Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 22:29

Signalé par Aschkel,

Merci la France : les rois du pétrole passent au nucléaire.

 

L’ en quête de nouvelles ressources énergétiques?  Il y a des limites à tout, même à la crédulité. Même si les réserves pétrolières saoudiennes commencent à diminuer, elle suffiraient amplement aux besoins de ce pays de seulement 27 millions d’habitants,  premier producteur mondiale de pétrole, pour le prochain millénaire au moins.  Il est évident que sous couvert de “nucléaire civile”, l’cherche elle aussi à se doter de l’arme absolue pour faire face à l’Iran. 

Tandis qu’aujourd’hui au Pakistan, les talibans menacent de renverser le régime et de mettre la main sur la première “bombe islamique”, que les Mollah d’Iran  jouent la montre pour avoir la bombe, la France  se charge d’introduire le nucléaire chez les Wahhabites. Prolifération garantie.

Imaginez un peu le monde de demain… Essayez de visionner un monde où l’Islam radical posséderait la bombe nucléaire.

RYAD (Reuters) - La France et l’ ont accompli de “bons progrès” sur la voie d’un accord de coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire civile, a annoncé la ministre française de l’Economie Christine Lagarde dimanche.

“Les discussions ont fait de bons progrès et j’espère que nos deux chefs d’Etat seront en mesure de signer un accord prochainement”, a dit Lagarde après des entretiens avec le roi Abdoullah, avec le ministre du Pétrole, Ali al-Naimi, et le ministre des Finances, Ibrahim al-Assaf.

“Cela (l’accord) implique une coopération dans l’énergie nucléaire civile en respectant les meilleures conditions de sécurité”, a ajouté la ministre française à Ryad.

L’an dernier, le président Nicolas Sarkozy avait proposé au royaume saoudien de l’aider à développer sa production d’énergie nucléaire. Des accords du même type ont été conclus avec d’autres pays producteurs de pétrole comme l’Algérie et la Libye.

Le marché du nucléaire saoudien intéresse plusieurs pays dont les Etats-Unis et la Russie qui ont, eux aussi, fait des offres de coopération et de soutien.

Source: REUTERS via Nouvel Obs 

Signalé par tnr.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 20:09
Reportage (traduit de Ynet.news): Téhéran se prépare à une attaque sur ses sites nucléaires


Un journal saoudien cite un responsable iranien confirmant que les Gardiens de la Révolution ont récemment déployédes batteries de missiles anti-aériennes dans le Golfe Persique, à la suite d'informations d'une attaque imminente américano-israélienne sur les implantations nucléaires du pays.

Roee Nahmias

 
Published:  05.12.09, 10:49 / Israel News

 

 

Le quotidien saoudien "Al-Watan" publie un reportage selon lequel durant les dernières semaines, les Gardiens de la Révolution iraniens ont déployé plusieurs batteries de missiles mobiles sol-air et anti-maritimes dans le Détroit d'Ormuz et d'autres zones du Golfe Persique.

 

 

L'article attribue l'information à un responsable iranien de haut-rang. La source ajoute que la décision de déployer les batteries de missiles a fait suite à un "rapport secret" récent, indiquant que les Etats-Unis et Israël se préparaient à attaquer les installations nucléaires iraniennes.

 

 

Selon le responsable, Téhéran a alerté les pays arabes environnants de cette évolution et spécifié qu'elle ne devrait pas être perçue comme un acte d'agression contre eux.

 

 

Remarquant que les menaces intérieures ne devaient pas être ignorées, le Commandant a réaffirmé que les forces armées iraniennes sont toujours prêtes à combattre leurs ennemis et que cette "préparation a déjoué leurs complots".

 

Dans des commentaires rapportés par l'Agence de presse Fars, le chef des Gardiens de la Révolution, le Général Mohammed Ali Jafari, a discuté aussi bien des menaces militaires et celles non concernées par la défense, durant la période à venir, en la considérant comme particulièrement sensible, du fait des élections présidentielles, le mois prochain.

 

"Les ennemis dirigés par les Etats-Unis pourraient tenter de subvertir la République islamique par des tactiques douces (révolution de velours)", a t-il averti.

 

Jafari a déjà annoncé par le passé que "la principale et plus importante mission du Basij (milices volontaires) est de confronter les menaces en douceur et l'invasion culturelle qui visent furtivement la jeunesse (iranienne)".

 

 

Le secrétaire de la Défense américaine, Robert Gates a alerté, la semaine passée, de la réponse énergique de Washington, si la République islamique rejetait la proposition américaine de dialogue. Dans son témoignage, plus tôt en début mai, devant le Comité du Sénat, Gates a cependant déclaré qu'une attaque militaire sur les installations nucléaires iraniennes ne serait pas suffisante pour dissiper la menace.


 

 

"Cela nous fera seulement gagner du temps et renverra le programme plus profondément sous terre et (il en sera) mieux protégé" a t-il déclaré.

" Leurs intérêts sécuritaires sont actuellement très mal désservis en essayant d'obtenir des armes nucléaires. Ils entameront ainsi une course aux armements nucléaires au Moyen-Orient et seront moins en sécurité, au final, qu'ils ne le sont aujourd'hui.


 

 

Dudi Cohen contributed to this report

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 12:23

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche spéciale n° 2338

 

L´ayatollah Salehi, commandant général de l´armée iranienne : il faut 11 jours "pour effacer Israël"

 

Ci-dessous des extraits de déclarations de commandants militaires iraniens, tirés d´un reportage télé diffusé sur LBC le 3 mai 2009.

 

Voir les extraits télévisés sur MEMRI TV : http://www.memritv.org/clip/en/2099.htm.

 

"Si nous devenons la cible d´une attaque israélienne, il ne nous faudra pas plus de 11 jours, à mon sens, pour effacer Israël."

 

Voix off : Rien ne pourra empêcher les missiles iraniens de prendre pour cible le cœur d´Israël, si l´Iran est soumis à une offensive militaire israélienne. Telle a été la réponse des commandants militaires iraniens aux déclarations israéliennes portant sur l´éventualité de frappes militaires contre l´Iran, en raison de son insistance à vouloir obtenir l´énergie nucléaire. Une offensive [israélienne] semble toutefois peu probable aux Iraniens, vu que Tel-Aviv n´est pas en mesure d´endurer une guerre contre Téhéran.

 

Le général Hassan Firouzabadi, chef d´Etat major iranien : Nous sommes parfaitement préparés à toute offensive menaçant les intérêts de l´Iran. Nous avons suffisamment de moyens et la force nécessaire pour défendre notre territoire.

 

Le général et ayatollah Salehi, commandant général de l´armée iranienne : La vérité est qu´Israël n´a pas le courage de nous attaquer. Si nous devenons la cible d´une offensive israélienne, il ne nous faudra pas plus de 11 jours, à mon sens, pour effacer Israël.

 

Voix off: Téhéran dément que ses préparatifs militaires aient pour but d´attaquer un quelconque pays voisin. L´Iran justifie ses préparatifs militaires par la [nécessité de] défendre l´Iran et la région, ce qui pourrait apaiser la crainte et les préoccupations des pays de la région.

 

"L´objectif de notre capacité militaire n´est pas de menacer les pays voisins, mais uniquement de défendre l´Iran."

 

Le général Yahya Rahim Safavi, conseiller militaire de Khamenei : L´objectif de notre capacité militaire n´est pas de menacer les pays voisins, mais uniquement de défendre l´Iran. L´Iran oeuvre pour la paix, la sécurité et la stabilité avec les pays de la région.

 

Le général Reza Pourdastan, commandant des forces terrestres iraniennes : Les pays de la région peuvent être assurés qu´en aucune façon nous ne les attaquerons.

 

Voix off : Les craintes qu´éveillent les missiles iraniens demeurent toutefois intactes, notamment dans les pays occidentaux, préoccupés à l´idée que l´Iran puisse armer ses missiles de têtes nucléaires, vu que les superpuissances doutent de la visée pacifique du programme nucléaire iranien. [Toute autre visée] est formellement démentie par l´Iran, qui avance que d´après la Charia et la loi, il est interdit d´obtenir la bombe atomique.
 
 

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 22:43

Iran : les réservistes israéliens se préparent

03/05/2009
YAAKOV KATZ

Les réservistes de l'aviation israélienne s'entraînent une fois par semaine sur les systèmes de défense antimissile Arrow et Patriote pour pouvoir contrer une attaque de missiles de longue portée provenant de Téhéran.

http://www.france-palestine.org/IMG/jpg/missile_arrow.jpg

"Nous travaillons dur pour être prêts à contrer la menace iranienne", a expliqué un officier de l'aviation en ajoutant qu'en plus des réservistes, les soldats se préparaient à plusieurs scénarios possibles : l'attaque simultanée de missiles provenant de plusieurs pays, la prise de décision sur le premier missile à intercepter et à quel stade intervenir.

"Les soldats se trouvent face à de nombreux dilemmes avec les missiles de défense", explique l'officier.

Le mois dernier, l'aviation a effectué son 17e test Arrow 2 en tirant sur un missile imitant l'arme balistique iranienne, Shihab.

L'aviation a également organisé un exercice avec l'armée américaine pour tester trois systèmes de défense antimissile, dont l'Arrow israélien et les THAAS et Aegis, de fabrication américaine, apportés spécialement en Israël pour le besoin du test.

Le radar américain X-Band déployé dans le désert du Néguev fin 2008 est un cadeau d'adieu de l'ancien président George W. Bush. Conçu pour intercepter et traquer les cibles, il a participé au test du missile Arrow.

D'après des sources militaires, il est capable de repérer un missile lancé d'Iran et de prévenir son atterrissage en Israël à "plusieurs minutes".

Parallèlement, le journal français, L'Express, a rapporté dimanche que des avions de l'armée de l'air israélienne aurait procédé récemment à des exercices de ravitaillement en l'air entre l'Etat hébreu et Gibraltar, dans l'objectif de se préparer à une éventuelle attaque sur les installations nucléaires iraniennes.

http://www.spacewar.com/images/missile-arrow-logo-bg.jpg

© 2008 Le Jerusalem Post édition Francaise

Arrow 2 Theatre Ballistic Missile Defence System, Israel
Print-Icon

Illustration of the various stages involved with missile interception undertaken by Arrow 2 system
Diagram showing stages of missile interception by the Arrow ATBM System. The picture shows a hostile missile trajectory and that of the Black Sparrow air-launched target missile used in firing tests.
 
Partager cet article
Repost0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 17:11

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche fr. n° 107

 

Mojtaba Hosseini, représentant en Syrie du Guide suprême Khamenei : l´Iran a le droit d´envoyer des armes au Hezbollah et au Hamas

 

Ci-dessous des extraits d´une interview de Mojtaba Hosseini, représentant en Syrie du Guide suprême d´Iran, Ali Khamenei, diffusée sur la télévision Al-Dunya le 20 avril 2009.
 
Voir les extraits-vidéo sous-titrés en anglais : http://www.memritv.org/clip/en/2094.htm.   

Mojtaba Hosseini : Ce n´est pas uniquement une affaire de stratégie militaire. L´Am� �rique est arrogante par nature. Elle s´est habituée à traiter les autres avec condescendance et insolence, sauf quand elle est contrainte de capituler. Je pense qu´il est temps que les pays arrogants – ceux qui veulent comploter contre les autres – modifient leurs positions et se contentent des capacités dont ils disposent.
 
"La ´paix´ signifie-t-elle la fin de la résistance islamique ou du Hezbollah ? La ´paix signifie-t-elle que le Hamas et les Palestiniens doivent capituler face à une tumeur cancéreuse comme Israël et officiellement reconnaître son existence ?"
 
L´Amérique est un pays puissant, avec un vaste territoire et un savoir faire étendu. Si l´Amérique pouvait se contenter de ses capacités, au lieu de chercher de [nouveaux] intérêts dans d´autres pays au détriment des autres, il y aurait la paix.
 
Quand nous parlons de paix, nous devons nous demander ce que nous entendons pas [le mot] "paix". La "paix" signifie-t-elle la fin de la résistance islamique ou du Hezbollah ? La "paix" signifie-t-elle que le Hamas et les Palestiniens doivent capituler face à une tumeur cancéreuse comme Israël et officiellement reconnaître son existence ? Est-ce cela, la paix ? La "paix" signifie-t-elle que l´Amérique peut déployer ses forces dans le Golfe persique, en Afghanistan, en Irak et ailleurs ? Est-ce cela, la paix ?
 
"Les Etats-Unis devraient renoncer à leurs positions, reconnaître les droits de l´Iran concernant la question nucléaire"
 
Si telle est la signification [du mot] "paix", nous et l´Amérique voyons les choses d´un oeil différent. Nous pensons que chaque pays a ses propres lois et devrait vivre conformément à ses traditions. Tant que les Etats-Unis resteront sur leurs positions et maintiendront leur caractère, il ne pourra y avoir entre nous de coopération digne de ce nom.
 
(…)
 
Les Etats-Unis devraient renoncer à leurs positions, reconnaître les droits de l´Iran concernant la question nucléaire et admettre que tout comme Etats-Unis, l´Iran aussi a droit à la technologie nucléaire.
 
(…)
 
"L´Iran a le droit d´accorder des armes à la résistance islamique et aux Libanais qui veulent se défendre"
 

Comment les Etats-Unis peuvent-ils s´arroger le droit d´envoyer des armes aux quatre coins du monde, des armées, des soldats, vendre des armes aux pays de leur choix, tout en refusant à l´Iran le droit d´accorder des armes à la résistance islamique, aux Libanais qui veulent se défendre et défendre leur pays, et qui ne se servent pas de ces armes les uns contre les autres, mais contre un ennemi qui les a attaqués : Israël (…) ? L´Iran n´a-t-il pas le droit de soutenir la Palestine et le peuple palestinien au moyen d´armes qui leur permettent de se défendre et de défendre leurs foyers ? Peut-on qualifier cela d´agression, de soutien au terrorisme ? Parallèlement, ils [les Etats-Unis] fournissent à Israël les armes les plus puissantes et les plus mortelles, et propagent ces armes partout dans le monde.

 

 

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 06:03
Des Chrétiens européens se souviennent d’Evian 1938

"Coalition Européenne pour Israël" - Traduit par Danielle Elinor Guez

mercredi 29 avril 2009

Des chrétiens de plusieurs nations européennes et de plusieurs pays aussi éloignés que l’Australie, les États-Unis et Israël ont traversé le lac de Genève mardi, depuis le bâtiment des Nations unies à Genève jusqu’à Évian, pour commémorer la conférence ratée d’Évian en 1938. À Genève, lundi, le Président iranien Ahmadinejad a été autorisé à parler à la Conférence Mondiale contre le Racisme, nommant Israël "un État raciste". À Évian on a rappelé aux délégués une conférence similaire en 1938 où des dirigeants de 33 nations étaient venus pour traiter des conséquences de l’annexion de l’Autriche et du nombre croissant de réfugiés juifs en Allemagne et en Autriche.

"Hitler voulait tester les nations pour savoir si elles étaient prêtes à accepter les juifs et il envoya un homme juif à la conférence avec l’offre de vendre chaque juif pour la somme de 250 $ par personne, sinon les 40 000 premiers juifs seraient envoyés directement dans les camps de concentration. Cet homme fut ridiculisé et jeté hors de la conférence et aucune nation n’a ouvert ses frontières", a dit le maire d’Évian, un parlementaire français, Marc Francina, qui a accueilli les invités étrangers à cette commémoration.

Parmi les invités se trouvait un Député européen, Hannu Takkula de Finlande et un Député suédois Mikael Oscarsson. D’autres Députés de la Chambre des Communes de Londres et du Parlement des Pays-Bas avait envoyé des messages personnels pour cette commémoration.

"Bien que la Finlande n’ait pas participé à cette conférence, le gouvernement avait pris la même position négative que celle de la Conférence a dit le Député finlandais, Hannu Takkula. Quand un bateau avec 53 réfugiés juifs a essayé de débarquer à Helsinki le 17 août 1938, les passagers ne furent pas autorisés à débarquer bien qu’ils aient tous eu leurs papiers en règle. Sur le bateau se trouvait une mère qui venait juste de donner naissance à un bébé, mais le bateau fut renvoyé à Hambourg et les passagers furent envoyés dans les camps de concentration et finirent dans les mains des nazis", a déclaré M. Takoula qui en tant que Député élu de la Finlande, a demandé pardon au nom de son pays.

S’il vous plaît, souvenez-vous que ces hommes et ces femmes n’étaient pas différent de nous, a dit l’ancienne Ministre du Gouvernement français, Georgina Dufoix, en se référant aux délégués qui affluèrent à Évian en 1938 et repoussèrent les réfugiés juifs. Ahmadinejad non plus n’est pas fou, c’est un homme intelligent mais il est influencé par la plus vicieuse forme de racisme, nommée antisémitisme, ce n’est pas seulement une forme de racisme parmi les autres mais quelque chose de bien pire. Il suffit de regarder tous les grands désastres d’Europe au cours du siècle écoulé pour comprendre sa vraie nature".

" La question n’est pas de savoir si l’esprit de l’antisémitisme va revenir en Europe ou non, cet esprit est déjà là, nous devons faire quelque chose maintenant pendant qu’il est encore temps", a dit Eliyahou Ben-Haïm de Jérusalem. "La question de 1938 est la même question que nous nous posons aujourd’hui. Est-ce que quelqu’un voudrait stopper Hitler si c’est encore possible ? La réponse à Évian en 1938 fut "non". Mais est-ce que des Chrétiens en Europe veulent interpeller leurs gouvernements pour stopper Ahmadinejad aujourd’hui pendant qu’il est encore temps ? Voici la question que nous devons nous poser aujourd’hui à Évian en 2009".

Cette assemblée a publié un appel ferme aux gouvernements européens afin qu’ils comprennent la gravité de la montée de l’antisémitisme en Europe et de la menace existentielle sur Israël et afin de tirer la leçon des erreurs de la conférence d’Évian de 1938.

Dans un message privé, le Ministre italien des Affaires Etrangères Franco Frattini a écrit :

" Nous ne pouvons pas sous-estimer le défi de l’antisémitisme comme le monde occidental l’avait fait en 1938 à la conférence d’Évian, nous ne pouvons pas nous permettre d’hésiter à réagir fermement devant le fait que l’antisémitisme est en train de gagner du terrain. L’histoire nous a clairement montré que toute hésitation peut ouvrir la voie à d’horribles tragédies". "Notre voix doit être forte et unie pour condamner les nouvelles formes d’antisémitisme qui prennent l’apparence d’une opposition au sionisme et à l’existence de l’État d’Israël", a-t-il conclu.

"Puisse une autre voix sortir de cette réunion d’Évian 2009, une voix de la détermination et de l’engagement envers le Peuple juif et l’État d’Israël", a dit l’organisateur de la réunion Tomas Sandell de la "Coalition Européenne pour Israël". Déclarons une fois pour toute qu’Évian ne doit pas seulement être le souvenir de la Conférence de 1938 mais qu’Evian doit être associée à cet évènement de 2009".

"Que l’esprit d’Évian 2009 symbolise notre engagement à retenir les leçons de l’histoire et à soutenir le Peuple juif dans cette période critique. Qu’Évian ne soit pas seulement connue comme la ville qui a ouvert la voie à l’holocauste mais comme un endroit connu pour apporter la paix et la justice au monde", a-t-il dit.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 14:46

Tuesday 28 April 2009

http://www.digitaljournal.com/img/2/5/7/7/3/3/i/4/8/0/o/Roxana_Saberi_journalist_and_beauty_queen_arrested_in_Iran.jpg

REMARKABLE LADIES WHO TERRIFY THE MULLAHS - By AMIR TAHERI - NEW YORK POST : For months, the state-owned media in the Islamic Republic in Iran has been whipping up frenzy about alleged plots to topple the regime. This was supposed to happen through a "velvet revolution," a "Freemason conspiracy," or "soft overthrow."

Last week, that frenzy found a new face: that of Roxana Saberi, a 31-year old former Miss North Dakota who has been in Tehran for years, working on and off as a reporter for Western media. Originally arrested on a charge of lacking a labor permit, she soon was transformed into a Mata Hari figure, a devious "spy" helping the American "Great Satan" undermine the world's first "truly Islamic system" since the Prophet's days in the 7th century. Last week a kangaroo court sentenced her to eight years in Tehran's dreaded Evin Prison.

Saberi is an ideal face for the sinister conspiracy campaign that President Mahmoud Ahmadinejad regards as essential to ensure his re-election in June.

To start with, Saberi is both an insider and an outsider. Her father is an Iranian who has lived in the United States since the revolution. Her mother is Japanese. She herself was born an American but was recently engaged to marry Iranian filmmaker Bahman Ghobadi.

Saberi is also a reporter, a profession the Islamist regime in Tehran hates. Since the creation of the Islamic Republic, by some counts, more than half of all Iranian journalists have spent some time in prison. According to Shamsul Waezin, himself a pro-regime journalist for years before joining the opposition, going to prison is part of a reporter's ordinary routine.

Next, and perhaps most significantly, Saberi is a woman.

The Khomeinist regime has always regarded women as one of its three worst enemies, the other two being Jews and Americans. The first demonstration against Khomeinism consisted entirely of women, and was held on International Women's Day, March 8, 1979 in Tehran, less than four weeks after the mullahs had seized power. Mrs. Shirin Ebadi, the first Iranian awarded the Nobel Peace Prize, has emerged as one of the most hated figures of the regime's loyal opposition. Since last January, scores of women fighting for women's rights have been arrested and sentenced to varying terms of imprisonment.

No one knows what might happen to Saberi. She may be used as a bargaining chip in talks with the Obama administration. Her release would enable Ahmadinejad to claim that he has responded to Obama's concessions without having to give way on bigger issues such as Tehran's nuclear project.

But if the fate of some women who shared some of her attributes is an indication, the prospect do not looks promising.

n Zahra Kazemi, an Iranian-born Canadian journalist and photographer was abducted, imprisoned, raped, and ultimately killed in Evin during the presidency of Hojat al-Islam Muhammad Khatami. In 2005, a committee of enquiry identified Kazemi's killers, but Khatami refused to arrest them and ordered that the case be closed.

n Zahra Bani-Yaqub, a medical doctor, was arrested in Hamdan, west of Tehran, and died after 24 hours of torture and possible rape.

n Ada Haratounian, an Armenian-Iranian has been sentenced to three years in jail on a charge of "researching the situation of Christians" in the Islamic Republic. She is held incommunicado and denied the urgent medical treatment she needs.

n Parnaz Azima, a reporter for Radio Free Europe's Persian program was arrested, and had her passport withdrawn for months before being allowed to leave the country.

n Roya Toluee, a mother of three, spent months in prison, and was subjected to torture and rape, before being allowed a furlough to visit her husband and children. She used the brief moment of freedom to escape to Turkey.

n Haleh Esfandiari, a scholar partly of Iranian origin at the Woodrow Wilson Center in Washington DC, spent months in prison in Tehran before being released after she was forced into making sensational televised confessions.

Some women are in prison because they have campaigned for an end to gender apartheid in the Islamic Republic. Among them are Shahla Entessari, Parvin Ardalan, Fariba Davoudi, Susan Tahmasbi and Azadeh Forghani, who organized a "one million signatures" campaign in support for women's demands last year.

According to the official statistic of the regime, published last week, over 60,000 women are in prison in Iran today, representing almost 10% of all inmates. Of these, some 30,000 are held on charges of anti-Islamic activities and/or violations of the notorious Islamic Dress Code passed by the Islamic Majlis (parliament) in April 2006.

While the Khomeinist regime has always targeted women, the crackdown against women activists intensified under President Khatami and has continued during Ahmadinejad's first term as president.

Islamic Prosecutor-General, Mohseni Ejehei, a mid-ranking mullah and Khatami's close friend, identified women as "the Trojan horse" of the regime's many enemies.

"The enemies of Islam hide behind women because they think we will be soft on women," Ejehi said in a speech in Tehran in March 2007. "They are mistaken. We don't forget that the Prophet himself said that where there is woman, there is danger."

Amir Taheri's new book is "The Persian Night: Iran Under the Khomeinist Revolution" (Encounter Books).
Partager cet article
Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 14:26

AFP

mardi 28 avril 2009, sélectionné par Spyworld
logo

Les Emirats arabes unis sont devenus le troisième plus grand importateur d’armes conventionnelles dans un marché mondial en hausse de 21% en cinq ans, selon un rapport quinquennal de l’Institut international de recherche pour la paix (SIPRI) publié lundi.

"Cette arrivée des Emirats dans le peloton de tête des cinq principaux importateurs d’armes est le changement le plus significatif" intervenu dans le marché de l’armement entre 2004 et 2008, car ce pays n’occupait que la seizième place au cours des cinq années précédentes, précise le rapport.

Les Etats-Unis demeurent le principal exportateur de matériel militaire (31%) devant la Russie (25%) qui enregistre une progression de ses ventes de 14% par rapport à la période d’analyse précédente du SIPRI, de 1999-2003.

Ces deux pays sont suivis par l’Allemagne (10%), la France (8%) et la Grande-Bretagne (4%), précise l’institut, dont le siège est à Stockholm.

Chez les importateurs, les Emirats avec 6% des importations mondiales sont seulement devancés par la Chine (11%) et l’Inde (7%). Elles concernent près de 80 avions de combat F-16E américains et une cinquantaine de Mirage-2000-9 français, selon le rapport.

Ce dernier ajoute que vu le nombre de commandes passées en 2008 les Emirats continueront d’être un importateur significatif dans les années à venir.

La région du Moyen-Orient, avec un bond de 38% par rapport aux cinq années précédentes, lié surtout à la hausse des importations émiraties, est redevenue un des principaux importateurs d’armes conventionnelles, note le SIPRI.

Plus d’un tiers des exportations américaines (37%) ont été destinées à cette région depuis 2004. Israël a notamment acheté 102 avions F-16I.

"l’Iran n’a compté que pour 5% dans les exportations vers le Moyen-Orient", selon le SIPRI. L’Iran n’est que le 27ème importateur, juste devant l’Irak qui a commandé 140 chars M1A1 américains en 2008 et envisage l’achat d’avions de combat et de véhicules blindés.

"Bien que nous soyons très loin des niveaux atteints entre le début et le milieu des années 80, cette tendance reste inquiétante dans une région où subsistent de multiples sources de conflits potentiels ainsi qu’une confiance et une transparence limitées entre gouvernements", note l’un des chercheurs du SIPRI, Pieter Wezeman.

Le volume des exportations allemandes a augmenté de 70% ces dix dernières années et, dans la même période, sa part dans les exportations mondiales est passée de 7% à 10%.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 14:13

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche spéciale n° 2326

 

Ahmadinejad à son retour de Genève : L´idole du sionisme créée par l´Occident doit être brisée pour que l´humanité soit sauvée

 

D´après certains rapports parus dans les pays occidentaux, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad aurait adouci le discours prononcé à la conférence du Darfour les 22-24 avril 2009 à Genève, en raison des critiques publiques. Toutefois, à son retour en Iran, il a monté le ton contre l´Occident et Israël. Dans un discours donné le 23 avril 2009 à Eslamshahr, à proximité de Téhéran, Ahmadinejad a déclaré que l´Occident adorait l´idole qu´il s´était créée avec le sionisme et forçait le monde entier à faire de même, alors qu´il fallait briser cette idole pour sauver l´humanité. Il a ajouté que l´Occident avait inventé l´Holocauste et en avait fait un sujet sacro-saint, s´en servant pour prendre le cont rôle du monde

 

En outre, dans un discours prononcé le jour précédent lors d´une conférence à Téhéran, il a accusé l´Occident de "préparer le terrain à la réalisation des aspirations sionistes."Ci-dessous des extraits des discours prononcés à son retour de Genève : 

 

"Les Occidentaux ont inventé ce qui est connu sous le nom d´Holocauste et de sionisme"

 

Dans un discours prononcé à Eslamshahr, Ahmadinejad a dit : "Quel que soit le lieu que nous voulions visiter ou la conférence à laquelle nous participons, ils [les pays occidentaux] disent : "Qui voulez-vous critiquer ? [Vous pouvez critiquer les] Etats-Unis, l´Europe lors de la [Deuxième] guerre mondiale, la Guerre du Vietnam ou la Guerre de Corée, mais vous ne devez pas critiquer les sionistes." Les Occidentaux ont inventé ce qui est connu sous le nom d´Holocauste et de sionisme ; ils les ont sanctifiés et placés par-dessus toutes leurs croyances sacrées. Ils se sont rassemblés autour, et en brandissant la bannière de sionisme, en commettant violences et agressions, en répandant la guerre civile et en perpétrant des crimes sionistes, ils ont pris le contrôle du monde et espèrent le diriger.

 

Je leur dis : "Dans vos pays, vous permettez [même] que l´on s´oppose aux divins prophètes, au Saint des Saints." Ils répondent : "C´est la liberté d´expression." Mais quand on en vient à la question du sionisme, ils disent : "Taisez-vous. N´ajoutez rien." Ils [les pays occidentaux] ont forgé une idole appelée sionisme, qu´ils adorent et qu´ils veulent forcer tout es les nations à adorer.

 

J´affirme de [cette chaire] que l´idole du sionisme doit être brisée pour que l´humanité soit sauvée (…) (1) Ils doivent savoir que les nations libres, la nation iranienne et le peuple d´Eslamshahr, ne toléreront pas cette forme moderne d´adoration, qu´ils briseront avec force cette idole… Et de fait, ils l´ont déjà brisée.

 

"La Révolution islamique d´Iran a déjà été exportée. Ne le voyez-vous pas ?"

 

Un journaliste m´a demandé : "Souhaitez-vous encore exporter la Révolution ?" Je lui ai répondu : "La révolution iranienne a déjà été exportée. Les nations du monde ont entonné les slogans de la nation iranienne, parlent de fraternité, de justice et de paix, de combattre l´oppression et les crimes des sionistes. La Révolution islamique d´Iran a déjà été exportée. Ne le voyez-vo us pas ? Ne le percevez-vous vous pas ? Si vous vous rendez en Amérique, [vous verrez que] là-bas aussi, on scande les motos de la nation iranienne." (2)

 

Lors d´un discours prononcé le 22 avril 2009 à Téhéran dans le cadre de la Conférence internationale des procureurs islamiques, Ahmadinejad a déclaré : "Permettez-moi de dire quelques mots au sujet de la conférence de Durban à Genève : Ce sont les sionistes qui gèrent les relations internationales (…) Tous savent que le sionisme est un parti politique, et vous savez tous que le masque du judaïsme [derrière lequel ils se cachent] n´est qu´un masque, car le sionisme est dépourvu de religion et ils sont contre la religion, la race et l´humanité.

 

Le sionisme est un parti compliqué et grossier, qui opère en contradiction avec les enseignements des divins prophètes et contre l´humanité [en tentant] de prendre le contrôle des fondements du monde. Leur gestion du monde prend deux formes. L´une est le contrôle en coulisses : ils ont organisé les institutions [internationales] pour qu´elles oeuvrent de façon permanente à la réalisation des objectifs sionistes. Ils [les Occidentaux] ont préparé le terrain à la réalisation des aspirations sionistes et soutiennent à f ond le régime sioniste, sans pour autant porter le masque du sionisme.

 

Toutes les organisations – le Conseil de sécurité [des Nations unies] et les institutions politiques et judiciaires – appuient le sionisme avec enthousiasme, même si la marque sioniste n´est pas gravée sur leurs fronts.

 

Je pense qu´en coulisses, les sionistes gèrent ces institutions à leur propre avantage." (3)

 

"70% des Européens soutiennent la nation iranienne. C´est parce que les déclarations de la nation iranienne sont d´inspiration divine."

 

A son retour à Genève, Ahmadinejad a déclaré, dans un discours prononcé à l´aéroport Mehrabad de Téhéran : "Un journaliste m´a demandé à Genève : Pourquoi tenez-vous de tels propos ? Vos déclarations inquiètent les Européens." Je lui ai dit : "je vous mets au défi d´instaurer un référendum en Europe. Vous verrez que 70% des Européens soutiennent la nation iranienne. C´est parce que les déclarations de la nation iranienne sont d´inspiration divine." (4)

1] Fars (Iran), 23 avril 2009.

[2] ISNA (Iran), 23 avril 2009.

[3] L´Institution de la présidence iranienne, 22 avril 2009.

[4] Kayhan (Iran), 22 avril 2009.

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 13:20

Le chef de l'ONU fustige le Hezbollah

28/04/2009
JPOST.FR et AP

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a dénoncé lundi les mesures d'"intimidation" du Hezbollah au Liban avant les élections législatives prévues en juin, d'après l'AFP.

Il a également exprimé son inquiétude sur les activités du groupe chiite libanais en Egypte et dans la bande de Gaza.

La menace des organisations armées du Liban "crée une atmosphère d'intimidation dans le contexte des prochaines élections parlementaires. Elle nuit à la stabilité de la région et est incompatible avec les objectifs de la résolution 1559 [adoptée en 2004, ellei appelle au respect de la souveraineté et de l'indépendance politique du Liban et à une élection présidentielle libre et équitable] ", a expliqué Ban.

Le chef de l'ONU a jugé que l'arsenal militaire de ces groupes était "un défi direct à la souveraineté de l'Etat libanais et un obstacle au processus démocratique normal du pays".

Vendredi 24 avril, Ban a également condamné ce qu'il a nommé l'interférence du Hezbollah dans les affaires d'un autre pays.

"Je suis très alarmé que le Hezbollah ait publiquement admis de fournir son soutien aux militants de Gaza à partir du territoire égyptien", a-t-il dit.
"Une telle activité indique que le groupe opère en dehors du territoire libanais, par-delà son propre programme national. Je condamne cette interférence injustifiée dans les affaires domestiques d'un autre Etat membre souverain", a ajouté Ban.

Il a renouvelé son appel au désarmement du Hezbollah pour qu'il se transforme en un "parti exclusivement politique".

Appel rejeté par le groupe chiite, qui explique que son arsenal d'armes et de roquettes sert à défendre le Liban en cas d'attaque israélienne.

© 2008 Le Jerusalem Post édition Francaise
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis