Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 09:02

 

Victoria -Liste des armes - l'Iran et la Syrie directement mis en cause. Preuve du bien-fondé du blocus maritime israélien le long de la bande de Gaza (mise à jour)

 

Par Aschkel - pour © 2011 www.aschkel.info

IDF

 

 

Article publié le 16 mars mise à jour le 17 mars

 


Articles associés

 

>La Marine israélienne intercepte un vaisseau transportant des armes livrées par les navires de guerre iraniens.

>photos des armes saisies par l'armée israélienne sur le Victoria

>Vidéos de la marine israélienne interceptant le navire chargé d'armes à destination des terroristes de Gaza

>La Marine israélienne a intercepté un navire chargé d'armes a destination des terroristes de la Bande de Gaza

>Un avion bourré d’armes, en provenance d’Iran a atterri en Turquie

 


 

Le Premier Ministre Benyamin Netanyahu a effectué une visite sur le port d'Ashdod.

"Il est de notre devoir et pas seulement notre droit de mettre fin a ces trafics d'armes, d'inspecter de décharger et de désarmer ces navires. Ces armes en provenance d'Iran, se sont déplacés vers la Syrie, et ont fait route ensuite vers les groupes terroristes de la bande de Gaza, l'objectif ultime étant de viser les citoyens de l'Etat d'Israël"

 

Le Ministre de la défense Ehud Barak a félicité le Chef du personnel de la Marine pour ces opérations navales réussies. "Cette interception a évité une dégradation de la situation sécuritaire dans le sud du pays et la nature et la capacité de ces missile aurait pu modifier la situation. Nous avons à faire ici à un axe impliquant l'Iran, la Syrie et le 'Hezbollah tentant de renforcer le terrorisme dans la bande de Gaza, le combat continue par air, mer et terre, dans n'importe quelle direction, ici ou plus loin, ce combat continuera cat il est nécessaire pour la sécurité de tous".

 

 

Le Chef d'Etat-Major : Benny Ganz sur le port d'Ashdod

 "Cette chasse à la contrebande continue constamment, c'est une tâche opérée dans le silence, le secret et la détermination, ce que vous voyez ici est le fruit de cette détermination"

 

Le Commandant de la marine Eliezer Marom a également abordé la réussite de l'opération.

"Les armes sont introduites clandestinement par la mer rouge et parfois par la méditerranée, cette prise est relativement faible, mais les armes que nous avons trouvé aujourd'hui sont différentes (Missiles antinavire et anti radar). Ces armes sont un risque important pour l'équilibre de la région"

 


Weaponry Found On-Board the "Victoria"

Weaponry Found On-Board the "Victoria"

C-704 Anti-Ship Missile Found on the "Victoria"

      Missile Identification Document in Persian

 

Weaponry Found On-Board the "Victoria"

Voici une liste préliminaires des armes et systèmes d'armement découverts et déchargés ce matin au Port d'Ashdod de la cargaison du Navire "Victoria"

 

 

66.960 balles de kalachnikov de 7.62 mm

230 obus de mortiers de 120 mm

2 270 obus de mortier de 120 mm

6 missiles antinavires C-704 - fabriqués en Chine

2 systèmes de radar fabriqués en Grande-Bretagne

2 lanceurs

2 grues hydrauliques de montage pour le système de radar.

 

A noter que les missiles C-704 d'une portée de 35 km, auraient constitué un gain très important pour les capacités d'armement des organisations terroristes de la bande de Gaza.

 

Le document d'identification pour les missiles antinavire était écrit en persan, et était frappé des emblêmes du gouvernement iranien.

Ce document démontre l'implication de l'Iran et de la Syrie dans l'acheminement et le renforcement de l'armement des organisations terroristes de la bande de Gaza ou d'ailleurs.

 

Preuve du bien-fondé du blocus israélien le long de la bande de Gaza

Yéochoua SULTAN

 

L’importante cargaison d’armes et de munitions saisie sur le navire qui travaille pour le géant français du transport maritime, le groupe CMA-CGM, est la preuve du bienfondé du blocus israélien le long de la bande de Gaza. En outre, les accords de Gaza et Jéricho n’ont pas inclus le renoncement israélien sur les eaux territoriales. Selon le Premier ministre, la communauté internationale devrait par conséquent comprendre que ce blocus est primordial pour la sécurité d’Israël. Il a déclaré: «C’est la réponse pour tous ceux qui critiquent la politique du blocus maritime d’Israël sur Gaza.»

Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a ajouté: «Les armes découvertes sur le bateau auraient pu frapper les exploitations du gaz ainsi que le pipeline qui va d’Eilat à Ashkelon. (…) Je félicite le chef d’état major Gantz pour son action. Le missile C-704, que transportait le navire, aurait pu influer sur le caractère de la défense autour de la bande de Gaza. C’est un grave développement qui a été empêché ici.» Barak a également considéré l’atterrissage d’un avion en Turquie, qui était en route depuis l’Iran pour la Syrie. «Il faut espérer qu’ils vérifient là-bas cet avion en profondeur, comme il se doit. La lutte contre le renforcement du terrorisme prendra du temps, il faut donc nous montrer persévérants.» Les autorités turques, de leur côté, ont démenti les informations selon lesquelles l’armée de l’air turque aurait forcé cet avion à atterrir en Turquie.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 19:52

 

Merci au Dr Emmanuel NAVON

 

Emmanuel NAVON

 

 

Le Prix de la folie

Dr Emmanuel Navon

pour © 2011 www.aschkel.info

 (www.navon.com)

C’est samedi soir que j’ai entendu, pour la première fois, la nouvelle du meurtre d’Itamar.  Assommé et écœuré, j’ai essayé de penser à autre chose en finissant le livre que je lisais pendant Chabbat  –l’autobiographie de Stef Wertheimer Un homme et une machine.  Wertheimer conclut son livre avec une profession de foi : en construisant des parcs industriels pour donner du travail à nos voisins arabes, nous pourrons faire advenir la paix.



Ah oui ?  

Est-ce le chômage qui pousse quelqu’un à égorger un bébé dans son sommeil ?  

 

J’ai beaucoup d’admiration et de respect pour Stef Wertheimer.  Il quitta l’Allemagne nazie à l’âge de dix ans et devint apprenti chez un opticien de Tel-Aviv.  À 26 ans, il décida de créer une ferraillerie artisanale dans son jardin avec une machine empruntée et un prêt du boucher local.  Soixante ans plus tard, son « atelier » nommé ISCAR est l’une des plus grandes entreprises métallurgiques au monde avec 6,000 employés et des usines dans 50 pays.  En 2006, Warren Buffet acheta 80% d’ISCAR pour 4 milliards de dollars.



Wertheimer est un industrialiste de génie.  Mais s’il pense que la création d’emplois industriels dans l’Autorité palestinienne dispersera la haine, il se trompe lourdement.

La barbarie arabe n’a rien à voir avec le chômage et l’absence de souveraineté.  Les 23 et 24 août 1929, la communauté juive de Hébron fut massacrée par les Arabes avec des couteaux et des machettes.  67 Juifs furent sauvagement assassinés, et des centaines s’enfuirent vers Jérusalem.  Les photos de ce massacre montrent des scènes insoutenables : une jeune fille poignardée dans la tête, une femme avec les mains sectionnées, des hommes avec les yeux arrachés.



C’était vingt ans avant l’indépendance d’Israël et 28 ans avant la Guerre des Six Jours.  Donc aucun « désespoir dû à l’occupation. »  Lorsque nous Juifs étions sous occupation britannique, jamais nous n’avons poignardé des enfants dans leur berceau.  Quant aux peuples occupés du Tibet, de Chypre ou du Sahara occidental, ils n’ont jamais commis de tels crimes non plus.



Et les assassins de la famille Fogel ne sont pas des marginaux qui font honte à leur société.  Au contraire.  Le meurtre a été célébré dans la liesse à Gaza.  Les Palestiniens ont réagi en riant et en distribuant des bonbons aux enfants.  Une société qui se réjouit quand un bébé est égorgé est une société malade.  Et les journalistes qui décrivent les victimes comme des « colons » ou des « bébés colons » sont, eux aussi, malades.  C’est un langage qui justifie le meurtre et blâme les victimes.

Quant à Mahmoud Abbas, c’est un hypocrite.  Il y deux mois, il a fait cadeau de 2000 dollars à une famille dont le fils attaqua des soldats de Tsahal.  La semaine dernière, le journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida  a annoncé l’inauguration d’une équipe de football nommée « Wafa Idris » qui fut la première bombe humaine palestinienne de sexe féminin.  Il y a trois semaines, la télévision de Mahmoud Abbas a diffusé des vidéos faisant l’éloge de Habash Hanani, le terroriste palestinien qui avait assassiné trois étudiants dans le village d’Itamar en mai 2002.  À deux reprises (en 2008 et de nouveau l’été dernier), l’Autorité palestinienne a nommé des colonies de vacances après Dalal Mughrabi, le terroriste palestinien qui tua 37 Israéliens en 1978.



Tandis que les médias européens ont à peine fait mention du massacre d’Itamar (ils parlent de « colons » tués par des « militants » à cause du « cycle de la violence »),

 

Alain Juppé n’a pas trouvé mieux à dire et à faire que de déclarer que la France s’apprête à reconnaître un État palestinien avec ses partenaires européens.  Et ce alors même que la marine israélienne vient d’arraisonner un bateau rempli d’armes iraniennes en direction de Gaza.  Quelle est la réaction de l’Europe lorsque les Palestiniens glorifient les coupeurs de têtes et créent une base iranienne sur le flan sud d’Israël ?

Qu’il leur faut un État, et d’urgence.  

Quant aux victimes de Kadhafi, ils obtiendront peut-être leur zone d’exclusion aérienne après avoir été massacrés.



Ce qui me ramène à l’histoire de Wertheimer.  Le père de Stef, Eugen, était un soldat dans l’armée allemande pendant la Première Guerre Mondiale, et il perdit une jambe au combat.  Lorsqu’Hitler retira aux Juifs allemands leur nationalité, Eugen comprit que l’Allemagne était devenue folle.  Il décida de partir avec sa famille et d’immigrer en Palestine.  D’une certaine manière, son amputation lui sauva la vie : c’est parce qu’il était invalide de guerre allemand qu’il ne supporta pas d’être défait de sa nationalité allemande.  La douleur rend parfois lucide.



La douleur insupportable du massacre d’Itamar nous rendra-t-elle plus lucides ?  

 

Il en est grand temps.  Alors que la fête de Pourim s’approche, nous avons, comme chaque année, l’occasion de nous imprimer du message très clair du livre d’Esther : lorsque la haine des Juifs atteint un point de non-retour, le seul moyen de sauvez nos vies est de faire payer à nos ennemis le prix de leur folie.

Emmanuel Navon


16 mars 2011

Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 21:20

 

http://www.israel7.com

 

Il s’avère, selon une information de dernière minute, que le Victoria, le cargo intercepté par Tsahal mardi avec des tonnes d’armes et de munitions à son bord, est géré par le géant de la navigation, la société CMA CMG. Cette affaire n’est pas la première du genre. D’autres bateaux coordonnés par cette compagnie qui a des agences sur les cinq continents, avaient été interceptés par le Niger et les Emirats Arabes Unis, alors qu’ils transportaient des armes en direction de Téhéran. Cette société, bien qu’Israël ne l’ait pas encore condamnée pour ce dernier agissement, a été accusée récemment de ne pas respecter les mesures imposées et acceptées par la communauté internationale.

Le dernier cargo dont le trafic a été révélé a été arraisonné par le Niger en octobre dernier. Il transportait une importante cargaison d’armes. L’affaire s’était terminée alors par des excuses présentées par l’Iran qui avait prétendu qu’il s’agissait d’une erreur. Le Niger avait très mal pris la chose. Quant à la société française de transports maritimes, elle avait alors soutenu qu’elle ignorait que la cargaison contenait des armes et des munitions, et elle avait affirmé qu’elles avaient été camouflées dans des containers et des caisses qui transportaient des ustensiles de verre. Le ministre iranien des Affaires étrangères s’était rendu au Niger pour mettre fin à la crise provoquée par ce trafic, ce pays s’étant déclaré prêt à porter plainte à l’Onu.

Une affaire un peu plus ancienne dans laquelle a trempé encore une fois la CMA CGM remonte à juillet 2009. Des armes avaient alors été interceptées sur l’ANL-Australia, qui voyageait entre la Corée du Nord et l’Iran. Le chargement, selon des informations révélées par des diplomates, contenait des missiles BM-25, qui peuvent porter une ogive nucléaire. En raison des deux dernières affaires, et encore avant l’incident de mardi avec le Victoria, l’Union contre l’Iran Nucléaire a exigé ce mois-ci du groupe CMA CGM d’interrompre ses relations commerciales avec l’Iran. Cette société est la troisième en importance dans le monde, et son président n’est autre  que le Libanais Jacques Saada, qui a quitté son pays en 1978. Sa flotte se compose de plus de 350 navires, et ses entrées s’élèvent à quelque 7,2 milliards d’euros. Alors que le navire qu’elle gérait transportait tranquillement du matériel de guerre vers Gaza, d’où les terroristes du Hamas bombardent la population civile israélienne, de Sdérot à Béer-Cheva, la société se mettait au même moment sur le devant de la scène en annonçant, sur son site notamment, qu’elle se mobilisait pour le Japon «afin de soutenir ses équipes sur place et aider à l’acheminement de l’aide d’urgence».

Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:07

photos des armes saisies par l'armée israélienne sur le Victoria

 

 

Par - IDF

 

Pour © 2011 lessakele 

   

Vidéos de la marine israélienne interceptant le navire chargé d'armes à destination des terroristes de Gaza


      "Victoria" Cargo Ship Carrying Weaponry

 

C-704 Anti-Ship Missile Found on "Victoria"

Missile C 704 air-mer saisi (fabrication chinoise, portée 35 kms)

Missile Identification Document in Persian

instructions en farsi saisi (dont : utilisation de radars anti-vedettes lance-missiles, etc.). 

photo

 


photo
Weapons Found On-Board the Victoria

 

 

photo

 

 

photo

 

photo
Weapons Found On-Board the Victoria

 

photo
Weapons Found On-Board the Victoria
Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 17:51
Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 14:57

 

http://honestreporting.com/israel-navy-seizes-iranian-arms-shipment/

 

Adaptation succincte : Gad

 

Pour © 2011 lessakele  


Mise à jour à 14h 55 : suite à un débriefing téléphonique de la part du Lieutenant-Colonel Avital Leibovitch du Département du Porte-Parole de Tsahal, voici les trois informations qu’elle a mentionnées :

 

  • Israël ne pense pas que l’Egypte ou la Turquie aient été informées de cette entreprise de contrebande.  Il s’agit plutôt d’une opération conjointe de trafic d’armes au Hamas de la part de l’Iran et de la Syrie.
  • Il ne peut encore être confirmé que ces armes soient arrivées par le biais des deux navires de guerre iraniens qui ont traverse le Canal de Suez, il y a quelques temps, mais selon les pistes que suit, Tsahal, on ne peut écarter cette possibilité.
  • Il faudra rester à l’écoute pour plus d’information, dès que l’armée aura déchargé ces armes et fait l’inventaire de ce stock à partir de ses containers. 
Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 13:24

צה

La Marine israélienne a intercepté un navire chargé d'armes a destination des terroristes de la Bande de Gaza.

Par Aschkel pour  © 2011 www.aschkel.info

IDF

La marine israélienne a intercepté un navire "Le Victoria" avec a bord un chargement d'armes différentes. Selon les premières évaluations ce chargement était destiné aux organisations terroristes de la Bande de Gaza. Le navire battant pavillon libérien a été intercepté à 200 miles à l'ouest des cotes israéliennes..

Cette interception a eu lieu lors d'une opération de routine de la marine israélienne visant à maintenir la sécurité et empêcher la contrebande d'armes.

 

Les forces israéliennes n'ont rencontré aucune résistance de l'équipage à bord du navire qui et actuellement dirigé vers le port israélien d'Ashdod. Pour une inspection plus détaillée du chargement.

 

Le bateau naviguait entre la route de Mersin en Turquie et le port d'Alexandrie en Egypte.

L'armée israélienne tient à souligner que la Turquie n'est pas liée a cet incident.

 

Cette interception a été approuvée conformément aux directives gouvernementales et sur les recommandations du Chef d'Etat-major de l'Armée israélienne.

 

Benny Gantz a fourni un rapport ce matin au Ministre de la Défense Ehud Barak sur les premiers éléments de l'inspection.

 

L'Armée Israélienne et le Ministère des affaires étrangères ont alerté les autorités allemandes de l'interception du navire – Le propriétaire du navire est allemand, le gouvernement du Libéria a aussi été alerté – Le navire navigue sous pavillon libérien, le gouvernement français a aussi été alerté de l'affrètement de ce navire par une compagnie maritime française.

 

Cette opération s'est déroulée sous le commandement du Commandant de la Marine de Tsahal, le général Eliezer Marom, et l'interception sous le commandement du commandant des forces spéciales de la marine
Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:37


 


DEBKAfile Reportage exclusif 12 mars 2011, 11:26 AM (GMT+02:00)

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

http://www.debka.com/article/20757/ 

Tags:  Hamas terror      Itamar    Israelis    Muslim Brotherhood    Iran 

 

 

Ils sont arrivés trop tard. Les tueurs s’étaient déjà enfuis.

 

Les sites internet du Hamas se sont empressés de louanger comme étant un « acte héroïque », le meurtre d’une mère, d’un père et de trois de leurs enfants, âgés de 11, 3 ans et un bébé d’un mois [réfugiés du Goush Katif, expulsés de Gaza en 2005], qui ont eu la gorge tranchée durant leur sommeil à Itamar, au sud de Naplouse, vendredi soir, le 11 mars. L’évasion des au moins deux tueurs palestiniens, bien avant que l’alerte ait pu être donnée, après minuit, a été facilitée par le démantèlement de la plupart des check-points de la sécurité israélienne dans la Bande occidentale de Judée-Samarie et une vigilance militaire ralentie.


Les sources anti-terroristes et du renseignement de Debkafile dévoile que l’attentat d’Itamar était le premier résultat d’une conférence secrète financée par l’Iran à Khartoum, la semaine dernière, qui a réuni les chefs des différentes branches nationales des Frères Musulmans à travers le monde arabe, et lors duquel un plan a été mis sur pied pour le Hamas, qui consiste à lancer une série d’attaques terroristes contre Israël, devant faire de nombreuses victimes, des deux côtés de la Ligne Verte – assorties par des tirs de missiles depuis la Bande de Gaza, dans le but d’initier la Troisième Intifada. Les Frères Musulmans égyptiens sont l’organisation mère du Hamas.

 

Cette décision a été l’une des facettes d’un plan global esquissé à Khartoum pour que les militants des Frères Musulmans déclenchent des soulèvements dans divers pays arabes. Avec le soutien financier et logistique iranien, les différentes branches se sont résolues à coordonner les opérations afin de tirer le meilleur parti du désordre et prendre le contrôle des capitales arabes. Les officiers du renseignement iranien qui ont assisté à la conférence ont utilisé cette occasion pour établir des contacts directs avec les dirigeants de la Fraternité en provenance d’Egypte, d’Irak, de Tunisie, de Syrie, de Jordanie, de Grande-Bretagne. La délégation palestinienne représentant le Hamas à Gaza était dirigée par Mahmoud a-Zahar et le Hamas de Damas, par Khaled Meshaal.

 

Le plan concernant le Hamas, qui doit raviver le terrorisme à l’intérieur de la Bande Occidentale de Judée-Samarie et en Israël, constituait une part importante des résolutions soutenues par l’Iran qui ont été arrêtées durant la conférence de Khartoum. Aucun mot prononcé durant la conférence n’a été autorisé à filtrer en direction du public israélien et les autorités sécuritaires israéliennes n’ont pas semblé prendre la mesure et adapter leurs pratiques aux décisions qui y ont été prises par les Islamistes.

 

Ceci peut expliquer pourquoi il n’y a eu aucune alerte préalable aux meurtres d’Itamar ni aucun redéploiement de Tsahal en vue d’une résurgence d’assassinats terroristes multiples, même si l’on savait que les réseaux du Hamas se regroupaient en Judée et Samarie, avec l’objectif d’attaquer et de kidnapper des Israéliens des deux côtés de la Ligne Verte. Plusieurs Palestiniens ont récemment été appréhendés dans les rares checkpoints subsistant, transportant des engins explosifs improvisés, des couteaux et des bombes incendiaires.

 

Malgré les appels émanant des dirigeants des communautés israéliennes de la Bande Occidentale, l’armée n’a pas recommandé de restaurer aucun des anciens checkpoints – même si les services de sécurité de l’autorité palestinienne ont ralenti le niveau de leur coopération anti-terroriste et leur partage de renseignement avec Israël, en refusant de prendre leur part active des conséquences de cette levée des checkpoints.

 

 

Depuis  plus d’un an, le Premier Ministre Binyamin Netanyahou et le Ministre de la Défense Ehud Barak ont cédé aux pressions incessantes des Etats-Unis et de l’Europe pour gratifier les Palestiniens de la Bande Occidentale d’une liberté de mouvement presque sans restriction et d’une contribution généreuse à leur développement économique, comme des moyens de convaincre le Président de l’AP, Mahmoud Abbas de retourner à la table des négociations. Cette politique a échoué dans son objectif, tout en rendant, une fois encore, les Israéliens plus vulnérables aux attentats terroristes. Aucun de ces développements alarmants n’a été porté à la connaissance du public israélien. Jérusalem en est encore à tenter de prétendre que l’Egypte reste fidèle aux traités de paix signés en 1979, quand bien même rien de ces relations n’apparaît avoir survécu à la chute d’Hosni Moubarak.

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 19:38

 

Carnage palestinien: 1 bébé, 2 enfants et leurs parents assassinés en Israël

 

Chez Jonathan


Dans la nuit de vendredi à samedi, vers une heure du matin, un terroriste palestinien a découpé la grille de sécurité qui protège le village d’Itamar en Judée-Samarie. Après avoir choisi une maison au hasard, il est entré en fracturant la porte.


Une fois à l’intérieur, il a tué à coup de couteau deux enfants -un de trois ans et l’autre de 11 ans-, avant de trouver la chambre des parents.

Toujours de sang froid, il a poignardé ou égorgé les deux parents qui dormaient paisiblement… Avec à côté d’eux un nouveau né. Lui aussi assassiné par ce palestinien.

Pendant ce temps, les 3 autres enfants du couple ont réussi à s’achapper de la maison. Ultra-choqués, ils sont aujourd’hui orphelins de leurs parlents. Et de leurs frères et soeurs.

Sur les lieux du crime, le sang s’est mêlé aux jouets de bambins. Israël est sous le choc. Israël pleure. La télévision diffuse des flashs en direct pour parler de la situation. Beaucoup demandent des actions  de rétorsions. Oeil pour oeil, dent pour dent. D’autres demandent de laisser faire les enquêteurs. Enfin, les derniers affirment que cet exemple devrait suffire à expliquer pourquoi, il faut construire le plus rapidement possible dans ces localités juives de Judée-Samarie.

20 minutes après le drame, des dizaines de soldats et de policiers étaient sur les lieux. L’Israel Air Force était également dans la région pour tenter de retrouver les traces de l’assassin, toujours en fuite à l’heure ou nous publions ces lignes.

Comme on pouvait s’en douter, il n’y a toujours aucune condamnation internationale de ce terrible acte terroriste. L’Autorité Palestinienne n’a pas encore pris le micro (ce qu’elle fera certainement, en anglais, après avoir reçu des pressions par téléphone des leaders occidentaux. Mais d’ici quelques années, le terroriste sera célébré en héros, tout comme Dalal Moughrabi, kamikaze-suicide palestinienne qui est aujourd’hui une héroïne dont plusieurs stades et écoles portent le nom) refuse encore de commenter et de dénoncer l’évènement. L’Europe n’a pas dit un mot. Personne n’ose parler. L’ONU n’a pas réagit non plus. Ban Ki Moon préfère peut-être préparé son communiqué ou il dira “c’est triste. Mais Israël n’a pas le droit de répondre par la force”. En fait, Israël n’a jamais le droit de se défendre. Ce sera certainement encore le cas aujourd’hui.

Pour ceux qui dénoncent le “mur de séparation”, cet exemple devrait servir à montrer qu’Israël à eu raison de le construire. Car ce mur, qui est en fait une barrière, protège tous les habitants de l’Etat Juif, les chrétiens, les musulmans et les juifs, de la barbarie palestinienne.Grâce à cette barrière, plus un seul attentat du genre n’a pu être perpétré dans les frontières reconnues internationalement comme appartenant à Israël.

Par contre, dans les petites villes et les petits villages comme Itamar, au coeur de la Judée ou de la Samarie, quand un simple fil de fer fait office de protection, les terroristes passent paisiblement et commettent leurs forfaits sans problème. En 2002 à Itamar, une maman et 3 de ses enfants avaient déjà étaient tuées par des palestiniens.

 

 

Lieberman : Nous allons déposer une plainte auprès de l’ONU à propos de l’attaque terroriste à Itamar

Jerusalem Post - desinfos

samedi 12 mars 2011




Le ministre des Affaires étrangères espère une condamnation internationale ; les faits montre que l’Autorité Palestinienne n’a pas condamné l’attaque "ce qui en dit long sur la nature apparente du partenaire pour la paix.

Le Ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a chargé samedi la délégation israélienne à l’ONU de déposer une sévère plainte suite à l’attaque terroriste dans l’implantation d’Itamar , qui a fait cinq morts, membres d’une même famille.

Lieberman a ajouté que le fait que l’Autorité palestinienne n’a pas encore de condamner l’attaque », en dit plus sur la vraie nature de quelqu’un qui est censé être le partenaire de négociations."

Lieberman a souligné qu’Israël s’attend à entendre une ferme condamnation des pays démocratiques dans le sillage de l’attaque.

Le président du Conseil Yesha Danny Dayan après l’attaque a déclaré samedi que l’armée ne fournit pas une protection suffisante pour les établissements.

"L’équipe d’urgence est la seule responsable du maintien de la sécurité dans l’implantation, les faits montrent que les FDI pourraient et devraient aider", a déclaré Edouard Dayan.

Il a poursuivi en disant « Certaines des exigences de sécurité des résidents n’ont pas été abordées, et ces mesures auraient pu empêché l’attaque."

Le Maj.-Gen. Avi Mizrahi du OC Central Command a également réagi à l’attaque et a exprimé ses condoléances après l’attentat terroriste à Itamar. "Une famille entière a été tuée par des assassins ignobles et lâches qui ont assassiné des enfants et des parents sans aucune raison, dit-il.

Mizrahi a laissé entendre que le service de renseignement de la sécurité avait une idée sur l’identité des terroristes : ". Nous sommes en train de poursuivre les terroristes et je crois que l’on va les attraper très bientôt"

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 19:38

 

 

Hamas - Frères musulmans Ce que l'Occident croit - Une insulte à l'intelligence et à la dignité humaine.

 

 

Nous remercions notre ami et partenaire desinfos de mettre en ligne - une fois encore - cette charte immonde - qui oubliée par nos idiots et bien-pensants est un danger suprême contre la dignité humaine.

 

Tous les soutiens du 'Hamas et affidés qui osent s'affirmer sous le biais de la défense de la "cause palestinienne" notamment pendant cette semaine de l'apartheid anti-israélienne, devraient réfléchir à deux fois.

 

Charte du Mouvement de la Résistance Islamique

Adaptation française de Sentinelle 5771 ©

samedi 12 mars 2011 - desinfos


 


Voici ma traduction à partir de l’anglais, de ce pensum – ce n’était certes pas un plaisir – pour le livrer à votre réflexion . Il est temps d’en prendre connaissance lucidement.
Voici le document :  Charte Hamas- Frères musulmans Charte Hamas- Frères musulmans
Démagogie, violence, haine, théories du complot, paranoïa, antisémitisme virulent : cette charte a été rédigée en 1988, alors que le « Mouvement de la Résistance Islamique » (Hamas), branche naissante en Palestine des ‘Frères Musulmans’, s’implantait en particulier dans la bande de Gaza.


Depuis, rien n’a changé dans la Charte du HAMAS. Ce qui a changé, c’est que leur propagande a gagné tout l’Occident, qui considère avec faveur ces délires et les prend au sérieux, en mettant Israël au ban des nations. Israël serait la source de tous les maux de la terre, quand les révolutions dans le monde arabe nous donnent tout à la fois des frissons d’espoir et de frayeur, et nous prouvent ‘de visu’ que c’est le monde arabo-musulman qui est gravement malade.

Ce texte n’est pas à mettre entre toutes les mains : des écervelés pourraient le prendre au pied de la lettre et s’enrôler dans le ‘jihad’.

Aujourd’hui, nos élites de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm font une ovation à cet imposteur qu’est M. Stéphane Hessel, et un procès à leur directrice, Mme Monique Canto-Sperber. Le monde orwellien nous a gagnés : « l’esclavage, c’est la liberté » ; indignez-vous (dixit S. Hessel) ! C’est mieux que de réfléchir… et moins fatigant que le savoir. Nos futures élites en sont là !

A l’heure où les media français veulent nous faire croire que les ‘Frères Musulmans’ seraient une version ‘soft’ de l’islamisme – que seuls les ‘Salafistes’ seraient responsables des meurtres en série de Chrétiens en Egypte - il est sain de prendre connaissance de la « Charte du Hamas » de 1988, qui préconise plus que jamais la destruction de « l’entité sioniste ». Répétons si nécessaire que le Hamas n’est rien d’autre que la ‘filiale’ palestinienne des « Frères Musulmans » d’Egypte.

Lors de son premier voyage de 48 h en Egypte, M. Alain Juppé, nouveau super - ministre des affaires étrangères, n’a rien eu de plus empressé que de rencontrer les jeunes « Frères Musulmans », qu’il a trouvés ‘très convenables’. Sans doute comme le ‘Parti Musulman Modéré’ du Premier ministre turc Recyp Tayyip Erdogan, qui insulte la France et se tourne vers l’Iran, tout en restant dans l’OTAN ?

Souvenons-nous par ailleurs que le Hezbollah, aujourd’hui au pouvoir au Liban, est ce mouvement terroriste responsable de l’assassinat de 58 de nos parachutistes à la caserne Drakkar de Beyrouth en 1983. Le Quai d’Orsay les considère aujourd’hui comme des « interlocuteurs valables », bien que l’on sache qu’ils sont aussi responsables, avec les services secrets syriens, de l’assassinat de Rafik Hariri.

On comprend pourquoi les Français, déboussolés, ne font absolument plus confiance à notre classe politique, de Droite, de Gauche, du Centre, totalement démonétisée.

Et si en 2012, nous votions avec nos pieds ?

Sentinelle 5771

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis