Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:25

 

 


 

 

Des soldats patrouillant sur la frontière égyptienne, dans la nuit de lundi à mardi, ont mis en joue et tué un contrebandier soupçonné de terrorisme, qui venait de s’infiltrer en Israël.

 

Selon l’armée, les soldats ont repéré un groupe d’hommes qui avaient cisaillé la barrière et creusé une brèche à la frontière. Les suspects ont ignoré les sommations des soldats leur intimant de s’arrêter, déclenchant leur mise en joue immédiate et l’ouverture du feu.

 

L’un des suspects a été gravement blessé durant l’échange de tirs qui s’en est suivi et a ensuite été déclaré mort par le personnel médical de Tsahal dépêché sur place. Le reste du groupe de suspects a réussi à revenir sur ses pas et à s’enfuir en territoire égyptien.

 

Cette nouvelle tentative d’infiltration a eu lieu dans un secteur où les troupes de Tsahal ont récemment découvert deux puissants engins explosifs, les 21 et 23 février, la semaine dernière. Les sapeurs du génie militaire ont désamorcé ces bombes, qui n’ont, finalement, fait aucun blessé.

 

L’armée affirme que des groupes terroristes tentent de tirer avantage du phénomène des trafics clandestins et qu’ils tentent des infiltrations, facilitées par la déshérence d’autorité pour rétablir l’ordre dans la Péninsule du Sinaï, afin de perpétrer des attentats contre des civils israéliens et l’armée.

 

 

Israël construit, actuellement, une barrière de sécurité de 230 kms de long, le long de la frontière avec l’Egypte, pour la préserver de ces tentatives terroristes et des trafics clandestins, notamment, des filières d’immigration africaine.

 

 

La frontière est devenue une cible d’attaques fréquentes, autant pour les terroristes affiliés au Hamas et au Jihad Islamique depuis Gaza, que depuis l’émergence de groupes armés bédouins récemment convertis au Salafisme radical. Ils sont embrigadés par les Palestiniens de Gaza, dans le but de se constituer une base-arrière et une profondeur stratégique vers Le Caire.

 

Lire : Sinai: Un Nouveau Front - Ehud Yaari

 

 

Sources : Ynet, Associated Press. Adaptation : Marc Brzustowski

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis