Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 20:06

 

Plus de 40 Palestiniens arrêtés dans l'enquête sur Itamar
 

Par Diane Fink - Mardi 29 mars 2011 à 14:27

 

http://www.guysen.com

 Reuters


 

Des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi 29 mars dans le village arabe d'Awarta, localité voisine d'Itamar. Ils ont été soumis à des tests ADN dans le cadre de l'enquête sur le meurtre sauvage de cinq membres de la famille Fogel.

 

Il y a à peine plus d'une semaine, un nourrisson, deux enfants et leurs parents ont été sauvagement assassinés par un terroriste qui avait réussi à s'infiltrer dans le village d'Itamar. Dans le cadre de l'enquête sur ces assassinats, les suspects ont donné leur empreintes ADN.

L'agence de presse Ma'an a précisé que parmi les personnes arrêtées cette nuit était notamment le vice-maire d'Awarta et deux de ses frères.

Qays Awwad, le maire d'Awarta, a déclaré à l'agence que plus de quarante des habitants du village avaient été arrêtés par les forces armées israéliennes et emmenées dans la base la plus proche.

"Ils ont prélevé des échantillons de leurs ADN et ont pris leurs empreintes digitales avant de les interroger. Certains ont été relâchés mais la majorité est toujours en détention", a précisé le maire.

Israel Radio a pour sa part indiqué que quarante citoyens d'Awarta étaient encore détenus depuis le début de la vague d'arrestation.

Les forces de défense israéliennes ont lancé une enquête sur le quintuple meurtre qui est supervisée par le commandant de brigade du District de Samarie, Col. Nimrod Aloni, et le commandant de Tsahal en Judée-Samarie, le brigadier général Nitzan Alon.

Après l'assassinat, le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, avait promis de mettre tous les moyens en oeuvre pour retrouver les responsables.

La localité d'Itamar a souvent été le théâtre d'attaques terroristes dans le passé. En mai 2002, un terroriste s'était déjà infiltré dans la localité et avait abattu trois adolescents.

Moins d'un mois après, en juin 2002, un autre terroriste était entré dans Itamar et s'était barricadé dans la maison de la famille Shabo. Il avait tué la mère et trois de ses jeunes enfants avant d'abattre également le coordinateur de la sécurité de la communauté, arrivé en espérant sauver la famille.
Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:31

 

 


Diffusez ce lien au maximum à tous vos amis et contacts

http://www.aschkel.info/article-facebook-video-signez-la-petition-contre-les-pages-terroristes-de-facebook-incitant-a-une-3eme-intifada-70444995.html

Signez la pétition ICI  ou sur les autres sites amis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signez la pétition ICI  ou sur les autres sites amis

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 18:21

 

Ci-après, la lettre de Shalom Warch, frère de Taly Ben Ichaï. Nous avons rencontré cette famille à Yeroushalaïm. Le seul mot qui vient à mon esprit pour les qualifier est "hessed". Ils n'attendent rien pour eux-mêmes sauf peut-être comme le dit leur fille rescapée l'union du peuple juif....
Faisons un petit geste pour eux, ils le méritent.
Chemouel et Esther


A vous tous,  qui avez été si proches de nous, ces jours ci,
Merci de votre présence et de  votre soutien.

J'aurais voulu vous écrire une longue lettre, pas tant pour vous répondre , mais pour vous faire partager ces instants, pour ceux qui sont déjà  montés en Israël et se trouvent désemparés devant la cruauté de ceux qui nous entourent ou, révoltés par le silence des medias, en France…

Aussi et surtout, pour ceux qui se préparent à monter et sont assaillis par leurs proches ou …par le doute.

Au séminaire nous avons évoqué ce miracle qu un jour, un homme se leva et se trouva être …un peuple

Aujourd'hui  je voulais vous conter l''histoire de ce peuple qui se trouva, être Un!

Des ministres et des généraux dans un cercle avec des artisans et des sages…
Des vieux, des jeunes, des kippots de toutes grandeurs , de toutes couleurs
Des croyants, des athées, des religieux…
Ceux-ci portants des gâteaux , pizzas, ou des casseroles de soupe
Des jouets ou des enveloppes…
Des autobus pleins d' enfants , des classes entières, des étudiants des élèves de Yeshivots, des cars pleins d' ouvriers du port d'Ashdod ,  débarquant les mains chargées de caisses de boissons …

Une famille de Hassidim " nous sommes venus vous consoler…
"l'été dernier notre minibus a été fauché par un train, nous avons perdu notre fille, notre gendre, nos petits-enfants , la vie a repris mon autre fille a eu un enfant, mon second fils s' est marié…!"

Un vieux druze venu de Galilée , les bras chargés de gâteaux (prenant garde d' amener des gâteaux cachers!) : "Il fallait, dit-il que je vienne vous porter mes bénédiction"…

Ce propriétaire d'une grande surface "Je sais que vous adoptez vos petits-enfants , jusqu'à ce qu ils auront 20 ans, vous remplirez, dans mon magasin chaque semaine vos caddies de nourriture gratuitement !"

Ce Hassid propriétaire d' une salle de fêtes qui leur annonce que la salle leur est donnée gratuitement lorsque les enfants se marieront.. !!

La femme de Jonathan Polard qui leur raconte que Jonathan  a téléphoné la veille et lui a demandé d' apporter des nounours…

Chaque moment de solitude vous les caresserez, dit-elle  et vous saurez que vous avez un père..la bas en Amérique!

Ce jeune adolescent qui vient de Dimona (180 km) pour dire une phrase… une seule phrase.. de consolation a Tamar , l'ainée de 12 ans , qui a survécu au massacre et ensuite reprendre la route pour Dimona…

Cette amie , qui me  téléphone de France et m'annonce , "Nous offrons un sefer thora et..nous arrivons , nous avons pris la décision, nous montons en Israël !"

Je me permets de partager avec vous la réflexion suivante..

J'ai entendu ceux qui cherchent à trouver  une explication à ce  drame  " l'Eternel, citent ils ,  est pointilleux avec ses proches et Il les punis pour chaque écart, si petit soit-il.. dans le but  de les préserver du péché…

D'autres, devinent le  sens, le ''pourquoi'' , " les Tzadikkims, diront-ils, expient pour leur proche ou pour le Monde, leur sacrifice n'est donc  pas inutile…

J'ai toujours eu réticence à écouter ces explications, surtout parce qu'elles se placent dans une approche logique intellectuelle..

Cette semaine à chaque instant, j'ai vu une famille qui ne cherchait pas à savoir pourquoi ou dans quel but… Une famille qui  a la limite, n'avait pas de question, mais autour de laquelle un peuple entier se trouvait soudé.

Et de par cet amour gratuit et sans bornes

Ce peuple m'apparut, transformé… sans masque
De toute beauté et délicatesse,
Courageux et héroïque, plus que jamais!
Et pourtant, si sensible et si humble
Tellement humble que l'Eternel pouvait enfin le côtoyer..
Merci mon D' de m'avoir naitre parmi ce peuple
Fasse D' que j'en sois digne.

Chabath Chalom,

Chalom

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 10:37

http://www.bivouac-id.com

 

 Rappel: En Egypte, une immense majorité est favorable à la charia. 82% des égyptiens musulmans sont en faveur de la lapidation pour punir l’adultère et 84% sont pour la peine de mort pour ceux qui quittent l’islam (lire).

 Un groupe de musulmans a attaqué Ayman Anwar Mitri, un homme de 45 ans chrétien copte de la ville de Qena en Haute Egypte, et lui ont coupé l’oreille. Les musulmans ont affirmé qu’ils ne faisaient qu’appliquer la charia parce que M. Mitri aurait eu une ”liaison illicite” avec une femme musulmane.

Les musulmans ont appelé la police et dit ”Nous avons appliqué la loi d’Allah, maintenant et [vous pouvez] appliquer votre loi”, a raconté M. Mitri dans une interview à l’Organisation égyptienne des droits de l’homme.

M. Mitri,  qui est cadre administrateur dans un lycée à Qena, à 492 km du Caire, avait loué son appartement à deux soeurs musulmanes, Abeer et Sabrin Saif Al-Nasr, par l’intermédiaire d’un agent. Après neuf mois, il a appris ques les 2 femmes avaient été mises en examen pour prostitution, alors il leur a demandé de partir, ce qu’elles ont fait.

Mais le dimanche 20 mars, M. Mitri a été informé par téléphone par un ami que son appartement où les sœurs musulmanes vivaient était en feu. il s’y est alors rendu. Une fois arrivé dans l’appartement sinistré, un musulman nommé Alaa el sunnite est venu et lui a reproché d’avoir loué son appartement à des prostituées. “J’ai essayé de le calmer”, a déclaré M. Mitri, “et je lui ai expliqué je ne savais rien sur les deux femmes puisque j’étais passé par un agent.” Alaa a suggéré alors de se rendre avec lui régler le malentendu chez son ami policier, M. Mitri Khaled. Mais là 12 musulmans l’attendaient. Ils ont commencé à le battre en disant  “Nous allons te donner une leçon, chrétien” et  “cela va t’apprendre à louer à des prostituées.”

Ensuite les musulmans lui ont demandé d’appeler la locataire musulmane, afin qu’ils la ramène chez son père. Mais la femme a refusé de venir, ils ont alors demandé à une voisine musulmane de l’appeller  pour lui dire que ses affaires étaient chez elle. La locataire, Sabrin, est alors venue et ils l’ont forcée à déclarer qu’elle avait une relation avec M. Mitri. “Au début, la femme refusait, mais après avoir été battue, elle a accepté”, a déclaré M. Mitri.

Ils ont alors fait asseoir Mitri sur une chaise, et un musulman nommé elHusseiny lui a coupé l’oreille.

Source : Aina   Extrait traduit par Bivouac-id.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 21:02

 

Banniere Freres musulmansConfrerie-des-Freres-Musulmans.jpg

 

Freres_Musulmans

 

 

 

logo Meir AMIT

terrorism-info

 

Les frères musulmans - "l'Islam est la solution pour le monde"

 

Les Frères Musulmans sont un mouvement de masse islamique dont la vision du monde est fondée sur la croyance que "l'Islam est la solution" et dont le but exposé est d'établir un ordre mondial s’appuyant sur la loi religieuse islamique (califat) sur les ruines du libéralisme occidental. Avec de vastes réseaux de soutien dans les pays arabes et, dans une moindre mesure, en Occident, le mouvement considère les événements récents en Egypte comme une occasion historique. Il s'efforce de profiter du processus politique pour progresser graduellement et sans violence vers l'établissement d'une dominance politique et la prise de pouvoir finale en Egypte et dans d'autres pays du Moyen-Orient.

 

 

Hassan-al-Banna.png

 

 

1. Les Frères Musulmans (Jama'at al-Ikhwan al-Muslimin) ont été fondés en Egypte parHassan al-Banna au début du 20ème siècle. Plus tard au cours du siècle, ils sont devenus un des mouvements majeurs de l'Islam politique.

2. La conception du monde du mouvement, fondée sur la croyance que "l'Islam estla solution" à tout problème individuel, social et politique et que l'Islam est "une religion et un Etat", est posée en défi majeur aux régimes arabes. Le mouvement s'est également étendu aux communautés musulmanes d'Europe, devenant souvent une source majeure de puissance politique et sociale au sein de ces communautés.

3. Le succès des Frères Musulmans découle d'une combinaison de facteurs politiques et sociaux qui ont atteint leur sommet au milieu du vingtième siècle : leur idéologie a été perçue comme une réponse authentique à l'hégémonie de "l'occupation occidentale", convainquant un public blasé d'autres idéologies ayant échouées ; le mouvement a réussi à s'enraciné au sein de la classe moyenne urbaine instruite qui a suivi un processus d'islamisation ; par-dessus tout, il a développé un vaste système socio-économique (da'wah) utilisé comme outil dans la bataille pour les coeurs et les esprits.

4. Cette activité consiste pour les Frères Musulmans à aborder les problèmes des citoyens ordinaires par de vastes systèmes d'aide sociale et éducative, et par le biais d'une infrastructure sanitaire ainsi qu’un réseau de mosquées et de prêcheurs. Ces systèmes ont souvent joué le rôle de substituts d'institutions étatiques dysfonctionnelles et de réseau social effectif pour la diffusion du message politicoreligieux des Frères Musulmans.

5. Fondamentalement, l'idéologie des Frères Musulmans aspire à réaliser la renaissance islamique et à établir un régime mondial s’appuyant sur la loi religieuse islamique (cf., califat), commençant avec la chute des régimes arabes sur l'actuelle "terre de l'Islam" (dar al islam) et finissant avec l'apparition d'un califat sur la scène mondiale toute entière (dar al-harb), sur les ruines de l'ordre libéral occidental.

6. Le mouvement considère la terre de Palestine comme un don islamique (waqf),dénie le droit d'Israël à exister et s'oppose aux traités de paix ainsi qu’à tout compromis avec cette « entité ». Il adopte une ligne antisémite et diffuse des idées antisémites, y compris les Protocoles des Sages de Sion. En même temps, le mouvement s'oppose au terrorisme, sauf quand il vise le "sionisme" et "l'occupation" en Irak, en Afghanistan, etc., et lutte pour la réalisation graduelle de ses objectifs tout en profitant des occasions présentées.

7. À la différence des factions militantes d'autres mouvements islamistes, qui excluent totalement le concept de démocratie, la considérant comme une idée occidentale, païenne et ignorante, les Frères Musulmans recourent au terme "démocratie". Cependant, selon le mouvement, le terme a deux connotations principales : un moyen tactique et instrumental de prendre le contrôle de pays à l'aide du processus démocratique ; et "une démocratie islamique" basée sur la Shari'a (cf., la loi religieuse islamique) ainsi qu’un modèle de consultation interne avec la direction (shura). Ces positions n'ont rien de commun avec les idées de démocratie libérale (cf., les droits des minoritaires, les libertés personnelles, l'Etat de droit, le pluralisme).

8. Les Frères Musulmans ne sont pas un mouvement uniforme, consistant en plusieurs factions modérées et pragmatiques, dont certaines ont un désir réel d'intégrer l'Islam à un parlementarisme démocratique authentique et à la tolérance politique. Selon nous, cependant, ces factions prises ensemble ont une influence relativement mineure, en comparaison aux éléments plus dogmatiques du mouvement, du moins actuellement.

9. Depuis l'époque de Gamal Abdel Nasser, les Frères Musulmans ont été persécutés et supprimés dans tout le monde arabe (par certains régimes plus que d'autres) et déclarés hors-la-loi. Le régime de Moubarak considérait le mouvement comme son ennemi juré, et, suite à une lutte acharnée, a réussi à neutraliser son pouvoir et son influence dans la politique interne égyptienne. Cela a été clairement démontré dans les dernières élections, alors que le régime a pratiquement pu éliminer la présence des Frères Musulmans à l'Assemblée populaire (ce qui, rétrospectivement, semble être une victoire à la Pyrrhus, cette mesure ayant la légitimité du jeu politique d'Egypte).

10. Ces dernières années, les Frères Musulmans en Egypte ont fait face à des dissensions idéologiques et politiques internes ; à des questions fondamentales sur leur identité. Ils ont eu des difficultés à conserver leur statut d'option idéologiquement attractive pour la jeune génération. Cela a surtout été le résultat du manque de désir de changement de leur direction conservatrice, et de la compétition avec d'autres factions islamistes qui a érodé le statut du mouvement mondial des Frères Musulmans. Néanmoins, nous pensons qu'il s'agit actuellement de la force d'opposition la plus organisée en Egypte.

11. Tandis que le mouvement n'a joué aucun rôle dominant dans la dernière révolution égyptienne, il considère cette dernière comme une occasion historique d'augmenter sa puissance politique et de se placer dans une meilleure position pour assumer le pouvoir et transformer l'Egypte en un Etat islamique. Cependant, sur ce point, les Frères Musulmans procèdent lentement, coopérant avec d'autres partis et mouvements d'opposition ayant l'intention de se présenter aux élections parlementaires, présentant une ligne politique apparemment modérée pour réduire les craintes du public, du régime et de l'Occident. Dans la mesure où le permettront les circonstances, le mouvement devrait tenter de gagner du terrain et de réaliser des accomplissements semblables dans d'autres pays du Moyen-Orient.

 

Une étude du centre sortira prochainement en h"breu et en anglais.

Voici notre étude en français, ainsi que le lien à communiquer pour la partager

http://www.aschkel.info/article-la-confrerie-des-freres-musulmans-la-veritable-menace-document-exceptionnel-70051498.html

 

 


 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 12:11

 

logo arié

 

 

Attentat à Jérusalem; le propriétaire du « kiosque infernal » sauve des vies

Avec autorisation

 © 2011 www.aschkel.info


David Amoyel est l’heureux propriétaire d’un kiosque. Vous savez: sandwichs, rogalé, boissons fraîches, graines de sésame, cigarettes, journaux… Enfin, tout ce qu’il faut pour rendre le voyageur heureux. Son kiosque est situé à côté deInternational Convention Centre, que l’on appelle en hébreu Binyanei Haouma, à deux pas de la gare des d’autobus, à l’entrée de la ville. Là, où précisément les passagers de l’autobus ont morflé grave.

 

Mais il ne s’agit pas de n’importe que autobus, nous dit l'AFPLe Figaro,  ou les autres super journalistes "profesionnels" Il s’agit d’un « autobus qui se dirigeait vers la colonie juive de Maalé Adoumim en Cisjordanie ». Un bus colonialiste qui conduit des colons vers un pays colonisé; la Cisjordanie en l’occurrence. Alors, quelque part, c’est normal, les colonisés se défendent comme ils peuvent; en posant des bombes aux stations d’autobus pour faire exploser les colonisateurs israéliens qui se rendent dans les territoires qu’ils occupent illégalement. Maalé Adoumim, par exemple!

Justement, le kiosque de David s’appelle Pitsoutsqui signifie « explosion ». En hébreu, le terme pitsouts est amibigu. On dit aussi d’une fille qu’elle est un pitsouts, une bombe quoi! Et un kiosque pitsouts est un kiosque d’enfer, ou les rogalé, les sandwichs et même les cigarettes, sont meilleurs que dans d’autres kiosques.

 

« Kiosque d’enfer, Pitsouts », c’est ainsi que David a baptisé son fonds de commerce, après qu’une explosion ait déjà fait voler son kiosque, il y a 15 ans, dans les mêmes circonstances. Toujours un autobus colonisateur qui saute et toujours des morts. Il faut croire que ce nom ait protégé David pour la seconde fois. En habitué des explosions, il a identifié l’objet suspect et a eu le réflexe de crier à une bande de jeunes qui se trouvaient à proximité de s’en éloigner. Il téléphone à la police et, avant de terminer sa phrase, il est blessé. Aujourd’hui, David est à à l’hôpital. Le bon dieu a bien fait les choses et David Amoyel, un héros ordinaire, a été épargné pour la seconde fois. Gageons qu’il reconstruira pour la deuxième fois son kiosque, mais qu’il ne changera surtout pas son nom.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 12:09

 

 

Libye : Un commandant rebelle admet que ses combattants ont des liens avec Al-Qaïda

Tags : Terrorisme,_Nazislamisme,_Djihad_mondial, Al Qaeda,_terrorisme_palestinien

 


 

A lire aussi - >Al Qaida au Magreb (AQMI) met la main sur des missiles et armes lourdes en Lybie

ORGANIGRAMME D'AL-QAIDA AU MAGHREB ISLAMIQUE

>AL-QAIDA SUR LE DÉCLIN ?

 



Abdel-Hakim al-Hasidi, le chef des rebelles libyens, déclare que des djihadistes qui ont combattu contre les troupes alliées en Irak sont sur la ligne de front contre le régime de Kadhafi.

Rebelles.jpg

Dans une interview au journal italien Il Sole 24 Or, M. al-Hasidi a admis qu'il avait recruté "environ 25 hommes" de la région de Derna, dans l'Est de la Libye, pour lutter contre les troupes de la coalition en Irak. Certains d'entre eux, dit-il, sont "aujourd'hui sur les lignes de front dans Adjabiya".

M. al-Hasidi affirme que ses combattants "sont des patriotes et de bons musulmans, pas des terroristes",mais il a également ajouté que les "membres d'Al-Qaïda sont également de bons musulmans et se battent contre l'envahisseur".

M. al-Hasidi a admis qu'il avait déjà lutté contre "l'invasion étrangère" en Afghanistan, avant d'être "capturé en 2002 à Peshawar, au Pakistan". Il a ensuite été remis aux États-Unis, puis détenus en Libye avant d'être libéré en 2008.

Source : THE TELEGRAPH


A consulter - Ci-dessous une étude américaine (datant de 2007 !) qui montre que la région de Benghazi (jusqu'à Tobrouk) est un foyer du terrorisme djihadiste.

Par Joseph Felter and Brian Fishman

Combating Terrorism Center Department of Social Sciences US Military Academy West Point, New York - 

 

Document militaire américain en anglais sur les terroristes libyens d'Al Qaeda en Irak

 

Foreign Fighters in Iraq Foreign Fighters in Iraq  

 

theatrum-belli

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 09:33


Par Melba -bivouac-id

 

http://www.defensenews.com/story.php?i=6060143&c=MID&s=LAN

 

Al-Qaïda et l’Iran sont pour l’instant les deux seuls grands vainqueurs des événements en Libye qui commencent à ressembler à un début  de guerre mondiale.

Aqmi aurait pillé des armes en Libye. Le président tchadien Idriss Deby Itno affirme, dans un entretien à l’hebdomadaire Jeune Afrique à paraître lundi, qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a profité du soulèvement en Libye pour s’emparer de missiles sol-air. «Les islamistes d’Al-Qaïda ont profité du pillage des arsenaux en zone rebelle pour s’approvisionner en armes, y compris en missiles sol-air, qui ont été par la suite exfiltrés dans leurs sanctuaires du Ténéré (NDLR : partie centrale du Sahara)», ajoute-t-il. «C’est très grave. Aqmi est en passe de devenir une véritable armée, la mieux équipée de la région», estime Idriss Deby, en assurant qu’il est certain «à 100%» de ses affirmations.

Confirmation du Mali et du Niger 

Des sources sécuritaires malienne et nigérienne affirment que Al-Qaida au Maghreb islamique a récupéré des armes lourdes appartenant à l’insurrection populaire libyenne. «Aqmi se procure des armes de deux manières : des gens vont chercher les armes en Libye pour les livrer à Aqmi dans le Sahel, ou des éléments d’Aqmi vont eux-mêmes sur le terrain, pour se procurer ses armes. C’est dangereux pour des pays commes le Mali, le Niger et la Mauritanie», ajoutent ces sources.

Le président tchadien affirme par ailleurs qu’al-Qaïda au Maghreb a joué un rôle important dans l’insurréction contre kadhafi.  

Source : Le Parisienal-Arabiya

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 21:43

lumiere explosion explosion gif 6 gifGaza, terrorisme, roquettes, attentats-copie-1

 

Gaza/terrorisme – trois roquettes en 24 heures sur la zone d'Eshkol- Sud d'Aschkélon

 

Par Aschkel - pour © 2011 www.aschkel.info

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4047958,00.html

 

Tags : Hamas, fatahpalestinienGaza, escalade, terrorisme,_roquettes,_attentats,_djihad_islamique,_represailles

 

Une roquette Qassam a explosé dans la région du Conseil Régional d'Eschkol, ce soir (Samedi). Il n'y a ni blessés, ni dégâts.


 

Il s'agit de la 3ème roquette tirée ce week-end par les palestiniens de la bande de Gaza, deux avaient été tirées dans la nuit de vendredi à Shabbat.


L'une d'entre elles a causé d'importants dégâts, endommageant deux maisons, d'après le Général  Tal Russo "Il existe une anarchie et aucun dialogue au niveau des factions terroristes dans la bande de Gaza"

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 09:56

http://www.rebelles.info/article-l-islam-radical-est-en-pleine-offensive-70073009.html

 

Guy-Milli--re.jpgUn livre a été publié aux États-Unis voici quelques semaines parJonathan Spyer, un jeune chercheur israélien, livre que le grand islamologue Barry Rubin n’a pas hésité à définir comme le plus important depuis trente ans sur la situation au Proche-Orient.

Le livre s’appelle « The Trans­forming Fire », Le feu transformateur. Il est question, très largement, de la guerre que le monde musulman mène contre Israël depuis plus de soixante ans. Mais il y est question, surtout, de la transformation de cette guerre et de ce que cette transformation signifie pour les États-Unis et pour l’Europe.

Bien que le livre ait été écrit avant les événements récents, il est, souvent, porteur d’accents prémonitoires qui donnent à penser longtemps après qu’on a achevé la lecture.

La guerre contre Israël, dit Spyer, a d’abord visé à détruire l’État juif au nom du nationalisme arabe. Elle a été utilisée comme un instrument de culpabilisation des Occidentaux. Elle a été utilisée aussi dans le cadre de la guerre froide par l’URSS, alliée privilégiée d’une bonne part du monde arabe.

Cette première forme de guerre s’est achevée en 1973 et a commencé à laisser place à une autre forme de guerre, enclenchée quelques années plus tôt : celle menée par le biais du terrorisme. Non seulement le mouvement palestinien est devenu l’inventeur des formes essentielles du terrorisme moderne, mais le monde occidental s’est re­trouvé de plus en plus soumis à des chantages et à des menaces terroristesau nom du fait qu’il opprimait le monde arabe, et tout particulièrement le « peuple palestinien », décidément bien utile pour ceux qui l’instrumentalisaient. Chantages et menaces ont, bien sûr, largement servi les intérêts de l’Union soviétique.

Avec l’effondrement de l’Union soviétique voici deux décennies, on aurait pu penser que les cartes allaient être rebattues, que le nationalisme arabe agoniserait, et que, privés de leur principal soutien financier, les groupes terroristes disparaîtraient. Des accords ont été passés entre l’Europe et le monde arabe dans cette perspective, les accords existants entre les États-Unis et divers pays arabes se sont trouvés renforcés. C’était, dit Spyer, compter sans l’islam radical.

L’islam radical est aujourd’hui en pleine offensive. Les tenants du nationalisme arabe se sont crispés sur leur siège pour survivre à la vague qui montait, mais ont commencé à se trouver balayés. Un grand front islamique radical mêlant shiites et sunnites regroupe autour de l’Iran révolutionnaire et apocalyptique la Syrie, le Liban, la Turquie, le Hamastan de Gaza, ce qui en fait l’axe anti-occidental le plus inquiétant depuis la chute du mur de Berlin.

Le destin de l’Égypte n’est pas scellé, mais ceux qui sous-estiment le risque de l’islamisation du pays se trompent. Le destin de l’Arabie saoudite n’est pas scellé non plus, mais la déstabilisation du Bahreïn et du Yemen ont pour but qu’une contagion s’opère. La situation en Jordanie est très inquiétante. L’Irak est quasiment abandonné par les États-Unis aux mains de l’Iran. La Libye, si elle est reprise en main par Kadhafi, devrait retrouver le camp révolutionnaire.

Le discours de l’islam radical reprend à son compte la volonté de détruire Israël, mais ce n’est là que l’un de ses objectifs. Il considère qu’il a une revanche à prendre sur l’Occident. Que les États-Unis sont faibles et vont s’affaiblir encore sous Obama. Que l’Europe est plus faible encore et constitue une terre déjà à demi-conquise.

Les islamistes sunnites n’ont jamais fait leur deuil du califat. Et ils voient dans ce qui se passe en ce moment une potentialité extraordinaire d’avancer vers leur but ultime : la restauration d’un califat qui régnerait temporellement et spirituellement sur le dar el islam, le territoire de l’islam. Ils trouvent en Europe une multitude de complices : tous les artisans des politiques arabes de l’Europe.

Les shiites, eux, ont d’autres objectifs : préparer le retour du douzième imam dans une apocalypse de sang.

En tant qu’Israélien, Jonathan Spyer est en première ligne pour voir ce qui se prépare. Son livre s’adresse au public américain, et constitue un appel au redressement avant qu’il ne soit trop tard. Jonathan Spyer n’espère rien de l’Europe. Je souhaite qu’il se trompe. Mais, quand je regarde la télévision française, je crains qu’il ait raison.

Guy Millière pour les 4 Vérités hebdo le 23 mars 2011

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis