Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:05

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche  spéciale n° 3711

 


Les Frères musulmans pour la séparation entre hommes et femmes dans les transports

 
Dans un article paru sur le site officiel des Frères musulmans, Iman Ismaïl appelle à la séparation des hommes et des femmes dans les transports en Egypte. Ismaïl écrit qu´elle envisage de proposer son idée aux conducteurs de bus, puis au gouver nement égyptien, dans le cadre d´une campagne officielle.

Ci-dessous des extraits de son article : (1)

Pour plus d´informations sur les Frères musulmans :  http://www.memri.org/subject/en/193.htm 

"Des véhicules de toutes sortes, d´une couleur particulière et distincte, avec un panneau indiquant ´A l´usage exclusif des femmes´, où aucun homme ne nous touchera. Nous n´aurons pas à nous casser la voix pour parvenir à nous faufiler afin de monter ou descendre. Nous n´aurons pas à nous battre avec ceux qui ne nous laissent pas passer. Un [transport] à prix raisonnable pour le re spect total [de nos personnes].

Il ne s´agit pas là d´un scénario imaginaire ou du rêve de quelqu´un qui a perdu la tête, mais de l´espoir de nombreuses filles en Egypte, qui souffrent de plus en plus des transports dans ce pays. Un espoir qui peut être concrétisé en toute simplicité depuis la Révolution du 25 janvier
.

J´ai eu l´idée d´une campagne intitulée ´Transports à l´usage exclusif des femmes´. Cette idée [peut sûrement être] mise en œuvre en quelques jours, parce qu´elle n´a besoin que de quelques filles pour fabriquer des pancartes claires et précises indi quant ´Pour femmes seulement´ et les attacher à un véhicule - après avoir présenté l´idée au conducteur et l´avoir convaincu que cela n´occasionnera pas de pertes financières, mais pourra même lui attirer des bénéfices supplémentaires, vu que les filles pourraient sauter sur l´occasion de manière inespérée... Si la campagne prend bien, il sera possible de faire appel au ministre des Transports pour diffuser l´idée et l´appliquer officiellement.

En attendant que l´idée d´une telle campagne fasse son chemin dans tout le pays, voici quelques suggestions pour vous [les femmes], qui vous aideront à ne pas faire le sacrifice de votre pudeur dans les moyens de transports mixtes :

1. Si vous êtes forcée de vous asseoir sur les sièges arrières, placez votre sac sur le siège d´à côté jusqu´à ce qu´une autre fille monte. Souriez-lui et dégagez la place assise à vos côtés. De toute évidence, elle viendra s´asseoir à côté de vous.

2. Si vous ne parvenez pas à éviter qu´un homme s´assoie à vos côtés, marquez une séparation entre vous et lui – avec votre sac, un livre, un porte-monnaie ou tout autre objet. L´homme pourra se montrer surpris par cet objet de délimitation placé entre vous et lui, exprimer son étonnement ou tourner la manœuvre en dérision, mais ignorez-le. Ne soyez pas gênée et n´essayer pas d´enlever la cloison ou de justifier votre geste. Si les choses en arrivent au point où il vous demande de la retirer, dites-lui avec tout le respect qui lui est dû : "Je regrette, mais je ne peux pas faire mieux."


3. Pendant le trajet, ayez une occupation qui détourne votre attention de ceux qui vous entourent : la lecture du Coran ou d´un livre, demander pardon [à Allah], méditer ou réfléchir profondément…


4. Si vous voulez descendre, ne renoncez pas à votre droit de descendre en toute pudeur. [Invitez] ceux qui se trouvent sur votre chemin à descendre [en premier] afin que vous puissiez passer sans toucher un homme...

5. Evitez de vous asseoir entre deux hommes, quels qu´ils soient, car cela pourrait vous placer dans une situation très embarrassante où il vous serait impossible de prendre des mesures de sécurité... En revanche, demandez-leur de s´asseoir l´un à côté de l´autre afin de vous permettre d´occuper le troisième siège.

6. Si vous devez monter dans un minibus ou un autobus public, ce que je ne vous recommande pas du tout, sauf dans des circonstances très particulières, [prenez garde à] :

a) Essayer d´organiser [votre trajet] pendant un jour de congé, quand [les transports pu blics] sont vides, ou en dehors des heures de pointe, par exemple tôt le matin.

b) Monter aux premiers arrêts, afin d´avoir la place de vous asseoir, et descendre au dernier arrêt, sans vous frotter à aucun homme dans les allées.

c) [Si vous n´avez pas le choix,] descendez au milieu, mais insistez pour que tous les hommes sur votre passage descendent [avant vous]. Vous rencontrerez souvent de la réticence, mais insistez pour qu´ils descendent. Dites-leur que vous n´avez pas assez de place pour passer, qu´ils doivent descendre rapidement, que cela ne prend que quelques instants. Avec l´aide Allah, vous trouverez quelqu´un d´honorable parmi eux qui demandera à ceux qui l´entourent de descendre et de faire de la place.

d) Si votre salaire vous permet [d´acheter deux b illets], essayez de vous asseoir près du chauffeur et occupez les deux sièges [avant]. Quel soulagement ce sera de ne pas devoir vous frotter à un homme. Goûtez au répit après toutes les souffrances que vous avez endurées [dans le passé] en demeurant à bonne distance des hommes.

7. Vous devez avant toute chose prier Allah de vous protéger et de vous garder… Une fois que vous aurez pris toutes les mesures [requises], priez Allah et comptez sur Lui : il est impossible qu´Allah vous couvre de honte…

8. Enfin, sachez que préserver sa pudeur est une chose très importante, donc ne le prenez jamais à la légère, quoi qu´il arrive."



Note:

(1)
www.ikhwanonline.com , 21 mars 2011


Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis