Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 10:27

Shmuel Trigano (Copier)

Une morale démissionnaire



 

lundi 22 avril 2013, par Shmuel Trigano

Jstreet, ce groupe de pression juif américain qui projette d’imposer à Israël « la paix » en s’aidant de l’influence américaine, refait surface.

A la veille de la visite du secrétaire d’Etat pour relancer « le processus de paix » (faut-il rire ?), cent leaders juifs américains ont rendu publique une lettre écrite à Natanyahou lui demandant « de faire des sacrifices territoriaux douloureux pour le bien de la paix », en collaborant avec John Kerry, dans l’espoir, écrivent-ils, de voir "les dirigeants palestiniens… prendre des mesures constructives similaires ».

J’admire l’adjectif « douloureux »…

Il me rappelle l’expression de la gauche israélienne pour « justifier » la vague d’attentats au lendemain d’Oslo, qualifiés de « sacrifices pour la paix ».

On retrouve ici la profonde démission morale et politique qui inspire ce courant d’opinion.

Dans son regard, les Juifs sont d’abord coupables et les autres impeccablement innocents.

Ils confondent morale et sacrifice, sacrifiant leurs intérêts légitimes « dans l’espoir » (ils peuvent attendre longtemps !) que leurs ennemis se sacrifient eux aussi.

« Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! ».

C’est une morale par procuration dont la profession de foi se déclame toujours devant des tiers dont on espère la reconnaissance.

Elle n’est d’ailleurs destinée qu’à ces derniers et c’est toujours une auto-critique, pardon : la critique d’autres Juifs, accusés à la cantonnade au point qu’on ne sache s’ils préfèrent leurs ennemis à d’autres Juifs.

Sous le poids de leur propre narcissisme, ivres de leur pureté morale, ils n’entendent ni ne voient leurs adversaires, qu’au contraire ils promeuvent en toutes occasions.

Ils n’ont pas compris le tournant que représente un Etat juif, c’est à dire l’expérience de la souveraineté et en sont restés à la vieille politique du temps des ghettos, la shtadlanout, politique d’intercession qui cherche à atteindre ses objectifs par l’entremise de tiers, sans dignité ni honneur.

C’est un signal mortel que ces leaders envoient à leur propre communauté, un avis de phase terminale.

Mais n’est-ce pas un écho à sa réalité ?

Les Juifs américains ont voté à 70% pour Obama dont les projets pour Israël sont dangereux et la politique générale a conduit au désordre grandissant du monde et au triomphe de l’islamisme.

L’analyse stratégique sur laquelle se fondent ces leaders (et leurs émules dans tous les pays de la diaspora et même Israël) est erronée sur toute la ligne, notamment en ce qui concerne le rapport au monde arabo-musulman.

 

Elle n’a pas compris que la bonne volonté y est interprétée comme un signal de l’assaut final à donner.

Tout n’est quand même pas perdu en diaspora car cent leaders juifs de Russie ont écrit à Natanyahou pour lui demander de ne pas tenir compte de leurs pairs américains.

Voilà une communauté juive forte et confiante.

Que sont venus faire en France les leaders juifs américains ?

 

Encourager le leadership juif français à les suivre sur leur pente fatale ?

Shmuel Trigano

*Paru dans Actualité juive du jeudi18 avril 2013.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis