Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 16:20

 

www.israel7.com

Les différentes déclarations de Meïr Dagan, ancien directeur du Mossad ne cessent de faire des remous dans la classe politique israélienne est sont devenues l’enjeu de la confrontation droite-gauche. Il y a d’un côté ceux qui lui reprochent d’avoir mis des informations confidentielles sur la place publique et de chercher à nuire à Netanyahou et Barak, et les autres qui l’appellent à tout déballer au nom des « intérêts supérieurs de la nation » et surtout, tant que cela peut nuire au gouvernement actuel. L’un de ses partisans déclarait il y a quelques jours « que dès le moment où il avait quitté ses fonctions à la tête du Mossad, Meïr Dagan était redevenu un simple citoyen comme n’importe qui d’autre, et avait le droit de dire tout ce qu’il pensait ». Mais est-ce bien vrai concernant des fonctionnaires qui ont été à la tête d’organismes aussi délicats et importants que le Mossad ou le Shin Bet ? La réputation méritée des service secrets israéliens ne vient-elle pas aussi de la tradition de secret et de discrétion dont ils étaient toujours entourés ?
C’est la raison pour laquelle la députée Likoud Miri Regev a déposé mardi matin un amendement à un texte de loi de 1969 sur les fonctionnaires d’Etat, afin d’éviter que de telles choses se reproduisent à l’avenir. Tout comme il existe aujourd’hui un texte qui exige qu’un militaire à la retraite attende une certaine période avant d’entrer en politique, Regev souhaite que des personnes ayant occupé des fonctions importantes au sein de Tsahal, des Renseignements ou de la Police, n’aient pas le droit, durant une période qui suit leur retour à la vie civile, d’accorder des interviews ou de révéler de quelque manière que ce soit des informations confidentielles qu’elles auront obtenues durant leur activité, sauf autorisation spéciale du ministère de la Défense. La députée précise « qu’elle avait déjà eu l’idée d’une telle mesure après les déclarations de l’ancien chef d’état-major Gaby Ashkenazy sur ‘l’impossibilité de libérer Guilad Shalit par des moyens militaires ».
« Il ne s’agit pas de museler les gens », précise Miri Regev, « mais de leur faire prendre conscience du degré de leur responsabilité s’agissant de la sécurité du pays ».
La députée évolue là dans un terrain qu’elle connaît, puisqu’elle a occupé le poste de porte-parole de Tsahal avant que Binyamin Netanyahou lui demande d’entrer au Likoud, et elle n’a jamais été pris en défaut de révéler quoi que ce soit de confidentiel sur ce qu’elle savait. « Il y a des choses que l’on peut dire, et d’autre qu’il est préférable qu’elles ne soient pas mises sur la place publique », indique la députée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis