Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:55

Tsahal estime que “ce” cycle de violence est terminé

 

 

Des sources militaires pensent que la trêve relative dans le sud sera suivie par une confrontation de grande envergure. « Le Hamas a été très actif dans la reconstruction de ses forces au cours des deux années précédentes, et seulement peut seulement signifier que nous allons au-devant d’un affrontement total », affirme un officier supérieur.

 

Hanan Greenberg

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

 

Publié le : 

11.04.11, 01:11 / Israel News

 

 

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4055060,00.html

 

 

 

Un cycle d’escalade peut bien être terminé pour l’instant, il n’empêche que Tsahal se prépare déjà pour le prochain. Malgré les tirs sporadiques de roquettes en provenance de Gaza, dimanche, les responsables de l’armée estiment que la trêve relative sera suivie par une vaste déflagration dans la Bande de Gaza.

 

Le mois dernier, après les tirs de roquettes Grad, pour la première fois depuis l’Operation « Plomb fondu » Fond,, de la part des organisations terroristes sur BeerSheva et Ashdod, des voix au sein des échelons militaires affirmaient que la réaction d’Israël était trop timorée. Cette fois, cependant, l’écho est différent.

 

“Chacun sait que Tsahal dispose d’une puissance et de capacités  infiniment plus grandes, et nombreux sont ceux qui pensent, dans l’opinion publique, que nous devrions employer toute notre force », déclare un responsable des services de sécurité à Ynet.

 

“”Mais, sur le terrain, la réalité est bien plus compliquée, et il faut prendre en compte d’autres considérations, dont une escalade non-souhaitée de l’autre côté. Par conséquent, le point d’équilibre ou de rupture est déterminant. Nous avons besoin de savoir comment transmettre un message de l’autre côté, tout en sachant n même temps où et quand marquer un temps d’arrêt », ajoute la source.

 

Alors que certains font observer que la réplique au tir d’un missile antitank contre un bus scolaire aurait été trop forte, les responsables importants de Tsahal sont d’accord sur le fait que le prochain cycle de combats n’est plus qu’une question de temps.

 

“Le Hamas de la Bande de Gaza a été très actif à reconstruire ses forces, au cours des deux années précédentes, et cela signifie simplement que nous allons au-devant d’une confrontation totale », explique un officier supérieur de Tsahal.  

 

Des responsables de l’armée ont fait connaître leur préoccupation que l’effet de dissuasion accompli à la suite de l’opération Plomb Fondu s’était érodé, et que le Hamas pourrait perpétrer une attaque terroriste qui mettre le feu aux poudres pour un nouveau cycle de violence.

 

“La dynamique dans cette zone est fondée sur les résultats, ce qui revient à dire qu’un évènement ayant des conséquences graves déclenche une réaction plus vaste encore et, par conséquent, que la situation reste hautement explosive et sensible”, explique l’officier.

 

Des sources au sein de Tsahal estiment que les affrontements autour de la barrière de sécurité continueront. « Tout le monde est en alerte maximale. Il est évident que les organisations terroristes disposent d’un haut degré de motivation, par conséquent, les soldats savent que le prochain évènement prendra tout le monde par surprise », dit-il.

 

“Une opération de grande envergure n’est pas dans notre intérêt ».

  

L’échelon politique partage le sentiment que l’actuel cycle de violence est proche de se terminer. Les responsables à Jérusalem ont estimé, à l’issue de la réunion du Cabinet de Sécurité, que le Hamas et Israël, allaient cesser le feu.

 

 

Le Premier Ministre  Benjamin Netanyahu  a déclaré, dimanche, que, si le Hamas cessait-le-feu, Israël ferait de même. Cependant, les responsables à Jérusalem ont démenti qu’Israël soit parvenu à un accord de trêve avec le Hamas, malgré une déclaration palestinienne.

 

 

Répondant à la suggestion d’une opération de grande envergure à Gaza, un Ministre du Cabinet a confié à Ynet que, « Quel que soit le cas de figure, ce n’est pas dans notre intérêt de lancer une opération extensive jusqu’après le Jour de l’Indépendance (10 mai), aussi, pour l’instant, nous cherchons à apaiser les choses. Cependant, si les tirs de roquettes reprennent et qu’Israël est frappé à nouveau, il est inutile de préciser ce qui arrivera ».

 

  

Les responsables du Département de la Défense pensent que, lors de la réunion du Cabinet de Sécurité de mardi prochain, les Ministres approuveront le financement de plus de 200 millions de $ supplémentaires, au bénéfice des batteries de système de défense anti-missile, “Dôme de Fer ». On s’attend à ce que ce geste soit approuvé par le Gouvernement dès dimanche.

 

Les nouvelles batteries ne seront activées que dans un an ou deux, et le Département de la Défense cherche à en acheter pour un total d’au moins 12 ou 13 batteries.

 

 

 

Evoquant les performances opérationnelles de “Dôme de fer » contre les tirs de roquettes depuis Gaza, un responsable de l’Etat a déclaré que : « bien que le système fonctionne de façon remarquable, il n’est pas évident que nous soyons capables de dresser un barrage anti-missile de cette nature d’ici longtemps, principalement du fait des contraintes financières que cela représente.

 

“ Par conséquent, notre objectif présent est de restaurer le calme et de nous acheminer vers une trêve. Tous les Ministres qui ont participé à la réunion du cabinet d’aujourd’hui sont tombés d’accord sur le fait qu’Israël doit éviter une opération à Gaza et agir en fonction du comportement du Hamas ».

 

Attila Somfalvi et Shmulik Hadad ont contribué à ce reportage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SABBAH 11/04/2011 09:38


Hier, il a fallu construire le Mur.Aujourd'hui la batterie de Défense des missiles "Dome de fer" sera nécessaire. Nous devons nous préparer à aider Israël et sa population


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis