Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 15:42

 

 

Pictures LHD-7 USS Iwo Jima Marseille 23-06-06-104 (Copier)

 

L’USS Iwo Jima, actuellement dans un port saoudien

USS Iwo Jima in Saudi port


 

Une série d'actions militaires, apparemment sans relation les unes avec les autres, observées sur les mers et dans les cieux du Moyen-Orient, au cours des dix derniers jours, ont un dénominateur commun : l’introduction de la nouvelle doctrine américaine de Combat Aéro- Naval (ASB, en anglais), qui est conçue pour tirer le meilleur parti d’opérations étroitement coordonnées, par air, terre, mer, engins sous-marins, des capacités spatiales et provenant du cyberespace, afin d’infliger la défaite à celles de l’ennemi.

 

Lundi 14 mai, le jour même où le Ministre des affaires étrangères saoudien Saoud al-Faiçal a averti l’Iran de ne pas se mêler de l’union saoudo-bahreïnie en cours, de vastes forces de la Marine et des fusiliers-marins américains ont accosté dans le port de Jeddah, pour la première fois depuis 11 ans.

 

 

Shayeret 13. 

 

 

La semaine dernière, la Marine, l’Air Force israéliennes et leurs unités des opérations spéciales : Shaldag, Shayeret 13 et la Task Force 960, ont mené le plus important exercice combiné jamais conduit en Méditerranée. Il s’est achevé en compagnie de navires de surface et de sous-marins israéliens déployés sur une ligne de défense en maillage serré, contre des vaisseaux ennemis armés d’armes non-conventionnelles, en train d’approcher des côtes israéliennes. Ces manœuvres israéliennes, qui se sont terminées le 13 mai, ont mis en pratique la nouvelle doctrine américaine ABS, consistant à masser simultanément une force de grande envergure, aérienne et maritime, contre l’Iran sur deux mers, dans ce cas de figure, en Méditerranée et dans le Golfe Persique. Elles se sont exercées en opérant à l’unisson avec leurs homologues américaines dans le cadre de la même doctrine.

 

Les sources militaires de Debkafile rapportent que Washington a programmé le dévoilement de sa nouvelle stratégie de combat, pour le 10 mai, deux semaines avant que ne reprennent les pourparlers entre les six puissances mondiales et l’Iran, à Bagdad. Le chef des opérations navales, l’Amiral Jon Greenert, a expliqué que le concept ASB s’est développé « pour vaincre les stratégies A2AD (Anti-Accès/Zone de Déni), telles que la fermeture du Détroit (d’Hormuz), cyberattaques, mines, missiles de croisière et balistiques, systèmes de défense anti-aérienne, menaces accrues liées à l’avancement technologique ».

 

Nos sources militaires ajoutent : ce concept est aussi étroitement applicable pour les tactiques américaines visant à defendre les nations du Golfe Persique contre toute agression iranienne éventuelle, alors que le CCG (Conseil de Coopération du Golfe) adopte ses premières mesures d’unification dans le but de consolider ses défenses contre cette menace.


L’Amiral Greenert a écrit : “ On a récemment attire l’attention à propos de la fermeture d’un détroit international, par l’utilisation, entre autres moyens, de mines, de vedettes rapides, de missiles de croisière et de mini-sous-marins”.

 

Debkafile : Ce sont précisément les systèmes d’attaque que les Gardiens de la Révolution iranienne tiennent prêts, en cas de décision de bloquer le Détroit stratégique d’Hormuz au trafic pétrolier international.

 

 

Le concept ABS comprend : “ des sous-marins tirant des missiles de defense aérienne et de croisière en soutien à des bombardiers de l’armée de l’air : les chasseurs de combat F-22 furtifs de l’Air Force détruisant la menace des missiles de croisière ennemis contre les navires de la Marine ».

 

L’Amiral Greenert a été le premier commandant de haut-rang américain à mettre à la portée du public les mesures envisages pour répliquer aux attaques de missiles de croisière iraniens contre des porte-avions américains déployés dans le Golfe Persique. Il a aussi précisé ce qu’est la mission pour laquelle un escadron d’avions F-22 est stationné sur la base aérienne d’Al Dhafra, depuis la fin avril.

 

L’hebdomadaire internet de Debka n° 539 a révélé le 4 mai qu’un second escadron était prévu pour atterrir bientôt dans la région du Golfe.

 

Le 16 mai, l’Amiral Greenert et le chef de l’armée de l’air américaine, le Général Norton Schwartz doivent exposer ensemble la doctrine ABS, lors d’un évènement public à l’Institut Brookings de Washington.

 

Les armées de l’air, les marines et les forces spéciales américaines et israéliennes ont, pendant ce même temps, commencé à opérer dans le cadre de la même nouvelle doctrine, en Méditerranée, sur la Mer Rouge et dans le Golfe Persique. Lundi, le Groupe Amphibie américain, paré à l’action, le 24 ème MEU, dirigé par l’USS Iwo Jima, a accosté à Jeddah, le Port de Commandement saoudien en Mer Rouge, avec 2 200 marine’s à bord.

 

 

C’était la première fois depuis l'époque de la guerre du Golfe, en 2001, que les Saoudiens donnent leur autorisation à des unités navales et aériennes américaines de cette dimension d’accoster dans l’un de leurs ports et, surtout, qu’ils permettent au personnel militaire américain de se montrer dans les rues de leur pays.

 

Le Sommet du CCG qui a débuté à Riyad,le même jour, s’organise autour de trois thèmes centraux à son agenda : la menace militaire, politique et secrète de l’Iran à l’encontre de la stabilité régionale ; la crise syrienne ; et les mesures d’unification entre l’Arabie Saoudite et le Bahreïn pour parer à l’ingérence iranienne dans les troubles semés par les Chi’ites.

 

DEBKAfile Reportage Spécial 15 mai 2012, 11:57 AM (GMT+02:00)

Adaptation : Marc Brzustowski.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Roberto 15/05/2012 21:52

Que l'IRAN soit écrasée une bonne fois pour toute, et le monde civilisé sera plus sain. Tous les problèmes dans le monde sont alimentés par ce pays terroriste. Imaginez ce pays en possession de
l'arme nucléaire, et c'est la catastrophe à l'échelle planétaire. Les Américains trainent trop à réagir de manière décisive, pour des raisons électorales, et c'est un temps précieux qui est perdu.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis