Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 20:47

Menace irano- syrienne - Niveau d'alerte élévé en Israël - Les navires iraniens sont arrivés à Lattaquié

Adapté par Aschkel © 2011 www.aschkel.info

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4032994,00.html 


Un haut responsable iranien à Damas a indiqué à l'agence de presse IRNA que les deux navires qui avaient traversé hier le canal de Suez en direction de la méditerannée sont arrivés à destination en Syrie dans le port de Lattaquié

 

Selon cette source le commandant de la marine iranienne Habbibulah Ciara devrait arriver ce soir à la tête d'une délégation militaire en Syrie dans le port de Lattaquié où une cérémonie est prévue pour la réception des deux navires. Une délégation militaire syrienne accueillera la délégation iranienne.

Il est prévu que leur port d'attache reste Lattaquié en Syrie, bien que des excercices soient prévus en Mediterannée pendant un certain temps.

   

Deux navires ont passé le Canal hier le destroyer "Alevond" et le cargo "Harag". Ce sont les premiers navires iraniens qui franchissent le canal depuis la révolution islamique en Iran en 1979.  .

 

Pour Israël, ce rassemblement n'est autre qu'une provocation, et Avigdor Lieberman insiste pour que la Communauté internationale comprenne qu'Israël ne peut ignorer celle-ci

 

Mëme B.Netanyahu affirme que l'Iran et la Syrie cherche à exploiter la situation ambiante et étendre ainsi son influence.  

 

Le Commandant par intérim de l'armée iranienne a déclaré hier que Jérusalem devait être stupéfait de la présence des navires iraniens – Abd Al –Rahim Moussavi a ajouté que "les pays occidentaux doivent comprendre que l'armée iranienne est prête a défendre les ambitions sacrées du régime de la république Islamique."


Détail

theisraelproject

Les navires iraniens passent par le canal de Suez, une première depuis 1979

• Deux navires iraniens en direction de la Syrie pour un entraînement naval
• Missiles, canons et tubes lance-torpilles à bord des navires
• L'Iran a envoyé des navires dans le Golfe d'Aden; a testé des missiles en 2009

Jérusalem, 23 février – Pour la première fois depuis la révolution islamique iranienne en 1979, deux navires iraniens ont traversé mardi le Canal de Suez, en Égypte. La voie navigable internationale relie la mer Rouge à la mer Méditerranée.

Les officiels iraniens disent que les navires se dirigent vers la Syrie et la mer Méditerranée pour une mission d'entraînement naval d'une durée de un an, selon la BBC.

Parmi les navires concernés on compte un navire de guerre, Alvand, accompagné par un navire-ravitailleur, Kharg.

Le navire Alvand a été réarmé avec des systèmes de missile de croisière plus efficaces, le C-802, et des lanceurs de missiles. On compte parmi les nouveautés, des torpilles et d'autres canons.

La Corée du Nord aurait, selon la rumeur, aidé l'Iran à réarmer les navires avec des missiles puissants ayant une portée de 120km.

Avant que les navires ne traversent le Canal du Suez, des officiels iraniens avaient dit qu'il n'y avait pas " d'équipement militaire, de matières nucléaires ou produits chimiques à bord."

Toutefois, les analystes disent que les navires sont armés avec des missiles conventionnels.

Le Kharg " a 250 membres d'équipage et peut transporter trois hélicoptères. [L'] Alvand contient des torpilles et des missiles antinavire, " a rapporté l'ILNA (agence de presse iranienne).

Cette initiative a été décrite comme " un opportunisme syro-iranien" par des analystes à Washington, D.C., qui considèrent le passage des navires comme déstabilisant en cette période de changement en Égypte et dans la région. 
La marine iranienne a pris d'autres initiatives destinées à exprimer sa " persévérance et sa détermination, " comme l'ont dit ses dirigeants, et envoyer des messages à ses voisins.

L'Iran a envoyé, en mai 2009, deux navires de guerre dans le Golfe d'Aden, entre la côte Sud-est de la Péninsule arabe et la corne de l'Afrique, pour montrer sa force et y protéger ses navires pétroliers. 
Près de 20 000 navires traversent le Golfe d'Aden chaque année, en direction et en partance du Canal de Suez. Seul le mois dernier, 75 501 navires ont traversé le Canal de Suez

Iran a fait des essais de tir des " missiles surface-surface d'une portée de 2 000km " en mai 2009, mettant les bases militaires israéliennes et américaines dans la portée de l'Iran, selon Reuters.

Israël surveille étroitement le passage des navires.

L'Iran a juré de rayer Israël de la carte, finance les organisations terroristes, le Hamas et le Hezbollah, et poursuit un programme nucléaire illégal qui pourrait inclure des armes nucléaires.


Iranian Alvand Frigate

Navire de guerre iranien, Alvand (Photo - Département de la Défense des États-Unis)

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 16:48

Iran : La présence des éléments du régime Islamique au Bahreïn

 

F.DADRAS

Par Faramarz DADRAS

 

Chercheur et expert du renseignement

 

Ancien officier du service renseignement de la garde impériale de l’armée d’Iran, chercheur et expert du renseignement, fondateur et le directeur du site Internet de www.farhangiran.com en langue persane, auteur et traducteur des nombreux articles et études sur la question Iranienne et consultant d’auprès les medias.

 

Intervenant pour le site  © 2011 aschkel.info

 

 Sur le site du Ministère israélien des affaires étrangères en langue persane

http://www.hamdami.com/MFAFA

 


elements-du-regime-Islamique-au-Bahrein.jpg

Articles associés : 

 

Iran : Abou moussa, l’île forteresse photos


L’Iran sème le désordre au Bahrein pour déstabiliser l’Arabie Saoudite par la révolte des Chi’ites du Golfe et exécute ses propres opposants.


Une photo accablante prouve la présence d'éléments du régime Islamique au Bahreïn. Lundi dernier le 14 février une grande manifestation a été organisée par les opposants au régime Iranien à Téhéran et dans de nombreuses autres grandes villes du pays, en soutien aux révolutions de Tunisie et d’Ēgypte, curieusement ce même jour une grande manifestation était organisée par la population chiite du Royaume de Bahreïn.


De nombreux manifestants brandissaient des photos d’Ayatollah Khamenei l'actuel guide du régime de Téhéran et quelques photos d’Ayatollah Khomeiny le père de la révolution Islamique d’Iran.


Le but du régime Islamique était de  provoquer cette manifestation au Bahreïn, le même jour qu’en que celle organisée en Iran contre le régime afin de détourner l’attention des médias étrangers sur les événements intérieurs qui se passent actuellement en Iran.

  

Depuis quelques années les Chiites Bahreïnis sont manipulés par le régime de Téhéran pour renverser la monarchie de l’île de perle. En réalité depuis son arrivée au pouvoir, le régime Islamique tente par tous les moyens de renverser les régimes Arabes de la région au profit des Islamistes, notamment des Chiites et ce particulièrement en Irak, au Yémen et au Bahreïn ou vit une majorité de Chiite.

  

La présence iranienne dans les pays du Golfe persique remonte à des milliers d'années. Depuis l'époque Achéménide en 600 avant l'ère commune, jusqu'en 1971 le Bahrein était une province de l'Iran sous occupation de britannique À cette date, la Grande Bretagne a convenu avec le Shah d’Iran, Mohammad Reza Pahlavi, l’indépendance de Bahreïn en échange des trois îles Iraniennes dans le golfe persique qui ont étaient occupées ainsi par la Grande Bretagne, dont, Abou Moussa, Tombe grand et petite.

  

Depuis des nombreuses années, ces îles sont l'objet d'un différent et d'un conflit entre l'Iran et ses voisins du sud. Beaucoup de gens dans les pays du sud du golfe Persique ont des origines iraniennes.  

  

L'argent, corruption, pauvreté, inégalités sociales, mécontentement, l'hostilité envers l'Occident et envers les dirigeants des Ētats du golf persique, nationalisme iranien et croyance au Chiisme, sont des outils qu’emploie le régime islamique dans ces pays pour recruter des espions et des éléments pro régime Islamique. 

  

Après la révolution islamique en Iran, un grand nombre d'Iraniens s’installèrent dans les pays du Golf persique et les Émirats arabes unis.

  

L'année dernière avant la crise économique mondiale, huit mille sociétés iraniennes ont été enregistrées dans ces pays, la majorité de ces sociétés sont la propriété d’éléments des gardiens de la révolution et des services secrets iranienne.


Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:50

Dakar rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran

http://fr.news.yahoo.com/4/20110223/twl-senegal-iran-bd5ae06_1.html

Le Sénégal a rompu ses relations diplomatiques avec l'Iran mercredi, accusant Téhéran de fournir des armes à des séparatistes de Casamance qui ont tué trois soldats sénégalais cette semaine.

"Le Sénégal est outré de remarquer que des armes iraniennes sont liées à la mort de soldats sénégalais. Par conséquent, le Sénégal a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec la République d'Iran, à compter de ce jour", a annoncé le ministère des Affaires étrangères à la télévision sénégalaise.

Le ministère établit un lien entre des armes iraniennes et une attaque perpétrée dimanche en Casamance, une province du sud du Sénégal. L'attaque, imputée à des séparatistes, a tué trois soldats sénégalais et en a blessé six autres.

En décembre, Dakar avait rappelé son ambassadeur en Iran en se plaignant de n'avoir pas obtenu d'explications satisfaisantes à propos de la saisie au Nigeria d'armes en provenance d'Iran.

Le Sénégal avait annoncé fin janvier le retour prochain à Téhéran de son ambassadeur.

La Gambie a déjà rompu toutes ses relations avec Téhéran après l'interception en octobre dans le port de Lagos de 13 conteneurs d'armes en provenance d'Iran.

Diadie Ba, Marine Pennetier pour le service français

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:21

VOA-Hachked.JPG

USA : Le site Internet  de VOA " Voice of America ", piraté par les Cyber-pirates du régime Islamique.


 

22 février

Depuis une semaine, c’est la deuxième fois que le site Internet de la radio et télévision Américaine " VOA "  fait l’objet d'un piratage informatique par la Cyber- armée de la république Islamique. C’est le fruit de l'inefficacité de la politique américaine envers le régime Islamique. 

 

Un message en Persan et Anglais apparait sur l’écran ; "nous avons prouvé que nous pourrons le faire, madame Clinton. Voulez-vous entendre la voix des peuples opprimés au cœur des Etats-Unis? Nous exigeons que vous cessiez votre ingérence dans les pays islamiques!”

 

Ces attaques arrivent juste à la suite de la nomination d’un nouveau directeur pour la section en langue Persane de la  " VOA ", un Américain d’origine Iranienne, Ramin Asgard, ancien diplomate Américain en Turquie et dans les Émirats Arabes Unis et conseiller du Général américain, David Petraeus, à Kaboul. Ramin Asgard, est docteur en droit, il a également des expériences dans le renseignement.

 

Depuis l’élection du président Obama à la Maison Blanche, plusieurs médias américains dont le Washington Timesparlent d’infiltration par des agents  du régime Islamique d’Iran dans la section persane de la VOA . 

F.DADRAS

Faramarz DADRAS

 

Chercheur et expert du renseignement

 

Ancien officier du service renseignement de la garde impériale de l’armée d’Iran, chercheur et expert du renseignement, fondateur et le directeur du site Internet de www.farhangiran.com en langue persane, auteur et traducteur des nombreux articles et études sur la question Iranienne et consultant d’auprès les medias.

Intervenant pour le site  © 2011 aschkel.info 

 Sur le site du Ministère israélien des affaires étrangères en langue persane

http://www.hamdami.com/MFAFA

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:18


L'Ayatollah Khamenei au secours de Khadafi

par Faramarz DADRAS

Kadafi_Khamenei.jpg

Khadafi et Khamenei

Un site pro-régime de la République Islamique d’Iran, " pyknet " , accuse Israël d’avoir bombardé, a l'aide de ses avions F16, les opposants du régime de Kadhafi à Benghazi: Ce site Internet qui, en apparence soutien le “mouvement vert” en Iran, a publié, ce matin, un article sur l’insurrection des Libyens contre le régime du colonel Kadhafi.

 

Le site parle ainsi de l’arrestation de 65 personnes " Falashe " [ou Falashas] parmi les mercenaires venus au secours de Kadhafi, depuis le Soudan et l'Ethiopie, pour réprimer les insurgés libyens.

 

Ces mercenaires disposeraient déjà tous d’une formation militaire et seraient suspectés d’être des éléments de l’armée Israëlienne. Les " Falashe "(1) ont une ascendance juive et viennent du Sud Soudan et d'Ethiopie : 150.000 d’entre eux ont intégré la société israélienne, pendant que des guerres civiles font rage au Soudan et en Ethiopie; ajoute  le site!

 

Ce site est déjà connu par les experts du renseignement comme un des sites favorable au régime Iranien, tout en ayant une apparence qui laisse à penser qu'ils sont, en fait, contre le régime : Il existe des milliers de blogs et de sites Internet réalisés par la ministère de sécurité du régime Islamique et de service de renseignement des Gardiens de la révolution destinés à semer la confusion dans les esprits et la circulation des informations, en diffusant de fausses informations sur les sites, soi-disant, contre le régime d'Iran : la suite de cette manipulation médiatique est connue par les experts. Ces fausses informations seront reprises par d'autres sites du régime, notamment les sites Islamistes et Arabophones, et dans certains cas, par les medias étrangers, comme une source d'information fiable.

,

Depuis les événements de l’année dernière en Iran puis les révolutions de Tunisie et d’Égypte qui secouent à nouveau l’Iran et où l'opposition regagne du terrain, le régime des Ayatollahs vit un cauchemar permanent et essaie de priver les Iraniens de vraies informations.   

F.DADRAS


 

Chercheur et expert du renseignement

 

Ancien officier du service renseignement de la garde impériale de l’armée d’Iran, chercheur et expert du renseignement, fondateur et le directeur du site Internet de www.farhangiran.com en langue persane, auteur et traducteur des nombreux articles et études sur la question Iranienne et consultant d’auprès les medias.

Intervenant pour le site  © 2011 aschkel.info 

 Sur le site du Ministère israélien des affaires étrangères en langue persane


Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 13:34

 

Merci à Lucien, une vidéo édifiante! 

 

M'Bala en complet sous-fifre de l'islamo-fasciste Ahmadinedjad.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 08:36

Manifestations en Iran : les affrontements ont redoublé d’intensité en soirée

 

Iran Focus: 

http://www.iranfocus.com

photo archive

Les affrontements se poursuivent dans l’ouest de Téhéran aux cris de « Khamenei sera bientôt renversé, » selon un communiqué de la coalition du CNRI.  Les accrochages se sont étendus aux quartiers de Youssef-Abad et Amir-Abad .

 


Le communiqué dresse un bilan des derniers développements : 

 

« Dans la rue Takht-e-Tavousse, des manifestants criant « Mort au dictateur » ont répliqué par des jets de pierres aux agents qui leur lançaient des gaz lacrymogènes.

 « Des heurts ont éclaté entre les agents et les étudiants de l’université Charifqui conspuaient le pouvoir. 

 « Sur la place Enghelab et dans la rue Jamal Zadeh, vers 19h00 locales les affrontements ont redoublé d’intensité. Les gens lançaient des slogans et les agents essayaient par la violence de prendre pied dans le secteur.

 « A Jamal Zadeh, des jeunes courageux criant « Khamenei sera bientôt renversé » ont affronté des agents.

 « Les agents ont emmené des personnes arrêtées dans un lieu proche du tribunal de la révolution dans la rue Chariati. Un grand nombre d’arrêtés ont été emmenés à Kahrizak en ambulance.


 « Sur la place Mohseni, les manifestants jettent des pierres sur les miliciens du Bassidj aux cris de « Mort à Khamenei ». Les jeunes courageux du quartier de Sadeghieh lancent « Mort à Khamenei » et « Allah o Akbar » et des affrontements ont éclaté dans le parc du quartier aux cris de « Seyed Ali c’est le moment de partir ».

 « Dans la rue d’Azerbaïdjan, les heurts entre les jeunes intrépides et les agents se poursuivent avec intensité. Sur la place Vali-Asr, des voltigeurs de la milice qui poursuivaient les gens à moto pour les effrayer, ont été attrapés par des jeunes qui leur ont mis une raclée. Des tirs ont été entendus à Vali-Asr et Abbas-Abad.

 « Autour de la place Azadi des manifestations et des accrochages ont lieu, comme sur les places Fatemi et Imam Hossein, la rue Eskandari et le parc Sa’at

Des combats féroces ont été rapportés dans divers secteurs, y compris près de la télévision et le quartier d’Amir-Abad. Les manifestants se défendaient en jetant des pierres et en incendiant des bennes à ordure.

Sur la place Vanak, des affrontements violents ont opposé les jeunes aux forces anti-émeute, et se sont étendus après des tirs de gaz lacrymogènes, dans le secteur Mirdamad et l’avenue Kazeroun sud. Des coups de feu fréquents ont retenti dans ces quartiers jusqu’àYoussef Abad. Sur la place Vali-e Asr, les protestataires scandaient : “Nous n’avons pas donné de morts dans l’espoir d’un compromis ou pour saluer un guide criminel”.

Dans le sud de Téhéran, des groupes de gens qui descendaient l’avenue Rah-Ahan depuis Vali-e Asr, ont affronté les forces répressives le long du chemin. 

A Sanandaj (ouest de l’Iran), des agents armés effectuaient des patrouilles dans les rues. Le régime  a fait défiler ses troupes dans une sorte de carnaval burlesque pour tenter de cacher sa panique face aux manifestations qui secouent le pays. Des miliciens du Bassidj, des soldats et des agents en civil, jouaient dans une fanfare et battaient des tambours pour alourdir le climat de peur dans la ville. Outre Sanandaj, il y a eu des protestations à Mahabad et à Boukan. 

A Chiraz, en plus des heurts violents dans l’avenue Mola-Sadra et à la jonction du même nom, des agents de sécurité ont ouvert le feu sur les manifestants sur la place Namazi.»

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 07:39

 

 

Navires iraniens dans le canal de suez : pas une menace pour Israel
par Gerard Fredj

link

 
La marine israélienne surveille de près les navires militaires iraniens qui s'apprêtent à traverser le Canal de Suez, mais aucun préparatif ne laisse penser que ces navires présentent un danger pour Israël.

Ils sont attendus au port syrien de Latakia et resteront hors des eaux territoriales israéliennes.

Pour les militaires israéliens, il s'agit d'une " nouvelle provocation iranienne ".

Les navires sont de construction britannique et armés de missiles chinois et les services de la marine confient qu'en cas de confrontation, la marine israélienne n'aurait besoin d'aucune préparation particulière pour les couler rapidement.

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:41


 
DEBKAfile  Reportage exclusif 21 février 2011, 4:55 PM (GMT+02:00)

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

http://www.debka.com/article/20692/ 

Tags:  Iranian warships      Suez Canal    US-Iran    USS Enterprise 

 

 

L’USS Enterprise stationne juste en face de la flottille iranienne à l’entrée du Canal de Suez

 

Les sources de Debkafile dévoilent que les retards répétés et les déclarations contradictoires, concernant le transit de deux navires de guerre iraniens par le Canal de Suez vers la Méditerranée, découlent du face-à-face entre la flottille iranienne et cinq navires de guerre américains déployés durant les derniers jours sur la voie d’eau à l’entrée sud et tout le long du Canal.

 

Jeudi 17 février au soir, le porte-avions USS Enterprise, escorté par le croiseur lance-missiles USS Leyte Gulf et le bateau d’approvisionnement rapide, l’USNC Arctic, ont foncé vers le sud à travers le Canal. Vendredi matin, ils étaient sur place et ont pris position juste en face du croiseur Kharg et du destroyeur lance-missiles Alvand, de la 12 flottille de la marine iranienne, qui attendaient d’entrer dans le Canal de Suez à l’entrée sud, côté Mer Rouge. De plus, depuis la première semaine de février, l’USS Kearsarge, un autre porte-avions, a été posté sur le Lac Grear Bitter, en face d’Ismailia et des voies principales du canal, avec, à bord, un important contingent de marine’s.

 

 

Le porte-avions USS George Washington et l’USS Carl Vinson ont été déployés en supplément dans le Golfe d’Aden, le second ayant été ramené du Pacifique.


C’est, par conséquent, une guerre des nerfs qui est en cours.


Les navires de guerre iraniens impudents se sont trouvés pris à la gorge par une concentration majeure de la puissante marine américaine qui s’est rassemblée sur la Mer Rouge et à Suez et n’avaient plus la moindre certitude quant à ce qui se passerait s’ils poursuivaient leur mission de transiter par le Canal de Suez vers la Méditerranée, pour la première fois en 30 ans, pour se rendre en Syrie.


Dimanche soir, les autorités du Canal ont annoncé un nouveau délai de 48 heures, peu de temps après que la TV d’Etat iranienne ait eu la prétention de déclarer que les navires de guerre s’étaient déjà lancés vers la Méditerranée.

 

Et, finalement, le porte-avions USS Abraham Lincoln a tranquillement été transféré depuis le Bahrein, où se trouvent les Quartiers-Généraux de la 5è flotte américaine, au beau milieu du soulèvement anti-gouvernemental, vers un point juste en face des côtes iraniennes du Golfe. Ce renfort de la puissance de la marine, de l’armée de l’air et des troupes de marine américaines en des points stratégiques du Moyen-Orient est un avertissement à l’intention des perturbateurs leur intimant de ne pas exploiter le climat de révolutions, de soulèvements et de manifestations qui agitent les nations arabes. Le procédé envoie un message dédié à Téhéran, d’après lequel l’Administration ne permettra pas aux dirigeants de la République islamique de faire leur moisson militaire et politique en tirant partie des troubles – au Bahreïn ou n’importe où ailleurs.

 

En positionnant l’Enterprise juste en face de la 12è flottille, à l’entrée du Canal de Suez sur la Mer Rouge, le 17 février, Washington entendait confronter Téhéran à un rude dilemme, qui a été pratiquement explicité par le porte-parole du Département d’Etat américain, P.J Crowley, un jour plus tôt : « Si les navires font mouvement par le Canal, nous évaluerons ce qu’ils comptent faire exactement », a-t-il déclaré. « Le problème, ce ne sont pas les bateaux en tant que tels. Il s’agit de ce que les navires transportent, quelle est leur destination, quelle est la cargaison à bord, où elle va, pour qui et pour quel bénéfice ».  


C’était là, la réponse du porte-parole aux révélations de Debkafile du 16 février, d’après lesquelles le Kharg convoyait des missiles sol-sol de longue portée pour le Hezbollah. Cela laissait la possibilité qu’au moment où ils se risqueraient à naviguer dans le Canal de Suez, les deux navires de guerre iraniens se trouveraient encerclés entre l’Enterprise et le Kearsage et se verraient transmis la demande de permission que leurs cargaisons soient inspectées, conformément au dernier cycle de sanctions de l’ONU contre l’Iran, en cas de transport d’armes de guerre suspectes.

 

Selon les sources du renseignement de Debkafile, la floraison de déclarations contradictoires, depuis Le Caire et Téhéran a été rendue publique pour rendre opaque la situation exacte de la flottille iranienne et diffuser un brouillard sur les incertitudes de Téhéran quant à la façon de procéder. La prochaine date annoncée pour leur passage, mardi 22 février dans la nuit, sera le moment du test.

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 13:38
Menaces iraniennes
ParYAAKOV KATZ 
21.02.11

fr.jpost.com/

Téhéran pourrait attaquer Israël par l'intermédiaire de ses alliés du Hezbollah, afin de détourner l'attention de sa crise interne. C'est ce qu'ont annoncé plusieurs responsables du commandement militaire Nord, dimanche.


PHOTO: AP , JPOST

Les manifestations se sont intensifiées dans les rues de Téhéran, dimanche. Selon des sources locales, au moins deux personnes ont été tuées au cours d'affrontements avec les forces de l'ordre. Le Hezbollah aurait, par ailleurs, dépêché certains de ses hommes sur place afin d'assister les services locaux de sécurité.

Ambassades en état d'alerte générale

"Le monde islamique s'est toujours uni contre un ennemi commun : Israël", précisait dimanche un haut-responsable de la Défense, à Jérusalem. "Israël va devoir envisager comment répondre à ce genre d'attaque et déterminer, en fonction de sa réponse, si le monde risque de tourner son attention vers l'Etat hébreu au détriment des rues de Téhéran."

La semaine dernière, les ambassades israéliennes ont été placées en état d'alerte générale et quatre ont été temporairement fermées en raison de menaces d'attaques terroristes. Cette période est particulièrement sensible puisque le Hezbollah commémorait, la semaine dernière, la mort de son ancien commandant militaire Imad Mughniyeh.

Selon le ministère des Affaires étrangères, un certain nombre d'"incidents irréguliers" se sont récemment produits près de plusieurs sièges diplomatiques israéliens à l'étranger.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis