Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 19:16

 

 

CR netherlands (Copier)

 

 

 

Par Manfred Gerstenfeld

 

 

L’actuel gouvernement hollandais est resté l’un des plus amicaux de ce pays envers Israël depuis longtemps. La plateforme du gouvernement dit ainsi : « Les Pays-Bas veulent approfondir leurs liens avec l’Etat d’Israël -1-”. Le Ministre des Affaires étrangères Uri Rosenthal, un Libéral, et le Ministre de l’Economie, Maxime Verhagen, le principal membre Démocrate Chrétien présent au sein de ce Cabinet, ont visité Israël en juin. Ils étaient accompagnés par une délégation de 70 hommes d’affaires hollandais, venus pour explorer des collaborations avec leurs homologues israéliens. Un Conseil de Collaboration Bilatérale néerlando-israélienne a été mis en place à cette occasion -2-.

  

Après les précédentes élections parlementaires hollandaises de juin 2010, il a fallu plus de quatre mois pour établir un cabinet de minorité entre Libéraux et Chrétiens Démocrates soutenu de l’extérieur par le Parti de la Liberté (PVV), dirigé par Geert Wilders. C’est le retrait récent du soutien du PVV qui a provoqué les élections anticipées à venir, en septembre, à la Chambre Basse du Parlement, qui dispose de 150 membres.

 

L’attitude du gouvernement néerlandais envers Israël pourrait radicalement changer, après les prochaines élections. Les sondages indiquent que les deux plus grands partis seront les Libéraux du Premier Ministre Mark Rutte et le Parti Socialiste (PS) d’extrême-gauche en progression rapide. Chacun d’eux est estimé pouvoir remporter environ 30 sièges. Les plus grands partis des dernières décennies, le Parti Travailliste et les Démocrates- Chrétiens continueront de décliner et on s’attend à ce qu’ils perdent respectivement environ dix des trente et cinq des 21 sièges qu’ils détiennent actuellement.

 

L’éventualité d’un nouveau gouvernement dirigé par le chef du PS, Emile Roemer et comprenant le Parti Travailliste, le petit Parti des Verts et les libéraux d’extrême-gauche du parti D66 ne peut être exclue. Il est probable qu’il sera fortement anti-israélien. Le PS a déclaré dans son programme électoral que les Pays-Bas soutiendront la solution à deux-Etats. C’est de la poudre aux yeux pour présenter au moins une façade à moitié respectable. Le PS déclare aussi qu’il reconnaîtra un Etat palestinien indépendant et produira des efforts pour qu’il devienne membre des Nations-Unies.

 

Si le PS est victorieux, les Pays-Bas soutiendront un dialogue international avec tous les représentants des Palestiniens. Cela veut dire que, pour le PS, le Hamas, même avec son agenda promouvant le Génocide des Juifs, est un partenaire acceptable ave lequel discuter. Il n’est fait aucune mention d’un quelconque reproche à ces potentiels meurtriers de masse, dans le programme du PS. En outre, le PS affirme que « Tant qu’Israël continue à construire illégalement des maisons dans les territoires occupés, les Pays-Bas le condamneront et feront pression sur l’Union Européenne pour qu’elle suspende ses accords d’association avec Israël qui offre ses avantages fiscaux en matière d’exportations aux pays de l’Union Européenne -3- ».

 

Le programme du parti du Parti Vert va dans le même sens des biais anti-israéliens. Il prétend, de façon erronée, se baser sur la loi internationale. S’il en allait ainsi, il aurait dû tenter de traîner l’Iran devant un Tribunal International, à cause de sa transgression de la convention de l’ONU sur le Génocide. On devrait promouvoir les mêmes mesures, en ce qui concerne les dirigeants du Hamas, qui prônent le meurtre de masse. Les Verts n’ont aucune intention de faire de telles choses. Ils veulent, cependant, « chercher un soutien afin de suspendre l’accord d’association avec l’UE, si Israël continue de violer les lois internationales et les droits de l’homme-4- ».

 

Le Parti Travailliste les avait rejetés, du fait de leur précédent programme anti-israélien pour leur parti, au moment des élections de juin 2010. A l’exception d’une phrase au sujet de la Corne de l’Afrique, le paragraphe entier concernant les régions instables était consacré au conflit palestino-israélien, avec une forte orientation anti-israélienne -5-. Cette fois, la plate-forme dit plus vaguement que les Pays-Bas mettront un terme à leur politique pro-israélienne  et s’aligneront sur celle de l’Union Européenne -6-.

 

Le Parti de la Liberté de Geert Wilders pourrait cesser d’être le troisième plus grand parti, avec 20 sièges. Son programme indique qu’il a l’intention  de demeurer dans l’opposition, au cours de la période parlementaire à venir, qui sera particulièrement difficile sur le plan économique. Le point-clé de son programme, c’est que les Pays-Bas devraient quitter l’Union Européenne et que l’Islam ne devrait pas être considéré comme une religion, mais bien comme une idéologie-7-.

 

Le PVV a l’image d’un parti qui soutient Israël. En même temps, son programme fait la promotion de l’interdiction de l’abattage rituel, même lorsqu’il a lieu à la suite d’un étourdissement-8-. C’est l’une des nombreuses façons – y compris par l’interdiction du Coran- par lesquelles il veut limiter le développement de l’Islam aux Pays-Bas. Cette position va bien plus loin que la loi privée de l’an dernier, proposée par le Parti des Animaux, qui voulait interdire l’abattage religieux sans étourdissement. Elle est passée à la Chambre Basse, mais a échoué devant le Sénat. Le seul député du Parti de la Liberté qui ait voté contre cette loi était Wim Kortenoeven. Il a récemment quitté le parti et ne se représentera pas, au cours des prochaines élections.

 

Les Libéraux demeureront pro-Israéliens, cependant ils seront incapables de former une coalition avec d'autres partis ayant la même inclination. Le plus grand partisan d’Israël par les Démocrates-Chrétiens, le Ministre Verhagen va bientôt quitter le monde politique. Du fait, principalement, de la montée du PS, un nombre supplémentaire d’anti-israéliens et de partisans indirects de l’incitation palestinienne au meurtre rejoindra donc le Parlement hollandais.

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans . Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

 


‘Vrijheid en verantwoordelijkheid’, Regeerakkoord VVD-CDA, 30 September 2010. [Dutch]

http://www.prinsjesdag2011.nl/miljoenennota/persberichten/ministerie_van_buitenlandse_zaken

 

http://www.prinsjesdag2011.nl/miljoenennota/persberichten/ministerie_van_buitenlandse_zaken

“Groene Kansen voor Nederland”, (concept) verkiezingsprogramma van GroenLinks voor Tweede Kamer verkiezingen 2012. [Dutch]

“Iedereen telt mee. De kracht van Nederland” Verkiezingsprogramma Tweede Kamerverkiezingen 2010, PvdA. [Dutch]

“Nederland Sterker & Socialer”, concept-verkiezingsprogramma Tweede Kamerverkiezingen 2012, PvdA. [Dutch]

“De agenda van hoop en optimisme. Een tijd om te kiezen: PVV 2010-2015”, verkiezingsprogramma PVV 2010-2015, Partij voor de Vrijheid. [Dutch]

Ibid, 55.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis