Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 07:45
Barack Obama annonce la mort d'Oussama Ben Laden 
Par lefigaro.fr
02/05/2011 | Mise à jour : 07:39
Réactions (73

Barack Obama lors de son allocution solennelle à la Maison-Blanche.
Barack Obama lors de son allocution solennelle à la Maison-Blanche. Crédits photo : Pablo Martinez Monsivais/AP

Le chef d'al-Qaida a été tué dimanche par les Etats-Unis, lors d'une opération commando au Pakistan. «Justice est faite», a déclaré le président lors d'une allocution solennelle depuis la Maison-Blanche.

Oussama Ben Laden a été tué, a annoncé Barack Obama lors d'une allocution depuis la Maison-Blanche vers 5h30, confirmant une information révélée peu avant par plusieurs médias américains. «Justice est faite», a commenté le président des États-Unis.

Selon Barack Obama, Oussama Ben Laden a été tué à Abbottabad, une ville située à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Islamabad. Une zone que les services de renseignement américains surveillaient depuis le mois d'août dernier. «Il a fallu plusieurs mois pour remonter ce fil. J'ai rencontré mon équipe de sécurité nationale à de nombreuses reprises pour développer davantage de renseignements relatifs à une localisation de Ben Laden dans un complexe de bâtiments en plein coeur du Pakistan», a expliqué le chef de l'Etat américain.

«Et finalement, la semaine dernière, j'ai déterminé que nous avions suffisamment de renseignements pour agir, et ai autorisé une opération destinée à capturer Oussama Ben Laden et à le présenter devant la justice», a encore dit le président. Dimanche, «les Etats-Unis ont lancé une opération ciblée contre ce complexe», entouré de hauts murs et de barbelés. «Une petite équipe d'Américains l'a menée avec un courage et une habileté extraordinaires. Aucun Américain n'a été blessé», a indiqué Barack Obama. «Après un échange de coups de feu, ils ont tué Oussama Ben Laden et ont récupéré son corps», a dit le président, en rendant aussi hommage à l'aide du Pakistan.

L'annonce de Barack Obama (en anglais) :

Quatre autres personnes ont été tuées dans l'attaque selon un responsable américain : un fils du chef d'al-Qaida, deux autres hommes, vraisemblablement des messagers d'Oussama Ben Laden, et une femme, derrière laquelle un homme s'abritait. Deux autres femmes ont par ailleurs été blessées. Plusieurs femmes et enfants se trouvaient alors dans l'enceinte de la résidence. «C'était une opération particulièrement dangereuse», a confié un responsable. Un hélicoptère a été perdu lors de l'opération en raison d'une «panne mécanique» forçant tous les membres du commando à prendre place dans l'autre appareil utilisé pour cette opération.

Washington redoute des «violences anti-américaines»

La mort d'Oussama Ben Laden, qui était parvenu jusqu'ici à échapper à la CIA, intervient près de dix ans après les attentats du 11-Septembre qui ont fait près de 3000 morts à New York et Washington. Elle marque «notre plus grande réussite dans notre combat contre al-Qaida», s'est félicité Barack Obama, et «témoigne de la grandeur» des États-Unis.

L'ancien président américain, George W. Bush, qui avait proclamé chercher Oussama ben Laden mort ou vif après les attentats du 11-Septembre, a qualifié de «réussite capitale» le décès du chef d'al-Qaida. «La lutte contre le terrorisme continue, mais ce soir, l'Amérique a envoyé un message évident: quel que soit le temps que cela prend, la justice finit par être rendue», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Dans la foulée de l'annonce, les Etats-Unis ont appelé lundi leurs ressortissants à la prudence à l'étranger, disant redouter «des violences anti-américaines». «Etant donné l'incertitude et la volatilité de la situation présente, les citoyens américains présents dans des zones où les récents événements pourraient provoquer des violences anti-américaines sont fermement appelés à réduire leurs déplacements en dehors de leur résidence ou de leur hôtel et à éviter les rassemblements et les manifestations», a indiqué le département d'Etat.

Explosion de joie devant la Maison-Blanche

Des milliers d'Américains ont aussitôt manifesté leur joie devant la Maison-Blanche. Aux cris de «USA! USA!», certains agitant des drapeaux américains, des habitants de Washington se sont réunis spontanément devant le siège de la présidence pour fêter la mort du chef d'al-Qaida. «Je n'ai jamais ressenti pareille émotion», confiait John Kelley, un étudiant de 19 ans. «C'est quelque chose que nous avons attendu si longtemps».

«Ca a pris tellement de temps mais nous l'avons eu. Ce n'est que justice pour les familles endeuillées par le 11-Septembre», déclare Jon Garcia, un autre étudiant de 19 ans. «Ca donne un sens à notre mission en Afghanistan», ajoute-t-il. Jon Garcia est venu devant la Maison Blanche pour «faire partie de l'Histoire».

«C'est génial, quelle joie pour les familles qui ont perdu leurs proches lors du 11-Septembre», dit Anna Howell, professeur de 27 ans. «Ce n'est pas tous les jours que l'Amérique communie ainsi», note-t-elle.

Plus d'informations à venir sur lefigaro.fr

LIRE AUSSI

» REACTIONS - George W. Bush : «La justice finit par être rendue»

» PORTRAIT - Ben Laden, le monde était son champ de bataille

» Réaction positive des marchés après la mort de Ben Laden

Partager cet article
Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 17:13

MEMRI Middle East Media Research Institute

 

Dépêche fr. n° 253

 

Un forum djihadiste lance une campagne de menaces contre la France


Des djihadistes en ligne ont annoncé une campagne "pour aider les femmes musulmanes en France". La campagne a été lancée par le "groupe de travail Al-Safiya hafidat" sur le forum islamiste Shumoukh Al-Islam. Les membres de Shumoukh ont été invités à adresser un message au président Nicolas Sarkozy, un message au peuple français, et des messages aux musulmanes de France via les forums français, Facebook et les sites Internet. Les messages adressés respectivement à Sarkozy et au peuple français, mis en ligne le 30 avril 2011, contiennent des menaces contre la sécurité de la France. Ils sont accompagnés d´une photo représentant une phrase d´Oussama Ben Laden, avec en toile de fond la tour Eiffel en feu et le drapeau français éclaboussé de sang :

 

Un message à Sarkozy, aux peuple Français et à nos Soeurs Musulmanes

*********************
Un message à Sarkozy

"Le fait d´instaurer la loi contre le port du hijab intégral te conduit à la perdition et notamment à la perte de la sécurité de ta nation"

 

A Sarkozy, qui prétend défendre la liberté et les droits de l´homme, un proverbe français dit : ´Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier´.

Le fait d´instaurer la loi contre le port du hijab intégral, te conduit à la perdition et notamment à la perte de la sécurité de ta nation, car celui qui sème la haine et l´hostilité envers les gens les récoltera.

Sans doute vous et d´autres connaissez très bien la justice de l´islam, ainsi que l´amour et l´attachement que portent les musulmans envers cette religion et ses fondements, alors si vous continuez vos injustice et vos hostilités envers nos Soeurs Musulmanes, nous vous rappelons ce que vous a dit le Commandant She ikh Ussama Ben Laden qu´ALLAH le protège :


´si la liberté de vos paroles n´a pas de limite, alors vous devriez être compréhensifs envers la liberté de nos actes´.

"avec vos approbations concernant les attitudes injustes de vos politiciens envers nos Soeurs Musulmanes, vous acceptez de perdre tous ce que vous possédez y compris vos vies"

 

Un message aux peuple Français

Comme vous le savez, approuver et agréer une guerre c´est aussi accepter la mort, donc avec vos approbations concernant les attitudes injustes de vos politiciens envers nos Soeurs Musulmanes vous acceptez de perdre tous ce que vous possédez y compris vos vies, nous vous invitons alors à remettre en cause tous ces politiciens afin de ne pas perdre ce que vous bâtissez à cause de leurs attitudes et de la guerre qu´ils ont déclarée contre l´islam en interdisant les signes religieux.

Message adressé depuis Paris : "nous t´envoyons des salutations à travers les brises froides de Paris"

 

Un message à nos Soeurs Musulmanes

A la perle de cette époque, à la fierté de l´Islam, à celle qui tient une braise dans sa main tout en espérant la miséricorde d´ALLAH SUBHANAHU WA TAALA, nous t´envoyons des salutations à travers les brises froides de paris, patience soeur, ta voix nous l´avons bien entendue, nous n´oublierons pas une goutte de tes larmes, nous faisons des invocations pour toi qui portes la couronne de la piété et qui cache sa beauté contre les regards lubriques et vicieux
."

 

 

Pour plus d´informations, abonnez-vous au JTTM (Jihad and Terrorism Threat Monitor).

Pour en savoir plus sur l´inscription au JTTM, suivez ce lien : this link.

 

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:05

 

 

Attentat au Maroc - Al-Qaeda (AQMI) au Maghreb ?

 

Une chaise, rouge de sang, dans le café Argana de Marrakech, frappé par un attentat

 

Notre article de ce matin

Attentat au Maroc – Un couple israélien parmi les victimes

 

 


Sources : lepost.fr Le Soir-EchosESISCLe ParisienRTLaschkel.info 

Lire aussi

 

Al-Qaïda au Maghreb Islamique - Analyse.Par Stéphane MANTOUX

Les enjeux sécuritaires dans le Sahel africain : une grille d'analyse 

Al Qaida au Magreb (AQMI) met la main sur des missiles et armes lourdes en Lybie

ORGANIGRAMME D'AL-QAIDA AU MAGHREB ISLAMIQUE


La place Jemma-el-Fna, dévastée. Un restaurant dont il ne reste plus que des décombres. Des chaises rougies par le sang des victimes. Terribles scènes de désolation à Marrakech, capitale touristique du Maroc. Une destination touristique plébiscitée par les Français. "On n'avait pas de crainte en ce qui concerne le Maroc" appelle Henri Gaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy dans Le Parisien. Les derniers attentats dans ce pays remontent à 2003, à Casablanca. 33 personnes, dont 4 Français avaient perdu la vie dans une série de 5 attentats suicides. S'en était suivi une purge des milieux islamistes (1000 arrestations) qui avaient ramené le calme. 

Le mode opératoire (un attentat suicide, vraisemblablement) fait penser à Al Qaida au Maghreb Islamique. Si on entend beaucoup parler de cette nébuleuse plutôt au Sahel, plus au sud (Mali, Niger...), ses chefs sont originaires d'Afrique du Nord et cherchent à s'implanter au Maghreb (ils sont présents avec les rebelles libyens, récupèrent des armes). 

En plus, contrairement à ce qu'explique l'Elysée, "on pouvait s'y attendre", estime Charles Saint-Prot, de l'Observatoire d'Etudes Géopolitiques, sur RTL,  car en janvier dernier, une trentaine de suspects liés à AQMI ont été arrêtés. Leur objectif était de préparer des attentats. L'objectif d'AQMI est de porter atteinte à tous les régimes de la région, notamment le Maroc, car il est très ouvert sur le monde européen."

Ce qui reste du café Argana, à Marrakech

Ce qui reste du café Argana, à Marrakech


Le choix de Marrakech est aussi significatif. Pour l'universitaire Mohamed Darif, interrogé dans Le Parisien, "l'esprit de cet attentat est différent de ceux de Casablanca. A Casablanca, les auteurs des attentats visaient la capitale économique du pays. A Marrakech, c'est la capitale du tourisme. La baisse de fréquentation des sites touristiques va conduire immanquablement les autorités à renforcer le système sécuritaire pour rassurer le client."

Renforcer le système sécuritaire... alors que le Maroc connaissait, lentement mais sûrement, une libéralisation du régime, en partie à cause de la personnalité du roi Mohammed VI, moins autoritaire qu'Hassan II, et aussi à cause des révolutions en Egypte et en Tunisie qui ont pas mal fait réfléchir le régime.

Le Maroc est confronté à une rebellion interne, le Front Polisario, qui demande l'indépendance du Sahara Occidental (contrôlé par le Maroc). Mais ce n'est pas dans les habitudes de l'organisation que d'avoir recours à des attentats. Problème: par cette position "mi-chèvre mi-chou", le Front Polisario laisserait échapper les jeunes générations, plus radicales. Comme l'écrit un rapport du centre européen pour le renseignement stratégique et la sécurité (cité dans le quotidien marocain Le Soir-Echos): "l'incapacité du mouvement indépendantiste sahraoui à séduire et à encadrer les jeunes générations augmente le risque de dérive de ces derniers vers la criminalité et le terrorisme islamiste." (le rapport en entier est à lire ici).
Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:00
Vendredi 29 avril 2011

 

 

Petit Rappel - Puisque visiblement les médias n'osent pas trop faire leur métier.

>Juppé, Chirac, Saadé, Liban, Gaza, Hamas, allons nous vers un Victoria Gate ?

Des missiles pour le Hamas : La CMA-CGM(Compagnie maritime française) est sur le grill

Par Airy ROUTIER francesoir.fr

Troisième transporteur maritime mondial, la CMA-CGM s'est fait arraisonner par des commandos israéliens : à bord d'un de ses bateaux, des missiles embarqués en Syrie, direction Gaza, via le port égyptien d'Alexandrie.

Jacques Saadé, propriétaire de la CMA-CGM
Jacques Saadé, propriétaire de la CMA-CGM SIPA

L'information a été passée sous silence dans les médias français. Le mardi 15 mars dernier, à 8 h 20, des commandos de la marine israélienne ont intercepté dans les eaux internationales le porte-conteneurs Victoria, affrété par la compagnie française CMA-CGM. Au milieu de conteneurs chargés de lentilles, de bois et de coton, les Israéliens en ont identifié trois, bourrés d'armes et de munitions : des obus de mortier de 60 et 100 millimètres, mais surtout des missiles sol-mer de longue portée, de conception chinoise, fabriqués en Iran.

Les armes ont été embarquées dans le port syrien de Lataquié, où elles avaient été acheminées à bord d'un des deux bateaux de guerre iraniens qui ont franchi le canal de Suez trois semaines plus tôt. Le Victoria s'est rendu dans le port turc de Mersin, puis se dirigeait vers Alexandrie, en Egypte, quand il a été intercepté. Il a été détourné vers le port israélien d'Ashdod où, après une fouille complète et la saisie des armes, les Israéliens l'ont laissé repartir. Les armes devaient être chargées sur des camions afin de traverser le canal de Suez, la péninsule du Sinaï, et de rejoindre la bande de Gaza par les fameuses galeries souterraines.

Deux précédents

Ce bateau de la CMA-CGM contrevenait à deux décisions du conseil de sécurité de l'ONU. L'une qui interdit toute livraison d'armes au Hezbollah libanais, l'autre qui interdit tout achat ou livraison de matériel militaire vers ou en provenance de Téhéran. Or, depuis 2009, deux autres navires de la CMA-CGM ont été impliqués dans des tentatives de contrebande d'armes en provenance ou à destination de l'Iran : en juillet 2009, une cargaison d'armes de Corée du Nord à destination de l'Iran avait été saisie aux Emirats arabes unis, dont des éléments d'un nouveau missile iranien capable de transporter une ogive nucléaire jusqu'à l'Europe ; en octobre 2010, sur un bateau de la CMA- CGM, le Nigeria a saisi sur le port de Lagos treize conteneurs d'armes iraniennes. A la suite à quoi, le Nigeria a coupé tous ses liens avec l'Iran.

Dans un communiqué discret, la compagnie française a affirmé qu'aucun de ses cargos n'était en contravention avec les règlements internationaux. Selon elle, les armes ont été chargées dans les conteneurs à son insu. Dans les milieux du renseignement, on laisse entendre que la compagnie aurait pu jouer double jeu, ce qui expliquerait la précision des renseignements obtenus par Tsahal et la relative discrétion du gouvernement israélien qui a exonéré la Turquie et l'Egypte et qui s'est montré d'une relative modération vis-à-vis de la compagnie française.

Le rôle des Turcs

Cette hypothèse est balayée par de nombreux observateurs israéliens, qui mettent ouvertement en cause la CMA-CGM détenue par Jacques Saadé, un Franco-Libanais dont le père, Rodolphe, était syrien. Ils rappellent que le groupe a évité le dépôt de bilan en faisant entrer à son capital un groupe turc, Yildrim, qui a apporté 500 millions de dollars de fonds propre et dispose de trois sièges au conseil d'administration. Ils font valoir que Jacques Saadé est un ami intime de Jacques Chirac, qui a privatisé la CGM à un prix ridiculement bas.

Quoi qu'il en soit, cet épisode risque de poser problème à Jacques Saadé, qui cherche à négocier un énorme contrat à long terme avec l'état-major des armées. Peut-on à la fois transporter des armes pour le Hezbollah... et pour l'armée française ?

Un contrat de 500 millions de dollars avec l'armée française

La CMA-CGM négocie un contrat de location avec le ministère de la Défense portant sur cinq navires rouliers pendant une vingtaine d'années. Il s'agit d'assurer le ravitaillement en vivres, en munitions, en équipement et en armes des troupes françaises positionnées dans les DOM-TOM et à l'étranger (Abidjan, Abu Dhabi, Gabon, etc.) et de permettre la projection des forces en cas de nouveau conflit – les troupes elles-mêmes voyageant par avion. Ce contrat permettrait à la CMA-CGM d'honorer cinq commandes, sur une soixantaine de bateaux à 100 millions de dollars l'un, passées aux chantiers coréens Hyundai pendant la période d'euphorie. Un contrat de location à long terme permettrait en effet aux banques de financer cet achat. 

Par Airy ROUTIER francesoir.fr

Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 09:09

 

Adapté par Aschkel - pour  © 2011 www.aschkel.info

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4062129,00.html

Le Kamikaze qui s'est fait explosé dans un café de Marrakech a assassiné 15 personnes, dont un couple israélien.

Le mari et son épouse enceinte ont été tué Jeudi dans cet attentat, ils étaient venus de Chine rendre visite pour Pessah' au père de e dernier. D'après le Ministère des affaires étrangères il s'agirait d'une attaque anti-israélienne. Le couple faisait parti de la communauté juive de Shanghai,

Le Consul Général d'Israël à Shanghai Jackie Eldan, a déclaré que c'est un coup dur pour la communauté, ce souple merveilleux tait un pilier de la communauté.

Dans cette attaque 6 ressortissants français, et un citoyen britannique, ont été tué et plus de 20 personnes ont été blessés. Le roi Mohammed IV a ordonné une enquête urgente.

Attentat de Marrakech : Shimon et Mihal Wizman, un couple franco-israélien tué
Comme Guysen vous l'annonçait dans la nuit, la nouvelle se confirme ce matin : un couple juif franco-israélien est décédé dans l'attentat de Marrakech. Shimon Wizman et son épouse Mihal, qui devait bientôt accoucher, ont été fauchés dans cette attaque terroriste. Shimon Wizman, originaire du Maroc, avait émigré en France, il s'était marié avec Mihal, israélienne, et avait un enfant de 2 ans. Il vivait depuis quelques années à Shanghai et était venu rendre visite à sa famille pour les fêtes de Pessah (Pâque juive).

guysen

Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 09:07

 

 

 

 

Flottille IHH« Nous n’avons pas peur de mourir en chahids et nous continuerons vers la mosquée de Jérusalem » Bülent Yildirim

 

 

un "militant de la paix" turc tient des armes aux côtés des hommes armés du Djihad

>Photos gênantes pour les autorités turques, la délégation turque des "militants de la paix" du Viva Palestina 5 pose en armes aux cotés des terroristes du Djihad islamique dans la bande de Gaza

 

logo Meir AMIT

terrorism-info

 

Bülent Yildirim, le dirigeant de l'organisation turque IHH, a déclaré dans un nouveau discours enflammé :

"Nous n'avons pas peur de mourir en chahids et nous continuerons jusqu'à ce que nous achevions notre voyage vers la mosquée Al-Aqsa"

indiquant probablement l'intention d'employer la force et la violence dans le cadre de la prochaine flottille. 

 

 

Bülent Fahmi Yildirim (humanitaire terroriste)

 

>Portrait de Bülent Yildirim, le leader de l'organisation radicale islamique turque

>L'IHH turque, habituée à soutenir des groupes terroristes, entretient des liens étroits avec le gouvernement de l'AKP de Turquie

 

Tout sur l'organisation IHH

et autres organisateurs de Flottille


Dossier -Flotille - propagandistes de la terreur

I. Un discours du dirigeant de l'IHH Bülent Yildirim et un document publié sur le site du MSI concernant le dépôt de candidature pour participer à la future flottille, sont les premières indications de la tactique que les deux organisations ont l'intention d'utiliser dans un scénario de confrontation avec Israël :  


1) Le leader de l'IHH Bülent Yildirim a récemment prononcé un discours enflammé aux accents antisémites, déclarant : "Nous [cf., les participants de l'IHH à la prochaine flottille]  n'avons pas peur de mourir en chahids".  Il a souligné la détermination de l'IHH à continuer à expédier des flottilles jusqu'à ce que "le siège de Gaza soit levé", ajoutant : "Nous achèverons notre voyage à [la mosquée] Al-Aqsa". Selon nous, le discours, semblable à celui prononcé deux mois avant le départ de la flottille du Mavi Marmara, pourrait  indiquer que Yildirim a pris en considération que cette flottille peut aussi entraîner des pertes humaines. Son discours peut être interprété comme pavant publiquement la voie à l'utilisation de la force et de la violence par les membres de l'IHH,organisation s'enorgueillissant d'un historique violent (cf., les convois du Mavi Marmara et de Viva Palestina). 


>Edifiant ! le discours du dirigeant turc de l'IHH avant le départ du Mavi Marmara

>traduit du turc - NOUVELLE FLOTILLE POUR GAZA : LE DISCOURS DE HAINE DU PRESIDENT DE L'IHH BULENT YILDIRIM DOIT S’ARRETER !

 

2)  Le Mouvement de Solidarité Internationale (ISM), d'autre part, une organisation d'extrême-gauche basée sur la Côte Ouest des États- Unis, a invité ses activistes à utiliser des « tactiques non violentes »

 

Poutant voici ce qui est inscrit sur la page d'accueil du mouvement ISM 

 

L'International Solidarity Movement se définit comme un mouvement non-violent. Pourtant leur charte stipule le recours aux armes contre Israël: «Comme il est stipulé dans le droit international et dans les résolutions de l'ONU, nous reconnaissons aux Palestiniens le droit de résister à la violence israélienne et à l'occupation par tout moyen armé légitime». Cela semble être la définition du pacifisme palestinien.

http://www.ism-france.org/charte.php?id=1

Et voici pour rappel les actions d'un de leurs militant pacifiste assassiné à Gaza

>GAZA - Italien exécuté« Il était pourtant plus palestinien que les palestiniens ! »Nos gauchistes tireront-ils la leçon ?

et autre http://www.aschkel.info/article-le-paradis-gazaoui-decrit-le-18-mars-dernier-par-vittorio-arrigoni-qui-vient-d-etre-assassine-a-gaza-71873767.html

 

L'expérience passée avec des organisations et des réseaux anti- israéliens semblables a appris que le concept de "résistance non violente" est ouvert à une large interprétation. Le MSI accorde une attention spéciale à  la tactique que ses activistes devront utiliser après avoir été capturés par Israël (supposant que la flottille mènera à des arrestations, y compris de personnalités américaines). L'objectif des organisateurs est de  compliquer le traitement et l'expulsion des détenus par Israël, dans le but d'accumuler un capital politique et de propagande maximal.

 

IHH- Avril centre Amit - Doc Aschkel ICI 

 

Lire aussi

La flottille pour Gaza a été reportée : les militants ont peur de venir / Itamar Eichner – Yediot Aharonot

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

jeudi 28 avril 2011

Les organisateurs de la nouvelle flottille pour Gaza, « Mavi Marmara 2 », ont du mal à recruter militants, navires et équipages. Pourquoi ? Parce que nombre d’entre eux craignent un nouvel affrontement avec les commandos marine israéliens comme celui qui, il y a un an, a coûté la vie à neuf militants turcs. C’est ce qui ressort d’informations parvenues à des diplomates israéliens de haut rang.

En raison de ces difficultés, les représentants de l’IHH ont annoncé le report de la flottille après les élections turques, prévues le 12 juin prochain. Jusqu’à présent, on évoquait en Turquie le chiffre de mille militants qui devaient prendre part à la nouvelle flottille, mais Jérusalem a appris qu’un grand nombre d’entre eux ont annulé leur inscription après avoir compris qu’il s’agit d’une flottille illégale, et qu’Israël a l’intention de la stopper par la force.

En outre, l’organisation turque semble avoir beaucoup de mal à lever les fonds nécessaires au financement de cette opération, les propriétaires des navires refusant que la flottille les affrète, de crainte que leurs bâtiments ne soient confisqués par Israël. Les organisateurs turcs sont donc obligés d’acheter les bateaux.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 19:36

Le point de vue de Khaled Asmar - Beyrouth

Le Maroc renoue-t-il avec le terrorisme ? Ou serait-il le théâtre d’un règlement de compte régional ?

http://mediarabe.info/spip.php?article1984

AQMI, Kadhafi, le Polisario, l’Algérie, l’Iran, la Syrie, le Hezbollah... Autant d’acteurs potentiels pour brouiller les pistes

jeudi 28 avril 2011 - 19h21, par Khaled Asmar - Beyrouth

Logo MédiArabe.Info

L’explosion de Marrakech de ce jeudi 28 avril a fait, selon un dernier bilan, 15 morts dont 11 touristes étrangers (cinq français), et 20 blessés en majorité des occidentaux. Aucune revendication n’a encore été annoncée, mais plusieurs pistes peuvent déjà être évoquées.

Tip A Friend  Envoyer par email impression Imprimer cet article

L’explosion qui a frappé le café-restaurant Arcana de Marrakech, au sud du Maroc, est officiellement un attentat kamikaze. Certains témoins affirment pourtant avoir vu deux jeunes portant des sacs à dos, entrer dans le restaurant, puis en ressortir avant que l’explosion n’ait lieu. En tout cas, l’enquête se poursuit, et le ministère de l’Intérieur affirme formellement qu’il s’agit d’un attentat suicide. Le bilan est de 15 morts : onze 11 touristes étrangers dont cinq Français.

L’attentat n’est pas encore revendiqué, et dans cette attente, les regards se tournent vers plusieurs commanditaires :

Naturellement, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) est d’ores et déjà pointée du doigt. Une accusation qui est due aux menaces proférées contre la France, ses ressortissants et ses intérêts dans la région, en représailles à l’entrée en vigueur de la loi sur l’interdiction du voile intégral (Burqa) dans les lieux publics.

Certains s’interrogent cependant sur une éventuelle implication libyenne, Kadhafi ayant menacé de déstabiliser la région et l’Europe si l’Occident attaquait son pays. Une alliance objective entre Kadhafi et AQMI serait ainsi à l’origine de l’attentat antioccidental au Maroc.

La troisième piste, moins plausible, est néanmoins le terrorisme local, le Maroc ayant déjà connu une série d’attentats suicides à Casablanca notamment, et plusieurs tentatives d’attentats. Le royaume a également démantelé plusieurs réseaux de recrutement de combattants pour l’Irak, et des cellules liées à l’Iran et au Hezbollah.

Certains affirment ne pas écarter la piste algérienne, en rappelant notamment l’attentat de l’hôtel Atlas Asni en 1994, qui a provoqué la quasi rupture des relations entre Alger et Rabat, l’instauration des visas et la fermeture des frontières. Or, aujourd’hui, les deux pays tentent de se rapprocher et on annonce même une ouverture des frontières le 17 mai, et la construction d’un gazoduc entre les deux pays. Les visites ministérielles se multiplient et le président Bouteflika a affirmé que son pays était disposé à normaliser avec Rabat en dissociant leur conflit de la question du Sahara occidental. Or, justement, pour empêcher un tel dénouement, des forces hostiles à la normalisation (des proches du Polisario notamment au sein des services) pourraient avoir mené cet attentat pour l’attribuer à AQMI, ou l’avoir tout simplement commanditer à l’antenne maghrébine de l’organisation de Ben Laden. Bien entendu, cette dernière piste est, à ce stade, la moins plausible, bien que tous les ingrédients d’un tel scénario soient réunis.

Enfin, le Maroc, considéré comme un allié fiable à l’Occident, pourrait être la cible de la déstabilisation à l’instar du Bahreïn, l’autre allié des Etats-Unis convoité par l’Iran. Rappelons que le Maroc avait rompu ses relations avec la République islamique après la fermeture d’une école chiite (irakienne) financée par le Centre culturel iranien de l’ambassade de Téhéran à Rabat, en 2009. Le royaume chérifien a également dénoncé la vague de conversions au chiisme, soutenue par le Hezbollah libanais. Rien n’empêche donc une alliance entre ces pays manipulateurs du terrorisme (Iran, Syrie) et les organisations terroristes (AQMI, Hezbollah) pour frapper et déstabiliser la porte sud-ouest de la Méditerranée, le Maroc bénéficiant d’une position stratégique sur le détroit de Gibraltar. Damas et Téhéran n’avaient-ils pas mis en garde contre « le séisme qui touchera toute la région » si l’Occident accentuait ses pressions sur Bachar Al-Assad pour arrêter le massacre des civils en Syrie ?

Espérons que l’enquête puisse identifier les auteurs et les commanditaires, et qu’elle puisse surtout empêcher d’autres carnages dans l’avenir, au Maroc et ailleurs.

Pour mémoire, cliquez sur les liens ci-dessous pour lire ou relire :

Le chiisme au Maroc (20 février 2007)

Le Hezbollah et l’infiltration du Maroc. Arrestation d’un groupe terroriste (19 février 2008)

Les liens avec Al-Qaïda et le Hezbollah (19 février 2008)

Complémentarité et concurrence entre le Hezbollah et Al-Qaïda (25 mars 2008)

Maroc : Les bidonvilles qui fabriquent et exportent les terroristes (31 août 2007)

La Mosquée de Mazouak, un lieu de culte ou un centre de recrutement ? (6 décembre 2006)

Khaled Asmar

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source« MediArabe.info »

Partager cet article
Repost0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 16:38

Marrakech: "J'ai senti le souffle de l'explosion"

MARRAKECH - Attentat ?- explosion ? - 14 morts dont 2 touristes

lexpress

 

Une violente explosion au café Argana, sur la grande place de Marrakech, a fait 14 morts. Après avoir annoncé qu'il s'agissait d'une explosion accidentelle, on s'oriente désormais vers un acte criminel.

 

Une violente explosion s'est faite entendre ce jeudi midi sur la place Djemaa el Fna, la plus touristique de Marrakech.  

L'explosion aurait été provoquée par des bonbonnes de gaz qui ont pris feu à l'Argana, café-restaurant très fréquenté de la ville. Après avoir annoncé qu'il s'agissait d'une explosion accidentelle, on s'oriente désormais vers un acte criminel.  

"A 11h50, heure locale, on a entendu une explosion sourde, raconte Boris Thiolay, journaliste à L'Express, qui se trouvait place Djemaa el Fna. On a tous sursauté, puis vu un panache de fumée noire s'élever au dessus du restaurant et du souk." 

Dix minutes après l'explosion, les premières sirènes d'ambulances ont retenti.  

"Immédiatement, les gens se sont pressés vers le bâtiment dont la structure est vraiment amochée, explique notre reporter. Le rez-de-chaussée et la terrasse du premier étage ont été grandement endommagés par l'explosion." 

11 morts dont deux touristes

Le bilan provisoire fait état de 20 blessés et de 14 morts. D'après la radio locale, deux touristes feraient partie des victimes. Le Quai d'Orsay, joint par LEXPRESS.fr, ignore s'il s'agit de Français.  

Centre névralgique de Marrakech, la place Djemaa el Fna grouillait de monde au moment de l'explosion. "J'étais avec mes enfants lorsque j'ai senti le souffle de l'explosion", a raconté à Boris Thiolay une touriste, encore sous le choc.  

Les "grosses" bonbonnes de gaz, à l'origine de l'explosion, étaient probablement utilisées en cuisine du célèbre restaurant. Les badauds commençaient à remettre en cause les normes de sécurité de l'établissement avant d'apprendre que l'origine de l'explosion était criminelle.  

Partager cet article
Repost0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 16:35

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche  spéciale n° 3789

 

Un site islamiste menace le mariage royal britannique, promettant un "cauchemar"

 
Le site muslimagainstcrusades.com, qui appartient au groupe "Musulmans contre les Croisades", affiche sur sa page d´accueil une lettre ouverte au prince William concernant son tout prochain mariage, prévu pour le 29 avril 2011. La lettre reproche au prince William son "implication directe dans la meurtrière armée britannique" et menace de transformer la cérémonie en "cauchemar" s´il ne se "retire pas de l´armée britannique croisée et ne renonce pas à toute affiliation avec le tyrannique empire britannique."

 

Le groupe MAC (muslimagainstcrusades) a participé à une manifestation contre les troupes britanniques le 28 mars 2011, à Barking (Essex). Le groupe s´est en outre distingué dans le passé par son harcèlement de soldats britanniques et l´organisation de rassemblements anti-occidentaux.

 

Le site du groupe présente des images de la famille royale britannique, accompagnées de la légende "Croisés". Il met également en ligne un compte à rebours jusqu´au jour du mariage, et des images de la couronne engloutie par le feu.

 

 

Le texte intégral est accessible aux abonnés du JTTM (Jihad and Terrorism Threat Monitor).

Pour en savoir plus sur l´inscription au JTTM, suivez ce lien : this link.

Les abonnés au JTTM peuvent consulter le rapport intégral en suivant ce lien : this page .

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french .

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:08

AFGH2.png

 

Afghanistan - Fusillade mortelle à l'aéroport de Kaboul

opex360

 

 

Un pilote de l’armée de l’Air afghane a ouvert le feu, ce 27 avril, sur des militaires de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), sous commandement de l’Otan.

« Vers 11h00 ce matin, à l’intérieur du quartier général de l’armée de l’Air, un différend a opposé un pilote afghan à ses collègues étrangers » a expliqué le ministère afghan de la Défense, par voie de communiqué. « Un échange de tirs s’en est suivi, faisait des morts et des blessés » précise le texte.

De son côté, la mission de formation de l’Otan en Afghanistan (NTM-A) a indiqué que 8 militaires de l’ISAF et qu’un sous-traitant ont été tués au cours de cette fusillade, qui a eu lieu à l’aéroport de Kaboul, à l’intérieur duquel est notamment situé un centre de formation de l’Otan. Aucun élément concernant la nationalité des victimes n’a été pour le moment donné.

Les circonstances de ce drame restent mystérieuses. Les taliban ont revendiqué cette fusillade en affirmant que c’est un des leurs, un dénommé Azizullah, qui, ayant revêtu un uniforme de l’armée afghane, aurait abattu les militaires de l’Otan qui se seraient alors trouvés dans un hangar.

Cette hypothèse n’est pas à exclure, d’autant plus que des cas semblables ont été relevés par le passé. La semaine dernière, encore, un insurgé portant l’uniforme de l’armée nationale afghane avait réussi à s’infiltrer dans les locaux du ministère de la Défense pour y commettre un attentat suicide alors que le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, y était attendu pour rencontrer son homologue.

Le recrutement accéléré des soldats afghans augmente le risque d’infiltration de leurs rangs par des militants taliban. L’ISAF a d’ailleurs mis en place un programme pour former des agents de contre-espionnage.

Si l’on s’en tient aux explications données par les autorités afghanes, l’auteur des coups de feu serait un pilote âgé de 50 ans, avec une vingtaine d’années de service derrière lui. « Nous ne savons pas comment la fusillade a commencé » a, pour sa part, déclaré le commandant Tim James, un porte-parole de l’ISAF. La thèse du « différend » qui aurait dégénéré paraît en effet bien mince…

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis