Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 00:14

De nouvelles unités de l’armée syrienne rejoignent la révolution

SYRIE : le corps médical, infesté par le Baas, achèverait les blessés dans les hôpitaux !

Les forces du régime prennent les enfants et les femmes en otage pour obliger les hommes à se rendre

lundi 25 avril 2011 - 18h14, par Mediarabe.info


http://mediarabe.info/s


Logo MédiArabe.Info

Selon plusieurs sources syriennes, le corps médical de l’hôpital de Homs procède à l’achèvement des blessés de la répression dès leur arrivée à l’établissement. Un appel a été lancé à la population les mettant en garde contre les médecins et infirmiers, nommément dévoilés, qui sont liés au Baas et qui tuent leurs patients.

Tip A Friend  Envoyer par email impression Imprimer cet article

Selon les sites de la « révolution syrienne », les médecins, y compris un médecin légiste, et les infirmiers, impliqués dans l’assassinat des blessés de la répression, connus à ce jour, sont :

Le directeur de l’hôpital de Homs, Ghassan Tannous, Le chirurgien thoracique, Hassan Eïd, Les chirurgiens Tamam Younes Khodr et Ali Al-Ahmad, Le légiste Samih Awda, Le chirurgien orthopédique Maïssar Chaabane, Les cadres infirmiers Mahmoud Wannous et Sawsan Nemra, L’infirmière Rym Mansour.

Les mêmes sources accusent ces personnes d’avoir achevé plusieurs blessés dès leur arrivée à l’hôpital de Homs, et demandent à la population de ne plus y diriger les victimes de la répression. D’ailleurs, ce même phénomène se produit à l’identique à Deraa, mais prend aussi d’autres formes, comme les barrages qui interdisent les ambulances de secourir et évacuer les blessés. En effet, à Deraa, les miliciens du régime (dirigés par Maher Al-Assad) auraient tiré sur l’armée régulière qui refuse de réprimer la population. Au moins cinq soldats ont été blessés. Mais ils ont été sauvés grâce à la population qui les a soignés et cachés. Il s’agit des appelés du service national Nouri Al-Batmane (19 ans, de Deir Ez-Zor), Abdelrahim Bakrane (20 ans, originaire d’Idleb), Ibrahim Hassan (20 ans, originaire d’Alep), Ahmed Al-Sabsabi Bin Sleimane (18 ans, Homs) et Amer Mustapha Hammouche (21 ans, de Taldou, Homs). Pour justifier le génocide, Damas affirme que les islamistes s’apprêtaient à annoncer la création d’un émirat islamiste à Deraa. Samedi dernier, deux autres émirats avaient été inventés par le régime à Baniyas et Douma, pour justifier son génocide.

D’autres sources affirment à l’instant que le 3ème régiment de l’armée, commandé par Mohammed Rifaï, a rejoint la révolution et s’est accroché avec les éléments fidèles à Maher Al-Assad, qui assiègent la ville. Ils auraient détruit trois chars. Auparavant, plusieurs officiers avaient saboté trois autres blindés pour retarder la progression des troupes mécanisées du régime vers Deraa.

En outre, des sources de Douma affirment que les forces du régime obligent en ce moment les femmes et les enfants à quitter les maisons et à se rassembler sur les places publiques. Les miliciens appellent par haut-parleurs les jeunes et les hommes à se rendre. Une véritable prise d’otage collective !

Mediarabe.info

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source« MediArabe.info 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis