Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 10:35

 

 

!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

VOUS AVEZ DIT APARTHEID ? SHMUEL TRIGANO

Quel message veulent communiquer les promoteurs du boycott contre Israël ? Leur accusation d’apartheid est une offense à la réalité d’Israël, un mensonge, une falsification.

La nation israélienne est le seul peuple global du monde. On y trouve des Juifs – puisque ce sont exclusivement les Juifs d’Israël qui sont voués à la vindicte – originaires de plus de 120 pays du monde. On y trouve toutes les races, des Juifs noirs aux Juifs aux yeux bridés, en passant par les Juifs au teint mat de l’Inde ou du Yémen. On y parle toutes les langues du monde. Les panneaux de signalisation sont en trois ou quatre langues, dont l’arabe. On y trouve toutes les sensibilités, toutes les cultures de la planète. Et tous ces Israéliens furent à l’origine non pas seulement des consommateurs mais aussi des créateurs des pays qu’ils habitaient.

Continuer la lecture 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 14:25

 

      !cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

L’EGYPTE, ET APRES ? Raphaël DRAÏ

 

 

Au moment où cette chronique est diffusée, nul ne peut prévoir ce que va devenir, dans un avenir immédiat, le régime de Hosni Moubarak ni quel sera le destin de l’Egypte. La facilité irait à l’amalgame des situations tunisienne  et égyptienne. Ce serait, néanmoins,  aller vite en besogne.

Continuer la lecture 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 17:31

 

!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

 

LES DANGERS DE LA « COMMUNAUTE – SPECTACLE », Raphaël DRAÏ

 

Depuis l’année 2000, la communauté juive de France est affrontée aux manifestations constantes et récurrentes d’un mélange persécutoire d’antisionisme et d’antisémitisme. Elle y fait face avec courage, constance et détermination. Et parfois se produisent des pataquès comme celui qui a suivi l’interdiction, par la direction de l’Ecole Normale Supérieure, du meeting que se proposait d’y tenir le mouvement de boycott contre Israël. Alors, qui dit vrai s’agissant de la mesure d’interdiction de ce meeting, lequel s’est finalement reporté place du Panthéon où le CRIF s’est  fait  conspuer ? A lire le communiqué  du CRIF sur ce sujet  rien n’établit que son président soit personnellement intervenu pour  provoquer ce qui est présenté désormais comme un «  acte de censure ».

Continuer la lecture 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 21:23

 

 

!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

 

La montée du Front National

La montée en puissance du Front National imprime sa marque sur l’avenir politique de la France. Elle est le fruit légitime du politiquement correct orchestré par la bonne conscience de gauche depuis 25 ans. Le discours qu’elle a imposé sur toutes les scènes a à ce point-là obscurci les consciences qu’il est devenu une seconde nature au sein des générations plus récentes, qui ne jouissent pas du recul de l’expérience pour évaluer les choses. 

 

L’image des Juifs est totalement impliquée dans cette évolution. Comme l’antisémitisme, très ancien, émanant du fondamentalisme islamique, ne pouvait pas être reconnu comme tel, du fait du politiquement correct, il s’est vu retourné contre ses victimes, accusées d’en être responsables, qui du fait de l’agressivité supposée de la communauté juive, qui du fait de la culpabilité de principe d’Israël. C’est ainsi qu’aujourd’hui l’hostilité ambiante envers l’islam a pour adresse immédiate la communauté juive, comme on le voit avec la critique démagogique de l’abattage rituel ou de la circoncision. Et puis, oser critiquer l’islam se trouve compensé par une critique réputée égale du judaïsme qui devient ainsi sa justification morale. 

Tout cette critique s’adresse d’ailleurs à des leurres pour éviter de se confronter au vrai problème qui est celui de l’intégration de l’islam dans la communauté politique française, je dis bien de l’islam plus que des musulmans. Car c’est là le fondement du problème. Contrairement aux religions chrétiennes et au judaïsme, l’islam n’a pas été obligé de se réformer pour entrer dans l’Etat, comme ce fut le cas à l’époque napoléonienne avec le Concordat et le Grand sanhédrin. La réforme consistait en la dissociation dans ces religions de la religion et de la politique. Ce passage installa le cadre dans lequel elles se perpétuèrent par la suite.

Lire la suite : http://www.raison-garder.info/2011/01/la-montee-du-front-national/

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 21:21

 

http://www.raison-garder.info/2011/01/la-bourde-de-michele-alliot-marie-un-decryptage/


!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

 

La bourde de Michèle Alliot Marie : un décryptage

Il y eut un moment pathétique au début de l’affaire du mot malheureux de Mam, proposant à Ben Ali le savoir-faire policier de la France pour mater la révolte des Tunisiens. Interviewée à la télévision, on la vit perdre pied, une ombre de panique traverser son regard d’acier, comme si elle avait fait une grosse faute, révélant sa pensée profonde, à l’encontre des idées reçues. On a senti l’espace d’un instant vaciller son personnage de scène. 

 

Le phénomène est d’ailleurs sociologiquement intéressant, où l’on voit comment un lapsus peut faire le lit d’une campagne de presse avec séance au Parlement et 5 colonnes à la une dans certains journaux.Celà nous donne un indice du coefficient de mensonge du discours publlic.  La presse qui n’avait pas vu auparavant le scandale du régime tunisien s’empressa de voler au secours de ce qui fut défini d’abord comme une « révolution », comparée à 1789 ( !), et enfin, aux dernières nouvelles, à la  « révolution arabe » (sic). Derrière le politiquement correct en faveur de l’islam, on perçoit ainsi très bien le dépit et la frustration ressentie refoulés envers le monde musulman et l’attente envers lui. Et c’est la même presse qui orchestra le procès de Mam, comme pour se libérer de sa mauvaise conscience, avec vertu. Il est d’ailleurs très intéresssant de voir les médias célébrer de façon intempestive cette « révolution » dont l’avenir montrera ce qu’elle porte en elle. Très vite, pourtant, Mam reprit ses esprits et son ton martelé, scandalisée que l’on ait mal interprété ses propos ! 

On ne peut s’empécher de comparer le traitement de la Tunisie  avec le traitement d’Israël dans le discours public et diplomatique, y compris celui de Mam, d’une dureté symbolique sans appel, émettant des jugements à l’emporte-pièce qui tombent comme des couperets de guillotine et dont le pro-palestinisme peut être démontré par a+b.  

Cette comparaison est très instructive des moeurs politiques de la France. Les précautions de langage cauteleuses du gouvernement sur les événements tunisiens, l’absence de condamnation initiale et ferme, la déroute piteuse du refus de l’asile politique à Ben Ali, hier encensé comme rempart contre l’islamisme, le gel de ses avoirs hier accueillis à bras ouverts, soulignent à gros traits les vérités relatives du discours des hommes politiques et des gouvernements. Ils ne sont que des adaptations à des rapports de force.  

Lire la suitehttp://www.raison-garder.info/2011/01/la-bourde-de-michele-alliot-marie-un-decryptage/

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 10:27

 

Raphael_Drai 

Par Raphaël Draï

 

    Chronique de radio J, le 17 janvier 2011

 

« Lorsque l’histoire accélère, elle vous fait le coup du lapin », disait le politologue Bertrand de Jouvenel. Il y a quelques jours à peine, qui aurait pu prévoir et prédire que le Président tunisien allait être renversé et qu’il quitterait à la sauvette, lâchement, le sol de son pays ! D’où la prudence de presque tous les leaders politiques français, de droite comme de gauche, hormis les pétroleurs habituels, et cela jusqu’au milieu de la semaine dernière. Ensuite, faute d’avoir anticipé l’Histoire, l’on a fait mine de l’accompagner et c’est ainsi  que l’ex-maître de la Tunisie, au lieu d’atterrir à Paris, s’est retrouvé à Djeddah.  

Lire la suite sur : http://www.raison-garder.info/2011/01/impredictible-tunisie-pr-raphael-drai/

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 09:37
!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc
Le quai d’Orsay et les subtilités du langage diplomatique Jean Szlamowicz

La destruction de l’hôtel Sheperd, construit dans les années 1930 pour le Grand Mufti de Jérusalem, Haj Amin el Husseini (oncle d’Arafat, allié de Hittler, créateur de la division SS musulmane Handschar, fomenteur de pogroms comme celui de Tel Haï en Galilée), a récemment causé diverses réactions négatives envers Israël. Ce lieu, situé dans le quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem, a été acheté en 1985 par le millionnaire américain Irving Moskowitz qui finance divers projets de logements juifs. Dans son point presse du 10 janvier, le ministère des affaires étrangères offre deux déclarations qu’il faut comparer pour comprendre l’agressivité des positions françaises.

2- JERUSALEM-EST – TRAVAUX ENGAGES SUR LE SITE DE L’HÔTEL SHEPHERD

La France condamne vivement la démolition de l’hôtel Shepherd, à Jérusalem-Est, en vue de la construction d’une nouvelle colonie. Cette démolition fragilise la perspective d’un règlement durable du conflit, dans lequel Jérusalem est appelée à devenir la capitale des deux Etats, Israël et le futur Etat de Palestine.

Notre position sur les colonies est claire et constante. Elle a été réaffirmée unanimement par l’Union européenne dans les conclusions du Conseil Affaires étrangères du 13 décembre dernier : les colonies, y compris celles de Jérusalem-Est, sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle à la paix. Il est impératif à cet égard que les parties s’abstiennent de toute provocation ».

(…)

5 – TUNISIE

Q – Condamnez-vous la réaction très dure des autorités tunisiennes, qui ont fait tirer sur des manifestants, selon l’opposition? Les appelez-vous à la modération et à la retenue ? (…)

R – Nous déplorons les violences, qui ont fait des victimes, et appelons à l’apaisement. Nous sommes profondément attristés par le bilan humain des affrontements meurtriers du week-end en Tunisie. On compterait au moins 14 morts et de nombreux blessés. (…) La Tunisie est confrontée à des problèmes économiques et sociaux. Seul le dialogue permettra aux Tunisiens de les surmonter. La coopération entre la France et la Tunisie, qui est fortement orientée sur l’emploi, le restera. Aujourd’hui, l’urgence en Tunisie est à l’apaisement.

Lire la suite sur : http://www.raison-garder.info/2011/01/le-quai-d%E2%80%99orsay-et-les-subtilites-du-langage-diplomatique-jean-szlamowicz/

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 11:52

 

http://www.raison-garder.info/2011/01/explosif-maghreb-par-raphael-drai/#more-477

Explosif Maghreb par Raphaël Draï

Raphael_Drai

L’explosion et la répression des émeutes de la misère économique et de la détresse sociale en Tunisie et en Algérie appellent deux séries d’observations. En premier lieu, on aura noté la rareté des images et des témoignages en provenance de ces pays, pourtant situés à une heure d’avion de Marseille.

On imagine, au contraire, la ruée des journalistes et des caméras, si des événements comparables s’étaient produits en Israël ou en Cisjordanie. Au demeurant, les événements dramatiques dont ces pays du si proche Maghreb sont le théâtre ne sont pas sans lien avec les orgies d’images déclanchées par les deux Intifadas, sans parler de l’opération militaire d’Israël contre les milices du Hamas à Gaza.

 

Les reportages biaisés, les témoignages frelatés qui ont été alors diffusés par les médias en France et en Europe ont joué le rôle de véritables écoles télévisuelles et radiophoniques pour les jeunes gens mais aussi en Tunisie pour les cadres, qui aujourd’hui, font trembler les régimes concernés.

L’on attend d’ailleurs avec intérêt pour ne pas dire avec impatience les rassemblements et les défilés que ne manqueront pas de susciter toutes les ONG d’habitude si promptes à  mettre en cause l’Etat d’Israël, afin de condamner la répression parfois sanglante des émeutes d’Alger ou de Tunisie[1] …

Ensuite, ces émeutes ne seront pas sans conséquence pour la France et pour l’Europe. Elles confirment que le Maghreb est bien une chaudière qui peut exploser encore plus gravement. C’est pourquoi tous les Etats européens sont tacitement d’accord pour que l’ordre y soit maintenu, pourvu que la manière de l’obtenir ne soit pas ouvertement scandaleuse.

L’intégration de l’islam en France, à son étiage démographique actuel, pose suffisamment de problèmes pour que cette intégration n’en soit pas rendue encore plus difficile par une irrépressible poussée migratoire en provenance du Maghreb sinistré. L’un des cris poussés par les  manifestants se formulait  de la manière suivante : « Du travail ou des visas ».

Cette situation est d’autant plus déplorable et injustifiable que l’Algérie, pour ne citer qu’elle, regorge de ressources, mais accaparées par quelques clans pour lesquels les engagements de la révolution semblent enfouis dans un passé encore plus lointain que la Bataille d’Azincourt dans l’histoire de France.

 

Nul doute que cet immense échec ne serve à saler et à poivrer la propagande de l’extrême -droite en France. Une extrême- droite dont tout laisse penser que la jeune génération a de beaux jours devant elle. L’assassinat de deux jeunes français au Niger par des éléments d’Al Qaïda, que Nicolas Sarkozy a qualifiés de barbares, ne sera pas de nature à démentir ce pronostic.

 

                                              Raphaël Draï. Chronique de Radio J  du 10 janvier 2011.


 


[1] En attendant le silence de Stéphane Hessel  est assourdissant.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 11:29

 

 

!cid B0237F8C5C094CC5A71BD10E1BC87C19@PCdeJeanMarc

 

DEPREDATIONS MEDIATIQUES Par Raphaël Draï

 

Raphael_Drai

 

 

La condition juive exclut l’idée de vacances. Peu avant Noël, France Inter a diffusé en boucle un «  reportage » selon lequel, à Jérusalem, des Juifs religieux se livreraient à des actes de violence physique et symbolique contre des établissements, des habitants, des pèlerins ou des passants chrétiens. 

Et aussitôt certains autres Juifs, particulièrement vertueux, de clamer leur indignation avec force effets de manche éthiques, afin de rappeler le peuple d’Israël aux grands principes qui doivent commander ses comportements. Or en tout, et y compris en morale, l’excès est nuisible. L’Etat d’Israël est un Etat de droit. Quiconque y subit un préjudice ou y souffre une offense peut déposer plainte à la police ou saisir des tribunaux dont la réputation n’incite pas à la complaisance.

 

De là à mettre en cause cet Etat tout entier, ou une sensibilité religieuse tout entière, comme si ces actes de violence, inadmissibles ici comme ailleurs s’ils étaient avérés, étaient commis à leur instigation, il y a de la marge. Alors France Inter ou France Intox ?

Car il n’aura échappé à personne que ce «  reportage » a été diffusé  juste avant Noël.

Aurait –on voulu salir de manière délibérée la présence juive dans la Ville Sainte, sur la Terre Sainte, l’on n’aurait pas autrement procédé. L’on devrait alors constater une manoeuvre supplémentaire dans la stratégie actuelle de délégitimation de l’Etat «  Juif ». Fallait – il également  déployer un écran de fumée devant la persécution des chrétiens en terres d’Islam, persécution réelle pour le coup et que le Pape vient de condamner fermement, surtout après les violences commises durant la nuit de la Nativité.

Il faudra donc se pincer très fort pour se convaincre qu’en l’occurrence France Inter a honoré ses obligations de service public en matière d’information digne de ce nom. Il n’en va pas autrement avec cet autre «  reportage »  diffusé cette fois par un hebdomadaire à sensation, reportage relatif à la dénonciation par des militaires israéliens de cruautés et de  violences qui auraient été cyniquement commises par Tsahal en violation des droits de l’Homme et du droit international de la guerre.

Là encore, aucune enquête contradictoire. La presse mercantile, le prolétariat  journalistique et la volonté de nuire auront eu le pas sur le souci d’informer, tout simplement. Puisque nous en arrivons à la saison des vœux, formons celui – ci : que les auteurs de ces reportages à sens unique et à forte teneur idéologique le comprennent : loin d’entamer la volonté de vivre de l’immense majorité  des Israéliens, leurs  déprédations la renforcent. En cette période de l’année, le tourisme en Israël bat des records et les pèlerins affluent par avions pleins à ras bord. L’Histoire à venir pourrait à son tour être pleine de surprise.

 

Bonne année 2010.

 

                                           Raphaël Draï, chronique de Radio J du 27. 12. 2010.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 14:08

 

http://www.raison-garder.info/2010/12/chatiment-celeste-ou-responsabilite-humaine-par-raphael-drai/

 

raison-garder-mini-2[1]

 

 

Raphael_Drai

 

CHATIMENT CELESTE OU RESPONSABILITE HUMAINE ? Raphaël DRAI

 

 

Lorsque se produisent des catastrophes d’une ampleur comparable à l’incendie qui vient de consumer une partie des forêts  du Carmel, l’urgence est d’éteindre le sinistre et non pas d’en déclencher un autre. De ce point de vue, certaines interprétations religieuses ou pseudo -théologiques concernant les causes de ce méga- incendie ont provoqué, à n’en pas douter  chez plusieurs, plus qu’un malaise.  Pour savoir quelle a été la cause réelle de la mise à feu, le moindre est d’attendre les conclusions de l’enquête actuellement diligentée et de faire confiance aux investigateurs de la police israélienne. Pourquoi, alors, s’être précipité dans le commentaire apocalyptique, avoir imputé l’incendie  au non-respect du chabbat, avant d’en appeler à la téchouva individuelle et collective ?! La téchouva n’a pas ce sens-là. Parmi les victimes et en tous cas, parmi les personnes sinistrées, nul doute que beaucoup avaient  ajusté leurs téphilines le  matin et récité le chema avant de se coucher. Pourquoi mettre le nom  de D.ieu à toutes les  sauces de manière tellement compulsive ? Les auteurs de ces sermons manqueraient-ils d’arguments  sollicitant la seule intelligence des personnes qu’ils visent ? Imaginons ce que deviendrait cette sorte d’argumentation si , en la renversant terme à terme, on allait jusqu’à proclamer que cet incendie a été providentiel puisqu’il fait affluer vers Israël l’aide internationale, sans parler des secouristes turcs, jordaniens et même palestiniens .  En réalité, les leçons d’une si grave catastrophe doivent être tirées sur un tout autre plan. D’abord, s’agissant de la cohérence requise de l’action publique. C’est une belle et noble tache que de reboiser la terre d’Israël, mais ce serait, cette fois, une marque d’inintelligence que de ne pas prévoir en même temps la protection de ces belles forêts contre  d’inévitables accidents incendiaires. Par suite, les décisions gouvernementales prises en ce sens ne doivent pas être différées à cause de la concurrence des ministères et des lenteurs des bureaucraties. Enfin, lorsque la catastrophe s’est produite, malgré toutes les précautions prises, le plus important n’est pas de polémiquer et d’en rejeter la responsabilité sur autrui. Le plus important reste la reconstitution des forêts incendiées et la reconstruction des maisons brûlées. Espérons que cet ordre de priorité soit très vite entériné par les uns et par les autres. Après et après seulement, viendra la bénédiction divine.

Raphaël DRAI

raison-garder-mini-2[1]

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis