Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 08:07

ISRAEL-IRAN. L’ANCIEN PATRON DU MOSSAD TIRE UN NOUVEAU MISSILE CONTRE LE PREMIER MINISTRE ISRAELIEN ET SON MINISTRE DE LA DEFENSE. L’ETE PROMET D’ETRE CHAUD…


 
1 Votes

 

 

S’exprimant publiquement, Meir Dagan l’ancien chef du Mossad, vient de réaffirmer son opposition formelle à une frappe préventive contre l’Iran (lire le compte-rendu sur JSS News ici). N’hésitant pas à empiéter sur le pré-carré du Premier Ministre et du Ministre de la Défense, ni à critiquer ouvertement leurs positions sur le dossier, allant même jusqu’à les accuser de mener Israël au désastre (voir l’article de Haaretz -ici-).

Pour les observateurs attentifs, les prémices de cette sortie étaient perceptibles il y a 6 mois. L’ancien patron des services israéliens avait notamment affirmé lors de son départ en retraite, que l’Iran n’aurait pas de capacité nucléaire avant 2015. En dépit de certaines évidences . Et en désaccord avec l’analyse produite par le patron d’Aman, les services de renseignements de l’armée israélienne.En tout état de cause, les centrifugeuses n’ont pas été détruites et l’Iran dispose potentiellement de suffisamment d’uranium enrichi pour faire une ou deux bombes  (ici).

 Le 18 janvier 2011, NanoJV publiait un article « prémonitoire » (ici).  En voici le rappel ci-après:

« A contre courant du gros de la presse,  NanoJV avait mis  ses lecteurs en garde la semaine dernière et suggéré de  prendre avec le recul nécessaire les déclarations du patron sortant du Mossad (voir l’article ici). L’Iran disait-il en substance, n’aurait pas l’arme nucléaire avant 2015…

Le «  rétropédalage », selon l’expression narquoise du Jerusalem Post, de Meir Dagan (patron sortant du Mossad) hier face à la commission de la défense de la Knesset n’est donc pas une surprise pour les observateurs attentifs.   Dont acte, il faut  bien admettre que oui, l’Iran va probablement se doter de l’arme nucléaire dans des délais beaucoup plus brefs que ceux annoncés un peu précipitamment.

Aluf Benn, éditorialiste vedette de Haaretz remet aujourd’hui en perspective le recadrage sécuritaire israélien piloté par le front Netanyahu-Barak-Galant (nouveau chef d’État Major). Paradoxalement certaines figures de proue considérées à l’étranger comme des faucons tels Lieberman le ministre des affaires étrangères, Moshe Yaalon ancien chef d’état major, ou encore l’ancien chef du Mossad, apparaissent réservés, voire opposés  à une éventuelle intervention militaire contre l’Iran.  D’où certaines déclarations tactiques calées sur les analyses américaines les plus modérées.  

La contre-offensive  est venue d’Amos Gilad, éminence grise du ministère de la défense, proche de Barak, qui a remis les pendules à l’heure et révélé – conformément aux évidences- que l’agenda iranien est beaucoup plus serré que ne le suggèrent les apparences. Cependant le durcissement de ligne  du leadership israélien doit lui-même être pris avec beaucoup de circonspection puisque  dans le même temps,  des surprises spectaculaires en faveur de la paix, sont annoncées à brève échéance. « Vers l’Orient compliqué…etc ».

 

L’editor at large, Aluf Benn dans l’édition de Haaretz du 3 juin présente Meir Dagan comme un « produit frais » sur l’échiquier politique israélien. Encore auréolé du prestige de sa fonction, il apparaît à 66 ans comme un épigone d’Ariel Sharon. Cependant note le quotidien israélien, Dagan manque d’expérience politique et ne peut, aux termes de la loi, se présenter pendant 3 ans à des élections. Il pourrait donc dans un avenir proche, devenir ministre de la défense mais pas Premier ministre. Enfin, l’actuel Premier ministre n’a pas dit son dernier mot et pourrait réagir durement à l’attaque frontale de son ancien subordonné. Selon Haaretz,  Netanyahou laisse d’ores et déjà entendre que l’ancien patron du Mossad parle trop et menace ainsi la sécurité d’Etat. La prochaine étape pourrait être un droit d’inventaire dans le bilan de Dagan…A suivre.

DB.

Copyrights Nanojv: http://nanojv.com

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis