Révolution de la liberté », sont conscients de la manœuvre du régime visant à diviser le peuple syrien selon des critères ethniques et régionalistes pour continuer à régner. Les dignitaires de Qamichli, Arabes et Kurdes, considèrent le geste de Damas à leur égard, après près de cinq décennies de marginalisation, comme un aveu de faiblesse du régime et de ce fait, ils refusent de se couper de leur base, mobilisée contre le régime, pour sauver ce dernier.

Car, au même moment, et alors que les manifestations se poursuivent à Douma (près de Damas) et à Deraa (Sud), des règlements de comptes ont été signalés dans la région de Kardaha, village natale de la famille Assad dans l’ouest du pays. Selon plusieurs sources comme les sites « Elaph.com », « Beirut Observer », « Middle East Transparent » et « Free-Syria », ont affirmé lundi que des accrochages ont opposé des miliciens du régime à la population de Kardaha et de Lattaquié, évoquant des règlements de compte entre Alaouites. Les mêmes sources soulignent en effet que l’oncle de l’ancien ministre de l’Intérieur Ghazi Kanaan, dont la mort en 2005 avait été présentée comme un suicide, a voulu venger son neveu et a tiré sur le cousin du président Assad. Mounzer Al-Assad, le fils de Jamil, aurait ainsi été sérieusement blessé. Les partisans de Rifaat Al-Assad, l’oncle de Bachar et ancien vice-président syrien, entré en dissidence, auraient rejoint la famille Kanaan.

Rappelons que Ghazi Kanaan, qui fut le « gouverneur syrien du Liban », avant d’être nommé ministre de l’Intérieur, était l’un des témoins encombrants dans l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri. Selon la version officielle du régime, « il s’est suicidé en se tirant trois balles dans la tête à l’intérieur de son bureau du ministère ». Ses deux frères ont mystérieusement disparu, quelques jours plus tard. Selon les autorités, ils se sont également suicidés. L’un d’eux avait été déchiqueté par un train !

Ces nouvelles interviennent au moment où les Etats-Unis proposent des billets gratuits pour évacuer leurs ressortissants de Syrie, et au moment où des sénateurs américains appellent le président Obama à rappeler son ambassadeur à Damas pour dénoncer la répression. Cette évolution inquiète le régime et renforce les revendications légitimes du peuple. Les Syriens estiment que le compte à rebours est désormais déclenché et réitèrent leur détermination à poursuivre la mobilisation jusqu’à la chute du régime. Ce dernier accentue ses pressions pour briser l’élan révolutionnaire comme en atteste le maintien en détention et la torture pratiqué sur Maan (ingénieur civil de Deraa), le frère du porte-parole du Comité arabe des droits de l’homme basé à Paris, Haïtham Al-Manah, accusé d’être un relai médiatique des opposants en Europe.

MediArabe.info

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source« MediArabe.info »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis