Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 08:01

New-Image.jpg_wa--1-.jpg

Des alertes ont retenti en pleine nuit partout dans le sud et le centre du pays, la maison d'Haniyeh bombardé

 

Tsahal

Pour la première fois l'alerte rouge a retenti dans le centre du pays en pleine nuit, autour de 2h30 du matin. Des alertes ont été entendues à Tel Aviv et sa région mais aussi Rishon lezion ou encore Rosh Ayin. Au moins 3 missiles ont été interceptés par le dôme de fer tandis qu'un missile est tombé dans un terrain vague dans le centre du pays. Quelques minutes plus tôt l'alerte avait retenti également dans le sud du pays dont Ashdod et Yavné, et dans le Conseil régional d'Eshkol autour de la bande de Gaza.

 

5 soldats israéliens sont été tués lundi soir lors de combats avec un commando de Palestiniens qui ont tenté de s'infiltrer en Israël, via un tunnel à Nahal Oz, près de la frontière avec Gaza, a annoncé l'armée mardi matin.

Au total 10 soldats ont été tués dans la journée de lundi et 53 depuis le début de l'opération.

Les noms de quatre d'entre eux ont été publiés : le sergent Daniel Kedmi, 18 ans, de Tzofim, le sergent Barkaï Yishaï Shor, 21 ans de Jérusalem, le sergent Shagaï Erez, 19 ans, de Kyria Ata, et le sergent Dor Dery, 18 ans, de Jérusalem. Tous étaient des combattants participants au cours des commandants. Ils seront enterrés près de leur villes respectives dès mardi 17h et mercredi 9h.

L'armée israélienne a frappé dans la nuit 150 cibles terroristes, parmi lesquelles, la maison d'Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza, qui se trouve dans le camp de réfugiés de Chati (nord-ouest de Gaza), a affirmé mardi le fils de M. Haniyeh.

Les bombardements et les tirs d'artillerie israéliens se succédaient mardi matin sur l'ensemble de la bande de Gaza, faisant plusieurs morts.

"Pas plus juste que cette guerre"

 

Gil Cohen Magen (AFP)

Lundi soir, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'est exprimé en conférence de presse, et a défendu l'opération "Bordure protectrice" menée par l'armée israélienne depuis 21 jours.

 

"Il n'y a pas plus juste que cette guerre" a affirmé le chef du gouvernement qui a expliqué que le but est démilitarisation de la bande de Gaza.

"La communauté internationale doit exiger la démilitarisation de Gaza", a martelé Netanyahou qui a également annoncé à la population israélienne que cela pourrait prendre du temps.

"La neutralisation des tunnels est la première phase de la démilitarisation de Gaza. Nous devons être prêts à une bataille qui va durer longtemps", a-t-il souligné.

Plus tôt lundi, cinq soldats israéliens ont été tués à Gaza et dans une base à la frontière avec Gaza.

Le sergent-chef Moshe Davino, 20 ans, de Jérusalem, a été tué à Gaza dans des combats, les quatre autres ont péri dans l'attaque de mortier dans le Conseil régional d'Eshkol à la frontière de l'enclave, portant le nombre de morts à 48 du côté israélien.

Les noms des quatre soldats morts suite à un tir de mortier dans la région d'Eshkol ont été autorisés à la publication, il s'agit du sergent-chef Eliav Eliyahou Haim Kahlon, 22 ans, de Safed, le caporal Maidan Maimon Biton, 20 ans, de Nétivot, le caporal Niran Cohen, 20 ans, de Tibériade, et le sergent-major Adi Bariga, 23 ans, de Beit Shikma. Six autres soldats ont été grièvement blessées.

Explosion à l'hopital Shifa

 

Marco Longari (AFP)

L'armée israélienne aurait égalemnt déjoué une tentative d'infiltration terroriste dans le kibboutz Nahal Oz (à la frontière de Gaza).

 

Par ailleurs, des explosions ont été entendues à Gaza à l'hôpital Shifa, vers 17h30 (heure locale).

Le Hamas prétend que l'armée israélienne aurait visé la cible, ce que dément Tsahal, qui impute l'explosion à l'organisation terroriste du Djihad islamique.

Selon le ministère de la Santé du Hamas, au moins dix personnes auraient trouvé la mort dans l'incident, dont principalement des enfants.

Tsahal a également demandé en début de soirée à la population civile du quartier de Zeitoun, près de la ville de Gaza, d'évacuer en vue d'une frappe éventuelle.

La nuit du 27 au 28 juillet avait pourtant été la première depuis des mois sans une seule alerte rouge et des roquettes tirées sur Israël de minuit, mais les combats ont repris lundi matin, en dépit des rumeurs de cessez-le-feu.

Le président américain Barack Obama a téléphoné dimanche soir au Premier ministre Benyamin Netanyahou pour la troisième fois depuis le début des combats dans la bande de Gaza, pour l'exhorter à un cessez-le-feu immédiat et sans condition.

Par ailleurs, une enquête de l'armée israélienne a révélé dimanche, selon le quotidienHaaretz, que l'école des Nations unies frappée par un obus de mortier de Tsahal la semaine dernière était vide au moment de l'évènement. Pourtant, les rapports ont fait état de 15 morts palestiniens au cours de la frappe.

Les résultats de l'enquête ont prouvé que les terroristes du Hamas ont ouvert le feu depuis l'école, tirant des obus de mortiers et des missiles anti-chars contre les forces israéliennes.

Israël a riposté par des tirs d'obus sur l'école qui était "complètement vide" au moment des tirs, affirme l'armée, s'appuyant sur des vidéos et des images de l'incident.

Selon le Hamas, au moins 1.130 Palestiniens sont morts et plus de 6.000 ont été blessés dans la bande de Gaza depuis le début de l'incursion israélienne le 8 juillet.

Ces chiffres ne distinguent pas les terroristes des civils.

Côté israélien, 53 soldats sont morts dans les combats dans et autour de Gaza, ainsi que trois civils par les tirs de roquettes.


  • Mardi 29 juillet 2014 : 21e jour de l'Opération "Bordure Protectrice", minute par minute

6h00 : Alerte rouge à Sderot

4h10 : Alerte rouge à Hof Ashkelon

3h07 : Alerte rouge à Ashkelon

3h00 : Israël bombarde la maison de la famille du leader du Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh

2h30 : Salves de missiles sur le centre du pays. Les alertes résonnent pour la première fois en pleine nuit à Rehovot, Rishon lezion, Tel Aviv, Nes Ziona ou encore Or Akiva. Au moins trois missiles ont été interceptés, un est retombé dans un terrain vague.

2h25 : Salves de missiles et roquettes sur le sud du pays : Eshkol, puis Ashdod, Yavné, Gedera, Beit Dagam, Kfar Habad, Elad, Shfela

0h35 : L'armée israélienne bombarde des sites terroristes à Rafah et Khan Younès.

  • Lundi 28 juillet 2014 : 20e jour de l'Opération "Bordure Protectrice", minute par minute

23h49 : Autorisé à la publication, noms des 4 soldats morts de tirs d'obus : le sergent-chef Eliav Eliyahou Haim Kahlon, 22 ans, de Safed, le caporal Maidan Maimon Biton, 20 ans, de Nétivot, le caporal Niran Cohen, 20 ans, de Tibériade, et le sergent-major Adi Bariga, 23 ans, de Beit Shikma

​​22h50 : Il faut s'attendre à des "jours pas faciles", a déclaré le ministre israélien de la Sécurité intérieure Yitshak Aharonovitch lors d'une visite à l'hôpital Soroka de Beersheva

​​22h45 : le Hamas voulait kidnapper des soldats lors de son opération d'infiltration cet après-midi à Nahal Oz au cours de laquelle 5 terroristes ont été éliminés

21h51 : Au total lundi, cinq soldats israéliens ont été tués. Le sergent-chef Moshe Davino, 20 ans, de Jérusalem, a été tué à Gaza, les quatre autres ont péri dans l'attaque de mortier dans le Conseil régional d'Eshkol, à la frontière de Gaza

​​20h35 : Netanyahou prévient les Israéliens qu'il faut se préparer à une bataille qui va durer longtemps

20h18 : Bombardement israélien sur les quartiers de Djebaliya et Zeitoun

19h44 : Infiltration terroriste déjouée au Kibboutz Nahal Oz (frontière de Gaza), 5 terroristes tués

19h13 : Alerte rouge dans la région du Carmel (nord), Hadéra et Césarée

18h21 : 3 morts et sept blessés suite au tir d'obus de Gaza sur Eshkol

17h53 : Suite à des tirs de mortiers à Eshkol, au moins 10 blessés dans un état grave à critique

17h35 : Explosions entendues à l'hôpital de Shifa, à Gaza, le Hamas accuse Tsahal, qui dément les tirs et impute l'attaque au Hamas

16h45 : Le Premier ministre israélien s'entretient avec le secrétaire général de l'ONU, Ban ki-Moon. "Le président du Conseil de sécurité de l'ONU répond aux besoins d'une organisation terroriste meurtrière qui mène des attaques contre des civils israéliens, et ne répond pas aux besoins sécuritaires d'Israël, y compris la démilitarisation de la bande de Gaza, selon le principe déjà établi dans l'accord intérimaire avec les Palestiniens", a-t-il déclaré, ajoutant qu'"Israël continuera de détruire les tunnels".

16h35: Des tirs de roquettes épars continuent de paralyser le sud du pays (Ashkelon, Shaar Haneguev) sans faire de blessé ni dégât

14h47 : Une salve de roquettes s'abat sur des terrains vagues dans le Conseil régional d'Eshkol (sud) pas de blessé, ni de dégât

12h30 : 4 roquettes tirées sur Ashkelon explosent dans la bande de Gaza

11h09 : Un soldat israélien légèrement blessé suite à des échanges de tirs à Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza

8h45 : L'armée répond au tir de roquette sur Ashkelon par un tir d'artillerie sur Beit Lahiya, dans la bande de Gaza

7h50 : Une roquette explose dans un terrain vague à Ashkelon

5h00 : Réunion depuis minuit à New York, le Conseil de sécurité de l'ONU appelle à une trêve humanitaire immédiate et inconditionnelle

 

i24news.tv

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NONOFUTUR 02/09/2014 20:40

AH OUI LA GUERRE C EST MOURIR.
ENCORE UNE GUERRE PARFAITE
VIVE LA MORT
ISRAEL EST PARFAIT POUR CETTE HISTOIRE SANS FIN
LE BISNESS DES ARMES A DE BON JOUR DEVANT LUI....LES INDUSTRIELS SE MARRENT

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis