Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 22:10
Envoyé par Gilles :

Israël veut devenir une plaque tournante de la médecine mondiale
- Actu.co.il - 18 avril 2009

http://www.actu.co.il/wp-content/uploads/2009/04/hospital.jpg

L’excellence du niveau de la médecine israélienne, notamment dans certaines disciplines très spécialisées, pourrait permettre à Israël d’aider de très nombreuses personnes à travers le monde, mais aussi d’engranger des centaines de millions de dollars par an.

Pour cela, un ambitieux programme a été présenté récemment au Premier ministre Binyamin Netanyahou, à son ministre des Finances Youval Steinitz, et à son conseiller en économie, Ouri Yogev. Ce programme entend utiliser les installations médicales publiques israéliennes, ainsi que les praticiens d’Etat, pour développer le « tourisme médical » pour des malades venus de l’étranger.

A l’origine de cette initiative, le Dr. Tsvi Marom, fondateur et PDG de la compagnie « BATM Advanced Communications Ltd », soutenu en cela par les Dr. Ari Shamiss, Directeur de l’Hôpital Tel-Hashomer, et Prof. Shlomo Mor-Yossef, Directeur de l’Hôpital Hadassa Ein-Karem de Jérusalem. Ces deux établissements hospitaliers pratiquent déjà le « tourisme médical » mais sur une échelle relativement petite, et par l’intermédiaire d’une filiale.

Si ce programme est accepté par le gouvernement, il s’agirait d’une révolution dans le monde hospitalier israélien. Les malades venus de l’étranger seraient dirigés prioritairement vers les hôpitaux des « villes de périphérie », qui fonctionnent généralement sur un rythme plus faible, et seraient opérés par des équipes médicales employées de l’Etat.

On estime que dès la première année de sa mise en ½uvre, ce programme pourrait amener des dizaines de milliers de patients venus des pays de l’ancienne Union Soviétique, des Etats-Unis et même du monde arabe. Les prévisions en termes de recettes pour l’Etat sont également extrêmement encourageantes : des centaines de millions de dollar pour les deux premières années, puis plusieurs milliards de dollars annuels pour les années suivantes. Se rajouteraient à cela les recettes indirectes dues aux dépenses accessoires des patients ou de leurs familles en Israël : hôtellerie, compagnies aériennes, transports terrestres, tourisme en Israël etc…

Le ministère des Finances et les hôpitaux israéliens se montrent généralement très enthousiastes par ce projet, car à terme, les objectifs de ces gains pour l’Etat sont de développer les infrastructures médicales dans le pays et améliorer les prestations médicales pour les citoyens du pays.

Sans oublier de transformer ces patients en « ambassadeurs » pour montrer au monde l’image réelle d’Israël, pays au service de l’Humanité.

Source : [www.actu.co.il]
Flashmail
Partager cet article
Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 10:28

ISRAËL TEL-AVIV UNIVERSITY -

- LE PROFESSEUR SIMON BENNINGA LANCE UN MBA DESTINE AUX MEILLEURS CANDIDATS FRANCAIS

http://www.israelvalley.com/news/2009/04/29/22585/

 

 

Par Maxime Perez
Rubrique: Universités, sciences et r&d
Publié le 29 avril 2009 à 08:21

INTERVIEW SIMON BENNINGA. En septembre prochain, la prestigieuse faculté de Management « Léon Recanati », implantée à l’université de Tel Aviv, lancera un nouveau programme de MBA en anglais destiné aux étudiants étrangers. Ce Master à vocation internationale sera dirigé par le professeur Simon Benninga, qui enseigne la finance dans de nombreux pays à travers le monde et qui est l’auteur d’ouvrages de référence sur le sujet.

Q.- Simon Benninga, comment est né ce projet de MBA ?

R.- Notre faculté de Management dispose d’une excellente réputation, qui dépasse largement Israël. Ces dernières années, nous avons reçu nombre de demandes d’étudiants étrangers voulant suivre des cours ou s’inscrire à l’un de nos programmes. Seulement, jusqu’ici, tout ce que nous proposions était en hébreu et nous étions donc dans l’incapacité d’accueillir ces étudiants. L’idée de mettre en place un MBA en anglais s’est donc très logiquement imposée. Nous cherchons également au passage à élargir le cercle de nos étudiants. Le fait que, désormais, une partie d’entre eux viendront de l’étranger constitue un apport qualitatif indéniable pour notre « business school ».

Q.- Justement, comment avez-vous communiqué sur ce programme à l’étranger ?

R.- Nous avons principalement effectué des campagnes d’e-mailing, en utilisant nos réseaux et nos relations avec les écoles de management dans le monde entier.

Q.- Quelles sont les caractéristiques de ce MBA et sa valeur ajoutée ?

R.- Il s’agit d’une formation intensive qui s’étale sur un an. Dans un premier temps, les cours « habituels » y seront enseignés comme le marketing, la comptabilité, la finance, le contrôle de gestion, etc. Mais nous ajoutons à cela d’autres domaines particuliers d’enseignement comme la High Tech et la Biotech, très collés à la réalité israélienne, ainsi que le capital risque. Ces cours seront dispensés par des professeurs de renommée internationale que nous avons débauchés des plus grandes universités américaines comme Yale, Wharton ou encore Brown. Nous avons également fait appel aux meilleurs professeurs israéliens. Le niveau du programme est digne des plus prestigieux MBA à l’échelle internationale. Nous visons l’élite et espérons attirer des étudiants étrangers à qui nous fournirons les capacités et le réseau nécessaires pour s’accomplir professionnellement, ici en Israël ou ailleurs.

Q.- Quels sont les critères d’admission ?

R.- La sélection se fait bien évidemment sur dossier et, à ce titre, nos critères d’admission sont standards. Pour postuler à notre MBA, nous exigeons du candidat qu’il ait passé au préalable le GMAT, un examen en anglais qui permet de mesurer ses compétences pour l’étude du management. Par ailleurs, du fait que la plupart des candidats résident à l’étranger, les entretiens se font par téléphone. Pour ceux qui vivent en Israël, la procédure est plus simple. Ils sont convoqués directement.

Q.- Pouvez-vous dresser un tout premier bilan ?

R.- Nous souhaitons recruter un total de 30 à 40 étudiants. Les candidatures arrivent de toute part. Elles viennent principalement des Etats-Unis et du Canada, mais nous recevons aussi beaucoup de dossiers en provenance de Chine, d’Inde, du Costa Rica. En Europe, les demandes viennent de Russie, du Danemark, d’Italie et de France bien entendu. Tout cela est extrêmement prometteur pour la pérennité du programme.

Q.- Quel regard portez-vous sur les étudiants français ?

R.- J’avoue être très impressionné par le niveau des étudiants français. Ce sont des élèves brillants, studieux, qui s’investissent énormément. Nous misons beaucoup sur eux. D’ailleurs, la faculté de Recanati a mis en place plusieurs programmes d’échanges avec des grandes écoles de commerce en France, comme c’est le cas actuellement avec l’ESCP-EAP.

Q.- Le communiqué diffusé par l’université autour de ce programme met l’accent sur l’intégration d’étudiants arabes et palestiniens. Pour quelles raisons ?

R.- Il s’agit d’étudiants qui disposent de très grandes capacités. Le problème est que la plupart d’entre eux, à commencer par les arabes israéliens, ont en général un niveau d’hébreu largement insuffisant pour pouvoir être acceptés dans notre faculté. Du coup, leur potentiel est inexploité. Pour la famille Sofaer, qui a beaucoup investi dans ce programme et qui, par ailleurs, est d’origine syrienne, il est important que des étudiants arabes puissent s’insérer dans ce MBA. Je rappelle que la vocation de ce programme est de s’adresser aussi aux non-juifs.—

Propos recueillis par Maxime Perez

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 08:12

Voir un précédent article et le site du pipe-pline :


http://lessakele.over-blog.fr/article-29967150.html :

Les enjeux stratégiques du Pipeline Bakou-T-C-Ashkelon, par Gilles :


Site internet du Pipe-Line :
http://www.eapc.co.il/

Le potentiel de 2 gisements dépasse les $ 30 milliards. Israël deviendra une puissance gazière.

 

Israël est en passe de devenir une puissance gazière. Et pas seulement un producteur de gaz: les plus optimistes estiment aussi qu’Israël deviendra rapidement un exportateur de gaz, de quoi s’assurer de confortables revenus en devises.

Deux découvertes de gaz successives ont donné à Israël l’espoir de devenir un grand producteur gazier ainsi qu’un exportateur régional: le gisement “Tamar” au large de Haïfa, qui est estimé à 140 milliards de mètres cubes, et celui de “Dalit” aussi en pleine mer, avec 15 milliards de m³. Ces nouveaux gisements sous-marins sont donc trois fois plus importants que celui déjà en cours d’exploitation au large d’Ashdod.

Le potentiel économique de ces deux gisements dépasse les 30 milliards de dollars. Au total, il s’agirait d’une production annuelle de 4 milliards de m³ de gaz par an pendant plusieurs décennies. De quoi satisfaire à la consommation domestique et à la production d’électricité, et peut-être aussi d’en vendre à l’exportation.—

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 08:07

GRIPPE PORCINE: L'ACTION DE LA START-UP ISRAÉLIENNE NASVAX SPÉCIALISÉE DANS LES NOUVEAUX VACCINS FAIT UN BOND DE 150% À LA BOURSE DE TEL AVIV

 

Par Jacques Bendelac
Rubrique: Santé
Publié le 28 avril 2009 à 07:46

La solution à la grippe porcine se trouverait-elle en Israël? C’est ce que semblaient croire hier des investisseurs anonymes en spéculant sur l’action d’une start-up israélienne spécialisée dans les nouvelles technologies de vaccination Nasvax.

La société Nasvax est spécialisée dans la recherche de nouveaux types de vaccins, notamment contre la grippe. Des essais cliniques sont en cours, mais il n’y a aucune certitude que ces nouveaux vaccins soient une solution à la grippe porcine.

A l’ouverture de la Bourse de Tel Aviv, la valeur de l’action Nasvax a fait un bond de 150%. Il aura fallu un communiqué de la société pour calmer les esprits des spéculateurs; à la fermeture, l’action avait progressé de 15%.

Nasvax a été créé en 2004 par le Professeur Yechezkel Barenholz de l’Université hébraïque de Jérusalem qui en est aujourd’hui le principal actionnaire. Désormais, la société Nasvax est installée à Ness Ziona près de Tel Aviv. La société est cotée à la bourse de Tel Aviv depuis décembre 2006.

Jacques Bendelac

Partager cet article
Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 23:16

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Textile
Publié le 25 avril 2009 à 10:04

Thuasne muscle ses investissements et son encadrement à Saint-Etienne. Leader européen du textile médical, Thuasne va poursuivre en 2009 ses investissements industriels à Saint-Etienne.

Revue de Presse :

Selon usinenouvelle.com : “Des investissements « de plusieurs millions d’euros » pour accroître sa capacité de production et pour se diversifier avec des produits innovants dont la conception et le développement sont facilités par le dispositif de crédit impôt recherche.

« C’est le moment de nous renforcer, de gagner des parts de marché et de nous tenir prêts pour la sortie de crise », indique Elisabeth Ducottet, présidente de l’entreprise familiale stéphanoise, sans préciser le montant exact des sommes engagées. « Nous prévoyons aussi d’embaucher de jeunes ingénieurs à Saint-Etienne pour renforcer notre matière grise et notre encadrement ».

Le groupe a enregistré en 2008 un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros, au lieu de 110 millions en 2007 avec 1 300 personnes. L’année 2008 a été marquée par la reprise de l’allemand Thämert, deuxième marque mondiale de prothèses mammaires externes. Cette entreprise, qui dégage un chiffre d’affaires de 17 millions avec 250 personnes, est très présente en Allemagne, Europe du Nord, Italie, Espagne, Royaume Uni et en Europe de l’Est.

Thuasne a également ouvert en novembre 2008 une nouvelle filiale en Israël, portant à 17 le nombre de ses antennes commerciales à l’étranger. L’export représente environ un tiers de son chiffre d’affaires. Le groupe stéphanois s’intéresse par ailleurs aux compétences médicales de pays comme l’Inde et la Corée où il pourrait envisager des développements dans les prochaines années”.—

Dans la Loire, Vincent Charbonnier (Copyrights)

Source: L'Usine Nouvelle (Copyrights)

Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 23:10

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Economie & commerce
Publié le 12 avril 2009 à 10:09

Selon le magazine Forbes , 13 firmes israéliennes méritent de figurer dans le tableau mondial des leaders.

La liste des “TOP 10” est la suivante :

1. TEVA
2. AFRICA ISAREL
3. BEZEK
4. CHECK POINT
5. GAZITH GLOBE
6. I.D.B.
7. BANQUE LEUMI
8. DELEK
9. DISCOUNT BANK
10. HEVRA LEISRAEL

ISRAELVALLEY PLUS SUR TEVA
Leader mondial des médicaments génériques depuis ses dernières acquisitions en 2005, l’israélien TEVA renforce sa suprématie et vise une part de marché de 32% dès 2012. Le Nokia israélien est bel et bien né, dans un secteur totalement inattendu et bénéfique pour les consommateurs.

TEVA se classe parmi les 8 premiers producteurs mondiaux de médicaments en concurrence directe conceptuelle avec les grands tels Glaxo, Sanofi ou Pfizer.

Qu’est-ce qu’un médicament générique ?

C’est un médicament identique ou équivalent à celui d’une marque dont : la molécule active a été utilisée pendant de nombreuses années sur un très large panel de patients.

Ces millions de patients ont payé le prix fort pour l’accès à cette molécule pendant une longue période.

La molécule active n’est plus protégée par son brevet qui tombe dans le domaine public par expiration.

Ce sont des médicaments de confiance qui soignent bien, et en toute sécurité du fait des années d’expérience acquise.

Ils ont l’obligation légale d’être aussi efficaces que l’original.

La consécration des génériqueurs, et de TEVA Pharmaceuticals en première ligne, est venue dernièrement du souhait de la grande distribution d’offrir ces médicaments moins chers. Ainsi Wal-Mart, le n°1 mondial de la distribution, a-t-il passé un accord avec TEVA pour commercialiser des médicaments à 4$ dans ses rayons en 2007. Target, le n°2 américain n’a pas tardé à suivre, favorisant le libre accès à des médicaments de qualité à un prix abordable pour tous. Carrefour serait intéressé par cette stratégie en Europe.

Depuis, le géant Wal-Mart commercialise des médicaments génériques à 4$ contre 20 à 70$ pour les versions des grands laboratoires, et ceci tout en conservant des marges importantes. Wal-Mart compte déjà pour 5% des bénéfices de TEVA en 2006 et pourrait rapidement en représenter 10% avec cette vitesse de développement. Plusieurs centaines de médicaments génériques sont déjà en vente dans ses 2700 supermarchés avec le slogan “No one should have to cut pills in half” (personne ne sera plus forcé de couper la pilule en deux par manque d’argent).—

xl

Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 23:07

Par Nathan TSROR
Rubrique: France - Israël
Publié le 11 avril 2009 à 07:43

Les exportations israéliennes vers la France progressent. Israël exporte essentiellement des produits technologiques et de télécommunication, des métaux et des produits métalliques, ainsi que des produits chimiques.

La place des entreprises françaises continue à se renforcer en Israël. Au total, on recense une soixantaine d’entreprises françaises qui emploient près de quatre mille salariés.

Les sociétés israéliennes sont également bien représentées en France dans des secteurs aussi variés que l’Aéronautique (Israel Aircraft Industries), la Pharmacie (Teva), l’Alimentation (Yarden, Agrexco), les Télécommunications (Comverse, Alvarion, ECI Telecom) et l’Informatique (CheckPoint, Aladdin).

Le département commercial à l’Ambassade d’Israël en France, directement relié au Ministère du Commerce et de l’Industrie israélien, ainsi qu’aux différents organismes officiels, tels que le Bureau du Chief Scientist, Israel Export Institute et la MAI (l’équivalent du Medef en Israël) est un interlocuteur privilégié.

Il représente en France tous les niveaux de décisions et tous les secteurs économiques, ce qui permet d’organiser des délégations françaises ou des visites sur mesures pour des groupes français en Israël.

Il organise des rendez-vous one-on-one, comme par exemple en février, au Mobile World Congress de Barcelone, où nous fixons environ 200 rendez-vous entre les sociétés israéliennes de téléphonie mobile et les opérateurs, les équipementiers et les intégrateurs français.—

Nathan TSROR, Ambassade d’Israël

Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 15:13

Tsedek-Info d'Israël n° 75                              mai-juin 2009

 

 

Distinctions

 

- Fabriqué par Ofrat-Smart Trike Ltd de Sdérot, un tricycle s'adaptant à chaque âge de l'enfant, a obtenu une médaille à la Foire Internationale du Jouet de Nuremberg.

- Hila Plitmann, 36 ans, soprano, a reçu le prix "Grammy" de la meilleure performance classique au Centre Staples à Los Angeles, notamment pour son interprétation dans "Mr Tambourine Man, Sept poèmes de Bob Dylan" (2000)

- Le top model Bar Rafaeli a reçu le prix de la "Femme extraordinaire" dans la catégorie "Style" des mains de la reine Noor de Jordanie.

- Noa et Mira Awad, une musulmane, représentent Israël à l'Eurovision de Moscou en mai 2009.

- La compagnie aérienne EL Al a été classée 4ème sur la plan de la sécurité, au niveau mondial.

- Le parc Houlé du Fonds National Juif où viennent chaque hiver des millions d'oiseaux, des grues notamment, a été classé 9ème sur une liste de 20 sites naturels choisis par 300 experts internationaux comme lieu d'observation et de photographie.

- Yadid Algawi et Shahar Grvitz de l'école Arnit de la région Dan ont obtenu le 1er prix de la Compétition Intel des jeunes scientifiques (de moins de18 ans). Ils ont mis au point une méthode économique de purification des eaux, à l'aide d'un four à micro-onde et des plantes séchées Salvinia et Fistia.

 

High Tech

 

- Michael Zwebner, président d'Air Water Corporation de Jérusalem, a réussi à développer et à industrialiser un système américain breveté permettant de recueillir de l'eau potable à partir de l'air ambiant. La machine qui produit 5m3/j coûte 100 000 $. Elle est surtout destinée aux pays en voie de développement qui ont des pénuries d'eau ou un accès difficile à l'eau. Reminéralisée, l'eau recueillie peut être aussi embouteillée.

- Dans le même but, utilisant une technologie locale, la start-up EWA Technologies (Earth, Water, Air), créée en 2006 par Dr Etan Bar a développé une unité modulaire de 25 l/j qui peut être installée en batterie pour les besoins d'un village par exemple.

- Le piratage de la musique, des films et des images sur Internet est monnaie courante. Eyal Gura et Ofir Gutelzon ont créé Picapp qui offre aux bloggers et publicistes une énorme banque d'images, pour illustrer gratuitement et légalement leurs textes. En contrepartie, les clients réservent à Picapp un espace pour sa publicité, source de ses revenus. Par ailleurs, une description indélébile accompagnant chaque image permet de retrouver sa trace. Voir www.picapp.com 

- D'après le FBI, un crime violent sur deux et 6 crimes de col blanc sur 7 ne sont  pas résolus. Dr Ouri Hanani et Hadar Himmelman ont créé en 2000, MindCite à Rosh Haa'yin pour développer le renseignement par des méthodes de détection sur le web, basées sur l'ontologie, la sémantique et l'analyse par déduction. Son "Web Crawler" surveille les blogs, les chats, les forums, les nouvelles, tout ce qui est public et il fait, dans un délai record et avec une grande précision, un rapport circonstancié sur tout sujet demandé. Les rapprochements permettent d'identifier l'objet ou le sujet recherché. MindCite a déjà fait arrêter un assassin.

- Créée par Dr Ilya Fine, la société Elfi-Tech a mis au point un système de surveillance individuel et non contraignant, sans prise de sang, du taux de coagulation du sang (PT/INR). Cet appareil utilise la lumière dans son "Imagerie de contraste par laser" et la méthode appelée "Modèle de récupération circulatoire" pour déterminer la vitesse de circulation du sang et les vaisseaux où le sang a besoin d'être fluidifié. L'information est ensuite transmise au médecin par Wi-Fi ou par mobile. On réduit ainsi de 70/90 % les risques de thrombose.

- Filiale du groupe EDIG, Aora Solar a développé un produit modulaire et hybride pour générer de l'énergie solaire, sans occuper de grandes superficies. D'après le directeur, Youval Susskind, il suffit de 2000m2 pour produire100 kw, énergie nécessaire pour 50 maisons. L'ensemble compact et fiable en permanence comprend un concentrateur de lumière sur une tour de 30 m, 30 héliostats et une micro-turbine à gaz de moins d'un Mw. La nuit, relayant le soleil, n'importe quel combustible peut alimenter la turbine. Développé avec l'aide de l'Institut Weizmann et Rotem Industries, cet ensemble coûte 500 000 $. Une première installation commerciale se trouve au qibouts Samar près d'Eilat, le prototype ayant été testé en Chine.

 

Révélations

 

- Le saviez-vous ? Sir Roger Moore, alias James Bond, a donné ses cachets provenant du 4ème

festival de Musique de Chambre d'Eilat à un programme de l'Unicef encourageant la pratique de la circoncision en Afrique, afin d'éviter la propagation du Sida.

- Le saviez-vous ? Chaque année une promotion de 25 chiens guides pour aveugles sort avec un diplôme de l'Université Ben Gourion, après avoir suivi les cours adaptés.

- Le saviez-vous ? Contrairement à d'autres pays, en dehors du personnel diplomatique et celui de la marine marchande, soit 5600 personnes, les Israéliens de l'étranger sont obligés de rentrer pour prendre part à un vote électoral. Or sur le million d'expatriés, 245 000 ont gardé leur passeport israélien et pourraient voter, en tout cas ceux qui n'ont pas définitivement quitté le pays. Si la loi le permettait.

 

Défense

 

- ODF-Optronics de Tel Aviv a créé un détecteur audiovisuel "Eyeball" en forme de petite boule qui, lancée dans une zone suspecte étroite, permet aux troupes de combat urbain de surveiller les lieux. Elle peut être aussi accrochée à un câble, à une perche ou à un poteau.

La même société a créé aussi "Eyedrive", un petit robot robuste et léger d'observation à distance sur 360° et qui gravit les marches d'escalier.

- Pr Ygal Ronen et son équipe de l'Université Ben Gourion du Négev ont mis au point un procédé pour rendre le plutonium inexploitable à des fins militaires. Les fabricants de réacteurs livrent ceux-ci à leurs clients avec une certaine quantité de plutonium. Il suffit que ce plutonium soit neutralisé par le procédé israélien, en ajoutant au combustible 0,1% d'americium 241, avant son introduction dans le réacteur, pour le rendre inoffensif.

- La société israélienne IAI (Israel Air Industries) développe en série le drone rôdeur et tueur Harop, récemment présenté à la foire aérienne Aero-India de Bangalore. Le drone Harop est sophistiqué et capable à la fois de neutraliser les radars ennemis et d'attaquer les rampes de lancement de missiles. Harop peut patrouiller à 1000 km pendant plusieurs heures une zone désignée et repérer un missile en cours de lancement et le neutraliser avant son allumage, avec une charge de 23 kg. L'équipement russe S-300 est particulièrement visé, car ce système peut suivre une centaine de cibles à la fois et son radar mobile est difficile à brouiller. Harop est l'arme idéale, car il détecte tout missile à l'état inerte ou en mouvement et tout radar, même débranché.

 

Inventions et découvertes

- Yissoum est la société qui gère les brevets de l'Université Hébraïque de Jérusalem et Yeda est celle de l'Institut Weizmann de Rehovot. Ces 2 sociétés se situent parmi les 15 les plus importantes sur le plan mondial. Ainsi Yissoum a 5500 brevets couvrant 1600 inventions et a signé 480 accords de licence qui lui ont rapporté 55 millions $ l'an dernier. Les produits licenciés ont généré des ventes dépassant le milliard $/an.

- La mort d'un canari permettait de prévoir un coup de grisou. Comment prévoir la pollution d'un réservoir d'eau, suite à acte malveillant ? Shimshon Belkin, professeur à l'Institut Silberman des Sciences de la Vie, à l'Université Hébraïque, a trouvé des bactéries cultivées sur un lit d'agar agar qui deviennent fluorescentes instantanément en présence de polluants chimiques. Ce détecteur organique sera commercialisé dans 3 ans.

- Grâce au satellite  français Corot, une équipe dirigée par l'astrophysicien Dr Shai Zucker de l'Université de Tel Aviv a découvert la plus petite des 330 planètes découvertes hors système solaire, à ce jour. Elle pèse 4 fois plus que la Terre et elle est 1,7 plus large, avec une température ambiante de 1000°C et à une distance de 390 années-lumière

- Grâce à la découverte d'une équipe dirigée par Pr Avishai Dekel de l'Institut Racah de physique de l'Université Hébraïque, la théorie du Big Bang doit être partiellement revue. Une galaxie en spirale, comme la Voie Lactée, est formée de disques en rotation et s'étend sur une distance de 50 000 années-lumière. Riches en hydrogène, ces disques génèrent en permanence de nouvelles étoiles. Une galaxie elliptique est plus grande, plus arrondie et elle est constituée de disques contenant de vieilles étoiles rouges. Jusqu'ici on faisait l'hypothèse que les galaxies se forment à partir de boules de gaz qui s'aplatissent en disques fusionnant entre eux, le choc donnant naissance aux nouvelles étoiles. Des télescopes plus performants ont permis de remonter le temps jusqu'à dix milliards d'années, soit 3 milliards d'années après le Big Bang. De nouvelles observations ont montré que toutes les galaxies naissent d'un flux continu d'hydrogène froid le long de minces rubans, se transformant en disques tournants au sein de "la matière noire galactique". Ces disques éclatent en masses géantes de gaz devenant des étoiles.

- Zion Badash, 18 ans, de Savyon, a mis au point en 2 ans un petit appareil "Z5" qui, installé à l'entrée d'air d'un moteur à combustion interne, réduit les émissions de gaz et la consommation de carburant de 40% ! Il est vendu sur Internet à 208 $ pour placer dans les automobiles.

- Dr Michael Gozin de l'Ecole de Chimie de l'Université de Tel Aviv a découvert que la transpiration portait en elle des indices identifiant les individus (ID) et son analyse chimique pourrait remplacer les empreintes digitales. En dehors de la lutte contre la criminalité, cette méthode pourrait être utile dans la recherche d'enfants disparus, dans l'identification de maladies ou pour repérer des individus recherchés aux postes de contrôle, avec un "nez bionique".

 

Problèmes de société

 

- D'après le Bureau Central de Statistiques, il y a 1,69 million de familles en 2007, la famille juive ayant en moyenne 3,5 individus, la famille arabe, 4,9. Il n'y a que 101 000 familles monoparentales, avec des enfants de moins de 17 ans. 97% des couples sont mariés, ce taux ayant tendance à diminuer.

- Créée par Dr Frank Luger, Mensa réunit 200 personnes douées ou géniales venant de tous les horizons pour des activités communes. 500 personnes ont réussi le test d'entrée, gardé en partie secret, mais comprenant les Matrices progressives de Raven. Mensa est aussi un réseau international qui sélectionne les élites sur le plan de l'intelligence. Selon Ariel Knafo, psychologue à l'Université Hébraïque, l'intelligence est pour 40% génétique chez les enfants et pour 60% chez les adultes. Selon le président de Mensa, Roy Daya, on est génial dans "quelque chose" et chaque individu peut devenir génial en repérant l'activité où il est le plus doué et en s'y adonnant, au lieu de se disperser dans une multitude d'activités où il est tout à fait moyen ou médiocre.

- Le Web est devenu un moyen de stimulation des filles anorexiques. D'après Dr Meyran Boniel-Nissim, de l'Université de Haifa, qui préside l'Association des désordres alimentaires, l'anonymat de l'internet favorise la promotion auprès des très jeunes d'un "idéal", la déesse "pro-Ana", qui ne cesse de perdre du poids. De plus en plus, ce groupe se transforme en une secte portant des signes distinctifs (boucles d'oreille, bracelet…) et pratiquant le culte de la mort par la famine.

 

Zoologie

 

- Pr Yossi Loys zoologue à l'Université de Tel Aviv a découvert que lorsque la nature devient rude pour les coraux du type "champignon", un réchauffement par exemple, les femelles deviennent mâles. En effet en période de stress, la variété mâle résiste mieux à l'environnement. Cette évolution est déjà constatée dans les orchidées et certains arbres. Le phénomène est réversible.

 

Archéologie

 

- En 749, un tremblement de terre au Golan détruisit une synagogue à Oum-al Kanather (Mère des Arches) et la ville de Sousita. Ayant une structure de18x13m et une hauteur de12m, la synagogue serait la plus grande des anciennes synagogues découvertes. L'ingénieur Yeshou Drei et l'archéologue Haim Ben David de l'université Bar-Ilan ont entrepris de la reconstruire à l'aide des blocs de basalte trouvés sur place.

- Les archéologues de l'Autorité des Antiquités ont découvert un buste de 5 cm d'un boxeur romain datant du 2ème siècle, lors d'une excavation sur le site d'une construction détruite par un tremblement de terre au 5ème siècle. Ayant une barbe en collier et des yeux en amande, ce buste servait comme "poids".

- La même Autorité a découvert à Oum Touba, au sud de Jérusalem, sur un fragment de cou de jarre, une inscription hébraïque comportant des lettres de l'alphabet, de "Hé" à "Kaf, séquence gravée par une aiguille de fer et datant du 2ème s avant l'ère courante.

Oum Touba est la Netofa biblique mentionnée dans 2Samuel 23/28-29.

Culture

 

- Au 13ème Festival du Film Séfarad de New York, le thème de la famille a permis à 2 films de se distinguer. "Zrubavel", réalisé par Shmouel Beru (meilleur film dramatique au Festival de Haifa) et mettant en scène un bar-mitsva éthiopien;  et "Le feu de l'Intérieur" de Lorry Salcedo Mitrani, un péruvien qui décrit la vie en Israël d'immigrants issus de mariages mixtes d'Européens avec des Indiens d'Amazonie.

- La Galerie Max & Iris Stern à l'Université Hébraïque du Mont Scopus a organisé une exposition d'art pour les aveugles, appelée "Sentir et comprendre ou l'Art en touchant", inversant l'esprit des autres expositions d'art où on vous dit "de ne pas toucher". En fait, toutes les oeuvres exposées peuvent êtres comprises sans être vues, simplement par la caresse des doigts, et à l'aide d'un audio-guide.

- Le compositeur Avner Dorman se révèle comme une star internationale, ses œuvres étant interprétées par de très nombreux orchestres, notamment "Epices, parfums, toxines" où se mêlent les percussions orientales aux instruments classiques. Il s'est fait remarquer à 25 ans pour son "Elef Symphony" qui lui a valu la prestigieuse récompense du "Premier Ministre" en 2001.

- Abraham Kuchnir a porté à l'écran la légende de Bruria, cette héroïne lettrée du 2ème s. qui a eu des relations difficiles avec son père Rabbi Méir, relations qui se sont terminées en drame. Dans le rôle de Bruria (nom du film) l'irrésistible Hadar Galron, actrice orthodoxe.

- Depuis quelques années 15 000 Africains ont réussi à se réfugier en Israël, chassés de leur pays, puis d'Egypte. Les 2/3 d'entre eux sont en situation illégale. Avec l'aide de l'organisation des étudiants de l'Université Hébraïque pour les Réfugiés soudanais et de sa propre organisation humanitaire créée en 2007, l'ASSAF, association en faveur des réfugiés et des chercheurs d'asile, Elisheva Milikowsky a organisé à Pâque l'exposition "Maror" (amer) au musée Betsalel.

Y ont été exposées des œuvres liées à l'exode africain et à ses souffrances par des artistes israéliens et par les réfugiés eux-mêmes.

- Un nouveau Centre d'art contemporain a été créé à Jaffa, rue Pasteur, par le mécène et philanthrope Samuel Hayek où on prévoit 6/8 expositions/an. La 1ère est intitulée "Anorexic babes", attirant l'attention sur ce fléau qui dévaste les jeunes.

 

Santé

 

- Une étude internationale menée par Pr Avraham Haim et Pr Boris Fortunov de l'Université de Haifa, avec la coopération de l'Université du Connecticut, montre que les hommes exposés à la lumière artificielle de nuit sont plus exposés au risque du cancer de la prostate que les autres.

- Immigrant de France, Dr Stephane ben Shoshan a développé une méthode de soin de l'hernie discale sans chirurgie. Lors d'une anesthésie locale de 30 minutes, il injecte de faibles doses de stéroïdes dans les zones sensibles, repérées par scanner. Le patient peut vaquer aussitôt à son travail.

- Pr Ouri Alon et son équipe du laboratoire de Biologie moléculaire à l'Institut Weizmann ont analysé un millier de cellules humaines, en les répertoriant à l'issue d'un traitement de chimiothérapie. Breveté, permettant de savoir quelles cellules résistent le mieux après une chimiothérapie, l'outil obtenu sera utile aussi bien pour la recherche fondamentale que pour la recherche de médicaments luttant contre le cancer.

Internet

 

www.NavNGo.co.il  est le site de iGo qui fabrique des GPS  et iGO8 est un GPS pour orthodoxes qui vous indique les synagogues et les restaurants cacher, vous parle en Yiddish et vous récite "brikhat haderekh", la prière de la route.

Comme www.debka.com, site d'infos sensibles, a un nom arabe désignant une danse libanaise, www.latma.co.il est un nouveau site satirique "pas du tout politiquement correct", apportant la contradiction aux médias établis de la gauche-ashkénase-laïque-paix-à-tout-prix-centrée-à-TA-où-tout-est-permis) dont le nom arabe signifie "coup".

 

 

source: Jerusalem Post, Jerusalem Report, Haaretz, Yédiot Ah'oronot -- contribution: Albert SOUED

la série de Tsedek-Info est en ligne à http://www.nuitdorient.com/40a.htm 

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 10:42

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Défense & aéronautique
Publié le 10 avril 2009 à 09:51


PR Photo courtesy of Elbit Systems Ltd
Israeli drone  PR Photo courtesy of Elbit Systems Ltd

BREAKING NEWS - IsraelValley ne pouvait pas l’annoncer car cette information très sensible était sous embargo : Israël va vendre des drones Militaires aux Russes. La confirmation d’un nouveau “Printemps” des relations entre la Russie et Israël se confirme.

La coopération entre Israêl et la Russie est couverte par la censure militaire. Le nom de la firme exportatrice israélienne est connu en Israël mais n’a pas encore été divulgué. Le montant de la transction est très important mais les chiffres n’ont pas encore été diffusés à Jérusalem.

La presse Russe vient de l’annoncer ce matin (Ria Novosti): “Une société israélienne livrera un lot de drones à la Russie, a annoncé vendredi devant la presse le vice-ministre russe de la Défense en charge des armements, Vladimir Popovkine.

“Nous avons conclus un contrat avec une compagnie israélienne sur la livraison de plusieurs systèmes sans pilote”, a indiqué le responsable.

Le vice-ministre s’est rendu en personne en Israël pour se familiariser avec leur fonctionnement et leur maniement”.

Selon l’AFP : “Il s’agit du premier contrat militaire entre Israël et la Russie, fournisseur traditionnel d’armements à la Syrie et l’Iran, ennemis jurés de l’Etat hébreu.

Les experts militaires estiment que la Russie manque cruellement de drones efficaces et qu’elle s’en est rendue compte lors de la guerre en Géorgie. Les appareils dont dispose l’armée russe datent des années 1970-1980 et ne correspondent pas aux exigences modernes.

Tbilissi a largement utilisé ce type d’armement, acheté en Israël, notamment lors d’une attaque qui blessa le commandant des troupes russes dans le Caucase, le général Anatoli Khroulev, faisait remarquer après la guerre l’analyste militaire russe Pavel Felgenhauer”.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 15:55

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Vins
Publié le 9 avril 2009 à 08:16

Les vins haut de gamme font leur apparition dans les foyers israéliens. Aujourd’hui, de nombreux moyens sont à la disposition de ceux qui veulent se former un peu plus le palais : présentations, conférences, dégustations.

JPost : “La route est encore longue, avant même d’arriver au niveau de pays comme les Etats-Unis ou l’Australie en termes de connaissances vinicoles, mais les Israéliens sont en bonne voie”, note Gaï.

Les Caves du Golan insistent sur la nécessité de “s’ouvrir”. “C’est l’occasion de dire aux gens ‘appréciez, essayez, laissez-vous tenter’. C’est une véritable mission. Mais nous la menons avec plaisir”, conclut-elle.

A titre indicatif, les Caves du Golan exportent aujourd’hui leurs bouteilles dans pas moins de trente pays, la France étant devenue leur deuxième importateur, après les Etats-Unis.

Après Pessah, l’accent sera justement mis sur l’”éducation” du public français : sur les ondes de Radio J, les auditeurs pourront découvrir tout un éventail d’informations concernant les multiples secrets des cépages, provenances et saveurs des bons vins. Aujourd’hui, Israël n’a plus peur de promouvoir ses crus sur la scène internationale.”

Source: ANICA POMMERAY DU JPOST

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis