Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 14:25

ISRAËL DRONES – L’armée israélienne travaille sa force de dissuasion et présente son nouveau drone : le « Heron »




http://www.israelvalley.com/news/2010/02/22/26477/

Feb 201022

Par Maxime Perez, à Tel Aviv
Rubrique: Défense
Publié le 22 février 2010

Heron

Mardi, à Tel Nof, il y avait foule. Photographes, journalistes, officiels, l’euphorie ambiante n’était pas sans rappeler les festivités de l’indépendance, période à laquelle les bases de l’armée israélienne s’ouvrent au public, permettant à chacun de poser à souhait devant les tanks et les jeeps de Tsahal.

Connue pour abriter des escadrilles de F-15, la base aérienne de Tel Nof offrait hier un intérêt nouveau : le « Heron TP ». Fièrement exposé sur le tarmac, cet avion sans pilote impressionne par sa longueur et son envergure, respectivement de vingt-quatre et vingt-six mètres, une dimension quasi similaire au Boeing 737.

Le drone, baptisé « Eitan » par son constructeur Israel Aerospace Industries (IAI), est l’aboutissement d’une dizaine d’années de travaux de recherches réalisés par les ingénieurs de l’IAI (Israel Aerospace Industries), en étroite coopération avec l’armée de l’air.

Heron Véritable mastodonte, l’appareil pèse près de 4,5 tonnes en configuration optimale, pouvant emporter jusqu’à 1000 kilos d’armements tandis que son matériel de reconnaissance, composé de caméras, radar et systèmes infrarouges, n’excède pas 250 kilos.

Dans un communiqué, l’armée israélienne présente le Heron TP comme une « percée technologique ». Et pour cause. Unique, le nouveau drone dispose d’une autonomie d’une vingtaine d’heures dans les airs et peut opérer à 13.000 mètres d’altitude, des capacités lui permettant d’atteindre aisément le Golfe persique et d’y effectuer des missions cartographiques.

« Le Heron a les moyens de mener des opérations d’un nouveau type si elles s’avèrent appropriées », a prévenu Ido Nehushtan, le commandant de l’armée de l’air israélienne, au cours de la cérémonie d’inauguration du drone à Tel Nof.

Sans désigner explicitement l’Iran, nombre d’officiers israéliens ne cachent pas que l’avion sans pilote s’avère un atout de poids dans le contexte de tensions régionales actuelles, cristallisées autour des ambitions nucléaires de Téhéran et de ses mises en garde belliqueuses à l’égard de l’Etat hébreu.

Au sein de Tsahal, le « Heron », sous ses différents modèles (Harfang, Eagle), est incontestablement le drone le plus utilisé sur le terrain, comme lors de l’offensive à Gaza en janvier 2009. Illustration de leur rôle croissant dans les opérations, le temps de vol des drones israéliens a décuplé depuis la deuxième guerre du Liban, passant de 4176 heures par an en 2006 à près de 15.000 heures en 2008.

Israël a été un précurseur dans l’emploi des drones puisque son industrie militaire a commencé à en mettre au point dans les années 1970. Leur première apparition sur un champ de bataille date de la guerre de Kippour, puis en 1982, contre les bases de l’OLP au Sud-Liban.

L’Etat hébreu est aujourd’hui le concurrent le plus sérieux des Etats-Unis dans la commercialisation de ces appareils. Les principaux clients des industries israéliennes sont la France, le Brésil, l’Inde, l’Australie et la Turquie.

MP

 

http://robostuff.com/wp-content/robostuff-com/gallery/robots-catalog/iai-heron.jpg

Partager cet article
Repost0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 21:29

Tsahal reçoit une nouvelle flotte de drones

Tsahal reçoit une nouvelle flotte de drones - © Juif.org
L’armée de l’air israélienne a reçu dimanche une nouvelle flotte de larges drones (avions sans pilotes) qui, selon elle, peuvent voler jusqu’en Iran.
 
Des responsables de la force aérienne disent que le drone Heron TP (Eitan) a une envergure de 26 mètres, lui donnant la taille d’un jet transportant des passagers. Ils disent que ces avions peuvent voler plus de 20 heures consécutives, et sont essentiellement utilisés pour la surveillance et le transport de charges utiles.
 
Les drones, construits par les Industries Aérospatiales Israéliennes, société d’état, ont d’abord été utilisés durant la guerre entre Israël et la bande de Gaza l’année dernière.
 
Lors d’une cérémonie d’inauguration dimanche, des responsables ont refusés de dévoiler la taille de la nouvelle flotte ou si ces avions ont été conçus pour être utilisés contre l’Iran.
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 22:37
...Ahmadinedjad commencera à faire dans son pantalon...
L'Inde procède avec succès à un tir d'essai de son missile balistique à capacité nucléaire Agni III
Publié le 2010-02-07 
 
 



Après avoir procédé le 11 Janvier aux tirs de 2 missiles air-air à courte portée Astra, Avec Astra, l'Inde affirme qu'elle est le seul pays, hors OTAN et Russie, à avoir développé un missile air-air supersonique sophistiqué.

India's longest range Agni-III missile blasting off from Wheeler Island, off Orissa coast on Sunday.


India's longest range Agni-III missile blasting off from Wheeler Island, off Orissa coast on Sunday.


NEW DELHI, 7 février (Xinhua) -- L'Inde a procédé dimanche avec succès à un tir d'essai de son missile balistique Agni III (Capable d'envoyer une ogive nucléaire à plus de 3000 kilomètres) capable de transporter des charges nucléaires, au large de l'Etat d'Orissa (est), selon des sources du ministère indien de la Défense.

"Le missile, d'une portée de plus de 3.000 km, a été tiré depuis l'île Wheeler dans le district de Balasore dans l'Etat (d'Orissa) vers 11H00 heure locale. Le tir d'essai a été un succès", ont indiqué les sources.

L'Agni III, propulsé par un système à combustible solide de deux étages, a été mis au point sur la base de l'Agni II.

"Les scientifiques indiens de la défense ont surveillé le lancement et le tir d'essai dans l'ensemble et analyseront bientôt les données en vue de toute modification si nécessaire", selon les mêmes sources.
french.news.cn

http://beta.thehindu.com/news/national/article102369.ece

The launch of Agni-III, the missile with the longest range in India’s arsenal, from the Wheeler Island off Orissa on Sunday was a complete success.

Lifting off majestically at 10.50 a.m., it travelled its entire range of 3,500 km. and came down accurately on its target in the Bay of Bengal.

During its 800-second flight, it reached an altitude of 350 km. and its re-entry module sliced into the atmosphere, withstanding searing temperatures of 3,000 deg. Celsius.

The two-stage, surface-to-surface ballistic missile can carry nuclear warheads.

The nuclear triggering mechanism worked well although the missile carried only chemical explosives as payload.

An elated V.K. Saraswat, Scientific Adviser to the Defence Minister, called it “a fantastic launch and a hat-trick.”

Talking to The Hindu from Wheeler Island, he said, “it shows the maturity of the missile’s design and the quality of its systems because we have had three successes in a row without any blemish.”

“The flight gave us the full range and pin-point accuracy. The missile travelled accurately its entire range to its last decimal place as we had planned. ”

Jubilation in the control room

As the nuclear-capable Agni-III missile zeroed in on the pre-designated target in the Bay of Bengal with copybook precision, anxiety turned into an all-round jubilation in the control room at Wheeler Island off the Orissa coast on Sunday.

There were loud shouts, clapping, hand-shaking and hugging as missile scientists, software experts and other team members congratulated each other.

“It was all about the success of the efforts put in by DRDO scientists and the anticipation of the user agency of the excellent system being acquired by then,” said a top DRDO official in the control room.

Later, the euphoric staff carried V.K. Saraswat, Scientific Adviser to the Defence Minister; Avinash Chander, Agni Mission Director; and V.G. Sekaran, Project Director, on their shoulders.

Dr. Saraswat congratulated the scientists for scoring a hat-trick of successes with Agni-III.

He urged them to continue with their hard work and make a grand success of Agni-V, which is planned to be launched by the end of the year.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 19:32

ISRAEL DEFENSE : BAE Systems Rokar vient de signer un contrat de 25 millions de dollars avec l’US Army



http://www.israelvalley.com/news/2010/02/07/26282/
Feb 201007

Par Michal Feuierstein
Rubrique: Défense
Publié le 7 février 2010

elbitcasque1 BAE Systems Rokar , implantée à Jérusalem vient de signer un contrat de 25 millions de dollars avec l’US Army. D’après ce contrat, l’entreprise israélienne fournira des caméras thermiques de vision de nuità l’armée US. Les caméras seront installées sur les feux arrière des véhicules tous terrain et elles permettront de fournir aux soldats des images de derrière la voiture.

La transaction implique l’équipement de 10.000 véhicules. Rokar est une filiale israélienne de la Corporation Internationale de BAE Systems.
L’entreprise emploie 140 travailleurs en Israël.

Pour rappel, BAE Systems est une entreprise britannique travaillant dans les secteurs de la défense et de l’aérospatial, dont le siège social se trouve à Farnborough.

Dans le secteur de la défense, c’est la troisième entreprise mondiale et la première européenne. L’entreprise est née le 30 novembre 1999 par le rapprochement de l’ancienne British Aerospace (BAe) et de Marconi Electronic Systems (MES).

BAe joue un rôle important dans la production d’avions militaires : les Eurofighter Typhoon, Panavia Tornado et autres bombardiers AV-8B Harrier II font partie des principaux appareils de la RAF. C’est également un des premiers partenaires du projet F-35 Ligthning II. Son avion d’entraînement BAe Hawk a été exporté dans de nombreux pays.

M.F

Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 10:29
Tsahal modernise son arsenal pour 2010
Par YAAKOV KATZ
03.02.10






http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1263148006944&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull


Une guerre entre Israël et le Hezbollah n'est pas imminente. Mais elle pourrait très bien éclater dans l'année à venir, selon les pronostics des services de renseignements. Le plan de Tsahal pour l'année 2010 : reconstituer son stock de munitions et développer les technologies.


Photo: Tsahal , JPost

Tsahal a récemment découvert les carences dont souffrent ses forces terrestres à la lumière de la menace que fait peser le Hezbollah depuis le Liban et la Syrie. Sa réaction va consister à augmenter la production et l'acquisition de chars Merkava, de véhicules personnels blindés Namer, et du système Trophy de protection des tanks.

L'accalmie dans les attaques terroristes en 2009 et le calme relatif dans la bande de Gaza successif à l'opération Plomb Durci ne doivent pas tromper Israël, qui doit rester sur ses gardes. Benny Gantz, chef d'état-major adjoint, voit "des menaces croissantes sur différents fronts". Même en temps de paix "nous devons être prêts" en cas de rupture de la tranquillité actuelle, dit-il. Tsahal expérimente également le programme digital Tzayad dans deux nouvelles divisions, en plus des deux qui l'utilisent déjà. Le système permet le partage d'informations sur la localisation des forces amies et ennemies.

Et l'armée de l'air

Les forces aériennes ne seront pas laissées de côté, avec l'établissement imminent d'un nouvel escadron de véhicules aériens automatiques appelés "Eitan", élaborés par l'industrie aérospatiale israélienne. Israël planifie par ailleurs l'achat d'un nouveau véhicule de transport aérien C-130 Hercules modèle J, l'amélioration des radars et des capacités de frappe de trois hélicoptères Apache, et la création d'une dizaine de nouveaux véhicules automatiques aériens Sky Rider

Le plan concerne aussi le déploiement, en milieu d'année, de deux batteries d'Iron Dome, système de défense anti-missiles ayant récemment fait ses preuves lors de tests contre les barrages de Katyoushas et de Kassams. Un plan, évalué à 180 millions de shekels, devrait être lancé en vue d'améliorer l'alerte aux missiles. Il concernera également le déploiement de nouveaux radars à travers le pays, ainsi que l'acquisition d'un système révolutionnaire permettant de signaler des attaques de missiles en envoyant des SMS aux téléphones portables particuliers.

Le nouveau bataillon Kedem sera chargé d'opérations de recherche et de secours dans les zones touchées par des armes chimiques et biologiques. En cas d'accord entre le Pentagone et le Ministère de la Défense, Israël pourrait se procurer son premier escadron de la 5e génération d'avions furtifs Joint Strike Fighter, ainsi que des navires lance-missiles et des ravitailleurs en plein ciel. Le plan prévoit une plus grande fréquence dans les exercices conjoints entre l'armée de l'air, les forces terrestres et la marine.

Tous ces changements ont un coût : 49 millions de shekels d'augmentation du budget de la Défense, incluant plusieurs avances pour les budgets 2011 et 2012. Le budget devrait donc légèrement diminuer en 2011.

Partager cet article
Repost0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 12:28

Des soldats allemands formés en Israël


Patrick Saint-Paul, correspondant à Berlin
01/02/2010 | Mise à jour : 09:34


link (Figaro)

http://www.figurines.miniatures.de/avions/bell-uh-1d-allemand-sar.jpg

Tsahal apprend aux pilotes de la Bundeswehr à manier les drones utilisés en Afghanistan.


Cela aurait été inimaginable il y a quelques années encore, tant la nouvelle aurait choqué l'opinion dans un pays où la mémoire de l'Holocauste reste le principal ciment de la société. La coopération militaire entre l'État hébreu et l'Allemagne vient de s'affranchir d'un nouveau tabou. Pour la première fois, des soldats allemands sont formés en Israël pour des interventions extérieures.

Tsahal fournit aux pilotes de la Bundeswehr un programme de formation de six semaines pour le maniement de drones israéliens, qui seront utilisés en Afghanistan à partir de mars. Fabriqué par Israël Aero Industries (IAI), le drone Heron 1 viendra renforcer les capacités de surveillance de l'armée allemande en Afghanistan. «Il y a déjà eu souvent des entraînements pour des soldats israéliens en Allemagne et naturellement des manœuvres communes en mer Méditerranée, affirme un porte-parole du ministère israélien de la Défense, cité par le quotidien Financial Times Deutschland.Mais jamais encore des soldats allemands n'avaient été formés en Israël.»

 

http://www.defenseindustrydaily.com/images/AIR_UAV_Heron-1_Shoval_Underside_lg.jpg


Quinze à vingt soldats allemands seront formés par Tsahal. Le drone Heron 1, redoutable outil de surveillance qui a déjà fait ses preuves au Liban et dans la bande de Gaza, est capable de transmettre des informations fiables même par mauvais temps, contrairement au matériel dont disposait la Bundeswehr jusqu'à présent. Il est manœuvré par un équipage de deux hommes installés dans un container : l'un pilote l'appareil à l'aide d'un joystick alors que le second analyse les images.

 

«Allié stratégique»

Soixante-six ans après l'Holocauste, la coopération militaire franchit ainsi une nouvelle étape. Israël, qui devrait bientôt recevoir deux nouveaux sous-marins allemands capables de transporter des missiles nucléaires, considère l'Allemagne comme un «allié stratégique». Depuis Konrad Adenauer et l'époque de la création de la République fédérale d'Allemagne, les chanceliers successifs ont toujours cultivé une politique particulièrement bienveillante à l'égard d'Israël. L'État hébreu apprécie le devoir de mémoire, qui fait désormais partie de l'identité allemande. Et considère l'Allemagne, qui s'abstient de toute critique sur sa politique, comme son allié le plus sûr en Europe.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis