Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:48
Se moquer de Mahomet n'est pas un discours de haine

 

par Daniel Pipes


FoxNews.com
24 septembre 2012

http://fr.danielpipes.org/11979/moquer-mahomet-discours-haine

Version originale anglaise: Mocking Muhammad Is Not Hate Speech
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

Pour arrêter la violence islamiste consécutive à ce qui est perçu comme des insultes envers Mahomet, j'ai soutenu dans un article paru sur FoxNews.com,vendredi, qu'éditeurs et producteurs quotidiennement devraient afficher des caricatures de Mahomet «jusqu'à ce que les islamistes s'habituent au fait que nous transformons les vaches sacrées en hamburger.»

Cet appel a suscité une réponse solennelle de Sheila Musaji du site web «les musulmans américains», qui a jugé cela «irresponsable et inacceptable.» Pourquoi donc? Parce que, selon elle, «La solution à l'escalade de violence et à l'incitation à la haine n'est pas plus de discours de haine »[la solution à la violence n'est pas la violence]

Les islamistes veulent supprimer une frise en marbre dans le bâtiment de la Cour suprême américaine qui date des années 1930 et qui représente Mahomet comme un législateur.

Cela semble assez raisonnable. Mais se moquer de Mahomet, brûler un Coran, ou qualifier l'islam de secte constituent-ils des discours de haine? Et que dire des représentations respectueuses de Mahomet dans les bâtiments de la Cour suprême américaine ou de la Cour suprême de l'Etat de New York? Même eux ont causés troubles et émeutes.

Le discours de haine, les autorités judiciaires sont d'accord là-dessus, implique des mots dirigés contre une catégorie de personnes. Voici une définition classique, de USLegal.com : "l'incitation à la haine t s'applique essentiellement contre un groupe de personnes définies en termes de race, d'origine ethnique, d'origine nationale, de sexe, de religion,d'orientation sexuelle, etc."

Attaquer le caractère sacré d'une religion, selon moi, est très différent du fait de cibler les fidèles de cette religion. Le premier est un discours protégé , il fait partie des échanges d'idées sur le marché des idées, lesquelles ne sont pas toutes belles. La liberté d'expression est la liberté d'insulter et d'être désagréable. Tant que cela ne comprend pas l'incitation verbale ou des informations qui poussent à l'action criminelle, la méchanceté est une partie essentielle de notre patrimoine.

Personnellement, j'ai dû apprendre à vivre avec des flots de vulgaire venin [déversé sur moi], en paroles aussi bien qu'en images, de la part de ceux qui étaient en désaccord avec moi; vous ne m'avez pas entendu me plaindre à ce sujet. Plus largement, les catholiques, les juifs, les mormons, et d'autres communautés religieuses en Occident ont appris depuis le siècle des Lumières à supporter les attaques haineuses mettant en pièces leurs symboles et leurs doctrines.

Si une preuve s'avérait nécessaire, rappelons la vie de Brian de Monty Python, Corpus Christi de Terrence McNally, Piss Christi de Andres Serrano, et la Sainte Vierge Marie de Chris Ofili. Ou l'avalanche de caricatures antisémites qui sont à vomir émanant des musulmans.

Pour un exemple récent qui dépasse tout, le site Onion (oignon)a publié une caricature sous le titre, personne n'a été assassiné à cause de cette image .Cela montre Moïse, Jésus, Ganesh, Bouddha dans les nuages, engagés dans ce que la légende[sous l'image] avec délicatesse minimise comme étant «l'accomplissement lascif d'un acte sexuel particulièrement dépravé» Comme la maquette du site «onion»précisément poursuit: "Bien que certains membres des religions juive, chrétienne, hindoue, bouddhiste sembleraient avoir été offensés par l'image, des sources ont confirmé que voyant cela, ils ont simplement hoché la tête, levé les yeux au ciel, et ont repris leur train-train quotidien. "

J'ai imploré pour que les caricatures ne cessent d'être publiées pour bien établir que les islamistes ne doivent pas réduire la liberté de se moquer et d'insulter en se cachant derrière de fausses allégations d'incitation [à la violence].Citez un cas, Mme Musaji, où des remarques désobligeantes sur Mahomet, le Coran ou l'Islam ont provoqué des émeutes et des assassinats par des non musulmans contre des musulmans?

Aucun cas ne me vient à l'esprit.

Lorsque des attaques contre les musulmans ont lieu, elles se produisent en réponse au terrorisme produit par les musulmans; ce n'est pas une excuse, bien sûr, mais cela montre que la violence contre les musulmans n'a pas de lien avec Mahomet tourné en dérision ou la profanation de corans. Les musulmans ont besoin pour grandir de s'endurcir comme tout le monde, ce qui est l'une des séquelles de la mondialisation. L'isolation d'antan est partie pour de bon.

Pour aggraver les choses, les islamistes nous disent : Prenez des précautions avec Mahomet ! et ils menacent ceux qui ont l'audace de parler, dessiner, ou même prétendre pour rire représenter le prophète de l'Islam, même si eux librement dénigrent et insultent les autres religions. Je peux citer de nombreux exemples d'acteurs, de satiristes, d'artistes, de dessinateurs, d'écrivains, de rédacteurs, d' éditeurs, de médiateurs, et d'autres qui admettent ouvertement être objet d'intimidation quand il s'agit de discuter de sujets islamiques, un problème que même Mme Musaji elle-même a reconnu.

Pour calmer le jeu, les musulmans peuvent prendre deux mesures: en finir avec le terrorisme et arrêter les émeutes pour des caricatures et des romans. Cela conduira l'antagonisme envers l'islam construit au fil de la dernière décennie à se calmer. À ce moment-là, je serai heureux de revenir sur mon appel aux éditeurs et aux producteurs de faire étalage de caricatures offensantes du prophète Mahomet.

Thèmes connexes: Apostasie et libre pensée musulmanes Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 08:28

 

 

Mali: la France déclare la guerre aux groupes extrémistes

 

http://www.sahel-intelligence.com

La France est prête à soutenir la CEDEAO et le Mali dans la reconquête du Nord du pays. A la tribune des Nations unies le 25 septembre, une phrase du président François Hollande a suffi à résumer l’engagement français : « la nécessité de libérer nos otages ne doit pas passer par un renoncement à assurer l’intégrité du Mali ».

 
Au niveau international, en dehors des pays de la sous-région, la France a pris les devants dans la lutte contre les extrémistes islamistes qui occupent le Nord du Mali depuis la mi-mars. Paris a fait de la menace terroriste dans le Sahel l’un de ses principaux dossiers de politique étrangère et s’est révélé le plus engagé aux côtés de la CEDEAO. Au point qu’AQMI le considère comme son ennemi numéro un et menace directement ses intérêts en Afrique et dans l’Hexagone. Les représentations diplomatiques françaises dans la sous-région sont les plus exposées. Récemment, un attentat à l’explosif de grande envergure contre l’ambassade française en Mauritanie aurait été déjoué de justesse. Si, pour l’instant, il n’y a que le Nord du Mali qui est officiellement reconnu comme un sanctuaire pour les terroristes, c’est toutefois la région dans son ensemble qui est exposée en raison de la perméabilité des frontières. Les extrémistes d’AQMI, d’Ansar Edine et du MUJAO ont élargi leurs recrutements aux pays frontaliers tels que le Sénégal, le Burkina Faso, le Niger ou encore la Côte d’Ivoire. Et l’appel au djihad retentit à présent au-delà du continent africain. Les autorités françaises constatent depuis quelques mois des départs d’islamistes de France ou d’autres pays européens pour le Mali.

 
Elles craignent des risques d’attentats au retour de ces « pèlerins » dont les mouvements sont d’autant plus difficiles à surveiller du fait de la porosité des frontières. L’entrée ou la sortie par exemple par le Sénégal, pays stable et touristique, peut en effet suffire à dissimuler leurs desseins.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 08:24

 

« Trop, c’est trop ! » : des Maliennes expriment leur ras-le-bol des salafistes 
 
28/09/2012

Les femmes doivent se voiler et dissimuler leur corps sous un vêtement ample. Issouf Sanogo/AFP
Les femmes doivent se voiler et dissimuler leur corps sous un vêtement ample. Issouf Sanogo/AFP

 

MALI Gao, une des principales villes du vaste Nord, est contrôlée depuis fin mars-début avril par plusieurs groupes jihadistes, dont AQMI.

 

« Je déteste comme je suis actuellement, voilée de la tête aux pieds. C’est comme si j’étais en prison », murmure Aïcha, 15 ans, habitante de Gao, ville du nord du Mali sous le joug de salafistes armés qui imposent une application rigoriste de la charia, la loi islamique. « Je déteste ça », insiste-t-elle, assise sur un tabouret, parmi un groupe de jeunes filles dans un quartier de Gao, une des principales villes du vaste Nord contrôlé depuis fin mars-début avril par Ansar Dine, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), el-Qaëda au Maghreb islamique (AQMI), des groupes armés jihadistes.


Toutes les jeunes filles affirment vivre un calvaire depuis l’arrivée de ces salafistes. Au nom de Dieu, elles doivent se voiler, ne laissant paraître que l’ovale du visage, et dissimuler leur corps sous un vêtement ample. Elles ont aussi, comme les hommes, interdiction de fumer, de boire de l’alcool, d’avoir des relations sexuelles hors mariage, d’écouter de la musique occidentale. Une série de nouvelles « règles de vie ». Les « contrevenants » risquent la flagellation, l’amputation ou encore la lapidation.

 

« Nous sommes absolument contre l’application de la charia. Mais on ne peut pas le dire comme ça, publiquement, pour des raisons de sécurité », déclare Mimi, les yeux cachés derrière un voile noir. Sa jeune voisine a fui Gao « parce qu’elle ne supporte plus cette situation. Même à 45 degrés, on est obligé de s’habiller comme s’il faisait froid. Trop, c’est trop ! » s’énerve-t-elle. Fatoumata indique que les jeunes fille de Gao s’envoient des textos pour s’encourager. « Tenons bon, grâce au même Dieu, ça va finir » ou « Nos frères du Sud doivent venir ici nous libérer », lit-on sur des téléphones

Zénab est encore plus en colère : cette adepte de basket-ball ne peut plus pratiquer son sport depuis près de six mois. « Comment on peut accepter ça dans un pays ? Ces islamistes sont des sauvages ! » s’emporte-t-elle. Toula se souvient du temps où elle pouvait aller avec ses amies laver le linge dans le fleuve Niger, dans la périphérie sud de Gao, et ensuite s’y baigner. « C’était tellement bien ! Aujourd’hui, ces barbares ont tout refusé. Ils ne veulent pas voir les filles se baigner », lance-t-elle. « Nous ne sommes plus libres. C’est tout. Et personne ne peut pour le moment venir nous libérer. (...) Moi, je ne veux pas la charia. Le Mali est un pays laïc, il doit le rester », ajoute-t-elle.
« La non-assistance à personne en danger est aussi un crime », lâche une autre jeune fille anonyme, en s’interrogeant : « Combien de temps ça va durer ? »

 


À Gao, auparavant une des villes les plus cosmopolites et animées de la région, les habitants n’expriment leur colère qu’en privé par crainte d’un bain de sang face à des occupants armés et prêts à tout. Les islamistes sont accusés par plusieurs organisations de défense des droits de l’homme d’exactions, dont des viols, esclavage sexuel de jeunes filles et enrôlement de mineurs comme enfants-soldats.

Planification et préparation
Les abus et les violences commis par ces islamistes qui prônent l’application de la charia ont poussé Bamako à demander à l’ONU un feu vert au déploiement de troupes ouest-africaines qui l’aideraient à reconquérir le nord du pays. Le ministère français de la Défense a néanmoins réfuté hier toute idée de « planification militaire » d’une intervention dans le nord du Mali, et réaffirmé que Paris attendait une résolution de l’ONU. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait redit la semaine dernière que la France était prête à apporter « un soutien logistique » à une telle opération, une position à laquelle s’est tenu hier le porte-parole adjoint du ministère, le général Martin Klotz. « Ce sont les autorités militaires de la Cédéao (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) qui travaillent sur une planification de leur opération qui devrait aboutir à la Micema », la Mission de la Cédéao au Mali, a-t-il ajouté.


En attendant, le Mali « se prépare » à la guerre, qu’elle soit imminente ou lointaine, pour libérer le Nord : c’est en tout cas le message que faisait passer Bamako hier, malgré la réticence de certains de ses voisins, comme l’Algérie, la Mauritanie ou encore le Niger, d’après une source proche du président Dioncounda Traoré.


(Source : AFP)

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 19:08

 

 

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche Spéciale n° 4974

La télévision Al-Manar du Hezbollah rend hommage à Roger Garaudy ; Alain Gresh dans le film d´Al-Manar


La télévision Al-Manar du Hezbollah a rendu hommage au négationniste français Roger Garaudy en donnant son nom à une cérémonie organisée à l´attention des meilleurs étudiants libanais. Cette cérémonie adopte chaque année le nom d´une éminente personnalité internationale.

La 8ème cérémonie, ayant eu lieu cette année le 29 août, a porté le nom de "cérémonie Garaudy", en hommage aux "convictions intellectuelles" et au "courage exceptionnel" de Roger Garaudy "face aux tabous politiques, relatifs notamment à Israël et au sionisme."

La cérémonie a été retransmise en direct sur Al-Manar.

Click here to view excerpts from the ceremony on MEMRI TV.


Cérémonie dédiée à l´ "intellectuel international français" Roger Garaudy

Présentateur :
Nous avons pour coutume de nommer notre cérémonie annuelle pour étudiants exceptionnels du nom d´un individu d´exception. Le nom de la personnalité choisie pour la cérémonie de cette année sera annoncé par l´étudiant qui a obtenu la meilleure note aux examens de fin d´année en sciences générales. Il vient du lycée de Beit Al-Hikma à Chehim : Wael Ali Hajj Raif !

Applaudissements.

Wael Haj Ali Raif :
Au nom d´Allah, le Clément et le Miséricordieux, au nom de mes collègues, permettez-moi de vous souhaiter à tous la bienvenue à la cérémonie d´Al-Manar.

Nous vous accueillons au 8ème festival d´excellence d´Al-Manar. Cette année, le festival est dédié à l´intellectuel international français, le Dr Roger Garaudy.

Applau dissements

Séquences filmées de Roger Garaudy.


[...]

Alain Gresh, directeur adjoint du Monde diplomatique : "L´histoire du Dr Roger Garaudy est intimement liée à l´histoire de France"

Alain Gresh, directeur adjoint du Monde diplomatique :
L´histoire du Dr Roger Garaudy est intimement liée à l´histoire de France, et en particulier à celle du parti communiste français.

[...]

Il avait des positions très fermes contre Israël...
L´écrivain algérien Tazaghart Othman : Dans son livre [Les mythes fondateurs de la politique israélienne], il a fait valoir la façon dont les sionistes et les Israéliens exploitent la Shoah. Ils la mettent en avant pour justifier leurs politiques agressives. En conséquence, il a été attaqué, diabolisé et marginalisé pendant des décennies.

[...]


Le directeur général Al-Manar : Garaudy "a payé un lourd tribut pour avoir affronté le sionisme et remis en question l´Holocauste"

Présentateur :
Nous sommes heureux d´accueillir le directeur général d´Al-Manar Abdallah Kassir.

Applaudissements

Interviewer :
Pourquoi l ´intellectuel français Roger Garaudy a-t-il été choisi pour donner son nom au festival de cette année ?

Abdallah Kassir :
La vérité est que Roger Garaudy est une exception dans un monde où beaucoup ont essayé de former des moules immuables. Roger Garaudy s´est rebellé contre cet héritage en exprimant hardiment ses convictions intellectuelles, et il a incarné le conflit idéologique du 20e siècle.

[...]

Je pense que Roger Garaudy, en plus de ses convictions intellectuelles, avait un courage exceptionnel face aux tabous politiques, en particulier ce qui concerne Israël et le sionisme. Il a payé un lourd tribut pour avoir affronté le sionisme et remis en question l´Holocauste, le nombre de ses victimes, et ainsi de suite.

[...]

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

    

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 21:01
Mali: Bamako d’accord pour le déploiement d’une force régionale

Le Mali a finalement cédé aux pressions de la CEDEAO pour le déploiement de la force africaine. Dimanche à Bamako, les ministres malien et ivoirien de la Défense Yamoussa Camara et Paul Koffi, ont officiellement confirmé que le Mali et la CEDEAO étaient parvenus à un accord sur les conditions de déploiement de la force africaine dans le pays.
L’accord a été conclu après la mise au point de quelques détails techniques. Tout d’abord, les forces qui seront déployées au Mali seront uniquement composées de forces africaines régionales. Ensuite, leur base, comprenant un QG opérationnel et une base logistique avec des forces de police, sera établie à Bamako. Le déploiement des militaires ouest-africains dans le sud du pays, notamment à Bamako, était l’une des réticences du président malien par intérim Dioncounda Traoré et la principale pierre d’achoppement aux discussions. Elle tenait plus particulièrement à cœur à l’ex-junte militaire, encore très influente dans le pays, qui a renversé le 22 mars dernier le président Amadou Toumani Touré. Les discussions entre les ministres malien et ivoirien de la Défense avaient démarré le samedi au soir. Juste après l’annonce de l’accord entre les deux parties, le président en exercice de la CEDEAO, l’ivoirien Alassane Ouattara a annoncé le déblocage rapide de livraisons d’armements maliennes retenues depuis des semaines en Guinée.
L’annonce de cet accord survient deux jours avant une rencontre décisive. En effet, mercredi prochain, les Nations Unies tiendront une rencontre spéciale à New York sur la sécurité au Sahel, présidée par le Secrétaire général Ban ki-Moon lui-même. La coalition africaine pourra alors présenter son plan d’intervention dans les moindres détails, dans l’espoir d’obtenir de l’ONU le mandat à leur action.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:38
Mali : la France en pointe contre Aqmi

http://www.lefigaro.fr/international/2012/09/23/

Mots clés : ,

Par Isabelle LasserreThierry OberléService infographie du FigaroMis à jour le 23/09/2012 à 20:29 | publié le 23/09/2012 à 19:00 Réactions (20)
Dans le nord du Mali, des groupes armés locaux assistent le groupe Aqmi, venu d'Algérie, et se chargent de lui fournir des armes, de la nourriture et même des otages.
Dans le nord du Mali, des groupes armés locaux assistent le groupe Aqmi, venu d'Algérie, et se chargent de lui fournir des armes, de la nourriture et même des otages. Crédits photo : DUFOUR SEBASTIEN/SIPA/SIPA


INFO LE FIGARO - Paris et ses alliés planchent sur une intervention pour débarrasser la région de la menace terroriste.

Le principe d'une intervention militaire contre Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique) est désormais acquis. Les capitales des pays concernés travaillent activement à l'élaboration d'un scénario politico-militaire destiné à débarrasser la région de la menace terroriste. Parce qu'elle est ciblée par Aqmila France est à l'avant-garde de la future opération, dont l'ossature sera composée des forces de la Cédéao, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest.

Enlisées en Afghanistan depuis plus de dix ans, victimes de coups de rabot budgétaires qui grèvent leurs effectifs, les armées françaises ont prévenu que leur participation aux opérations extérieures se limiterait dorénavant à un cadre multilatéral. Le passé colonial de la France et la menace qui pèserait sur la vie des otages si Paris était en première ligne dans le Sahel plaident également pour la modération. «Nous voulons seulement avoir un rôle de facilitateur. Pas question d'envoyer des troupes au sol», explique un diplomate français. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a promis une «aide logistique» pour aider à résoudre la crise.

Des Forces spéciales françaises dans la région

Mais la France s'impatiente. Une centaine de membres des Forces spéciales françaises ont déjà été déployés dans la région. Ils devraient être prochainement renforcés, notamment par les commandos de la Marine nationale. L'aide française comprend également des avions de patrouille maritimes, qui récoltent du renseignement, et un système de surveillance basé au Niger. Selon les hypothèses envisagées, notamment à Paris, il s'agirait de former une force d'action de quelques centaines d'hommes pour reconquérir le nord du Mali, occupé depuis plusieurs mois par les groupes armés islamistes.

Un noyau dur de 40 hommes, un premier cercle de 200 à 400 hommes et une piétaille de 3000 à 4000 hommes forment cette nébuleuse islamiste. «Ce n'est pas la campagne de Russie», commente un bon connaisseur du dossier. «Ils sont finalement assez peu nombreux. Un millier d'hommes occupe une partie d'un État qui n'existait plus», poursuit-il. L'opération ne doit cependant pas se limiter à «donner un coup de pied dans la fourmilière puis s'en aller, prévient un spécialiste du dossier. Il faut inscrire l'action dans la durée, sinon le problème resurgira six mois plus tard».

Selon le quotidien el-Khabar, un journal algérien bien informé sur les questions sécuritaires, les forces spéciales françaises entraîneraient des militaires africains en Libye. «Ce n'est pas une information qui m'étonne. Les Français ont des intérêts dans la région, en Libye comme au Niger. Mais une intervention demande de la prudence et du doigté en raison de l'enchevêtrement d'acteurs aux alliances incertaines et de l'influence de puissances étrangères qui ont leur propre agenda», estime Liess Boukra, l'ex-directeur du CAERT, un centre d'étude du terrorisme basé à Alger.

L'Algérie, qui tient à maintenir la pression terroriste hors de ses frontières - et si possible à la repousser vers les pays d'Afrique subsaharienne -, refuse toute ingérence dans le Sahel. Cette position ne l'empêche pas d'entretenir des liens ambigus avec certains protagonistes de la crise, comme les islamistes touaregs d'Ansar Dine qui contrôlent Kidal, l'une des grandes villes du nord du Mali. «Il y a un côté trouble dans l'attitude d'Alger», déplore un diplomate français.

 

 

Les Tchadiens en embuscade

Le dispositif français pourrait être renforcé pour combler les lacunes de la Force africaine d'intervention. Le Niger a annoncé son intention de fournir des troupes et le Burkina Faso ainsi que le Sénégal pourraient le suivre. Des renforts venus du Tchad, un pays où la France dispose de bases militaires, pourraient participer activement à l'opération. Mais les combattants tchadiens, aguerris au combat dans le désert, font peur à leurs voisins en raison de leur réputation de soldats incontrôlables.

De leur côté, les Maliens sont divisés et leur armée détruite. Or tout le monde sait que la Cédéao ne pourra guère jouer davantage qu'un «rôle tampon» dans cette affaire, selon les mots d'un diplomate. «Ses capacités militaires sont limitées. La Cédéao ne pourra jamais être en mesure de former le noyau dur de l'intervention.»

Pour épauler les Africains, la Grande-Bretagne s'est rangée aux côtés de la France. Entre les deux pays, «la coopération est excellente», confie un officier. Les Allemands et les Polonais ont promis un soutien en matière de renseignement. Les Italiens et les Espagnols, leur concours politique. Les Russes ont assuré qu'ils ne bloqueraient pas le Conseil de sécurité de l'ONU pour une opération destinée à lutter contre le terrorisme international. Les Chinois semblent partager ce point de vue. Quant aux Américains, ils ont offert leur soutien, en matière de renseignement notamment, tout en refusant le premier rôle.

Plusieurs étapes, difficiles à négocier, doivent encore être franchies avant le déclenchement de l'opération. Le président par intérim Dioncounda Traoré a demandé à la Cédéao d'aider le Mali à restaurer son intégrité territoriale. Il pourrait adresser la même demande à New York le 26 septembre, à l'occasion d'une conférence internationale qui se tiendra en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU. Si les Maliens refusent tout déploiement de forces étrangères au Sud, Bamako a donné un discret feu vert à la reconquête du Nord. Un émissaire spécial pour le Sahel va être nommé. Le nom du diplomate gabonais Jean Ping est évoqué. Son rôle serait d'associer l'Union africaine (UA) au dossier.

LIRE AUSSI:

» La France cherche une solution pour le Mali

» Mali: Aqmi menace de tuer les otages français

» Otages au Mali: Paris pris dans le piège d'al-Qaida

» Le Mali sollicite l'aide militaire de ses voisins 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 18:39

 

Un soldat a été tué dans un attentat terroriste à la frontière égyptienne : Netanel Yahalomi, 20 ans, de la communauté religieuse de Nof Ayalon. L’enquête initiale révèle que les terroristes ont ouvert le feu sur le post de sécurité, alors que plusieurs soldats l’ont quitté pour offrir de l’eau à des infiltrés africains.

Yoav Zitun

 

Publié le : 

21.09.12, 18:29 / Israel News

 

 

 

 

Quelques heures après l’attentat meurtrier à la frontière israélo-égyptienne, l’enchaînement des évènements qui a conduit à la mort d’un soldat de Tsahal et de trois terroristes, vendredi après-midi, devient clair.

Une investigation militaire initiale lance sur la nature de cet incident révèle que les terroristes ont tiré avantage de l’arrivée d’infiltrés africains et du fait que les soldats de Tsahal aient quitté leurs postes pour leur offrir de l’eau.

 

Trois terroristes ont surgi de derrière une falaise, et ouvert le feu sur les soldats du corps d’artillerie sécurisant la construction de la barrière frontalière à tout juste 100 mètres de là.

 

 

Le nom du soldat tué au cours de l’attaque a été dévoilé : il s’agit de Netanel Yahalomi, 20 ans, de la communauté de Nof Ayalon. Il a été tué sur le coup.

 

 

Selon l’enquête, les terroristes avaient recueilli des renseignements et ont suivi le groupe de 15 infiltrés Africains. Lorsque les immigrés clandestins sont arrivés à la frontière, plusieurs soldats ont quitté leur poste pour leur offrir de l’eau.

Les terroristes sont sorti de leur cache, se sont approchés des quatre combattants restant au poste et ouvert le feu, tuant Netanel Yahalomi.

 

רב"ט נתנאל יהלומי ז"ל עם אביו שמואל
 

Le caporal Netanel Yahalomi et son pèreShmuel


 
משפחתו של נתנאל יהלומי ז"ל, אחרי קבלת הבשורה. צולם ביום חול (צילום: גיל יוחנן)

La famille de Netanel Yahalomi (Photo: Gil Yohanan)

 

Les forces du Corps d’Artillerie ont riposte aux terroristes, tuant l’un d’entre eux. L’incident s’est déroulé dans une zone escarpée située sur la frontière israélo-égyptienne, où une barrière est en construction le long d’un périmètre de 17 kms.

 

Une unité du Bataillon Caracal, qui était occupé à capturer les immigrés clandestins africains dans cette zone, a été immédiatement déployée sur la scène de l’attentat.

 

Cette force a tiré en direction des deux terroristes subsistants à la mitrailleuse et les a touches. Un engin explosif trouvé sur le corps d’un des terroristes a été mi à feu, blessant ainsi un autre soldat. Le soldat, qui a subi des blessures de légères à modérées, a été évacué en urgence vers le Centre Médical de Soroka, à Beersheva.

Le porte-parole de Tsahal, le Général de Brigade Yoav Mordechaï, a déclaré que les terroristes transportaient de nombreuses armes sur eux, comprenant des balles, des fusils-mitrailleurs Kalashnikovs et des grenades.

“Ils prévoyaient de faire un massacre, mais ils ont été tués en moins de 15 minutes, à partir du moment où ils ont tire leur première balle”, a t-il dit.

 

Mordechaï a ajouté que les terroristes étaient vêtus de vêtements civils et il a remercié les forces pour leur détermination. Il a précisé qu’il restait à clarifier à quelle organisation les terroristes étaient affiliés.

 

Immédiatement après l’incident, le porte-parole de Tsahal a expliqué qu’une attaque terroriste de grande ampleur à l’intérieur du territoire israélien avait été déjoué.


 אלוף פיקוד הדרום טל רוסו בזירת הפיגוע (צילום: באדיבות דובר צה"ל)

 Tal Russo

Le Chef du Commandement-Sud, Tal Russo est ensuite arrivé sur les lieux de l’attentat. Le Chef d’Etat-Major de Tsahal, le Lieutenant-Général Benny Gantz a tenu une évaluation de la situation avec les officiers supérieurs de Tsahal, à la suite de cette attaque.

 

 

Des responsables des renseignements égyptiens ont affirmé que les assaillants avaient traversé la frontière et que l’un des trois terroristes s’est fait exploser à l’intérieur d’Israël.

 

 

Ces responsables égyptiens, parlant sous le sceau de l’anonymat, selon les règles en vigueur, ont confié à l’Associated Press qu’une équipe des renseignements était déployée en Israël, afin d’examiner les corps des terroristes et veillait à les rapatrier en Egypte pour des vérifications plus en profondeur.

 

 

L’Egypte a aussi relevé le niveau de la sécurité du côté égyptien de la frontière, ont-ils ajouté.

 

 

Une source sécuritaire du Sinaï a estimé que les trois terroristes tués dans la riposte à l’attaque appartenaient à l’organisation du Conseil des Mujahidins de la Shura, qui est active dans le Sinaï, ou à l’organisation palestinienne Ansar Beit-al-Makdas, selon ce que rapporte le journal égyptien al-Youm al-Saba’a.

 

 

Ces deux organisations sont affiliées à l’organisation du Jihad Islamique Global et au mouvement salafiste en Islam. Selon cette source, trois autres hommes armés ont été blessés au cours de cette attaque.

 

The Associated Press a contribué à ce reportage.

 

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4284517,00.html

 

Adaptation : Marc Brzustowski. 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 08:18

 

 

Les Islamistes déchaînés

par Daniel Pipes
The Washington Times
19 septembre 2012

http://fr.danielpipes.org/11964/islamistes-dechaines

Version originale anglaise: Rampaging Islamists
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

Quand les musulmans descendent dans la rue dans près de 30 pays pour se livrer à des violences anti-occidentales plus ou moins fortes, quelque chose d'important est en cours. Quelques réflexions sur ce que cela peut bien signifier:

Le jugement de Rushdie a pris des proportions endémiques [s'est propagé comme un virus (NDLT)]: le coup de maître de l'ayatollah Khomeiny en 1989 pour imposer une fatwa de condamnation à mort sur Salman Rushdie s'est maintenant répandu et est devenu la réponse de routine- des islamistes à ce qu'ils perçoivent comme étant des insultes. En disant à l'Occident ce qui peut et ne peut pas être dit à propos de l'islam, Khomeiny a cherché à imposer la loi islamique (la charia) sur ce point. La dernière vague de violence a surtout pris la forme de manifestations et de violences contre les bâtiments de l'Occident (diplomatiques, commerciaux, éducatifs) en Afghanistan, Bahreïn, Bangladesh, Chine, Egypte, Inde, Indonésie, Iraq, Israël et l'Autorité palestinienne, Koweït, Liban , Libye, Malaisie, Maroc, Nigéria, Pakistan, Qatar, Soudan, Syrie (y compris les rebelles soutenus par les Américains), Tunisie, Turquie et Yémen ainsi que l'Australie, la Belgique, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Jusqu'à présent, environ 30 personnes ont perdu la vie. Les gouvernements iranien et égyptien tous les deux veulent mettre la main sur les cinéastes de l'innocence des musulmans, un film anti-Mahomet sur YouTube, qu'ils rendent responsables de la violence.

Les Islamistes ont pris le contrôle d'une partie du quartier central des affaires de Sydney le 14 septembre.

Les provocations anti-islamiques se sont multipliées: Rushdie n'avait aucune idée où il mettait les pieds, comme il l'explique dans un livre publié cette semaine. D'autres, comme les soldats américains qui ont brûlé des Corans en Afghanistan au début de 2012, sans même le vouloir ont déclenché des troubles islamistes. Mais le pasteur Terry Jones de Floride, le groupe derrière le film l'innocence des musulmans, et l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, ainsi que des groupes anti-islamiques au Canada et en Espagne, ouvertement veulent agacer les musulmans. Ainsi militants islamistes et militants anti-Islam ont développé une relation de symbiose où l'un excite l'autre.

Le nouveau censeur? Le chef d'Etat-major interarmées, le général Martin Dempsey a appelé en Floride le pasteur Terry Jones,le 12 septembre, pour lui demander de ne pas donner son appui à une vidéo anti-islamique.

Des individus tiennent le gouvernement en otage: Quand Jones a parlé de brûler des exemplaires du Coran en 2010, il a reçu des appels émanant de gens aussi importants que le commandant des forces américaines en Afghanistan, les secrétaires d'Etat et de la défense, le procureur général et le président des États-Unis, tous le suppliant de renoncer. La semaine dernière, le président de l'état-major interarmées a décroché son téléphone pour discuter avec lui. Jamais auparavant des individus pris au hasard n'auraient pu diriger la politique comme ceci. Un humoriste français Jean-Jacques Sempé a un dessin en 1989 qui caricature cette inversion des choses: on voit Rushdie qui tape comme un fou sur sa machine à écrire sous le regard des quinze policiers qui le protègent des islamistes, un Bobby hurlant dans son talkie-walkie: «Fermez les aéroports! Il veut écrire le deuxième volume! " Si Rushdie n'a jamais écrit un volume deux, Jones revient à plusieurs reprises sous les projecteurs.

Les gouvernements veulent mettre un frein à la liberté d'expression: Plus inquiétant encore que les appels à Jones a été la suggestion de la Maison Blanche à Google, propriétaire de YouTube, qu'il «examine si [l'innocence des musulmans] porte atteinte à leurs conditions d'utilisation." (Google l'a laissé disponible, sauf dans quatre pays.) Bien que les arguments sur la nécessité de se censurer pour ne pas exciter le monstre islamiste et mettre en péril des vies américaines peut sembler raisonnable, de tels apaisements invitent seulement à plus de rage, d'intimidation et de violence.

Une séparation croissante des civilisations: Le célèbre choc des civilisations n'existe pas; en fait, une séparation des civilisations est en cours. Cela prend de nombreuses formes, depuis les enclaves uniquement musulmanes en Occident, jusqu'à ce qui concerne le mariage, l'économie, l'éducation, la culture, les médias, le divertissement, les voyages, les sites Web, et même le chronométrage du temps [par opposition au temps de la Mecque]. Combien de touristes, par exemple, s'exposeront au soleil sur les plages tunisiennes ou visiteront les antiquités égyptiennes dans un avenir proche?

"Obama, nous aimons Oussama": C'est ce que la foule chantait dans le centre de Sydney, en Australie. Pendant ce temps les islamistes afghans, indiens, pakistanais brûlaient en effigie Barack Obama. Une telle haine d'Obama est d'autant plus remarquable compte tenu des liens nombreux de l'enfance d'Obama avec l'islam, son discours de 2007 prédisant que sa présidence serait témoin d'une amélioration majeure dans les relations avec les musulmans, de ses efforts acharnés pour gagner l'opinion musulmane en vue de devenir président, et la réaction initialement favorable des musulmans à son égard. En fait, sa réputation a chuté au point qu'il est aussi impopulaire ; voire même plus impopulaire que George W. Bush.

Les Afghans brûlent l'effigie de Barack Obama à Khost le 15 septembre.

Impact minimal sur les élections présidentielles américaines: Les sondages montrent que l'attitude des électeurs envers Obama et Mitt Romney a à peine bougé au cours des six derniers mois, ce qui suggère que le saccage des islamistes aura peu d'impact sur les résultats des élections.

La civilisation occidentale en jeu: les aspirations islamistes croissent en fin de compte avec l'amélioration des communications et l'affaiblissement des gouvernements du Moyen-Orient, posant une question existentielle aux Occidentaux: Allons-nous maintenir notre civilisation historique malgré leur défi, ou allons-nous accepter la domination musulmane et ce statut de seconde classe qu'est le statut de dhimmi?

En somme, les islamistes veulent imposer la charia, les Occidentaux sont divisés, et l'affrontement des volontés ne fait que commencer.

Thèmes connexes: Apostasie et libre pensée musulmanes, Politique étrangère américaine Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 16:25

 

 

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche FR n° 360

Le forum islamiste en français NIDA AT-TAWHID


NIDA AT-TAWHID http://www.nida-attawhid.com/forum est un forum islamiste riche de 1 514 membres à la date du 20 septembre 2012, dont 276 "membres actifs". Il est régulièrement mis à jour. Il s’inscrit dans la continuité d’un autre forum djihadiste, Ansar Al-Haqq, les discussions ouvertes sur Nida At-Tawhid faisant écho à celles d’Ansar Al-Haqq (citations, liens, etc.). Le foru m se divise en trois rubriques : "Apprentissage du Coran" (programme d’apprentissage, recherche de la science islamique), "Divers" (questions d´ordre social, politique, familial) et "Science islamique" (hadith, fiqh, fatwa.).

Les discussions du forum portent sur des sujets politiques ou religieux. Les participants affichent leurs commentaires, mais aussi des traductions de textes de guides islamistes, dont l´original est en arabe, et de nombreuses vidéos djihadistes. Une rubrique spéciale, discrètement mise en ligne comme un sujet de discussion parmi d´autres, à pour vocation l´affichage exclusif de vidéos, sous le titre "Regroupement de vidéos islamiques"[1].

Ci-dessous quelques bribes de ce que l´on trouve sur ce forum.


Hommage à l’ancien chef et fondateur d’Al-Qaeda Ben Laden


Parmi les discussions les plus consultées figure celle ouverte le 06/05/11 : « le Sheikh Oussama est tombé en martyr » avec 17 522 vues à la date du 20 septembre 2012.[2] Elle s´ouvre par la mise en ligne d´une "déclaration au sujet de l’épopée du courage et du martyre du Cheikh Oussama Ben Laden". La discussion est lancée par l’identifiant « responsable_soeurs » : c´est l´identifiant de l’administrateur « femme » du forum de discussion.

Il s´agit d´un communiqué "TRADUIT ET RESUMÉ PAR LE FRERE ABU ZUBAYDAH (ANSAR). Ce "frère" est vraisemblablement la même personne qu´un membre très actif du forum Ansar Al-Haqq portant le même pseudo. Cette déclaration, à l´adresse de l’ancien chef et « commandant-général » d’Al-Qaeda, dit notamment : « Tu as vécu honorablement et tu es mort en martyr ». Ben Laden est dépeint comme cerné de gloire : il a « rejoint la monture majestueuse composée des éminents commandants, de loyaux soldats et d’honorables cavaliers » ; il est précisé que « sa célèbre parole n’a jamais cessé de briller à l’horizon ».

Mahomet est cité dans une phrase valorisant la mort : "J´aurais aimé être tué dans le sentier d´Allah puis être ramené à la vie, puis être de nouveau tué et ramené à la vie puis être tué". La famille et les Compagnons du prophète de l´islam sont également valorisés en ce qu´ils auraient voulu mourir pour leur religion et auraient ainsi plu à Allah : "La famille et ses Compagnons qui, par leur justice, ont propagé la religion, l´ont préservée en exposant leurs cous et versé leur sang... Et Allah aime les endurants."

De plus, le communiqué promet de venger la mort d’Oussama Ben Laden : « Il demeurera, avec la permission d´Allah, une malédiction qui pourchassera les Américains et leurs suppôts, dans leur pays et à l´extérieur. Bientôt, avec l´aide d´Allah, leur joie se transformera en peine, leurs larmes se mêleront à du sang et nous exécuterons le serment du Cheikh Oussama ». Le message menace explicitement les Etats-Unis : « Ni l´Amérique, ni ceux qui vivent en Amérique ne goûteront à la sécurité tant que nous ne serons pas en sécurité en Palestine ».

Les réactions au message appuient l´hommage rendu à ben Laden. L’utilisateur "Ar reeh" répond notamment, le jour de la mise en ligne du communiqué : « Hommage au grand Sheikh de ce siècle, sentiments partagés entre haine et joie, mort dans l’honneur combattant ces lâches et faibles ennemis (...) Il n’a cessé de vivre dans l’honneur depuis qu’il a rejoint le sentier d’Allah. Il a combattu dans l’honneur et il est mort dans l’honneur."

D´autres commentateurs affichent : « Il est parti en martyr dans le pays des purs... Allah Akbar » et « C´est trop triste, on a perdu notre héros, le valeureux Oussama est mort ici-bas mais il est vivant auprès de notre Seigneur Inshallah ! »

L’utilisateur "Mouhid Al Moudjahidin" met en ligne une affiche représentant Oussama ben Laden à côté du drapeau d´Al-Qaeda.[3] L´image est suivie du commentaire « QU´ALLAH lui accorde le martyre, lui fasse miséricorde et lui pardonne et le fasse rentrer au plus haut degré du Paradis... »

Ce même drapeau d´Al-Qaïda est en vente pour trente Euros, comme le publie "Abou Mabrouk" le 04/07/12, répondant à la demande d’ "Asiawiya", qui cherche pour sa part à se procurer un drapeau « du Tawhid pas trop cher et d´assez grande dimension » ; Abou Mabrouk vend aussi le drapeau du Tawhid pour la moitié du prix du drapeau d´Al-Qaïda. [4]

Le djihad en vidéos

De nombreuses vidéos sont mises en ligne sur le forum.[5] Plusieurs d´entre elles incitent au djihad et à devenir martyr. Ces vidéos sont hébergées par Dailymotion ou YouTube. Notons qu’il est plus aisé d’héberger une vidéo djihadiste sur Dailymotion, comme le note MEMRI dans un rapport.[6]

L’utilisateur "Soujoude" poste le 07/10/09 à 23h43 un discours faisant l´éloge des moudjahidine : « Nos nobles frères moudjahidine aux quatre coins de la terre sont de véritables chevaliers de notre époque, ils ont une grande noblesse, celle des grands hommes qui ne se couchent pas... pour eux la mort n’est pas une crainte, car la mort avec le temps vient a tous les hommes... l’Occident l’a oublié comme il a oublié Allah et les valeurs de la morale. C’est pour cela qu’il ne peut vaincre..."

Les nations occidentales "criminelles et honnies"

Les Occidentaux sont qualifiés de "racistes", leurs nations de "criminelles et honnies" : "Que Dieu donne la victoire a ses valeureux soldats de l´islam, car eux seuls peuvent nous sauver de ces nations criminelles et honnies, de ces Occidentaux racistes, haineux et sans morale, et enfin donner aux pays arabo-(musulmans) les vertus d’un Islam auquel nous devrions TOUS nous soumettre, pour en finir avec ces diabolico-sionistes, et laisser sur la terre entière régner la Paix, l’Amour et la Tolérance, dont seuls les musulmans ont toujours prouvé être capables. »

Une vidéo hébergée par "Kamel 2410" sur Dailymotion [7] présente un individu avec une mitraillette à sa droite. La vidéo est en 3 parties. Elle encourage le djihad, menace l´Occident et ses intérêts. Ci-dessous quelques exemples :

Dans un premier temps, l’homme félicite « le Cheikh moudjahid Soutane Al 3outaybi (qui) avait exécuté l’agent américain juif Robert Jacob au nord de Riyad (Arabie) » 1 :29.

On assiste ensuite à une exécution par arme à feu, puis à une scène où des hommes en habit traditionnel et armés entourent un homme assis à terre (1 :54). Suit un éloge du djihad (2 :08) : « Par Allah, Ô mes frères ! Mon amour pour cette voie-là (le djihad) n´a augmenté que lorsque j’ai vu que ses partisans sont une minorité. »

Le martyre : porte du Paradis

Une autre vidéo a été mise en ligne par "Umm-Talha" le 04/10/09, puis par Marikabel sur Dailymotion, sous le titre "Vidéo: Des sourires d´un autre monde. Macha´Allah".[8] La vidéo présente des photos de visages de cadavres souriants, présentés comme des martyrs morts au combat. Certains d’entre eux sont enveloppés dans un linge blanc ou recouverts du drapeau vert avec les inscriptions de la Shahada ou d´"Allah Akbar". L´encouragement au martyre y est explicite : "Qu’est ce qui explique l’apaisement des martyrs ? Qu’ont-ils vu ou entendu pour se réjouir ainsi et nous envoyer de tels sourires ?" ; "Il est ainsi le Moudjahid ! Il a eu le martyre et son âme pure est montée au ciel"; Le martyr se voit attribuer 7 faveurs par Allah soub7anaha wa ta3bala" ;; "Ses pêchés lui sont pardonnés à la première goutte de sang tombé. Il voit sa place au Paradis. Il est préservé des supplices de la tombe".

Les bienfaits suivants sont énumérés : "Il sera en sécurité au jour du jugement. La couronne d’honneur sera posée sur sa tête, il intercèdera pour 70 de ses proches." (2 :02) "Quel est le meilleur des martyrs ? Ceux qui, s’ils sont dans les rangs d’une bataille, ne se retournent pas avant d’être tués. Ceux là s’élanceront vers les salles du Paradis et leur Seigneur leur sourira. "(2 :51) "Celui qui a les pieds poussiéreux pour la voie d’Allah (c’est-à-dire en faisant le Djihad), Allah le sauvera de l’Enfer."

Le Paradis est décrit en 4 :10 ; en arrière plan, un homme embrasse un cadavre ; on peut lire : « leurs et on sera protégé contre le chsse un cadavre;:a la récompense de ses actions et sa subsistance et on sera protégé contre le châmes seront dans les jabots d’oiseaux vert qui se promènent où ils veulent dans le paradis puis ils reviennent vers des sortes de lampes suspendues au trône d’Allah. » La fin de la vidéo résume ainsi les bienfaits du djihad et du martyre : "Un jour passé dans la Ribate dans la voie d’Allah vaut mieux que 1000 jours passés ailleurs". (4 :19) "Une nuit pas sée en surveillance dans les sentiers d’Allah vaut mieux que des milliers de jours et nuits passées en priant." (4 :35).

Pourtant, l’administrateur du forum, Moussa Almani, a mis en ligne un message, le 27/05/11 à 13h49, pour mettre fin à toute discussion concernant le djihad.[9]< /SPAN> C’est ainsi que dans la nouvelle charte du forum, on peut lire : "Nous avons fait le choix de ne plus aborder la question du djihad". Le message précise : « Ce forum a toujours eu pour objectif de privilégier les apprentissages scientifiques et le renforcement de nos convictions, et n´a pas la prétention de devenir un porte parole francophone du djihad ». Toutefois, ce message ne condamne pas explicitement le djihad et les vidéos citées plus hauts, ainsi que les autres vidéos djiahdistes, n´ont pas été retirées du forum.

Le récit d´une femme adultère et "l´honneur de la famille"

Le djihad, très présent, n´est toutefois pas le seul sujet du forum. Des sujets d´ordre personnel ou religieux sont aussi évoqués. Le 27/06/2011, l´utilisatrice Nida pose sur le forum la question suivante : « Une femme peut-elle voyager seule vers un pays musulman dans le but de subir un châtiment légal (peine de mort) à cause d´un péché commis ? »[10]

"Nida" expose le cas d´une femme ayant commis ce qui paraît être un adultère et souhaite obtenir le "châtiment adéquat" : " Une jeune mère de famille a commis un péché. Personne n´est au courant hormis la personne qui a commis ce péché avec elle. Elle est désemparée, ne supporte pas de vivre dans le doute qu´Allah lui pardonne ou non. Elle souhaite donc faire appliquer sur elle le châtiment adéquat mais cela n´est possible que dans un pays ou cela est pratiqué. Elle veut rejoindre son Seigneur purifiée pour ne pas avoir à témoigner de cela le jour du jugement. Comment doit-elle s´y prendre pour expliquer cela à son mari et ses enfants sans dévoiler son péché ? (…) Elle préfère donc mettre un terme à sa vie en se purifiant par le châtiment prescrit pour ce péché."

L´utilisateur MouhamadSayfAllah lui répond : "(…) Il faut qu´elle identifie les causes (…) : Internet, le fait de ne pas baisser les yeux (...) Allah a dit : "Ne suivez point les pas du diable car, il est vraiment pour vous un ennemi déclaré. (…) Qu´Allah lui pardonne et préserve l´honneur de son mari et de ses enfants."

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

    

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.



[1] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=325

[2] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=4396

[3]http://4share.ws/images/20110506/246xocuuz/516.jpg

[4] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=6435

[5] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=325

[6] http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/6374.htm

[7] http://www.dailymotion.com/video/xanjpz_1-temoignage-ce-que-j-ai-endure-ave_news?start=5

[8] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=325

[9] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=4647

[10] http://www.nida-attawhid.com/forum/showthread.php?t=4998

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:55
Pourquoi Charlie Hebdo sauve l'honneur

Innocence of Muslims déchaîne la colère du monde musulman

Ivan Rioufol

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2012/09/pourquoi-charlie-hebdo-sauve-l.html


Accepter de faire des excuses ou des concessions à l’islam politique est une forme de soumission. Résister à ses intimidations est une obligation pour tout démocrate digne de ce nom. C’est pourquoi, malgré la répugnance que m’inspirent les nouvelles caricatures de Charlie Hebdo sur Mahomet et ses fidèles, publiées ce mercredi, je soutiens l’hebdomadaire dans sa volonté de tenir tête aux islamistes qui exigent le respect et réclament l’instauration d’un délit de blasphème. Je comprends l’indignation des croyants ; je la partage moi-même quand le Pape ou les Chrétiens sont ridiculisés, plus souvent qu’à leur tour, par l’hebdomadaire satirique. Mais je suis, comme la majorité des Français, héritier consentant des Lumières : elles ont désacralisé les religions pour les ramener au rang d’idéologies naturellement critiquables. Or, l’islam devient critiquable quand, ici et là, il entend appliquer littéralement la loi du Coran, texte avant tout guerrier, violent, sexiste, construit sur le rejet de l’altérité et sur le culte du peuple parfait. Quand Le Nouvel Observateur de cette semaine, sous la plume de Renaud Dély, diabolise en "néo-fachos" ceux qui, comme votre serviteur, s’inquiètent de cette maladie de l’islam qui se propage en Europe sous couvert de multiculturalisme, il illustre le renoncement des donneurs de leçons à s’opposer à une idéologie authentiquement totalitaire et anti-juive qui, minoritaire en France, ne demande qu’à se répandre. Elle a déjà trouvé, visiblement, ses "idiots utiles".

Ce n’est pas rendre service aux Français musulmans, engagés dans un processus d’intégration encore fragile pour une partie d’entre eux , de les conforter dans un sentiment de victimisation au prétexte que leur religion doit d’abord accepter les lois de la République, les exigences de la laïcité et les usages de la démocratie, et non l’inverse. Faut-il rappeler les véritables humiliations qu’eurent à subir les catholiques quand, comme à Lyon en 1793 par exemple, les églises furent pillées tandis qu’un âne, coiffé d’une mitre d’évêque, trainait à sa queue un crucifix et une Bible? L’islam en France est admis et protégé comme tous les autres cultes. Il l’est beaucoup plus que le christianisme ou le judaïsme en terres d’Islam. Mais les exigences de passe-droits ou les démonstrations de force, comme celle qui s’annonce sur le Net pour samedi à Paris en défense du Prophète, sont inacceptables. Jusqu’à présent, l’accusation en "islamophobie" a eu pour effet, désiré, de paralyser tout esprit critique au détriment de la liberté d’expression. Mais la France ne ressemble pas à ce pays apeuré, dévot et prêt à rendre les armes, représenté par ceux qui voient des fachos partout sauf là où, sous leur nez, ils paradent. En cela, Charlie Hebdo, sauve l’honneur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis