Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 06:55

Merci Abraham

 

 

Tout feu, tout flamme

 Par Avraham Azoulay

Editorial pour le leptithebdo et  © 2011 www.aschkel.info

 

Les Israéliens, toutes générations confondues, dans la catégorie "tout feu, tout flamme", sont les champions du monde… Après le traditionnel barbecue de Yom Haatsmaout, les adultes rassasiés passent le flambeau aux enfants, qui vont à leur tour éclairer le pays. Qui oserait les stopper dans leur course de ''feu folie'' à la recherche de chaque ''lingot'' de bois ? Pleins d'enthousiasme et de frénésie, ils ramassent tout ce qui peut brûler, nous réchauffer de leurs brasiers crépitants et chaleureux...

Aucune comparaison avec la tête en feu de nos voisins ! Un feu ravageur –  celui de la haine, de la violence, de la mort. Ce qui se passe ces jours-ci à nos frontières doit être pris au sérieux ; être interprété comme un signe de D. qui nous dirait : ''Regardez, enfants d'Israël, vous qui voulez distribuer votre terre, capituler face à votre histoire ... Plus les frontières rétrécissent, à coup de bluff, de sourires et de fausses signatures... plus le danger est proche, et le risque de brûlure important.'' Assad et Haniyeh ont voulu imiter leur idole Erdogan en nous envoyant leurs ''flottilles'' terrestres aux portes du Golan et de Gaza... Ainsi, pendant quelques jours, ils détournent l'attention et font basculer la pression sur Israël. Les Syriens ne veulent qu'une chose : mettre le feu ! Peu importe où, comment, à quoi et à quel prix. Tsahal, pleine de retenue et de maîtrise face à la violation de ses frontières, est bien moins dangereuse que le Baas, qui mitraille sans vergogne ses propres citoyens. Cette réserve, c'est la rançon exigée par un Occident qui s'est infiltré petit à petit dans nos têtes, et qui voudrait contrôler à présent nos soldats. S'il fallait encore une expérience pour nous éclairer, ce scénario en dit long sur ce qu'ils appellent "le droit au retour" des ''réfugiés''... Les pays occidentaux  traumatisés par les guerres et les problèmes d'une immigration qu'ils subissent sans comprendre ni réagir, observent sans en tirer aucune leçon, ces mouvements anarchistes de foules en furie. La volonté de paix rapide et sans discussion de l'Europe ne résout pas le conflit : au contraire elle ne fait que l'exacerber. Aujourd'hui, malgré toutes les questions en suspens, il y a une "paix" relative. L'économie pour les Arabes vivant en Judée-Samarie se porte plutôt bien, ils n'ont aucune inquiétude pour circuler librement, et ont plus d'autonomie qu'ils n'en n'ont jamais eue dans un quelconque pays arabe. Même dans la Bande de Gaza, sous le régime terroriste du 'Hamas, tant que ce dernier cesse ses attentats, les Gazaouis peuvent aspirer à une vie normale, avec l'électricité et le gaz d'Israël. En soutenant unilatéralement une fausse déclaration d'indépendance, l'Europe pourrait  anéantir ce fragile statu quo...

En attendant, nous, c'est dans le bonheur et l'espoir que nous allons fêter Lag Baomer, grâce à tous les enfants d’Israël rassemblés autour des feux de joie, du petit hassid de Méa Shéarim au collégien de Tel Aviv. Par l’union de leurs chants, de leurs danses,  de leur lumière et de leur foi, ils font venir la guéoula qu'on attend tous avec confiance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis