Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 14:04

 

 

 


 

Parfois il est bon de faire un petit retour en arrière, ce texte date de 2008 sur une étude du ctc

 

Lire aussi

>Les rebelles lybiens ont vendu des obus à tête chimique au 'Hezbollah...et au Hamas

>LIBYE : À PROPOS DES MERCENAIRES

>Libye : Un commandant rebelle admet que ses combattants ont des liens avec Al-Qaïda

 

Actuellement, l’armée américaine investit des sommes folles dans une opération de soutien aérien et militaire aux Rebelles libyens, quand l’Amiral américain de l’Otan, James Stavidris, semble être bien le seul à se préoccuper de la présence d’éléments d’al Qaeda et du Hezbollah parmi ces insurgés du 3è type. L’Administration Obama est parvenue à convaincre de son aveuglement ses principaux alliés, tout en leur laissant croire qu’ils prenaient les gouvernes de l’Alliance et à mettre son armée au service d’une coordination intérimaire dont on sait trop peu de ses chefs et de ses trafics. Ainsi ont été pillés et mis aux enchères les stocks d’armes et de gaz moutarde et innervant du dictateur, toujours bien vivace, aux plus offrants. Leurs noms ne sont pas difficiles à deviner : l’Iran, le Hezbollah et le Hamas.


Marc Brzustowski dans notre Editorial de cette semaine

Les Saoudiens et les Libyens constituent le plus gros des contingents de terroristes étrangers qui sont entrés en Irak de juillet 2006 à août 2007.


C'est ce que vient de révéler une étude rendue publique sur Internet par le Combating Terrorism Center (CTC), de la célèbre académie américaine West Point. L'étude contient des informations sur les terroristes qui ont rejoint l'Irak via la Syrie durant la période allant de juillet 2006 à août 2007.


L'étude présente des dossiers sur ces terroristes étrangers, à savoir leurs pays et villes d'origine, leur âge, leur profession, les noms de leurs agents recruteurs et même l'itinéraire qu'ils ont pris pour rejoindre l'Irak. L'étude précise que les dossiers de ces terroristes ont été récupérés par les forces de la coalition en octobre 2007 suite à un raid près de la ville de Sinjar le long de la frontière avec la Syrie.


Dans ce rapport, le CTC révèle que la plupart des terroristes étrangers en Irak sont d'origine saoudienne.


Sur les 595 dossiers cités dans cette étude,


244 étrangers viennent d'Arabie Saoudite, ce qui représente 41%.

La Libye avec 112 combattants, ce qui représente 18,8%, vient en seconde position.


Ces deux pays sont suivis par la Syrie qui vient en troisième position avec 49 terroristes, soit 8,2%,


puis le Yémen avec 48 terroristes, soit 8,1%.


Outre la Libye, deux autres pays du Maghreb sont cités dans cette étude. L'Algérie avec 43 terroristes, soit 7,2%, vient en cinquième position suivie en sixième position par le Maroc avec 36 terroristes, soit un pourcentage de 6,1. La Jordanie avec 11 terroristes, soit 1,9%, occupe la septième place.


Dans l'une des observations faites par le Combating Center, il est souligné l'importance du contingent de terroristes libyens qui a toujours été sous-estimé dans les précédents rapports.

Abordant le volet inhérent aux villes d'origine des terroristes, l'étude relève que sur les 591 dossiers, 440 contenaient des informations sur les quartiers et les villes des différents contingents qui ont rejoint l'Irak. 52 terroristes viennent de Darnah en Libye, 51 de Ryadh en Arabie Saoudite, 43 autres de la ville libyenne de Benghazi et 21 terroristes de Casablanca au Maroc.

Contrairement aux idées reçues, le rapport souligne que la moyenne d'âge de ces terroristes se situe entre 24 et 25 ans. La majorité d'entre eux sont des universitaires. En grande partie, ce sont les opérations kamikazes qui leur sont confiées. Aussi, lit-on dans ce rapport que 56,3%, soit 217, sont des kamikazes et 1,8%, soit 6, sont chargés des volets juridiques, médiatiques et de la médecine.Toujours selon ce même rapport qui cite une récente étude, sur 94 opérations kamikazes perpétrées en Irak, 44 étaient l'oeuvre de Saoudiens, 7 de Koweïtiens, 6 de Syriens et le reste de kamikazes originaires du Proche-Orient ou d'Afrique du Nord. L'étude précise que ce sont beaucoup plus les Marocains et les Libyens qui rallient les opérations kamikazes. Enfin, le CTC a annoncé l'élaboration d'une étude plus approfondie sur les terroristes étrangers en Irak en 2008. D.B

Partager cet article
Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 13:50


 
DEBKAfile Analyse exclusive 2 avril 2011, 10:32 AM (GMT+02:00)

 

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

 

http://www.debka.com/article/20813/

Tags:  Egypt    Hamas terror    Israel    Robert Gates 

 

Un missile aérien israélien tue 3 terroristes importants du Hamas  

 

 

Après presque deux mois de tension croissante, Israël et le Hamas ont franchi une étape de plus vers l’explosion d’une confrontation militaire ouverte : avant l’aube, le samedi 2 avril, une frappe aérienne israélienne a tué trois membres de haut-rang des brigades Ez al Din al Qassam, dans la bande de Gaza, lors d’une opération qu’un porte-parole de Tsahal a décrite comme attaque préventive contre une campagne terroriste de grande envergure, entrecoupée de tentatives de kidnappings, planifiée pour Pessah. Un quatrième Palestinien a été gravement blessé par le missile aérien qui a détruit la voiture entre Khan Younès et Deir el Balakh.

 

Les Brigades du Hamas ont menacé Israël des “conséquences” qu’aurait sa “dangereuse escalade”.

 

 

Les sources du renseignement militaire de Debkafile prédisent que la confrontation en vue de la guerre qui s’est rapprochée plus prêt du point de non-retour, samedi, ne sera pas comparable aux précédentes épreuves de force israélo-palestiniennes, en ce sens qu’elle résultera moins de l’ancien ordre prévalant au Moyen-Orient et qu’elle tombera plus sous l’influence des éléments radicaux qui émergent à la faveur des troubles actuels dans le monde arabe, particulièrement au Caire, à l’occasion du déclin de l’influence occidentale. Le Hamas pourrait également remobiliser au Jihad contre « l’ennemi israélien », lui servant de diversion, du fait de la désaffection croissante de la population gazaouïe contre ses méthodes répressives en augmentation, tentant d’imposer des décrets islamiques  plus stricts que jamais. Samedi, après presque deux mois d’activité terroriste palestinienne en hausse et de représailles israéliennes à faible niveau, aucun des deux camps n’a cru utile de prétendre qu’il recherchait « le calme ».

 

Depuis le massacre de cinq membres d’une famille israélienne à Itamar, le 11 février, les dirigeants du gouvernement israélien ont toujours tenté de « vendre » au public leur ligne politique selon laquelle le Hamas ne serait pas vraiment intéressé à élever le niveau des violences. Ils ont continué à minimiser les motivations réelles du Hamas, même lors du tir de barrage de 5à obus de mortiers en un seul jour (le 19 mars) sur les localités civiles israéliennes proches de la Bande de Gaza, ou lors des tirs de missiles Grad contre les villes d’Ashkelon, Ashdod, Beersheva et Netivot et de l’attentat à la bombe en plein Centre de Jérusalem, le 23 mars, où une touriste britannique a trouvé la mort et qui a fait 65 blessés, après deux années relativement calmes et sans attaques terroristes dans la capitale.

 

Entre deux vagues d’attaques importantes, les Palestiniens ont maintenu jusqu’à présent, un rythme constant de tirs de Qassam, au coup par coup, contre les civils israéliens.


Tout en intensifiant l’intensité de ses attaques, le Hamas a pu se servir du mantra israélien de façon à ajuster sa campagne, tout en laissant dire que les dirigeants terroristes à Gaza ne souhaitait rien d’autre que de maintenir le cessez-le-feu, qui concerne autant les plus petites organisations terroristes prenant part aux tirs.

 

La déclaration de l’armée israélienne après la frappe aérienne sur Gaza de samedi avant l’aube, a brutalement rompu cette posture en dénonçant pour la première fois les véritables intentions du Hamas. Il admettait que les radicaux palestiniens ont mis sur pied une campagne de grande envergure de kidnappings et de meurtres terroristes qui doit éclater, en traversant la ligne verte, pendant la période favorite de vacances des Israéliens, marquée par des visites dans le Sinaï, lancée lors des 8 jours de Pessah, entre le 18 et le 28 avril. Les sources anti-terroristes de Debkafile ajoutent que les trois hommes armés qui ont été tués ne représentent que l’une des tentatucles du réseau que le Hamas a mis en place dans le Sinaï, en Jordanie et des deux côtés de la frontière entre la Bande Occidentale de Judée-Samarie et Israël.

 

Au cours des mois pendant lesquels les dirigeants de l’armée israélienne ont insisté sur le fait que le Hamas ne cherchait pas l’escalade, des escouades spéciales des branches paramilitaires palestiniennes étaient en train de suivre un entraînement approfondi dans les méthodes d’enlèvement de façon à ajouter de nouveaux captifs iraéliens au cas de Guilead Shalit, le soldat israélien kidnappé en 2006 et détenu depuis dans des conditions inhumaines.

 

La différence entre les conflits présent et passés, c’est que le Hamas reçoit désormais des encouragements, non seulement, de la part de Téhéran, mais aussi de la part du nouveau régime égyptien. Si le chef du Conseil militaire, le Maréchal Mohammed Tantawi le voulait vraiment, il pourrait interrompre la politique active de rapprochement avec Téhéran et de réconciliation avec les dirigeants du Hamas à Damas et Gaza, menée par son Ministre des Affaires étrangères Nabil Elarabi.

 

L’ambition d’Elarabi est d’organiser le transfert du centre politique du Hamas, dirigé par Khaled Meshaal, depuis Damas vers Le Caire, de lever l’embargo égyptien contre la Bande de Gaza dirigé par le Hamas, d’autoriser la liberté de circulation des personnes et des biens et de transformer l’enclave en zone de lancement d’une politique égyptienne anti-israélienne, de revenir à l’hostilité qui a précédé aux relations épiques qui mené à la paix que le Président Anwar El Sadate a forgé avec Israël en 1979.

 

Les nouveaux dirigeants ont également pris leurs distances avec l’alliance rapprochée qu’Hosni Moubarak, renversé, maintenait avec l’Arabie Saoudite. Pendant que Riyad combat les insurgés soutenus par l’Iran au Bahraïn et claque la porte au nez de nouveaux risques d’embrasement dans le Monde Arabe, Le Caire l’ouvre toute grande, pour offrir à la République Islamique un pied à terre aussi bien au Caire que dans la Bande de Gaza. Le Hamas est encouragé à étendre sa sphère d’agression contre le demi-million de civils israéliens, dans le rayon d’action des missiles, vers des régions toujours plus larges.


Lorsque le Secrétaire d’Etat américain à la Défense, Robert Gates a visité Le Caire, le 24 mars, il a essayé d’avertir les dirigeants militaires que leur indulgence envers le Hamas risquait de se terminer très mal, c’est-à-dire, par une campagne militaire israélienne pour couper court à leur comportement hostile. Mais, trois jours plus tard, lorsqu’il se trouvait en Israël, il a bien dû admettre à ses hôtes que ses mises en garde avaient échouées face à la sourde oreille de ses interlocuteurs. 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 09:35

 

 

Gaza/Terrorisme - Elimination de trois terroristes dont un chef du 'Hamas qui s'apprêtaient à enlever des citoyens israéliens

 

Adapté par Aschkel

IDF

 

Les israéliens sont sommés de quitter immédiatement la péninsule du Sinai, au vu des risques très élévés d'enlèvements ou d'attentats anti-israéliens. 


L'armée israélienne, dans une action commune entre les services de sécurité (ISA) et l'aviation israélienne (IAF), a pris pour cible un commando du 'Hamas dans la bande de Gaza près de Kahn Younès. Trois terroristes du 'Hamas dont un des chefs de l'organisation terroriste, Ismail Loubed ont été pris pour cibles. Les terroristes, à l'approche des fêtes de Pessah' avaient pour objectif d'enlever des israéliens passant leurs dans la péninsule du Sinaï.

 

Le 'Hamas continue ses actions terroristes afin de nuire aux citoyens israéliens

 

Tsahal réagira avec force et détermination contre toute tentative de recours à la terreur contre les civils israéliens et les soldats qui les protègent. Tsahal tient pour seul responsable l'organisation terroriste 'Hamas responsable de toute activité terroriste émanant de la bande de Gaza.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 21:58

terrorisme Proche et Moyen Orient

Logo-Pays-A-musulmans-et-voisins-hostiles-copie-2.jpg

 

 

Israël est l'avant-poste de la démocratie devant  la lutte terroriste islamique.

middle-east-info

Adapté par Maayan BURROUGHS

pour © 2011 www.aschkel.info


 Timbres iraniens

 

 

Délégitimer et  affaiblir Israël - le modèle de lutte contre le terrorisme - serait un avantage  pour les terroristes islamistes - le modèle du terrorisme international - facilitant leur attaque contre le Monde Libre

.

Israël incarne la démocratie, la primauté du droit, la lutte contre le
 racisme, la liberté religieuse, les droits pour les femmes, les homosexuels et les minorités arabes et musulmanes ; Israël est l'un des états qui intègrent le plus les femmes.  Israël a eu une femme premier ministre, une femme en tant que chef de la justice, ainsi qu’une femme ministre des affaires étrangères et une femme à la tête des officiers de l'armée..

.

L’état démocratique d’Israël cherche une coexistence pacifique avec ses voisins alors
 que les Arabes et les Iraniens cherchent à éliminer Israël, comme entémoignent leurs actes de violence y compris le terrorisme,  les comportements électoraux, les réponses aux sondages, la rhétorique politique, les messages des médias, les manuels scolaires, les sermons dans les mosquées, les graffitis  sur les murs et bien d'autres.

 

Israël est le seul pays au monde qui soit régulièrement appelé à être exterminé.

Israël a survécu contre toute attente/contre vents et marées, a
 établi la démocratie et a fait fleurir le désert dans une région hostile à la liberté et à la verdure - la liberté et le terrorisme ne peuvent pas coexister - 99,5% du Congrès américain salue la démocratie israélienne

.

Tant qu’ils ne cessent pas leur guerre civile, le débat concernant la
 solution du conflit avec les arabes palestiniens est un exercice futile. Choisissez la démocratie à la tyrannie et à la terreur et cessez de chercher la suprématie mondiale islamique et la destruction d'Israël.

Israël n'est pas la cause principale de nombreux problèmes au Moyen-Orient, mais elle est une ligne de front dans la guerre islamo-fasciste contre tous les non-musulmans

.

La guerre dirigée contre Israël est vraiment la guerre mondiale de la
 tyrannie fondamentaliste contre la liberté et la démocratie. Le conflit israélo-arabe n'a jamais été à propos d’un Etat palestinien, mais véritablement sur la destruction des Juifs et le seul État juif sur la terre

.
Si les islamistes, les Etats arabes et l'Iran déposent leurs armes, il
 n'y aura plus de violence. Si Israël dépose ses armes, il n'y aura plus d'Israël et non plus de démocratie au Moyen-Orient

.
Dans la propagande des dictateurs arabes et iraniens, il y a très peu
 de problèmes qui ne soient pas causés par l'existence d'Israël, seule démocratie du Moyen-Orient. La plupart des pays arabes et musulmans ne reconnaissent pas le droit d’existence d'Israël. Les perceptions erronées vis-à-vis d’Israël forment la stratégie islamiste et arabe

.


Israël a subi le plus grand nombre d'attaques terroristes dans le
 monde depuis le 11 septembre  - la moitié des groupes importants du monde terroriste ont un agenda anti-israélien. Fondamentalement, Israël est la cible d'organisations terroristes et des régimes despotiques précisément à cause de ses vertus

:

Oasis de liberté dans un désert de tyrannie arabe et iranienne.
Oasis d’un pouvoir judiciaire indépendant dans un désert de
 l’arbitraire arabe et iranien.
Oasis des droits religieux dans un désert de la persécution religieuse
arabe et iranienne: alors que les chrétiens fuient l’Autonomie
 Palestinienne, la population chrétienne en Israël s’accroit

.
Oasis des droits des femmes dans un désert de discrimination arabe et
 iranienne contre les femmes: les régimes les plus sexistes dans le monde sont l'Iran, l'Arabie saoudite et l'Autorité palestinienne

.

Le gouvernement Israélien est le seul pays au Moyen-Orient qui soit
 élu par des citoyens libres - y compris les arabes et les musulmans.

Israël est un pays occidental libre, qui reconnaît les droits individuels de ses citoyens (tel que le droit à la liberté et la liberté de la parole). Il utilise la force militaire qu'en cas de légitime défense. Les ennemis d'Israël, en revanche, sont des organisations étatistes terroristes parrainés et des dictatures. Ils ne reconnaissent pas les droits individuels de leurs propres sujets, et encore moins ceux des citoyens d'Israël. Ils initient la force sans discernement, afin de conserver et accroître leur pouvoir.

Les réalisations d'Israël sont vastes et n'ont pas d'équivalent dans
 aucun autre pays de taille ou d’âge comparable. Alors qu'Israël subi  une menace constante de violence, de guerre, de terreur et de la délégitimation qui aurait pu avoir vaincu n'importe quel autre pays ou peuple. Dans presque tous les domaines – le développement économique, la technologie, l'intégration des immigrants et le maintien de la démocratie - Israël devrait aujourd'hui être internationalement saluécomme un modèle à imiter.

Avant tout, Israël a cherché la paix. En seulement 10 ans, elle a fait
 un bond cognitif pour lequel il serait difficile de trouver un précédent. Le «processus de paix » dont le principal mot d'ordre est « territoires pour la paix », implique un paradoxe selon lequel une démocratie minuscule est obligée de fournir à ses ennemis totalitaires - des dizaines de fois sa taille - la seule chose qui lui manque: le territoire.

En échange, les tyrannies autour sont invitées à fournir la seule et unique chose qui leur manque: la paix.

En 1990, l'OLP d'Arafat était une organisation terroriste interdite.

En 2000, le Premier ministre israélien avait offert un Etat
 palestinien dans l'ensemble de la bande de Gaza et 97 % de la Cisjordanie, avec Jérusalem-Est comme capitale. Le régime terroriste palestinien  l’a rejeté et a commencé la présente guerre de terreur visant des civils israéliens. Le régime terroriste palestinien ne veutpas d'un Etat palestinien à côté d'Israël, mais un Etat remplaçant Israël et la destruction de sa société libre

.

Le cas d'Israël devrait être évident, même pour les supporters
 acharnés des Palestiniens.

Qui d'autre leur a offert un véritable avenir? L'Egypte? La Jordanie? La Syrie? Le Liban? Les Etats du Golfe?


Il suffit d'un coup d'œil sur l'histoire du Moyen-Orient pour se
 rendre compte que, pour la plupart, les pays voisins (indifférents aux conséquences) ont exploité sans vergogne les Palestiniens pour leurs propres fins.

Israël, seul au Moyen-Orient, a tenté de construire, avec et pour les Palestiniens, un avenir viable et pacifique - et un Etat palestinien

.

La stratégie d'Israël de gagner les cœurs et les esprits palestiniens a échoué parce que les carottes israéliennes ne pourront jamais vaincre l'intimidation appliquée par les bâtons des régimes terroristes palestiniens

.

La critique des politiques israéliens d'une manière raisonnable et
 avisée est légitime et c’est quelque chose que les Israéliens eux-mêmes font sur une base régulière, comme c'est la norme dans une démocratie saine.

 

Israël n'est certainement pas infaillible et fait des erreurs - comme tous les autres États qui ont la capacité de faire face à des dilemmes auquel Israël est confronté en tentant de protéger sa population contre des attaques terroristes.

 

Israël doit être traitée par les mêmes normes que tout autre pays dans le monde et non pas d'un traitement spécial de la part de ceux qui préfèrent ignorer le génocide et les violations des droits humains dans des endroits comme le Darfour, laTchétchénie, le sud du Soudan, au Tibet et dans nombre États arabes et en Iran.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 21:54

Les autres mois en cliquant sur l'image

gloire d'Allah

thereligionofpeace

Terrorisme - Liste des attentats islamistes en mars 2011- Les criminels d'Allah massacrent

quran-wild.jpg

Total Mars morts 766 - bléssés  1190 (Février Morts - 518 Blessés - 949)

 Jihad Report
March, 2011

 Jihad Attacks:

146

 Countries:

15

 Religions:

5

 Dead Bodies:

766

 Critically Injured:

1190

Date Country City Killed Injured Description
2011.04.01 Pakistan Dara Adam Khel 1 5 A suicide bomber takes out a 12-year-old boy at a market.
2011.04.01 Afghanistan Mazar-e Sharif 12 20 Eight UN workers are among a dozen people beheaded or shot to death by a mob enraged over a Quran burning in Florida.
2011.03.31 Iraq Mosul 1 0 A 13-year-old boy is beheaded by Islamic extremists.
2011.03.31 Iraq Abu Ghraib 1 0 Sunni militants toss a grenade into a home, killing an elderly man.
2011.03.31 Pakistan Charsadda 12 42 A Holy Warrior detonates in a crowd of people, sending at least twelve souls to Allah.
2011.03.30 Afghanistan Kandahar 1 2 A civilian is crushed to death when a terrorist tries to ram a NATO patrol.
2011.03.30 Somalia Mogadishu 1 0 Fundamentalists fire randomly at a soccer match, killing a journalist.
2011.03.30 Nigeria Jos 2 5 Fulani raiders attack a college and murder two Christians.
2011.03.30 Iraq Baghdad 5 1 Five family members are murdered in their own home by suspected al-Qaeda.
2011.03.30 Pakistan Swabi 13 20 At least a dozen innocents are torn to shreds by a Fedayeen suicide bomber.
2011.03.29 Iraq Tikrit 56 98 Islamic militants invade a government building and go room-to-room shooting and blasting unarmed employees, leaving over fifty dead.
2011.03.29 Iraq Abu Ghraib 2 1 Terrorists attack a family home, killing two brothers.
2011.03.28 Iraq Mosul 7 0 Fundamentalists attack a suspected brothel, shooting six women and one man to death.
2011.03.28 Afghanistan Paktika 23 60 Three holy warriors detonate amid a construction crew, sending at least twenty souls to Allah.
2011.03.28 Yemen Jaar 150 80 al-Qaeda radicals blow up an ammunitions factory, killing over one-hundred and fifty people, including women and children.
2011.03.27 Thailand Narathiwat 1 0 A plantation worker is murdered by Muslim extremists on his way to work.
2011.03.27 Pakistan Shahidano 4 3 A woman is among four people dismembered by a militant rocket on a family vehicle.
2011.03.27 Thailand Yala 1 1 Religious extremists shoot two villagers at a market, killing one.
2011.03.26 Iraq Muqdadiya 1 1 Jihadi bombers take down a farmer and his son.
2011.03.26 Thailand Pattani 1 0 A man is shot five times by Islamists while riding a motorcycle.
2011.03.26 Iraq Baghdad 1 2 A professor is killed in a Sunni bomb attack.
2011.03.26 Iraq Abu Ghraib 3 0 Three family members are blown to bits by Mujahid bombers.
2011.03.25 Pakistan Kurram 13 8 A woman and child are among thirteen Shiites machine-gunned at point-blank range by Sunni gunmen.
2011.03.25 Afghanistan Nangarhar 2 1 Two children are successfully taken out by a Taliban roadside bomb.
2011.03.25 Pakistan Karachi 1 0 A Shia is taken down by Sunni snipers.
2011.03.25 Pakistan Hyderabad 2 0 A Muslim mob invades a Pentacostal church, burns Bibles and kills two worshippers.
2011.03.25 Iraq Mosul 2 5 Islamic militants kill two civilians with a roadside bomb.
2011.03.24 Somalia Mogadishu 4 7 A woman is among four civilians cut down by al-Shabaab gunfire.
2011.03.24 Iraq Hilla 4 0 Mujahideen kidnap, behead and execute four young men.
2011.03.24 Pakistan Hangu 8 25 A suicide bomber rams an explosives-packed car into a police station, killing two women and six other bystanders.
2011.03.24 Thailand Yala 1 0 A 25-year-old plantation worker is shot in the head by Muslim militants.
2011.03.23 Pakistan Peshawar 1 0 Islamic bombers kill a man riding in an animal cart.
2011.03.23 Thailand Narathiwat 3 0 A married couple and a female friend are brutally machine-gunned in their own home by Muslim 'insurgents'.
2011.03.23 Israel Jerusalem 1 39 Palestinian terrorists leave a bomb at a bus stop which kills a female Bible translator and injures thirty others.
2011.03.23 Iraq Baghdad 3 9 Three people are injured in a series of Mujahideen bomb blasts.
2011.03.22 Pakistan Hyderabad 2 0 After yelling abuse at worshippers outside a church, a Muslim mob opens fire, killing two.
2011.03.21 Pakistan Datta Khel 4 0 The Taliban kidnap, execute and mutilate four tribesmen.
2011.03.21 Nigeria Baten 4 0 Two women and two children are hacked and shot to death during a Muslim raid on a Christian village.
2011.03.21 Nigeria Maiduguri 1 2 Boko Haram Islamists shoot a man to death in a drive-by.
2011.03.21 Dagestan Makhachkala 1 0 A court official is murdered by Muslim militants.
2011.03.21 Pakistan Gwader 11 2 Islamic militants stage a rocket attack on a construction crew, killing eleven.
2011.03.21 Afghanistan Kandahar 2 0 Two civilians are cut down by Sunni gunmen.
2011.03.21 Afghanistan Kandahar 4 3 Four employees of a security firm are shot to death by the Taliban.
2011.03.21 Iraq Baghdad 1 2 Mujahideen kill a woman and wound her son and husband in a shooting attack.
2011.03.21 Iraq Mosul 3 2 Three people are killed by a Jihad bombing.
2011.03.21 Iraq Najaf 2 0 Two shopowners are gunned down by Muslim terrorists.
2011.03.20 Egypt Qena 0 1 A Christian has his ear torn off by Muslims enforcing Sharia law.
2011.03.20 Iraq Kirkuk 1 0 An 18-year-old woman is abducted and executed by suspected terrorists.
2011.03.20 Nigeria Jos 1 0 A Christian boy is shot to death by Islamic radicals.
2011.03.20 Iraq Baghdad 2 0 Two oil company employees are shot to death.
2011.03.20 Nigeria Jos 2 0 Muslim extremists kill two worshippers with bombs placed at several churches.
2011.03.20 Iraq Diala 6 0 Six family members, including three children, are cut to shreads by a brutal suicide bombing at their home.
2011.03.19 Thailand Pattani 1 0 A street vendor is cut down by Muslim gunmen.
2011.03.19 Iraq Baghdad 3 9 A bomb blast leaves three Iraqis dead.
2011.03.19 Iraq Mosul 1 1 Terrorists open fire on a construction worker and his wife.
2011.03.18 Thailand Pattani 3 0 Three Thais are shot to death by Islamic militants.
2011.03.18 Iraq Mussayab 2 0 Two brothers are shot to death in their own home by al-Qaeda gunmen.
2011.03.18 Iraq Baiji 3 0 Three shepherds are taken down by Sunni roadside bombers.
2011.03.18 Dagestan Makhachkala 2 0 Two law enforcement officials are gunned down by Holy Warriors in separate attacks.
2011.03.17 Yemen Marib 3 0 al-Qaeda take out three policemen at a checkpoint with automatic weapons.
2011.03.16 Iraq Buhriz 1 1 Suspected al-Qaeda invade a home, murder a man and injure his wife.
2011.03.16 Iraq Kirkuk 2 35 A woman and her newborn baby are taken apart by a Jihad car bomb outside a hospital.
2011.03.16 Somalia Mogadishu 10 50 A pregnant woman is among ten civilians bleeding out following an al-Shabaab mortar attack.
2011.03.16 Thailand Marib 1 1 Muslim terrorists shoot a civilian off the back of a motorbike.
2011.03.15 Indonesia Jakarta 0 4 A bomb sent to a moderate scholar, deemed an 'enemy of Islam', injures four.
2011.03.15 Thailand Yala 1 0 Islamists gun down a 69-year-old man.
2011.03.15 Thailand Pattani 3 0 Three men sitting outside an auto repair shop are riddled with bullets by Muslim 'insurgents'.
2011.03.15 Afghanistan Nangarhar 1 0 The Taliban plant a bomb in a classroom, killing a teacher.
2011.03.15 Afghanistan Laghman 1 0 A civilian is killed in a roadside bombing by Sunni hardliners.
2011.03.15 Thailand Songkhla 1 0 A Buddhist teacher is murdered by Mujahideen.
2011.03.15 Thailand Songkhla 1 1 Muslim radicals shoot a Buddhist plantation worker to death an injure his wife.
2011.03.15 Thailand Narathiwat 2 0 Religion of Peace gunmen open fire on a tea shop, killing two Buddhist patrons.
2011.03.14 Nigeria Plateau 6 0 Five family members are among six Christian villagers slaughtered by Muslim raiders.
2011.03.14 Iraq Diyala 11 14 Eleven Iraqi security personnel are blown to bits by a Fedayeen suicide bomber.
2011.03.14 Somalia Fiidow 4 9 al-Shabaab militants fire on a public bus, killing four passengers.
2011.03.14 Afghanistan Kunduz 36 42 Four children are among three dozen innocents dismembered by a massive suicide blast at a recruitment center.
2011.03.13 Afghanistan Helmand 6 0 Six civilians are taken down by Taliban roadside bombers.
2011.03.13 Nigeria Maiduguri 1 0 A moderate cleric is shot to death by Islamic radicals in a drive-by attack outside his home..
2011.03.13 Yemen Zinjubar 1 2 al-Qaeda gunmen murder a local cop.
2011.03.13 Pakistan Hangu 9 6 Islamic militants fire indiscriminately into a van carrying Shia civilians, killing nine.
2011.03.12 Afghanistan Kandahar 4 0 Four civilians are cut to shreds by a roadside bomb.
2011.03.12 Pakistan Hairdin 6 0 A married couple and their four young children are turned into debris by an Islamist mortar attack on their home.
2011.03.12 Israel Itamar 5 0 A baby and two young children are slaughtered in their home along with their parents, who fought the Muslims in vain to keep their children from being stabbed to death.
2011.03.12 Iraq Baghdad 7 0 Seven Iraqi soldiers on their way to work are brutally machine-gunned in their car at point-blank range.
2011.03.12 Iraq Baghdad 1 6 Jihad bombers take down a local.
2011.03.11 Pakistan Karachi 1 0 A seminary teacher is assassinated by sectarian rivals.
2011.03.11 Yemen al-Deyo 4 5 Four security personnel are taken out by an al-Qaeda ambush.
2011.03.10 Philippines Jolo 3 11 Abu Sayyaf militants detonate a shrapnel bomb outside a school, killing three innocents.
2011.03.10 Afghanistan Kunduz 3 8 A local police chief on patrol is among three people ripped to shreds by a suicide bomber.
2011.03.10 Nigeria Bauchi 3 5 At least three residents are killed when Fulani raiders sweep their village, shooting and burning homes.
2011.03.10 Pakistan Peshawar 1 1 Mujahideen fire on a car containing a peace committee contingent, killing the driver.
2011.03.10 Iraq Baghdad 6 3 Islamic terrorists rob a jewelry store to fund their operation, shooting six people to death in the process.
2011.03.09 Pakistan Adezai 43 52 A Shahid suicide bomber detonates at the funeral of the wife of a peace committee member, sending over 40 souls to Allah.
2011.03.09 Iraq Diyala 1 1 A 3-year-old girl is dismembered, and her father seriously wounded by a targeted al-Qaeda blast outside their house.
2011.03.09 Iraq al-Makheirja 2 2 Mujahideen toss a grenade into a family home, killing a man and a woman.
2011.03.09 Egypt Cairo 9 150 Nine Copts, including a child, are killed and over a hundred more injured when a Muslim mob hurls firebombs and shoots into a group protesting a church burning.
2011.03.08 Pakistan Faisalabad 32 125 Islamists detonate a massive bomb at a gas station, incinerating over thirty innocents.
2011.03.08 Iraq Fallujah 1 0 A civilian is cut down by sectarian gunmen.
2011.03.08 Iraq Mosul 1 0 Mujahideen assassinate a university professor.
2011.03.08 Algeria Djelfa 5 0 Fundamentalist bombers attack a group of bird hunters, killing five.
2011.03.08 Thailand Yala 1 0 Muslim 'separatists' knock a man off his motorcycle and then shoot him twice in the head.
2011.03.08 Ethiopia Asendabo 2 0 Two Christians are killed when angry Muslims rampage through their community, burning churches and homes.
2011.03.08 Iraq Abu Ghraib 1 0 A government employee is dragged out of his home and stabbed to death in front of his family.
2011.03.07 Afghanistan Jalalabad 2 19 Hardliners plant a bomb in front of a rival mosque, killing two people.
2011.03.07 Thailand Narathiwat 1 0 Islamic 'separatists' shoot a man to death as he is returning home from work.
2011.03.07 Pakistan Karachi 1 0 A sectarian attack leaves one dead.
2011.03.07 Thailand Pattani 1 0 Islamists murder a 61-year-old man in an attack the leaves his young granddaughter seriously injured.
2011.03.07 Thailand Pattani 1 1 A Buddhist man is killed and his mother seriously wounded in an Islamic drive-by.
2011.03.06 Thailand Pattani 1 0 Islamists shoot a 23-year-old man to death in front of his mother.
2011.03.06 Iraq Basra 8 12 'Insurgents' attach a bomb to a passenger bus, killing eight innocents.
2011.03.06 Yemen Marib 4 0 Four security personnel are taken down by al-Qaeda.
2011.03.06 Thailand Pattani 1 3 A 64-year-old man is murdered when Muslim militants fire on a group of teachers.
2011.03.06 Thailand Pattani 1 4 Muslim militants open fire on a market, killing a guard and seriously injuring four patrons.
2011.03.06 Afghanistan Paktika 12 5 Five children are among a dozen civilians who bleed out following a fundamentalist roadside bombing.
2011.03.06 Iraq Baghdad 2 0 Two students die in an 'insurgent' ambush.
2011.03.06 Yemen Zinjibar 2 0 Islamic militia murder two men, one at a vegetable market.
2011.03.05 Thailand Pattani 1 2 A Buddhist monk is shot through the head in a Muslim drive-by. Two others are injured.
2011.03.05 Iraq Hilla 4 0 Terrorists take down four Iraqis with a roadside bomb.
2011.03.05 Pakistan Mohmand 2 7 Two members of a peace committee are taken apart by a Taliban rocket attack.
2011.03.05 Iraq Khalis 2 2 Terrorists burst into a cafe and shoot dead two patrons.
2011.03.05 Iraq Abu Kamis 1 0 Suspected al-Qaeda gunmen murder a civilian.
2011.03.05 Pakistan Karachi 2 0 A cleric and his son are murdered by Religion of Peace rivals.
2011.03.04 Pakistan Karachi 1 0 A radical Sunni group is thought responsible for the murder of a factory guard.
2011.03.04 Pakistan Nowshera 10 37 Sunnis detonate a powerful bomb at a Sufi mosque during Friday prayers, taking down ten worshippers.
2011.03.04 Pakistan Danda 1 0 Terrorists shoot a man to death outside a cafe for the crime of insulting Islam two years earlier.
2011.03.04 Egypt Sol 2 0 A Muslim mob, angry over a relationship between a Muslim girl and Christian boy, kills the two fathers and burns down a church.
2011.03.03 Iraq Haditha 8 10 A suicide bomber wades into a crowd at a bank and sends eight customers to Allah.
2011.03.03 Pakistan Khyber 6 3 Islamic militants ambush a vehicle and kill six security officers.
2011.03.03 Pakistan Hangu 9 31 Women and children are among the casualties when a suicide car bomber detonates along a city street.
2011.03.02 Pakistan Islamabad 1 1 A Catholic cabinet minister is brutally shot to death in his car after being accused of blasphemy.
2011.03.02 Iraq Mosul 1 0 Mujahideen bombers blow up a home, killing a civilian.
2011.03.02 Iraq Baghdad 1 20 A sectarian bombing leaves one person dead.
2011.03.02 Pakistan Karachi 1 0 A seminary teacher is shot to death by sectarian rivals.
2011.03.02 Germany Frankfurt 2 2 A gunmen yells 'Allah Akbar' and opens fire on unarmed US soldiers on a bus, killing two.
2011.03.02 Iraq Ramadi 1 3 One victims bleeds out after a suicide bomber attacks a rival mosque.
2011.03.01 Pakistan Mardan 1 19 One student is killed when the Taliban throw a grenade into a girl's school.
2011.03.01 Pakistan Miranshah 4 0 Four villagers are abducted and executed in captivity by Sunni fundamentalists.
2011.03.01 Pakistan Pakhtunkhwa 2 0 Islamists are suspected of shooting a farmer and one other person to death.
2011.03.01 Pakistan Mohmand 3 1 Three tribesman are killed by a Taliban landmine.
2011.03.01 Yemen Abyan 2 11 An ambulance driver is among two people slain in an al-Qaeda ambush.
2011.03.01 Ethiopia Oma 0 17 Seventeen students are beaten with rods and pelted with stones for distributing Bibles.
2011.03.01 Pakistan Bara 1 0 Religion of Peace proponents behead a civilian and dump his head and torso in separate areas.
2011.03.01 Nigeria Maiduguri 1 0 Boko Haram gunmen murder an off-duty cop in his home.
2011.03.01 Nigeria Maiduguri 1 0 A guard at a church is gunned down in an Islamist drive-by.
Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 21:11
Al Qaida en Libye: les données qui inquiètent
| 7 Commentaires
al hasadi.jpgÀ l'heure où les Occidentaux s'interrogent sur l'opportunité d'armer les rebelles libyens, les principales agences de renseignement manquent d'informations sur l'infiltration, par des membres d'al-Qaida, de l'insurrection anti-Kadhafi. 

Devant le Sénat américain, l'amiral James Stavridis, commandant des Forces de l'Otan en Europe, vient d'évoquer «des soupçons» de présence djihadiste parmi les insurgés. «Nous devons être très vigilants quand on parle d'armer les rebelles , affirme au Figaro Mike Shereur, ancien haut responsable de la CIA en charge de la traque d'Oussama Ben Laden. Les Libyens ont été parmi les premiers à établir leur propre camp d'entraînement en Afghanistan au milieu des années 1980. Et, aujourd'hui, ils jouent un rôle important autour de Ben Laden, qu'il s'agisse d'Abou Yaya, le numéro 3 d'al-Qaida, ou d'Abou Laith, l'un des plus importants chefs militaires de l'organisation terroriste.» 

Les Américains n'ignorent pas que la Libye a été l'un des principaux pourvoyeurs de moudjahidin étrangers en Irak. En décembre 2007, à Sinjar (nord de Bagdad), le Pentagone mit en effet la main sur 700 fiches décrivant les pays d'origine, motivations et itinéraires empruntés par chacun des djihadistes étrangers infiltrés dans le pays via la Syrie. Les conclusions du rapport Sinjar ne peuvent que nourrir l'inquiétude. 

À l'époque, les Libyens constituaient le deuxième contingent djihadiste derrière les Saoudiens, avec 112 Libyens, soit près de 20 % des moudjahidins étrangers entrés en Irak au pic de la violence en 2006 et 2007. Loin devant les Algériens, les Syriens et les Yéménites. 

Autre donnée alarmante: Darnah, un des fiefs de la rébellion contre Kadhafi, est la ville qui fournit le plus de djihadistes, devant Riyadh, la capitale saoudienne. Sur les 112 Libyens infiltrés dans l'ancienne Mésopotamie, 53 venaient de Darnah et 21 de Benghazi, la capitale de l'insurrection contre Tripoli. Enfin, les moudjahidins libyens étaient les plus déterminés à se transformer en kamikazes. 85% d'entre eux avaient délibérément choisi de mourir en martyr. 

Abou Abbas, Abou al-Walid ou Abou Bakar - leurs noms de guerre - s'étaient répertoriés comme «employé», «étudiant» ou «enseignant»: bref, ils étaient issus de toutes les strates de la société, comme ceux qui combattent aujourd'hui pour se libérer du joug de Kadhafi. 

Opposés de longue date au régime de Tripoli, Darnah et Benghazi sont en fait des bastions de l'islamisme radical. Au milieu des années 1990, les deux villes ont été le théâtre de soulèvements intégristes extrêmement violents contre Kadhafi, qui dut recourir aux hélicoptères de combat pour soumettre les «barbus». 

Ces dernières années, la montée en puissance des Libyens dans le djihad mondial fut le résultat direct de l'adoubement donné par Ben Laden en novembre 2007 à la succursale libyenne d'al-Qaida: jama'ah al-libiyah al-muqatilah. 

Beaucoup de Libyens ont très certainement péri en Irak, mais pas tous. L'un d'entre eux a encore été arrêté en fin d'année dernière lors du démantèlement d'une cellule d'al-Qaida à Bagdad. Les retours en Libye sont actuellement scrutés par les espions occidentaux, qui cherchent également à savoir combien de vétérans afghans combattent aujourd'hui avec la rébellion. L'un d'entre eux, Abdul Hakim al-Hasadi (voir photo ci-dessus), s'est livré récemment à un journal italien. «Les membres d'al-Qaida sont de bons musulmans et luttent contre l'envahisseur», a déclaré ce moudjahidin de Darnah, rentré d'Afghanistan en 2002. Selon Il Sole/24 Ore, une radio de la ville diffuserait le message suivant: «Frères qui avez combattu en Irak et en Afghanistan, il est temps maintenant de défendre votre terre.» 

«Il ne s'agit pas de commettre la même erreur qu'en Afghanistan», prévient un diplomate français, qui rappelle les livraisons d'armes américaines consenties aux djihadistes avant que ces derniers ne les utilisent contre leurs ex-alliés. 

En Libye, les sympathisants d'al-Qaida ont aujourd'hui tout intérêt à masquer leurs amitiés. Ils ont besoin des Occidentaux pour se débarrasser de Kadhafi et asseoir leurs positions. Un peu comme les rebelles chiites d'Irak, qui avaient accueilli à bras ouverts les soldats américains en 2003 afin que la démocratie leur donne le pouvoir. Avant de retourner ensuite leurs armes contre leurs libérateurs.
Partager cet article
Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 06:38

 

http://fr.rian.ru/


Libye

 

Des membres du réseau terroriste international Al-Qaïda et du mouvement chiite libanais Hezbollah pourraient figurer parmi les insurgés qui luttent contre le colonel Mouammar Kadhafi, a annoncé mardi l'amiral américain James Stavridis, commandant suprême des forces de l'Otan en Europe.

"Nous examinons à la loupe la composition des groupes rebelles et leurs leaders", a annoncé l'amiral, cité par la presse occidentale. Il existe des "signaux d'une présence potentielle d'Al-Qaïda et du Hezbollah", a-t-il poursuivi.

"Toutefois à ce stade la présence d'Al-Qaïda ou de toute autre organisation terroriste (au sein de l'opposition libyenne, ndlr) n'est pas réellement ressentie", a souligné M.Stavridis.

Débuté à la mi-février, le soulèvement populaire pour le départ de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 42 ans, a dégénéré en confrontation entre armée et insurgés faisant des milliers de victimes parmi les civils.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 17 mars une résolution prévoyant la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye et autorisant le recours à la force pour protéger la population libyenne des troupes du colonel Kadhafi. L'opération internationale baptisée Aube de l'Odyssée a débuté le 19 mars. Le 21 mars, l'Otan a pris le commandement des opérations en Libye.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 23:01

 

 


postedeveille

Les salafistes sont financés par l'Arabie saoudite, et les Frères musulmans par le Qatar. Les forces laïques et libérales n'ont aucun financement : elles ont un énorme défi à relever en vue des prochaines élections.

Caire-salafistes
_________________

Les membres d'une secte musulmane ultraconservatrice et des villageois du sud du Caire se sont affrontés après que les salafistes ont exigé la fermeture de bistros et d’un magasin d’alcools, a déclaré un fonctionnaire mardi, ce qui signale une affirmation croissante du mouvement fondamentaliste.

Un villageois a été tué et huit autres ont été blessés dans les affrontements armés qui ont éclaté lundi soir dans le village de Kasr el-Bassil dans la province de Fayoum, selon un responsable de la sécurité.

Les salafistes étaient tolérés en tant que groupe religieux par l’ancien président Hosni Moubarak pour lutter contre son principal ennemi, les Frères musulmans. Mais leur pouvoir s’est accru maintenant qu’ils entendent jouer un rôle plus politique et qu’ils réfléchissent à la nomination d'un candidat à la présidentielle après l'insurrection de 18 jours qui a conduit à l'éviction de l'ancien régime. Cet incident a beaucoup inquiété les forces laïques et libérales en Égypte en raison du discours extrémiste du groupe et de l'imposition de la charia islamique.

Des dizaines de salafistes ont également organisé une manifestation mardi au Caire, accusant une Église de l'enlèvement de Camilla Shehata, l'épouse d'un prêtre copte qui se serait prétendument convertie à l’islam et qui serait détenue contre son gré. Les salafistes ont accusé la police de collaborer avec l'Église en retournant Mme Shehata aux autorités religieuses pour sa reconversion. Le sort de la femme est actuellement inconnu.

Les manifestants brandissaient des pancartes se lisant « pacifique, non violente » pour désamorcer les rumeurs selon lesquelles le mouvement entendait tenir un rassemblement massif pour réclamer le port obligatoire du voile islamique par les Égyptiennes et punir les récalcitrantes en leur jetant de l’acide au visage.

Source : AP via Washington Times, 29 mars 2011. Traduction partielle - 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 22:41

 

Notons que, depuis le 13 octobre 2009, Youtube a décidé de ne pas offenser le Hezbollah et mis la vidéo des transferts de missiles sous scellées!

 

Hezbollah Removes Weaponry from Explosion Site on 12 Oct 2009

Miniature1:42

Cette vidéo peut contenir des séquences que la communauté des utilisateurs de YouTube considère comme potentiellement offensantes pour certains internautes.

Pour regarder cette vidéo ou accéder à ce groupe, vous devez confirmer que vous êtes âgé d'au moins 18 en vous connectant ou en vous inscrivant. Pour éviter d'accéder à un contenu inapproprié, vous pouvez activer le mode sécurisé de YouTube.

 

Le Washington post a obtenu une carte détaillant les bunkers, caches d’armes et postes de surveillance au Sud Liban. Un responsable de Tsahal : « nous voulons montrer au monde que le goupe chi’ite  a transformé les villages en zones de guerre".

Ynet

 

Adapté par Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele 

 

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4050124,00.html

 

Publié le : 

30.03. 11, 21:28 / Israel News

 

 

 

Un responsable israélien de la sécurité a fourni au Washington Post une carte détaillant pas moins de 550 bunkers, 300 postes d’observations et 100 autres installations que l’Etat Juif pense appartenir aux terroristes du Hezbollah au Liban.

 

.

 

La plupart des sites indiqués sur la carte, parue dans le journal américain, mercredi, sont localisés au sud de la rivière Litani.

 


 

10 caches d’armes sont indiquées sur une autre carte, figurant une vue aérienne du village d’Al Khiyam au Sud Liban. Les installations d’entrepôt d’armes sont situées en étroite proximité de centres médicaux et d’écoles.

 

Selon la carte, l’un des bunkers du Hezbollah est situé dans une mosquée.

 

 

“En publiant cette carte, l’armée israélienne semble tenter d’anticiper sur la critique internationale dans une possible future offensive contre les sites mentionnés, beaucoup d’entre eux étant localisés dans des villages résidentiels, tout à côté d’hôpitaux, d’écoles et même d’habitations civiles », rapporte le Post.

 

Le quotidien cite une commandant supérieur israélien, disant : “Notre intérêt est de montrer au monde que l’organisation Hezbollah a transformé ces villages en zones de combat ».

 

 

Il y a environ six mois, le chef d’Etat-Major de Tsahal d’alors, le Lieutenant-Général (res.) Gaby Ashkenazi avait averti que le Hezbollah était en train d’établir des « villages-roquettes » au Sud-Liban, ajoutant que le groupe chi’ite utilisait les civils et le manque d’autorité de la FINUL pour agir dans le but de fortifier ses positions et ses lance-roquettes à l’intérieur-même des villages. 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:05

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche  spéciale n° 3711

 


Les Frères musulmans pour la séparation entre hommes et femmes dans les transports

 
Dans un article paru sur le site officiel des Frères musulmans, Iman Ismaïl appelle à la séparation des hommes et des femmes dans les transports en Egypte. Ismaïl écrit qu´elle envisage de proposer son idée aux conducteurs de bus, puis au gouver nement égyptien, dans le cadre d´une campagne officielle.

Ci-dessous des extraits de son article : (1)

Pour plus d´informations sur les Frères musulmans :  http://www.memri.org/subject/en/193.htm 

"Des véhicules de toutes sortes, d´une couleur particulière et distincte, avec un panneau indiquant ´A l´usage exclusif des femmes´, où aucun homme ne nous touchera. Nous n´aurons pas à nous casser la voix pour parvenir à nous faufiler afin de monter ou descendre. Nous n´aurons pas à nous battre avec ceux qui ne nous laissent pas passer. Un [transport] à prix raisonnable pour le re spect total [de nos personnes].

Il ne s´agit pas là d´un scénario imaginaire ou du rêve de quelqu´un qui a perdu la tête, mais de l´espoir de nombreuses filles en Egypte, qui souffrent de plus en plus des transports dans ce pays. Un espoir qui peut être concrétisé en toute simplicité depuis la Révolution du 25 janvier
.

J´ai eu l´idée d´une campagne intitulée ´Transports à l´usage exclusif des femmes´. Cette idée [peut sûrement être] mise en œuvre en quelques jours, parce qu´elle n´a besoin que de quelques filles pour fabriquer des pancartes claires et précises indi quant ´Pour femmes seulement´ et les attacher à un véhicule - après avoir présenté l´idée au conducteur et l´avoir convaincu que cela n´occasionnera pas de pertes financières, mais pourra même lui attirer des bénéfices supplémentaires, vu que les filles pourraient sauter sur l´occasion de manière inespérée... Si la campagne prend bien, il sera possible de faire appel au ministre des Transports pour diffuser l´idée et l´appliquer officiellement.

En attendant que l´idée d´une telle campagne fasse son chemin dans tout le pays, voici quelques suggestions pour vous [les femmes], qui vous aideront à ne pas faire le sacrifice de votre pudeur dans les moyens de transports mixtes :

1. Si vous êtes forcée de vous asseoir sur les sièges arrières, placez votre sac sur le siège d´à côté jusqu´à ce qu´une autre fille monte. Souriez-lui et dégagez la place assise à vos côtés. De toute évidence, elle viendra s´asseoir à côté de vous.

2. Si vous ne parvenez pas à éviter qu´un homme s´assoie à vos côtés, marquez une séparation entre vous et lui – avec votre sac, un livre, un porte-monnaie ou tout autre objet. L´homme pourra se montrer surpris par cet objet de délimitation placé entre vous et lui, exprimer son étonnement ou tourner la manœuvre en dérision, mais ignorez-le. Ne soyez pas gênée et n´essayer pas d´enlever la cloison ou de justifier votre geste. Si les choses en arrivent au point où il vous demande de la retirer, dites-lui avec tout le respect qui lui est dû : "Je regrette, mais je ne peux pas faire mieux."


3. Pendant le trajet, ayez une occupation qui détourne votre attention de ceux qui vous entourent : la lecture du Coran ou d´un livre, demander pardon [à Allah], méditer ou réfléchir profondément…


4. Si vous voulez descendre, ne renoncez pas à votre droit de descendre en toute pudeur. [Invitez] ceux qui se trouvent sur votre chemin à descendre [en premier] afin que vous puissiez passer sans toucher un homme...

5. Evitez de vous asseoir entre deux hommes, quels qu´ils soient, car cela pourrait vous placer dans une situation très embarrassante où il vous serait impossible de prendre des mesures de sécurité... En revanche, demandez-leur de s´asseoir l´un à côté de l´autre afin de vous permettre d´occuper le troisième siège.

6. Si vous devez monter dans un minibus ou un autobus public, ce que je ne vous recommande pas du tout, sauf dans des circonstances très particulières, [prenez garde à] :

a) Essayer d´organiser [votre trajet] pendant un jour de congé, quand [les transports pu blics] sont vides, ou en dehors des heures de pointe, par exemple tôt le matin.

b) Monter aux premiers arrêts, afin d´avoir la place de vous asseoir, et descendre au dernier arrêt, sans vous frotter à aucun homme dans les allées.

c) [Si vous n´avez pas le choix,] descendez au milieu, mais insistez pour que tous les hommes sur votre passage descendent [avant vous]. Vous rencontrerez souvent de la réticence, mais insistez pour qu´ils descendent. Dites-leur que vous n´avez pas assez de place pour passer, qu´ils doivent descendre rapidement, que cela ne prend que quelques instants. Avec l´aide Allah, vous trouverez quelqu´un d´honorable parmi eux qui demandera à ceux qui l´entourent de descendre et de faire de la place.

d) Si votre salaire vous permet [d´acheter deux b illets], essayez de vous asseoir près du chauffeur et occupez les deux sièges [avant]. Quel soulagement ce sera de ne pas devoir vous frotter à un homme. Goûtez au répit après toutes les souffrances que vous avez endurées [dans le passé] en demeurant à bonne distance des hommes.

7. Vous devez avant toute chose prier Allah de vous protéger et de vous garder… Une fois que vous aurez pris toutes les mesures [requises], priez Allah et comptez sur Lui : il est impossible qu´Allah vous couvre de honte…

8. Enfin, sachez que préserver sa pudeur est une chose très importante, donc ne le prenez jamais à la légère, quoi qu´il arrive."



Note:

(1)
www.ikhwanonline.com , 21 mars 2011


Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis