Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 08:04

 

 

 

 

Dossier Menace iranienne

 

Un grand festin se prépare......

 

 

iranfocus: Les dossiers américains secrets révélés vendredi par le site WikiLeaks dévoilent des détails de la guerre secrète de l'Iran en Irak et notamment l'utilisation par Téhéran de milices pour tuer ou enlever des Américains.

Les renseignements militaires portant sur le rôle de l'Iran, révélés par WikiLeaks, ont été diffusés notamment par le New York Times et le Guardian.

Les allégations selon lesquelles l'Iran entraînerait et armerait des milices chiites en Irak ne sont cependant pas nouvelles, et les responsables américains, dont des commandants militaires, accusent depuis longtemps Téhéran de tenter de diffuser la violence pour saper l'influence des Etats-Unis et affaiblir leurs alliés à Bagdad.


Les documents décrivent aussi la manière dont l'Iran a armé et entraîné des escadrons de la mort formés d'Irakiens pour qu'ils mènent des attaques contre les troupes de la coalition et des responsables gouvernementaux. Le corps iranien d'élite des Gardiens de la révolution est soupçonné d'y avoir joué un rôle crucial, selon les journaux, citant les documents.

Les attaques soutenues par l'Iran ont continué après l'accession au pouvoir du président américain Barack Obama en janvier 2009, aucun signe ne montrant que son approche plus conciliante n'ait engendré quelque changement que ce soit dans le soutien accordé aux milices par Téhéran, écrit le New York Times, citant les documents.

Ceux-ci font état du journal d'un rebelle capturé et de la découverte de nombreuses caches d'armes iraniennes prouvant les intentions de Téhéran.

Selon un des documents, les Iraniens prévoyaient aussi d'attaquer la Zone verte à Bagdad, abritant les principaux bâtiments gouvernementaux irakiens et les ambassades occidentales, à l'aide de roquettes et de véhicules blindés chargés d'armes chimiques, selon le quotidien britannique The Guardian.

Un autre rapport fait état de projets d'utilisation des roquettes fournies par l'Iran et comportant un agent "neuro-paralysant" incapacitant pour ses victimes, toujours selon le Guardian.

Un rapport datant de novembre 2005 décrit la découverte par la police irakienne des frontières de Bassorah d'"équipements pour la fabrication de bombes", notamment un explosif mortel utilisé dans les bombes placées au bord des routes, qui, selon les Etats-Unis, était fourni par l'Iran.


Selon Al-Jazira, les documents font également état de liens entre le Premier ministre irakien sortant Nouri al-Maliki et des "escadrons de la mort" qui semaient la terreur au début du conflit.

 Sur l'Iran, Al-Jazira parle de documents "détaillant la guerre secrète de l'Iran en Irak, en évoquant le rôle des gardiens de la Révolution en tant que fournisseur présumé en armes des insurgés chiites".

 

 

Les chiites irakiens rejettent une offre de médiation de Riyad - lexpress

 

L'Alliance nationale irakienne a rejeté samedi une offre de médiation de l'Arabie Saoudite estimant qu'un accord pouvait être trouvé à Bagdad pour sortir de l'impasse de la formation d'un gouvernement.

Les chiites irakiens rejettent une offre de médiation de Riyad

L'Alliance nationale irakienne, une coalition rassemblant les principales formations chiites, dont celle du Premier ministre Nouri al Maliki (photo) a rejeté une offre de médiation de l'Arabie Saoudite, estimant qu'un accord pouvait être trouvé à Bagdad pour sortir de l'impasse de la formation d'un gouvernement. (Reuters/Gouvernement irakien)

 

L'Irak n'a toujours pas de gouvernement depuis le scrutin du printemps, qui n'a pas permis de dégager une majorité parlementaire claire. La classe politique n'a pas réussi depuis à se mettre d'accord pour former un gouvernement viable.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite avait invité un peu plus tôt samedi les dirigeants politiques irakiens à se rencontrer à Ryad vers le 18 novembre pour tenter de débloquer la situation.

L'Alliance nationale, une coalition rassemblant les principales formations chiites, dont celle du Premier ministre Nouri al Maliki, a fait savoir que Bagdad était proche d'un accord après la reprise des sessions parlementaires.

"Nous sommes confiants dans le fait que les représentants du peuple irakien sont capables de conclure un accord sur la formation d'un gouvernement national", a déclaré Hassan al Sunaid, lisant un communiqué de l'Alliance nationale.

"Nous exprimons notre reconnaissance à l'Arabie Saoudite pour se préoccuper de la situation en Irak et pour sa volonté d'apporter son aide. Mais je vous confirme que les dirigeants irakiens continuent de se rencontrer pour aboutir à un consensus national."

La liste multiconfessionnelle Irakia, arrivée en tête lors des élections législatives et dirigée Iyad Allaoui, a pour sa part salué l'offre saoudienne. Elle a estimé que la Turquie et l'Iran devraient également être invités.

Depuis le scrutin du 7 mars, Maliki a obtenu le soutien décisif de la faction dirigée par l'imam radical anti-américain Moktada Sadr et celui de l'Alliance nationale. Avec les 89 sièges d'Etat de droit, son parti, et les 39 des alliés de Moktada Sadr, Nouri al Maliki serait encore loin de la majorité de 163 sièges au parlement, qui compte 325 députés.

L'appoint pourrait être fourni par les Kurdes, qui occupent 56 sièges. Ces derniers prônent la formation d'un gouvernement large qui comprendrait notamment Irakia mais qui exclut de participer à un gouvernement dirigé par Maliki.

Ulf Laessing, Marine Pennetier pour le service français

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis