Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:15
Tsahal : L’un des kidnappeurs de Shalit a été tué

 

Un des chefs importants du Hamas, impliqué dans le kidnapping du soldat de Tsahal a été éliminé lors d’une frappe sur Gaza, selon l’armée.

Hanan Greenberg

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

Publié le: 

.09.04.11, 22:53 / Israel News

 

 

 

http://www.ynetnews.com

 

 

 

Un des membres de la direction du Hamas, Taysir Saliman Abu-Saname, tué par Tsahal dans une frappe dans le sud de Gaza, tôt dans la matinée de samedi, était impliqué, parmi d’autres actes de guerre, dans l’enlèvement de Guilad Shalit, selon des responsables de Tsahal.

 

Les sources précisent que la famille Shalit a été informée de la nouvelle.

 

Abu-Saname avait tenu plusieurs positions importantes au sein de la branche militaire, les Brigades Ez-al-Din al Qassam. Il était aussi impliqué dans les tirs de roquettes sur Eilat, la ville du sud israélien, selon les responsables de l’armée.

 

Le Hamas dément ces revendications

 

Cependant, Abu Ubaïda, porte-parole de la branche armée du Hamas, a affirmé que l’élimination de Saname “n’affectera pas notre travail” et a démenti les informations en provenance d’Israël à ce sujet.

 

 

Il a ainsi prétendu qu’Israël “ne disposait pas d’informations concernant la capture de Shalit, capables de dire avec certitude qui, parmi nos dirigeants, a pu avoir un rôle dans son exécution ».

 

Ubaïda a également accusé Israël “d’être à la recherche d’un mobile servant de couverture à leurs crimes ».

 

Tsahal : 11 cellules terroristes ont subi des frappes.

 

En tout, l’air force israélienne et les unités blindées ont frappé quelques 11 cellules terroristes au nord et au sud de la Bande de Gaza, qui comprenaient des groupes de lanceurs de roquettes et d’obus de mortiers contre Israël, selon un bilan émanant de l’armée samedi soir.

 

L’armée de l’air a bombardé 15 autres cibles terroristes dans la Bande, dont des postes avancés, des tunnels de contrebande et des sites utilisés pour le stockage et la production d’armes. L’armée a déclaré que ces cibles avaient été visées et frappées avec précision.

 

Plus de 20 terroristes ont été tués et des dizaines d'autres blessés, durant ces deux jours. Au cours des dix derniers jours, 35 membres du Hamas sont morts. La branche politique du mouvement souhaite obtenir une trêve, alors que la branche armée n'obéit qu'à elle-même et veut en découdre.

 

 

Pendant ce temps, les groupes terroristes ont tiré plus de 120 roquettes, obus de mortier et missiles sur Israël, durant les deux derniers jours, dont plus de 50 ce samedi.

 

Reuters a contribué à ce reportage

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 09:25
Crime de guerre dans le Sud

On peut s’attendre à une escalade, après que les terroristes aient tiré un missile anti-char contre un bus clairement marqué comme transport scolaire

 

Par Ron Ben-Yishaï


Photo: Personal 

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

 

PS : un "détail technique" que n'évoque pas le célèbre journaliste (un des héros du dessin animé primé, "Valse avec Bachir"), pourrait être que, récemment, après un tir de missile contre un véhiculé blindé, Tsahal a pris la précaution de généraliser le système "Trophy" sur ses tanks. Une des explications de cet attentat vicieux et contre toute loi internationale, pourrait résider dans l'impuissance vengeresse des assassins du Hamas, se tournant, de plus en plus, vers le "crime de guerre" comme seule issue à leur haine viscérale. Alex Fishman (http://www.ynetnews.com ) partage ce point de vue

Publié le: 

 

 

 

 07. 04.11, 23:27 / Israel Opinion

 

 

 

 

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4053881,00.html

 

 

Le Hamas a commis un crime de guerre en tirant un missile anti-char sur un bus clairement marqué comme transport scolaire, qui ne peut pas être confondu avec quoi que ce soit d’autre.

 

 

Même si ce ne sont pas nécessairement les hommes du Hamas qui ont lancé ce missile [plus tard, les Brigades Ez al Din al Qassam l’ont revendiqué], il ne fait aucun doute que l’embuscade a été planifiée depuis une semaine, quand le Hamas et les autres groupes (comprenant le Jihad Islamique et les Comités populaires de la résistance) ont déclaré qu’ils lanceraient une attaque pour venger l’élimination d’une cellule terroriste projetant d’enlever des Israéliens dans le Sinaï.

 

 

Les diverses organisations, centralisées par le Hamas, ont également déclaré que la nature de leur réponse à cette frappe chirurgicale serait différente de toute autre par le passé, et de surcroît, ils ont patiemment attendu cinq jours et ouvert le feu, après s’être assurés que Tsahal et les résidents du secteur étaient moins sur leurs gardes et qu’ils ne s’attendaient pas à une attaque de ce genre.

 

Un autre indice que la frappe était délibérée, c’est le fait que le missile tiré contre le bus était simplement le tir d’ouverture pour une salve de [45] tirs de barrage supplémentaires au mortier et l’envoi de roquettes, prenant alors pour cible les communautés de l’ouest du Néguev

 

Mais encore, l’élément le plus grave, comme on l’a noté, c’est le tir délibéré d’un missile anti-char contre un bus civil. Le Hamas et le Jihad islamique possèdent des lance-missiles antichars de fabrication russe qui ont une portée de plus de six kms (environ quatre miles) et un effet dévastateur. Le Hamas dispose encore de lance-missiles de fabrication locale, d’une portée moindre, mais avec un potentiel de destruction équivalent.

 

Strike Thursday night in Gaza (Photo: AFP)

 

Tsahal doit faire payer au Hamas le prix fort et douloureux

 

 

Ce qui devient presque incompréhensible, ici, c’est le fait que de tels missiles, destinés à être employés contre des cibles militaires de première importance [un tank de type Merkava, par exemple], ait pu être utilisé contre une cible civile, et de façon délibérée. Même si ce bus avait été blindé, il n’aurait sans doute pas été capable de déjouer une attaque de cette puissance.

 

 

 

Tsahal devra faire payer un prix douloureux et élevé au Hamas et autres groupes terroristes, à la suite de cette violation des lois internationales, et il ne fait aucun doute que les résidents de la Bande de Gaza auront à en souffrir. Si nous en jugeons par le tonnerre d’explosions déjà en provenance de Gaza [RBY écrit à 23h 27 hier soir], les réprésailles sont déjà en cours. On s’attend à ce que l’escalade dans cette zone se poursuive, et qu’elle devrait aussi comprendre des tirs de roquettes contre les villes importantes du Sud, comme Beersheva, Ashkelon et Ashdod.

 

 

Le Hamas tente d’imposer de nouvelles règles du jeu, qui stipulent qu’il ne serait plus permis à Israël de perpétrer l'élimination de ses membres. En réponse à quoi Israël fait clairement savoir au Hamas qu’il continuera à effectuer des frappes chirurgicales, et que tout Hamas qui tenterait de violer les lois internationales rencontrera des représailles très sévères. 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 08:35

Gaza/terrorisme - L'armée israélienne répond à l'attentat terroriste contre un bus scolaire

 

 

Adapté par Aschkel © 2011 www.aschkel.info

Israel Defense Forces

 

L'aviation israélienne (IAF) a pris pour cible neuf sites terroristes en réponse aux actes terroristes depuis la bande de Gaza commis hier. Des tirs en provenance directe de ces cibles ont pu être confirmés.


Plus tôt dans la journée, les forces de l'IAF et de l'artillerie ont pris pour cible deux escouades de terroristes impliqués dans le lancement de projectiles militaires contre le territoire israélien depuis le sud et le nord de la bande de Gaza.


Des tirs en provenance directe de ces sites ont été confirmés.


En outre les forces d'artillerie ont riposté dans le nord de la bande de Gaza d'où les terroristes ont visé un bus scolaire avec un missile anti-char, blessant très grièvement un adolescent de 16 ans et un autre civil blessé plus légèrement.

 

Plus de 45 roquettes et obus de mortiers se sont abattu sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza.


La batterie "Iron Dôme" a été mise en service et a été utilisée, celle-ci a intercepté un missile tiré depuis la bande de Gaza en direction du territoire israélien.


L'armée israélienne ne permettra aucune tentative de nuire aux civils israéliens et répondra avec force et détermination contre tout acte de terreur contre les citoyens d'Israël.


L'armée israélienne tient  l'organisation du 'Hamas pour seule responsable de toute activité terroriste émanant de la bande de Gaza.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 08:24

Police des moeurs en Egypte, à Gaza (Frères musulmans)..., gang des moeurs en France ?

 

par Alain RUBIN

pour © 2011 www.aschkel.info

 

Obedient Women

 

 

Voir l'affaire de Noisy le sec en France

 

>Rosny- Noisy-le-Sec, une bien sombre affaire d’anonymes vengeurs...suite Par Alain RUBIN

 


>LES FRÈRES MUSULMANS ENVISAGENT DE CRÉER UNE POLICE DES MŒURS EN ÉGYPTE

>LE MANIFESTE EN CINQUANTE POINTS D'HASSAN AL-BANNA - FONDATEUR DES FRÈRES MUSULMANS

 

 

 

Hier  matin, on pouvait aussi apprendre que les Frères Musulmans d’Egypte, -socle et gros bataillon de l’armée internationale du djihad-, soutenait une proposition de formation d’une « police des mœurs ».

 

Selon le quotidien égyptien « Al mosri Al yom » (source : Aschkel info), les Frères musulmans appuient cette proposition de police pour : « imposer la vertu et la modestie dans les marchés et autres lieux publics ».

 

Cette police correspondrait à celle existant et agissant en Arabie saoudite. C’est une police qui  impose un code vestimentaire strict et obligatoire, qui veille à une stricte séparation des sexes (une ségrégation impérieuse et définitive), ainsi qu’à l’observance rigoureuse des heures de prières.

 

Selon le quotidien égyptien, un ministre chapeauterait la dite police des mœurs, qui pourrait arrêter sur le champ ceux et celles commettant des « actes immoraux » au regard de la religion islamique.

 

Cette police existe à Gaza, où règnent  les Frères musulmans du Hamas.

 

Cette police existe à Gaza, où elle n’a pas hésité une seconde à éliminer physiquement et sans autre forme de procès que l’argument du canon d’une arme à feu, un couple de jeunes gens croisés sur la plage, qu’elle avait cru ne pas être régulièrement ensemble.

 

Cette police existe à Gaza, dominé par une dictature des Frères musulmans (le Hamas), où elle a exécuté froidement, dans sa boutique, un malotru de libraire chrétien. Ce chrétien palestinien avait eu l’audace d’y vendre des Evangiles et il avait cru pouvoir refuser de se convertir à l’islam pour se faire pardonner son outrecuidance.

 

Comme on dit, l’Egypte en « révolution », -l’Egypte de la « révolution arabe » comme écrivent jusqu’à l’ivresse le NPA et la noblesse journalistique à sa suite-, l’Egypte de la liberté de parole et d’action pour les Frères musulmans, ça promet.

 

N’y eut-il pas un certain Saint-Just, -conventionnel qui décidera, en Thermidor, de partager le sort de Robespierre-, pour dire et écrire, après avoir reconnu le droit du peuple à se dresser contre la tyrannie au moyen de l’insurrection : pas de liberté pour les ennemis de la Liberté !?

 

Les hommes qui, en Tunisie, en Egypte, en Lybie, veulent remplacer, par des dictatures religieuses érigeant la charia en source exclusive ou principale du droit, des régimes corrompus et peu enclins à respecter la liberté politique, sont-ils des amis ou des ennemis de la Liberté ?

Question toujours actuelle ?

 

Certains, du côté des politiques, du côté de la noblesse d’ordinateur et de sa valetaille pigiste et ambitieuse, nous susurrent, voire nous clament, que non, non, non ! Ils nous expliquent même : que c’est être européocentriste, voire néocolonialiste, que de voir les choses à la manière des fondateurs de la Démocratie politique et des pionniers des Républiques démocratiques, sans parler des peuples et des nations qui se sont restructurés dans leur conscience à partir de ces cadres politiques et moraux plusieurs fois séculaires !!

 

Il est vrai que Robespierre, Saint-Just, la convention, la « sans-culotterie », la Première et la seconde Commune, la liberté de conscience, la liberté d’avoir ou ne pas avoir de religion, le droit d’en changer, l’émancipation économique, le droit des femmes à disposer d’elles mêmes, y compris pour se vêtir, tout cela serait ringard sinon néocolonialiste.

C’est même tout cela qui serait liberticide.

Ce ne seraient que slogans et doctrines d’une « gestapo laïcarde», comme a osé l’écrire sans pouffer d’un rire sinistre, il y a quelques jours, un groupe musulman réclamant qu’en France, au nom de la liberté illimitée de l’islam, on remplace au plus vite le code civil par la charia.

 

Pour revenir aux Frères musulmans : la « police des mœurs », dont nous parlons plus haut, est un des cinquante points de leur programme de 1936. 1936, c’est loin aussi, mais pour les FM (les frères musulmans, pas les fusils mitrailleurs) c’est toujours leur programme. C’est ce programme qui a été republié en 2007 sur leur site. 2007, ce n’est pas si loin...

Alain Rubin

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:52

 

http://www.israel7.com

 

 

L’autocar qui transportait les jeunes passagers qui revenaient de l’école a été frappé quelques secondes après que le dernier voyageur a terminé de descendre les escaliers. Celui-ci a rapporté que l’adolescent grièvement blessé par le missile était le seul à être resté à bord. Cet attentat s’est produit dans la région du Conseil régional de Sha’ar HaNéguev. La victime, qui a été frappée par des éclats d’obus à la tête, a été transportée d’urgence à l’hôpital Soroka de Béer-Cheva. Ses jours sont en danger. Les élèves ont pris les transports scolaires suivant leur habitude, près de leur lycée régional. Ils sont redescendus dans l’un des kibboutzim de la région. Une habitante de Nahal Oz a raconté que son fils de treize ans se trouvait dans le bus quelques minutes encore avant l’explosion.

 

Un élève a rapporté: «C’est effrayant. Il y a sans arrêt des explosions, des roquettes et des kassams. Mais c’est la première fois que ça s’est terminé d’une façon tellement dangereuse. Ça peut toucher n’importe lequel d’entre nous à tout moment. Aujourd’hui, c’était l’affaire de quelques minutes. On peut dire que nous avons eu beaucoup de chance.» Un autre enfant raconte: «L’autobus nous a fait descendre, est sorti du kibboutz, et après une cinquantaine de mètres il a été touché par un obus.» Les attaques ont redoublé jeudi. Les terroristes ont tiré de nombreux obus sans susciter la moindre réaction des instances internationales. La recrudescence des bombardements coïncide avec les troubles qui ont secoué l’Egypte et la chute du pouvoir de Moubarak.

Les responsables de la sécurité voient dans cette agression une escalade du terrorisme en provenance de la bande de Gaza. Le Hamas, qui s’est équipé d’obus antitanks récemment, s’en est servi jeudi contre des transports d’enfants. C’est le deuxième obus de ce type tiré dans les quarante-huit dernières heures. Mercredi, des terroristes armés ont attaqué des soldats de Tsahal, mais ont manqué leur cible. Tsahal s’est contenté, malgré la gravité de ce dernier développement, de détruire trois tunnels de contrebande qui servent au passage d’armes et de munitions. Selon les forces de sécurité, l’emploi de ce type d’obus nécessite une préparation et des connaissances de niveau professionnel pour les rendre efficaces et tirer avec précision, contrairement aux obus de mortiers lancés jusqu’à présent contre la population civile, pour lesquels il suffit de viser grossièrement en directions de la population agressée.

D’après le commandement de la région Sud, il est fort probable que des terroristes de l’étranger sérieusement entraînés soient venus prêter main forte aux terroristes du Hamas dont la formation militaire est nettement inférieure. En attendant un éventuel changement de la tactique à suivre vis-à-vis de cette nouvelle situation, les responsables militaires ont fait des déclarations: «Nous devons faire comprendre au Hamas qu’il y a des limites à ne pas dépasser». Jusqu’aux accords de «Gaza et Jéricho d’abord», la bande de Gaza ne représentait pas un front.

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:30

dome-de-fer

 

 Yéochoua SULTAN

 

 

Il se pourrait qu’un premier emploi réussi du système de défense contre les attaques de missiles ait été couronné de succès. Des habitants d’Ashkelon ont contacté la presse pour rapporter qu’ils auraient observé une collision entre deux missiles suivie d’une explosion dans le ciel. Des responsables de Tsahal ont confirmé cette information. Un témoin rapporte qu’il a entendu un bruit inhabituel, semblable à l’effet obtenu par la forte accélération d’un moteur de voiture. Il raconte qu’il a ensuite vu un missile s’élever dans les airs et exploser. Pourtant, la sirène d’alarme n’a pas été entendue, avant que, selon le témoin, le missile tiré à partir du sol ne touche l’obus en provenance de Gaza.

Depuis l’attentat contre l’autobus de transports scolaires jeudi, plus de quinze obus ont été tirés en directions des localités israéliennes. Une batterie du système «dôme de fer» a effectivement été installée lundi dans la région d’Ashkelon. C’est la deuxième batterie disposée sur le terrain depuis la flambée de violence en provenance de Gaza. La première a été placée près de Béer-Cheva. Ce programme de défense n’aurait dû être effectif que bien plus tard, mais le ministère de la Défense et les autorités ont décidé de précipiter l’échéance de son installation, les entraînements et essais étant par conséquent réalisés en temps réel. En outre, une autre batterie a été placée à titre préventif non loin de Haïfa, voici un mois et demi. Le «dôme de fer» doit être positionné prochainement pour protéger également la région de Tel-Aviv. Les différents points dans lesquels sont réparties les batteries sont prévus pour couvrir peu à peu l’ensemble du territoire.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:27

TERRORISME PALESTINIEN - RAPPORT OFFICIEL MARS 2011 de l'ISA

 

 

Banniere documents speciaux

rapports précédents

 

 

Chers Lecteurs,

Le rapport de ce mois-ci est consternant,  

En Mars 2011 on enregistre une hausse significative du nombre d'attaques par rapport à ces derniers mois.

Les attaques terroristes du Mois de Mars contre l'Etat d'Israël et ses citoyens ont tué 6 personnes.

 

Que l'ignoble massacre de la Famille FOGEL ne reste pas impuni !

Cet après-midi encore les terroristes sanguinaires du 'Hamas and co ont visé un autobus de civils blessant grièvement un enfant.

>Attentat Hamas - Un missile anti char tiré sur un autobus civil israélien - Un enfant gravement blessé

 

 

Pas un seul jour ne se passe sans que des attaques terroristes ne se produisent contre les citoyens de l'Etat d'Israël.

 

Et personne n'en parle !

 

Lorsque nous disons « chaque jour », parfois même, plusieurs attentats terroristes sont planifiés le même jour. Certains, seulement, émergeront dans les médias, lorsqu'il y aura du "sang à la Une", surtout si une malheureuse "victime" palestinienne (l'islamikaze, notamment) peut être comptabilisée dans les statistiques morbides, auxquelles on fait bien dire ce que l'on veut leur faire dire...

 

Ce rapport ne révèle que les faits dûment constatés, et non les attentats multiples qui ont été déjoués par les services intérieurs d'Israël.

 

Rapport mensuel SBK Mars Rapport mensuel SBK Mars  

 

 

 
Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:22

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêchefr. n° 244

 

Rassemblement islamiste européen contre l´interdiction du niqab, le 9 avril à Paris : une initiative du groupe Jamaat Tawhid

 
Le 12 octobre 2010, la "loi interdisant la dissimulation du visage dans l´espace public" a été adoptée en France. Elle doit entrer en vigueur le 11 avril 2011. La loi concerne tous ceux –  masqués ou cagoulés – dont le visage dissimulé rend l´identification impossible. La loi prévoit une amende allant jusqu´à 150 euros et/ou un "stage de citoyenneté" pour les personnes en infraction. En outre, toute personne obligeant une femme à se voiler sera désormais passible d´un an de prison et de 30 000 euros d´ame nde, peine qui pourra être doublée (deux ans de prison, 60 000 euros d´amende) si la personne au visage dissimulé sous la contrainte est mineure.
 

Le samedi 9 avril, le groupe islamiste français Jamaat Tawhid (Groupe pour l´Unicité de Dieu) organise à Paris, place de la Nation à 13h30, une manifestation de protestation contre "l´interdiction du niqab".

 

Le Jamaat Tawhid, qui appelle à l´application de la sharia en France, a invité des figures islamistes européennes renommées à se joindre à la manifestation du 9 avril à Paris. La présence de Sharia4Belgim et Sharia4UK, deux groupes islamistes basés respectivement en Belgique et au Royaume-uni, a ainsi été sollicitée par le Jamaat Tawhid. Les guides spirituels de ces deux organisations, respectivement Abou Imran[1] et Anjem Choudhary[2], ont confirmé leur participation, par le biais notamment de vidéos mises en ligne sur Internet. Le groupe islamiste Forsane Alizza sera aussi présent.[3]

 

Le Jamaat Tawhid dispose d´un site Internet où sont mis en ligne des vidéos et d´autres documents exposant l´idéologie du groupe. La démocratie y est présentée comme incompatible avec l´islam et la charia comme devant remplacer la constitution française. En outre, l´épouse du président Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, y est qualifiée de prostituée. Ci-dessous quelques extraits du contenu du site Jamaat Tawhid.

 

Jamaat Tawhid[4]

 

"L´islam est venu pour dominer le monde, y compris La France"

 
Dans la rubrique intitulée "Communiqué de presse", on peut lire :

 

"Ô les musulmans en France, réveillez-vous de cette oppression. Combien de temps allez-vous vous soumettre à cette domination de mécréants ? Alors que Sarkozy veut que nos soeurs musulmanes soient toutes nues comme sa femme qui se prostitue ouvertement sur le magazine Playboy (…)

Chers frères et soeurs musulmans, soyez braves et fermes pour défier l´interdiction du Niqab le 9 Avril. L´islam est venu pour dominer le monde, y compris la France. N´oubliez pas que nous appartenons à la ummah du Prophète Mohammad (pssl). Notre guidance c´est la Shariah et non pas la constitution de la France. Alors nos soeurs musulmanes, venez en foule et portez votre Niqab le 9 avril Insha Allah."
 

La rubrique intitulée "Shariah pour la France" comprend les extraits suivants :

"l´islam va remplacer la constitution du gouvernement français par le Shariah"

"l’islam est (…) le système parfait qui a été envoyé à l’humanité par Allah à travers son dernier messager Mohammad (saw).

La Shariah est un mode de vie complet qui a des décisions sur toutes les questions de la vie, y compris les relations au pouvoir gouvernemental, social et économique, et même sur la façon dont la politique étrangère devrait être formulée.
 

L´implementation [application, ndlr] de l´islam au niveau gouvernemental est connue comme le concept de Khilafah [califat islamique, ndlr]. (…) L´ennemi de l´islam est au courant qu´une fois que le Khilafah sera re-établi sur la Terre, toute la corruption (…) sera éradiquée, y compris les industries de la pornographie et de la mode, qui exploitent l´instinct de procréation, la consommation des drogues et d´alcool (…). En outre, il sera une politique étrangère qui va annex er d´autres pays sous sa domination, conduisant un jour à la domination totale du monde par l´islam (…)comme le messager Muhammad (saw) avait déjà dit lui-même (…)

 
Les musulmans doivent donc croire que l´islam va dominer la France et remplacer la constitution du gouvernement français par le Shariah (…)"
 
Une autre section intitulée "Burqa pour la France" et sous-titrée "Touche pas à ma Burqa" affiche les mots suivants :
 
"c´est un crime que d´obéir à la loi française"
 
"Notre message au gouvernement français et à toute autre loi fabriquée par l’homme est que les musulmans du monde entier se soumettent seulement à Allah (swt) et qu´ils croient qu´il s´agit d´un crime et d´un acte d´apostasie que d´obéir à une loi créée par l´homme, telle que la loi française. Pas plus qu´ils ne croient en l´intégration (…)
 

Quelle hypocrisie qu’un pays qui prétend être un bastion de la liberté, permette à une femme de s´habiller avec presque rien sur elle, ou même comme une prostituée, telle la femme du président Sarkozy, et pourtant cette même liberté ne s´étend pas aux musulmans quand ils choisissent de se vêtir pour garder leur chasteté et leur modestie [leur pudeur, ndlr] (…)"[5]

 

 

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.



[1] Voir sur M EMRI TV la vidéo de l´allocution en français d´Abou Imran, mise en ligne sur Internet le 3 avril 2011 : http://www.memritv.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/5081.htm?lang=fr

[2] Pour plus d´informations sur Anjem Choudhary, voir la dép� �che spéciale de MEMRI en français "L´islamiste britannique Anjem Choudary : Nous voulons appliquer la loi islamique en Grande-Bretagne ; Nous devons nous débarrasser des Américains et des Britanniques en terre d´islam et appliquer la Charia. Nous aurons ensuite un véritable pourvoir dans le monde" : http://www2.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=a rchives&Area=sd&ID=SP276710

[5] Les extraits cités ont été légèrement corrigés (grammaire et syntaxe) p ar souci de clarté.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 15:55
Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 15:44

La cible au Soudan était “Monsieur armement du Hamas” : Abdul-Latif Ashkar, le remplaçant de Mahmoud Mabhouh, assassiné à Dubaï.


 

Adapté par : Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info


 

http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=376314

 

Published today (updated) 07/04/2011 11:26

 

 

 

Abdul-Latif Ashkar, Jabaliya refugee camp resident [MaanImages]

 

Des responsables de la sécurité palestinienne affirment que la cible de ce que l’on prétend être une frappe israélienne au Soudan, n’était autre que le successeur du responsable du Hamas assassiné , Mahmoud Mabhouh.


Abdul-Latif Ashkar, l’un des deux hommes tués dans la frappe d’un véhicule au Soudan [l'autre étant porteur d'une carte d'identité iranienne], est considéré comme celui qui a endossé le rôle du fournisseur d’armes au sein du Hamas, autrefois occupé par Mabhouh, assassiné par des agents (pas si) secrets israéliens, dans une chambre d’hôtel de Dubaï, l’an dernier.


Le chef du Politburo du Hamas, Moussa Abu Marzouk, s’est, cependant, empressé de déclarer au quotidien arabe basé à Jérusalem, Al Qods al-Arabi, que “les deux hommes n’étaient pas Palestiniens et n’appartenaient pas au Hamas”.


Un tir a frappé de plein fouet la voiture, mardi, sur la côte soudanaise de la Mer Rouge, près de son port principal (Port-Soudan) et, mercredi, le Ministre des Affaires étrangères, Ali Ahmad Karti, a accusé Israël d’avoir perpétré l’attaque.


L’accusation de Karti vient au moment où un certain nombre de journaux israéliens parlent de l’affaire, dont l’un a fait paraître en Une que : “Tsahal a lancé l’attaque au Soudan”, mais l’armée et le Ministère des Affaires israéliens ont, tous deux, refusé de commenter.


Abdul-Latif Ashkar avait dans les 40 ans et était un membre important de la branche armée du Hamas. Il est né dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans la Bande de Gaza et avait été arrêté par Israël, au cours de la 1ère Intifada.


Il était l’un des fondateurs du “Département aide et logistique” du Hamas, qui coordonnait le traffic d’armes vers la Bande de Gaza. On ne sait pas depuis quand il était arrivé au Soudan ni depuis quand il y résidait.

 


http://www.jpost.com/Headlines/Article.aspx?id=215503


Une source a confié, jeudi, au journal koweitien Al Jarida, que c’est Dirar Abu Sisi qui a donné aux services secrets israéliens des “informations sensibles” qui ont conduit à l’attaque contre des trafiquants d’armes à Port-Soudan. Selon cette source, Abu Sisi a largement eu le temps d'exposer ces informations sensibles durant sa détention, depuis qu’il a été kidnappé, lorsqu’il voyageait en train en Ukraine, le mois dernier.



La source a également déclaré à Al Jedida qu’Israël a, également, reçu des informations valides au sujet des routes de la contrebande et des cellules opérant au Soudan, à travers l’Egypte vers Gaza, par un certain nombre de réfugiés soudanais qui ont émigré en Israël. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis