Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 13:16

 

 

logo wikileaks

 

 

- Wikileaks Les câbles révèlent les liens iraniens des Frères musulmans - Obama les ignore  

Par Brian Fairchild

(served as a career Operations Officer in the Central Intelligence Agency's Clandestine Service)

Traduction par Fabien MIKOL

© 2011 www.aschkel.info


 

http://pajamasmedia.com/blog/wikileaks-cables-reveal-muslim-brotherhood-ties-to-iran/?singlepage=true
 

 

"L'administration Obama estime que les Frères musulmans sont un partenaire acceptable pour la formation d'un nouveau gouvernement en Egypte, malgré l'existence d'une douzaine de citations tout à fait publiques de la part des dirigeants passés et actuels de la Confrérie, citations que j'ai publiées dans un article de Pajamas la semaine dernière, et qui révèlent la vision djihadiste et salafiste de l'organisation ainsi que son soutien à Oussama Ben-Laden et Al-Qaïda.
   

Ces citations sont facilement disponibles pour quiconque souhaite prendre le temps de les regarder, mais la tolérance de l'équipe d'Obama envers la Confrérie est encore plus déconcertante lorsque l'on sait que les propres documents classifiés câblés par le Département d'Etat montrent que l'Iran, notre principal ennemi dans la région, a clandestinement soutenu les Frères en tant qu'agent par procuration en Egypte.
   

Cette information est contenu dans le câble classifié du 29 juin 2010 de l'ambassade américaine au Caire, titré "Réunion du général Petraeus avec le chef des renseignements Souleyman"(http://213.251.145.96/cable/2009/07/09CAIRO1349.html), dans lequel le général Petraeus, alors à la tête du Commandement Central, et Omar Souleyman, alors à la tête des services de renseignement égyptiens, ont discuté de cette menace spécifique.

   

Au cours de cette conversation, Souleyman s'était plaint envers Petraeus que "l'Egypte souffre de l'ingérence iranienne par l'intermédiaire de ses agents du Hezbollah et du Hamas, et de son soutien (...) aux Frères musulmans (...). Nous espérons que l'Iran cessera de soutenir le Hamas, les Frères musulmans et tout autre élément."
   

Il faut noter ici que le Hamas, spécifiquement qualifié de "terroriste global" par le gouvernement américain (http://www.state.gov/s/ct/rls/crt/2006/82738.htm), n'est pas une ramification éloignée des Frères musulmans. Il incarne simplement un chapitre violent de l'organisation, ainsi que le prouve l'article 2 de sa propre charte (http://avalon.law.yale.edu/20th_century/hamas.asp), qui stipule : "le mouvement de la résistance islamique est une des ailes des Frères musulmans en Palestine".

   

La charte du Hamas et l'utilisation des Frères musulmans comme agent iranien en Egypte prouve qu'il s'agit d'une organisation violente et que l'Iran manipule pour déstabiliser l'Egypte. Etant donné le style opérationnel de l'Iran, il est tout simplement prudent de croire que notre ennemi moyen-oriental fournit aussi un soutien clandestin aux filiales des Frères en Jordanie, au Yémen, en Algérie, en Tunisie et ailleurs. Disposant de cette information, il est difficile d'appréhender pourquoi le président Obama pense que la participation des Frères dans la formation d'un nouveau gouvernement égyptien serait une bonne idée.
   

Mais les propres révélations de notre gouvernement sur les dangers des Frères musulmans ne s'arrêtent pas là. Si l'administration Obama avait besoin d'autres preuves du danger des Frères, elle n'a qu'à jeter un oeil au câble du Département d'Etat titré “Scenesetter for Counterterrorism Coordinator Crumpton’s Visit to the UAE 'http://213.251.145.96/cable/2006/04/06ABUDHABI1725.html).” Il a été écrit en 2006 par l'ambassade américaine d'Abou Dhabi.

   

Dans ce câble, un de nos plus importants alliés dans la région, le sheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, le prince couronné d'Abou Dhabi, a estimé suffisamment important d'avertir le Conseiller à la sécurité Frances Townsend et l'assistant du Secrétaire d'Etat pour les affaires proche-orientales C. David Welch des "dangers d'élections libres dans les pays où figure une présence de Frères musulmans bien organisés".
   

Faisant la lumière sur la menace que posent les Frères à la sécurité des Emirats Arabes Unis eux-mêmes, le sheikh a révélé combien précaire était la situation en affirmant que "s'il y avait une élection demain à Dubaï, les Frères musulmans s'en empareraient".Le danger des Frères dans son pays est si clair que le sheikh a déclaré que les dirigeants des Emirats n'autoriseraient pas les islamistes à participer à des élections.
   

En 2005, dans un câble(http://213.251.145.96/cable/2005/09/05MADRID3260.html) classifié de l'ambassade américaine à Madrid titré "Espagne : un front actif de la guerre contre la terreur", la section politique de l'ambassade fournit un excellent résumé historique des groupes terroristes islamistes en Espagne qui pointe clairement les Frères musulmans en tant qu'organisation à la source de ces courants : "La première organisation terroriste islamiste fut formée par des membres syriens des Frères musulmans qui avaient fui la répression par le régime d'Assad et s'étaient établi en Espagne à la fin des années 1980."

   

Enfin, dans un câble 'http://213.251.145.96/cable/2009/12/09DOHA733.html)classifié de l'ambassade américaine au Qatar titré "Points de discussion pour la visite du Premier ministre du Qatar à Washington, 4-5 janvier 2010", l'ambassade communiqua les points à débattre pour une réunion future entre le Premier ministre Hamad ben Jassim al Thani et des officiels américains. Un élément clé parmi ces points était celui qui portait le blâme contre le Premier ministre pour avoir autorisé les Frères musulmans et le résident qatari Youssef al-Qaradawi à poursuivre leur soutien au Hamas.

  

Un petit rappel sur M. Qaradawi sera éclairant. Youssef al-Qaradawi est considéré comme le clerc des Frères musulmans le plus influent du monde d'aujourd'hui, comme l'illustre le fait qu'on lui a proposé la position de Guide suprême des Frères musulmans en 1975 et 2004. Qaradawi, toutefois, rejeta ces propositions, estimant qu'il avait plus de liberté d'opération hors du Qatar.
   

En 1999, le gouvernement américain interdit Qaradawi d'entrée aux Etats-Unis à cause de son soutien aux attentats-suicide contre des hommes, femmes et enfants israéliens, et le 15 mai 2010, Qaradawi appela les factions palestiniennes à s'unir et à lancer un"djihad" contre Israël, et a considéré le processus de paix comme rien d'autre qu'un "mirage".
   

Par ailleurs, ce partisan du djihad est directement lié aux Frères musulmans américains, en tant qu'il est président de la Société Américaine Musulmane de l'Université Américaine Islamique, une position qui lui permet d'influer sur les esprits de jeunes musulmans américains.
   

Ainsi l'équipe Obama n'a guère besoin de se fier à des observateurs étrangers officieux et biaisés pour savoir quoi penser du danger des Frères musulmans. Si elle jetait un oeil sur ses propres câbles issus du Département d'Etat, elle apprendrait que les Frères musulmans en Egypte sont l'agent par procuration de notre ennemi iranien, que nos alliés aux Emirats Arabes Unis les considère comme trop dangereux pour les laisser participer à des élections libres, que les Frères musulmans ont créé les premières organisations terroristes islamistes, et que le promoteur du djihad chez les Frères musulmans, Qaradawi, étroitement associé avec notre propre Société Américaine Musulmane, continue de soutenir le Hamas, que nous considérons nous-mêmes comme figurant sur la liste spécifique des organisations terroristes globales.
   

M. Obama, laquelle de ces attributions revenant aux Frères musulmans peut-elle vous convaincre, vous et votre équipe, que cette organisation pourrait jouer un rôle positif pour former le nouveau gouvernement égyptien ?"


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis