Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 21:05

 

bann-oeil-de-l-epervier.jpg   Dossier Menace iranienne

 

Tags - iranTerrorisme_Nazislamisme_Djihad_mondial_terrorisme_palestinienhamas, hezbolah

logo Meir AMIT

terrorism-info

 

 

L’an dernier, deux nouvelles tentatives iraniennes d'expédier des armes ont été dévoilées. Leurs destinations étaient le Hezbollah (Août 2010) et la Gambie, (Juillet 2010). Les expéditions, camouflées comme des cargaisons "innocentes", ont été envoyées par voie maritime en utilisant des compagnies maritimes civiles, en violation flagrante des sanctions internationales imposées à l'Iran.

Le fait d'expédier des armes aux organisations terroristes,aux groupes d'opposition et à des éléments subversifs, aussi bien qu'à la Syrie, est un facteur important dans la stratégie de l'Iran pour accroître son hégémonie régionale, sa domination et son influence islamique autour du globe.

Selon nous, l'Iran et ses alliés du camp extrémiste ont l'intention de continuer les expéditions en employant la falsification et la dissimulation.


Quelques articles associés

L’Iran et le surarmement du Hezbollah contre Israël - Jacques Neriah

13 conteneurs de missiles iraniens de l'Iran très probablement destiné à Gaza ont été intercepté au Nigeria

Trafic d'armes iranien : une traque sans fin

Le navire pour le 'Hezbollah contenait plusieurs centaines de tonnes d'armes lourdes

Les armes du Francop - Images de l'armée israelienne

Exlusif photos des armes iraniennes saisies par l'armée israélienne sur le Victoria

Victoria -Liste des armes - l'Iran et la Syrie directement mis en cause. Preuve du bien-fondé du blocus maritime israélien le long de la bande de Gaza (mise à jour)

Reportage : La Turquie découvre des armes dans un avion iranien

 


1. L’an dernier, l'Iran a tenté à deux reprises d'expédier des armes par voie maritime à une organisation terroriste (Hezbollah au Liban en Août 2010) et à un pays d'Afrique Occidentale (Gambie en Juillet 2010).

2. Ces deux tentatives témoignent de la stratégie de l'Iran consistant à expédier des armes par voie maritime, aérienne et terrestre à des organisations terroristes, des groupes d'opposition et des éléments subversifs, aussi bien qu'aux pays qui tombent sous la sphère d'influence de Téhéran. Les expéditions sont organisées par la direction iranienne, et mises en oeuvre par le mécanisme secret de la Force Quds des Gardes de la Révolution. La Force Quds est utilisée en tant qu’élément principal pour l'exportation pratique de la révolution iranienne au-delà des frontières de l'Iran.

3. Le fait d'expédier des armes aux organisations terroristes, aux groupes d'opposition et à des éléments subversifs, aussi bien qu'à des pays étrangers, est un facteur important dans la stratégie iranienne, qui lutte pour son hégémonie régionale et sa domination islamique dans divers foyers du Moyen-Orient (Liban, bande de Gaza, Irak, pays arabes modérés) et au-delà (Afrique de l'Est et Occidentale, Amérique Latine, Asie Centrale, etc.). Ses objectifs sont de renforcer le régime islamique de Téhéran, d'assurer son existence et sa survie, de dissuader et de défier ceux que l'Iran perçoit comme ses ennemis, particulièrement les États-Unis et Israël, et de modifier l'équilibre stratégique mondial.

4. Dans sa sphère régionale d’influence, l'Iran fournit des quantités massivesd'armes au Hezbollah au Liban (principalement par la Syrie) ainsi qu’au Hamas et au Jihad Islamique Palestinien dans la bande de Gaza (principalement par le Soudan). Cela permet aux organisations terroristes de s'équiper de matériels militaires qui menacent les centres de population du Nord et du Sud de l'État Israël aussi bien qu'aux forces prooccidentales au Liban. La plupart des armes sont destinées aux forces chi'ites et mêmes sunnites, qui provoquent des confrontations et mènent des activités subversives au Liban, en Irak, au Yémen, au Bahreïn et en Afghanistan.

5. Pour l'Iran, le continent africain est un centre important d'opérations, combinant subversion et diplomatie. L'Iran cherche à établir son pouvoir dans des pays comme le Soudan (considéré comme un canal de soutien aux organisations terroristes de la bande de Gaza) et l'Erythrée (qui se trouve le long de la Mer Rouge), augmentant en même temps sa participation dans des pays d'Afrique Occidentale et Orientale.

6. En agissant conformément à sa politique africaine, l'Iran tente d'exploiter ce qu'il considère comme la faiblesse des régimes locaux et leur empressement à recevoir de l'aide.1 Le fait d'expédier des armes à divers clients, comme des organisations terroristes, des éléments subversifs et des pays variés, s'inscrit dans le cadre d'un "forfait" iranien plus vaste incluant également un soutien financier, éducationnel et logistique. Cette politique est mise en oeuvre dans le cadre d'une structure d'alliances et d'accords de coopération militaire, aussi bien que dans les secteurs technologiques, agricoles, financiers, économiques et politiques.

7. En expédiant des armes, l'Iran viole une série de résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU, dont la Résolution 1747, qui interdit à l'Iran d'exporter des armes. L'utilisation par l'Iran de compagnies maritimes internationales et de ports européens pour exporter des armes est une violation méthodique et flagrante des lois de navigation internationales et un danger véritable pour les bateaux et les ports impliqués.

8. Cette étude examine les méthodes utilisées par l'Iran pour expédier des armes, et donne deux exemples spécifiques d'expéditions d'armes par voie maritime saisies pendant la deuxième moitié de 2010, une au Hezbollah via l'Italie (Août) et l'autre à la Gambie via le Nigéria (Juillet). L'Annexe fournit des exemples de la décennie passée de l'utilisation par l'Iran des couloirs maritimes et aériens ainsi que des routes terrestres. Selon nous, l'Iran et ses alliés du camp extrémiste ont l'intention de continuer leurs expéditions d'armes.

 

Suite de l'étude -  Trafic d'armes iranien Trafic d'armes iranien

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis