Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:43

 

Tyrans en cavale, comme de vulgaires criminels

par Daniel Pipes
3 juin 2011


http://fr.danielpipes.org/blog/2011/06/tyrans-en-caval-vulgaires-criminels


Version originale anglaise: Tyrants on the Run, Like Common Criminals
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

Voici une observation qui est mienne sur un aspect du " nouveau visage de la guerre" de 2003:

" Le résultat de la guerre était autrefois la question primordiale. Aujourd'hui, quand il y a Occident contre non Occident, la grande disparité dans l'économie, la technologie, le matériel, la formation et l'organisation assure pratiquement une victoire occidentale. Cela posé, l'attention se porte sur des sujets très différents, tels que la durée des hostilités et le nombre de victimes. "

Notez également comment les soldats sont maintenant tenus de respecter les procédures du type de celles de la police et de recueillir des preuves médico-légales. Les exemples incluent les forces américaines contre Saddam Hussein ou les Israéliens contre le Hamas. La puissance occidentale se met dans le rôle des forces de police, le chef politique en disgrâce devient le criminel, et la population non occidentale (par exemple, les Irakiens ou les habitants de Gaza) sert en tant que victime du crime.

Les dirigeants autrefois omnipotents fuient de plus en plus comme des criminels de droit commun, devenant des fugitifs. Ils se dérobent aux massives chasses à l'homme, sont pris, jugés, condamnés et emprisonnés ou exécutés. Examinons les cas évoqués dans les lignes qui suivent :

  • Slobodan Milošević, président de la Serbie, arrêté en mars 2001 et mort dans sa cellule de prison.
  • Saddam Hussein, dictateur de l'Irak, pris en décembre 2003, exécuté.
  • Radovan Karadžić, président de la Republika Srpska [République serbe de Bosnie], arrêté en juillet 2008 et en train d'être jugé.
  • Oussama Ben Laden, cerveau des terroristes, exécuté en mai 2011.
  • Ratko Mladić, commandant de l'armée serbe de Bosnie, arrêté en mai 2011, son procès débute aujourd'hui.

Deux autres restent en fuite:

  • Le mollah Omar, le dictateur de l'Afghanistan.
  • Mouammar al-Kadhafi, le dictateur de la Libye.

Commentaire: Ce nouveau modèle est devenu si commun qu'il semble être de la routine, en particulier avec mai 2011 qui est l'occasion de traquer deux hommes recherchés. Mais c'est une évolution récente, résultant d'inégalités dans la puissance et du sentiment croissant que la guerre est une extension du travail de la police.

Saddam Hussein, sur le point d'être pendu.

Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis