Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 22:38

 

 

 

Syrie : Premiers combats dans la région côtière de Banias

jeudi 2 mai 2013 - 19h49
Logo MédiArabe.Info

 

 

De violents combats ont éclaté ce jeudi pour la première fois entre l’armée syrienne et des rebelles dans un village sunnite de la région côtière à majorité alaouite de Banias (nord-ouest), rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).


« L’armée et les forces pro-régime assiègent depuis ce matin le village de Bayda à l’entrée sud de la ville de Banias », indique l’OSDH qui s’appuie sur un large réseau de militants et de sources militaires et médicales à travers la Syrie. « Le village est secoué par de violents combats entre armée et bataillons rebelles, les premiers du genre dans la région de Banias », précise l’organisation.


La région de Banias est majoritairement alaouite, communauté du clan Assad au pouvoir, avec une population sunnite dans les villages bordant le sud de la ville. Dans les quartiers sud de la métropole portuaire, également habités par des sunnites, « des tirs nourris des barrages de l’armée sont entendus et les services de sécurité défilent dans les rues pour terroriser la population », ajoute l’OSDH.


Selon l’organisation, des témoins ont vu « des ambulances transportant des soldats blessés dans les combats à Bayda ». La majorité des jeunes sunnites avaient quitté la région de Banias après l’assaut donné par l’armée en mai 2011, deux mois après le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad, d’après l’OSDH.


« Ils avaient quitté par peur d’être arrêté et ou d’être enrôlé par la force dans l’armée », indique Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. C’est dans les quartiers sud de Banias que les premiers manifestants ont défilé contre le régime en mars 2011 parallèlement à la mobilisation à Deraa (sud), berceau de la révolte.


Les trois principales villes de la côte, Banias, Lattaquié et Tartous, et leurs régions, représentent le « pays alaouite » et des analystes avancent le scénario d’un repli du président syrien vers ce réduit en cas de la chute de son régime. (20minutes).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis